Comment traiter les muscles du mollet

Au moins une fois dans leur vie, de nombreuses personnes ont été confrontées à un phénomène tel que la douleur dans le muscle du mollet. Et le plus souvent, une personne ne prête pas attention à de telles sensations, écrivant tout cela pour une longue promenade, portant des talons hauts ou juste une crampe. En conséquence, la visite chez le médecin est reportée et les symptômes désagréables et inconfortables ne font que s'intensifier.

La douleur dans le muscle gastrocnémien peut survenir pour plusieurs raisons. Mais dans la plupart des cas, ce phénomène indique des problèmes de vaisseaux, des processus inflammatoires se produisant dans les tissus musculaires et des maladies de la colonne vertébrale. Et pour prévenir le développement de complications graves, vous devez savoir quelles sont les véritables causes de la douleur dans le muscle du mollet et ce que vous devez faire pour vous en débarrasser le plus rapidement possible.

Causes de la douleur dans le muscle gastrocnémien

La douleur qui se produit dans la région du mollet des membres inférieurs est caractérisée par sa durée, sa perforation et son intensité. Une personne ne peut normalement pas marcher sur une jambe douloureuse et un spasme insupportable est abandonné, rendant impossible tout mouvement. Et la durée de cet état est de quelques secondes à plusieurs minutes.

Les raisons qui provoquent ce phénomène peuvent être complètement différentes. Celles-ci peuvent être des perturbations neurologiques associées à des problèmes d'activité cérébrale ou à un pincement du nerf dans la région de la jambe inférieure. En outre, un état convulsif chez les veaux se produit lorsqu'une grande quantité d'acide lactique s'accumule dans les tissus musculaires. Cela est généralement dû à un effort physique accru. Ou la raison principale peut être une fatigue musculaire.

Parfois, des douleurs dans les muscles du mollet surviennent en raison d'une carence dans le corps en minéraux tels que le calcium, le potassium et le magnésium. Plus souvent, un tel facteur peut affecter les femmes enceintes ou celles qui suivent un régime rigide depuis longtemps. L'hypoxie provoque également des crampes et des douleurs au mollet. Et les blessures aux jambes qui en résultent, dans lesquelles les terminaisons nerveuses sont endommagées, provoquent presque toujours des attaques douloureuses au niveau de la jambe.

Causes de nature pathologique

Les causes pathologiques de ce problème incluent:

  • inflammation de la jambe;
  • les varices;
  • insuffisance veineuse;
  • la présence d'un grand nombre de caillots sanguins;
  • athérosclérose des artères des jambes;
  • pathologie de la colonne vertébrale et des fibres nerveuses;
  • myosite et ostéomyélite.

Lorsque les varices développent une stase sanguine, les veines gonflent et, à cause de cela, apparaissent dans les jambes une lourdeur et une douleur. Lorsque l'insuffisance veineuse développe souvent une thrombophlébite et une phlébothrombose.

La douleur variqueuse cause le muscle gastrocnémien.

Lorsque la thrombophlébite développe une inflammation des veines de la jambe, provoquant un gonflement des membres inférieurs et une douleur ponctuelle chez les mollets. Et pendant la phlébothrombose, la surface de la peau des jambes rougit, une forte chaleur se fait sentir dans la veine et un spasme douloureux se produit.

Avec l'ostéochondrose, la hernie intervertébrale et la courbure de la colonne vertébrale apparaissent également des sensations désagréables dans le mollet. Et tout cela parce que la charge corporelle principale tombe sur les membres inférieurs, provoquant une inflammation des muscles du mollet.

En ce qui concerne les maladies neurologiques, la douleur dans les jambes devient vive et s'accompagne de symptômes supplémentaires tels que fièvre et engourdissement des membres inférieurs. Un spasme douloureux commence soudainement et passe tout aussi rapidement.

Lorsque la circulation sanguine est perturbée, les membres inférieurs deviennent engourdis et les tissus musculaires commencent à manquer d'oxygène. En conséquence, pendant la journée, quand on marche, les mollets ont mal et la nuit, une personne est tourmentée par de graves crampes. Et afin de guérir un tel état du muscle gastrocnémien, vous devez d’abord établir le facteur principal qui a provoqué l’apparition d’un spasme douloureux.

Au cours de la myosite, une inflammation du muscle gastro-méningé se produit, ce qui bien sûr provoque l'apparition d'une douleur intense. Le phénomène lui-même est persistant, mais il augmente avec les mouvements. Et si vous essayez de sentir les mollets, dans le tissu musculaire, vous pouvez trouver des phoques sous la forme de petits nodules. Avec l'ostéomyélite, lorsque le processus inflammatoire affecte le tissu osseux du mollet, la douleur devient longue et constante.

Les principales directions de traitement

Lorsqu'un tel phénomène ne se produit que pendant la marche, il peut alors être un symptôme d'ostéochondrose ou de pied plat. Ainsi, dans de tels cas, il est nécessaire de commencer le traitement par la maladie principale.

Si la raison principale réside dans les veines touchées, consultez immédiatement un phlébologue.

Selon le stade de la maladie, il prescrit l'onguent nécessaire (Troxevasin) ou les gels (Fastum-gel, Lioton). Ces agents topiques soulagent les symptômes désagréables et facilitent la tâche des jambes.

Onguent Troksevazin éliminer la douleur dans le mollet, si la cause réside dans la défaite des veines

En plus des médicaments prescrits pour l'administration orale. Il s’agit de Detraleks ou de Venarus, qui tonifient les vaisseaux veineux, réduisent la formation de caillots sanguins et restaurent la circulation sanguine. Lorsque la douleur sur les mollets des jambes est associée à la neurologie, la physiothérapie et les agents anesthésiques sont à la base du traitement.

Premiers soins pour les douleurs au caviar

Le plus souvent, la douleur dans le muscle gastrocnémien surprend une personne. Et afin de supprimer cette sensation désagréable, les pieds doivent être placés sur un sol froid et le caviar doit être frotté intensément. Vous pouvez utiliser une aiguille dont vous avez besoin pour piquer doucement et lentement la région de la jambe inférieure. Cette méthode vous permet de rétablir une circulation sanguine altérée et d’éliminer l’inconfort.

Si la douleur du mollet apparaît au fond de la blessure, vous devez immédiatement prendre une position confortable, minimiser votre mobilité et appeler une ambulance, qui devrait alors conduire la personne à la salle d'urgence. Avec une douleur très forte, il est permis de prendre un médicament anesthésique, et il est préférable de mettre le pied sur n'importe quelle élévation et d’attendre les médecins dans cette position.

Traitement en fonction de la cause de la douleur

Lorsque la douleur au mollet apparaît sur fond d'ostéomyélite, le traitement prescrit à l'hôpital est alors prescrit par le médecin traitant. Tout d'abord, l'utilisation d'un médicament antibactérien supprime le processus inflammatoire. Dans le même temps, des anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens sont prescrits pour bloquer les spasmes douloureux. Et pour prévenir la propagation de l'infection, un médecin peut prescrire des transfusions d'éléments et de plasma sanguin. À la fin de ce traitement, une fois l'inflammation éliminée, il est recommandé au patient de suivre une physiothérapie, un massage thérapeutique et une gymnastique spéciale.

Si le mollet a mal à cause de maladies des nerfs périphériques, tous les traitements sont effectués sous la surveillance d'un neurologue. Le spécialiste prescrit des analgésiques et des médicaments aux propriétés antibactériennes. Et pour éliminer la douleur provoquée par le nerf pincé, des médicaments sont prescrits pour détendre les muscles du corps.

Médicaments qui détendent les muscles du corps, soulagent et soulagent le mollet

Si la douleur dans le muscle gastrocnémien apparaît comme un symptôme des problèmes de la colonne vertébrale, les processus aigus sont traités au moyen de blocages et de médicaments réduisant l'inflammation. De plus, des analgésiques sont prescrits et un massage est prescrit.

La thrombophlébite, dans laquelle une personne souffre également de douleurs aux mollets, est traitée de manière globale. C’est l’utilisation de compresses d’alcool froid appliquées sur les zones touchées. En outre, le médecin recommande d'appliquer une pommade anti-inflammatoire sur le veau. Il est également possible de prescrire des médicaments stimulant la circulation sanguine dans les vaisseaux veineux et petits, ainsi que des antihistaminiques réduisant les poches.

Remèdes populaires contre la douleur au mollet

Pour soulager la douleur, éliminer l'inflammation et réduire le gonflement des tissus à la maison, la médecine traditionnelle. Vous pouvez faire une décoction à base de feuilles de bouleau, d’immortelles et de graines de carottes. Tous les composants sont pris dans une demi-cuillère à soupe. Pour eux, vous devez ajouter du millepertuis, des tiges de cerisier, une série et une busserole, mais à la quantité d'une cuillère à soupe complète. Les ingrédients sont mélangés et versés de l'eau bouillante.

Infusé une telle décoction pendant 12 heures. Quand il est prêt, un morceau de tissu est humidifié, enroulé autour de la jambe malade. Répétez cette procédure devrait être trois fois par jour.

Assez de douleur pour soulager les compresses du pissenlit. Vous devez utiliser les feuilles de cette plante, qui doivent être hachées, et la masse résultante frottis des veaux. D'en haut, vous devez attacher un bandage ou une gaze et laisser la compresse toute la nuit.

Le cinquefoil d'oie a un effet anesthésique et soulage tout processus inflammatoire. Par conséquent, il peut être utilisé pour la préparation de compresses thérapeutiques. L'herbe doit être écrasée et cinq cuillères de Potentilla verser une petite quantité d'eau bouillante. Le mélange obtenu doit être placé sur une gaze et une compresse est appliquée sur les veaux pendant 30 minutes.

Compresse de pissenlit soulage les spasmes douloureux du mollet

Guérison

La tâche consistant à traiter la douleur dans les muscles du mollet peut être maîtrisée par le frottement qui se produit dans la région de l’origine du spasme. Pour ces fins peuvent être utilisés infusion d'agave et de ficus, qui est préparé pour la vodka. Infuser la solution devrait être de trois semaines, et ils devraient se frotter les pieds tous les jours.

Frotter avec des œufs de poule aidera à soulager la douleur intense. Pour ce faire, le jaune doit être séparé de la protéine, ajoutez-y une cuillère à thé de térébenthine et une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme. Tous les composants sont mélangés, battez-les soigneusement et frottez-les chaque fois avec du caviar, dès l'apparition de spasmes douloureux.

L'huile végétale est une autre recette efficace qui aide à oublier l'inconfort et la douleur des veaux pendant longtemps. La préparation des médicaments est facile. Il est nécessaire de verser l'huile végétale dans un verre, d'y ajouter une cuillerée à thé de sel et d'attendre sa dissolution complète. La composition résultante doit être frottée chaque nuit avec le tibia et le pied, puis mise sur des chaussettes chaudes. Une demi-heure plus tard, vos pieds sont lavés à l'eau et vous devez vous coucher tout de suite. Et si plusieurs fois pour faire une telle procédure, alors les crampes au mollet peuvent être oubliées.

Éliminer la douleur et les crampes dans le muscle du mollet aide à la perfusion de châtaignes (50 g) et 200 ml de vodka. La solution doit être perfusée pendant trois semaines, après quoi elle peut être utilisée à des fins médicinales.

Mesures préventives

Pour minimiser le risque de douleur gastro-intestinale, vous devez suivre certaines directives. Il est nécessaire de réduire l'utilisation de la caféine et du sucre. Vous devez renoncer à de mauvaises habitudes telles que boire de l'alcool et fumer. Tous les six mois, il faut boire un complexe de vitamines et de minéraux.

Le régime alimentaire doit être fait de manière à ce que l'essentiel de celui-ci soit occupé par des aliments riches en magnésium et en potassium. Vous pouvez commencer à durcir et à verser de l'eau froide sur les pieds, surtout si vous aviez déjà pris une douche chaude. Ces recommandations simples aideront à renforcer le muscle gastrocnémien, à tonifier les vaisseaux sanguins et à soulager les crampes et les douleurs dans cette partie du corps.

Une douleur aiguë, lancinante ou aiguës dans le muscle gastrocnémien peut indiquer une variété de pathologies et de troubles. Et si un tel phénomène est devenu systématique et inquiète régulièrement une personne, il est alors nécessaire de rendre visite au médecin. Après un examen général et un diagnostic, le traitement nécessaire sera prescrit.

Pourquoi le muscle du mollet fait-il mal et que faire?

L'état de douleur dans les mollets peut indiquer une surcharge normale, signalant qu'il est temps de se détendre. Mais parfois, l'apparition de la douleur est un symptôme de la maladie. Cette partie du corps a le fardeau principal lors de la marche, des sports ou de toute activité physique. De ce que le caviar peut faire mal, nous allons trier dans l'article.

Quelles sont les causes de la douleur dans les muscles du mollet: maladies et blessures

Chez une personne en bonne santé, une douleur aux mollets peut apparaître dans deux cas:

  • Un homme a marché ou couru pendant longtemps, ramenant quelque chose de lourd. En un mot de surcharges. Les belles dames souffrent d'une telle maladie lorsqu'elles portent des talons hauts pendant longtemps. La douleur peut durer de six heures à un jour ou plus. Cela dépend du degré de surcharge. Parfois, un peu de repos suffit et la douleur disparaît.
  • Étirement des muscles. C'est la "maladie" des athlètes qui s'entraînent quotidiennement et qui augmentent leur charge. Un tel état est une chose commune. Cependant, il est nécessaire de reporter l'entraînement pendant un certain temps afin de restaurer les muscles des mollets.

Ensuite, considérons la douleur chez les veaux associée aux changements pathologiques dans le corps.

Varices. Maladie grave associée à une stase sanguine dans les veines. Vous pouvez reconnaître la maladie au stade initial, lorsque les chevilles des jambes commencent à gonfler. Les veines gonflent. Le patient ressent une douleur sourde et une lourdeur dans les jambes. La tension artérielle augmente.

L’insuffisance veineuse, à son tour, peut provoquer une thrombophlébite et une phlébothrombose:

  • La thrombophlébite est un processus inflammatoire des veines de la jambe et s'accompagne d'un grave œdème des membres inférieurs. La peau des pieds devient rouge avec une nuance de bleu.
  • La phlébothrombose se caractérise par la formation de caillots sanguins dans les veines, ce qui provoque une rougeur de la peau des jambes sur fond de température élevée. Dans les zones des veines touchées, les jambes deviennent chaudes.

Dans les deux cas, le patient ressent une douleur intense dans les muscles du mollet sous la forme de "coups de marteau".

La courbure de la colonne vertébrale, les hernies discales, l'ostéochondrose et d'autres maladies de la colonne vertébrale affectent la formation de douleur chez les veaux. La colonne vertébrale - en tant que base du squelette prend une lourde charge. Lors de violations des fonctions de la colonne vertébrale, la charge se déplace vers les extrémités inférieures, ce qui provoque des processus inflammatoires dans les muscles du mollet, accompagnés de douleur.

Maladies neurologiques. Les violations dans ce domaine peuvent créer un déséquilibre de tout le corps, en particulier des jambes. Les dommages causés aux fibres nerveuses provoquent des douleurs aiguës dans les muscles du mollet, des engourdissements et de la chaleur dans les membres inférieurs. Le syndrome douloureux passe aussi vite qu'il commence.

Troubles circulatoires, provoquant des crampes au mollet. Ces indicateurs sont typiques pour les personnes qui travaillent longtemps en position assise. Les membres inférieurs sont engourdis, la privation d'oxygène commence - des substances toxiques s'accumulent dans les mollets. Tout cela entraîne de fortes douleurs en marchant et la nuit en crampes. Les crampes nocturnes sont courantes. À cette heure de la journée, les membres se détendent - les muscles du mollet commencent à se contracter.

Les convulsions peuvent survenir pour d'autres raisons:

  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • la déshydratation;
  • faible immunité;
  • changement climatique;
  • manque de vitamines;
  • en fin de grossesse;
  • chaussures inconfortables.

Crampes dans les muscles des jambes (vidéo)

Dans une courte vidéo, le Dr M. Sperling. raconte les causes d'une condition convulsive dans les jambes. Comment se débarrasser de la maladie soi-même. Comment traiter les troubles des muscles du mollet

Athérosclérose artérielle. Les parois des vaisseaux sanguins sont compactées et rétrécies en même temps. Le sang traverse difficilement les veines. La douleur chez les veaux est palpitante. Les jambes du patient gèlent à tout moment de l'année.

La défaite des muscles du mollet, indiquant la présence de maladies graves:

  • La myosite est une inflammation causée par des maladies infectieuses antérieures, des affections post-traumatiques, une surcharge musculaire due à des charges excessives. Si vous sentez le veau, vous pouvez remarquer la formation de nodules. Le patient ressent le syndrome de douleur le plus fort dans la région du mollet. Une maladie compliquée peut être infectée dans le domaine des blessures. La myosite purulente, en plus d'une douleur intense, est accompagnée de frissons et d'une forte fièvre. La peau des jambes est épaissie et rougie.
  • La fibromyalgie est une maladie dans laquelle la douleur dans les muscles du mollet est transmise à différentes parties du corps: l'arrière de la tête, le bas du dos, la poitrine, le cou et les épaules. La maladie est accompagnée d'insomnie. Le plus souvent, la belle moitié de l'humanité souffre de chocs nerveux et d'efforts physiques excessifs. La fibromyalgie est considérée comme la première étape du développement des rhumatismes.
  • L'ostéomyélite est une maladie dangereuse caractérisée par la carie des os, de la moelle osseuse et des tissus mous. La destruction des os provoque une douleur intense dans les jambes, à la suite de laquelle le patient cesse de marcher. Il survient plus souvent chez les enfants. Dans de nombreux pays, la vaccination est pratiquée dès les premiers mois de la vie. Survivre avec une telle maladie est presque impossible.
  • La myopathie est une maladie héréditaire chronique dans laquelle les muscles du corps, en particulier les gastrocnémiens, sont touchés et s’atrophient. La douleur survient avec les attaques et est progressive.

La présence de parasites dans les muscles du mollet - trichinose. Le ver nématode pond les larves dans les muscles d'une personne, et en particulier dans le mollet. Transmis par la nourriture. Après une période d'incubation de 1 à 3 jours, la personne commence à ressentir une douleur musculaire aux pieds, puis au bas des jambes, aux mollets et aux cuisses, suivie d'une propagation dans tous les muscles du corps.

Les sensations douloureuses d'une nature intense sont aggravées par la marche et la sensation des points douloureux. Le symptôme principal, indiquant la présence d'un ver, devient le visage du patient - il devient ombre "grenouille". Sur la peau apparaît l'urticaire.

Douleur dans les muscles du mollet chez les enfants

La douleur dans les muscles du mollet de l'enfant est principalement associée aux caractéristiques de sa croissance. Dès les premiers jours de la vie et avant la puberté, il y a une croissance intensive. Le métabolisme se produit à un rythme effréné.

Le développement du système vasculaire dans l'enfance a ses propres caractéristiques et une connexion directe avec les muscles des membres inférieurs. Tout déséquilibre dans le corps de l'enfant donne des signaux de douleur aux jambes.

Si nous parlons d'un bébé en bonne santé, en raison de son agitation inhérente, il peut y avoir des blessures aux jambes que les parents ne remarquent pas immédiatement. Les endroits les plus traumatisants sont le pied et le tibia.

À l'âge scolaire, les enfants essaient de se prouver lequel est le plus fort. Dans les activités sportives, les enfants se surchargent d'exercice. Les muscles des mollets sont surmenés, ce qui provoque des douleurs.

Un certain nombre de maladies affectent l'apparition de douleurs musculaires pendant l'enfance:

  • De plus en plus de cas de diabète chez les enfants. Le système endocrinien commence à faiblir, les reins fonctionnent mal, le métabolisme est perturbé. En marchant, un enfant malade peut tomber de faiblesse en se blessant aux pieds et à la jambe. En cas de diabète, les muscles du mollet sont affaiblis et douloureux depuis longtemps.
  • Un léger stress chez les enfants peut provoquer des boiteries dues à la douleur des veaux. Les enfants émotionnels souffrent le plus. La pratique montre que dès que l'enfant se calme, la boiterie disparaît.
  • La douleur intramusculaire chez les veaux peut être provoquée par des maladies congénitales et acquises, telles que: pied plat, scoliose, mauvaise posture. Il y a une violation du centre de gravité. En conséquence, une charge importante tombe sur l'une des jambes, ce qui provoque des douleurs dans les muscles.
  • Le manque de vitamines et de micro-éléments, en particulier de phosphore et de calcium, provoque des douleurs désagréables au muscle gastrocnémien. Le plus souvent, les enfants sportifs souffrent. Les muscles et les articulations dus à un manque de substances ou à une mauvaise assimilation deviennent plus faibles. Au cours de l'exercice et de la marche, la douleur dans les mollets augmente.
  • Des poussées nettes dans le muscle du mollet d'un enfant peuvent indiquer un prolapsus du rein ou des varices. Dans ce cas, des soins médicaux urgents sont nécessaires.
  • Les maladies infectieuses - grippe, infections virales respiratoires aiguës, amygdalite, amygdalite, sinusite et autres s'accompagnent de douleurs dans les muscles du mollet. Les douleurs lancent.
  • Le mal de dos dans le gastrocnémien le matin peut être un symptôme de l'apparition de la leucémie.
  • Les maladies cardiovasculaires congénitales et acquises altèrent la circulation sanguine chez un enfant. Les parois des vaisseaux sanguins se rétrécissent, il y a une stagnation du sang qui fait mal aux muscles des jambes. Une complication peut être une varice.
  • La dystonie neurocirculatoire de type hypotonique chez l'enfant provoque des douleurs nocturnes chez les veaux. L'enfant ne dort pas bien, souffre d'un manque d'oxygène et d'une insuffisance cardiaque.
  • L'étirement des muscles et des ligaments est courant chez les adolescents. En raison de leur mobilité, les enfants subissent souvent des blessures mineures et des ecchymoses. De plus, la douleur ne survient pas immédiatement. La douleur dans les mollets est spontanée lorsque les jambes sont détendues.

Que faire avec la douleur dans les muscles du mollet (premiers secours)

La douleur dans le muscle gastrocnémien peut être prise au dépourvu. Le plus souvent - ça fait des crampes. Vous pouvez retirer le cidre antidouleur en plaçant vos pieds sur un sol froid et en frottant intensément le caviar.

Le deuxième moyen efficace est de picoter le mollet avec une aiguille. Cet effet aide à rétablir la circulation sanguine et la douleur disparaît. La méthode de "l'acupuncture" est pratiquée par les femmes enceintes. Les futures mamans mettent délibérément une épingle sous l'oreiller pour la nuit afin de fournir elles-mêmes les premiers soins.

Les blessures, les entorses et les contusions graves sont également spontanées. Si vous ressentez une douleur aiguë, n'essayez pas de vous déplacer seul vers la maison. Asseyez-vous dans une position confortable et appelez une ambulance qui vous conduira aux urgences.

Si vous avez une grave blessure à la jambe à la maison et que vous ressentez une douleur intense, vous pouvez boire un analgésique, vous allonger, poser votre pied sur la colline et attendre que les médecins arrivent.

En cas de douleur dans les mollets d'un enfant, il est nécessaire de l'emmener chez le médecin, à qui vous pouvez raconter vos observations récemment: comment le bébé dort, mange, se plaint-il, à quel moment une sensation douloureuse apparaît-elle. Le spécialiste examinera le petit patient et prescrira un examen en fonction des résultats de son diagnostic.

Diagnostic et traitement

En cas de blessures, d'entorses et d'ecchymoses, vous devez immédiatement contacter un traumatologue, qui procédera à une inspection visuelle et la dirigera vers une image des extrémités inférieures pour déterminer la gravité de la blessure.

Si la cause de la douleur dans les muscles du mollet est inconnue, vous devrez consulter plusieurs médecins: un spécialiste des maladies infectieuses, un neurologue, un cardiologue, un rhumatologue, un phlébologue, un angiosurgeon.

Un examen est prévu, en règle générale, vous devrez passer des tests généraux et subir certaines procédures:

  • Examen aux rayons X des jambes et de la colonne vertébrale dans plusieurs projections.
  • Échographie, qui enregistrera les modifications des muscles et des articulations.
  • Électroneuromyography. Un neurologue prescrit un tel examen pour établir un diagnostic précis si la douleur est associée à des troubles du système nerveux.

En raison de la diversité des maladies associées à la douleur au mollet, le diagnostic peut être compliqué. On vous demandera peut-être d'aller à l'hôpital pour subir un examen approfondi, pour passer des tests supplémentaires.

Le traitement des douleurs musculaires chez les veaux dépendra de la cause de la maladie et de la gravité de la maladie, à la suite de laquelle une douleur musculaire est apparue. Les médicaments sont prescrits: antibiotiques, vasodilatateurs, antistress, antidouleurs, antipyrétiques, chauffants et autres médicaments.

Si la douleur est associée à des problèmes de colonne vertébrale et d'articulations, une thérapie par l'exercice, la physiothérapie, un massage, l'acupuncture, une thérapie manuelle sont prescrits.

Mais il existe des recommandations générales pour éviter les douleurs musculaires ou ne pas les aggraver:

  • Surveillez votre posture.
  • Aller à la bonne nutrition.
  • Faire du sport.
  • Ne vous surchargez pas à l'entraînement.
  • Répartissez uniformément le poids que vous portez des deux côtés.
  • Les femmes devraient rester sur les talons hauts aussi rarement que possible.
  • Débarrassez-vous des kilos en trop.
  • Essayez de garder un équilibre entre travail et repos.

Douleur au mollet

Résumé: La douleur dans les mollets des jambes est un symptôme très courant pouvant être provoqué par une surtension normale des muscles et des raisons très graves. Si la douleur ne disparaît pas dans les 24 heures, il est préférable de consulter un médecin.

Le caviar est composé de deux muscles - le gastrocnémien et le soléaire. Les muscles du mollet et du soléaire se croisent au niveau du tendon d’Achille, qui rejoint directement le talon. Ces muscles sont utilisés dans tous les mouvements des jambes et des pieds.

Les symptômes

La gravité et la nature de la douleur et des mollets des jambes varient selon les personnes, mais, en règle générale, on ressent une douleur douloureuse, sourde ou aiguë à l'arrière du pied, parfois associée à une raideur. Les symptômes pouvant indiquer une maladie plus grave incluent:

  • gonflement;
  • peau exceptionnellement froide ou pâle dans cette région;
  • picotements ou engourdissements au mollet et à la jambe;
  • faiblesse dans la jambe;
  • rétention d'eau;
  • rougeur, chaleur excessive de la peau ou sensibilité au mollet.

Si vous présentez au moins l'un des symptômes ci-dessus, vous devez consulter un médecin.

Raisons
8 causes de douleur chez les veaux

La douleur au mollet peut être due à un certain nombre de causes, notamment la fatigue musculaire, les spasmes et les problèmes de pieds. Bien que, dans la plupart des cas, les douleurs aux mollets des jambes puissent être traitées à la maison, certaines situations, au contraire, peuvent nécessiter une intervention médicale immédiate.

1. Spasmes musculaires

Les spasmes musculaires sont des contractions musculaires aiguës et douloureuses. Le spasme peut passer rapidement ou durer plusieurs minutes. Les spasmes sont fréquents, ils sont généralement causés par des exercices trop durs ou par l’inclusion de nouveaux exercices dans un programme d’entraînement. Les spasmes peuvent également être causés par la déshydratation, des blessures musculaires ou un manque de minéraux dans le corps. Les causes plus graves de spasmes musculaires comprennent:

  • insuffisance rénale;
  • l'hypothyroïdie;
  • alcoolisme;
  • le diabète;
  • maladie vasculaire périphérique grave.

Dans certains cas graves, la limitation du flux sanguin vers des parties du corps, ainsi que d'autres affections et maladies graves, peuvent également provoquer des spasmes musculaires.

2. étirement des muscles

L'étirement des muscles est généralement le résultat d'une fatigue musculaire, ainsi que d'une sollicitation excessive ou inappropriée des muscles. Par exemple, le lancement d’un nouveau programme d’exercices ou l’inclusion d’exercices dans lesquels les muscles des jambes sont sérieusement impliqués, tels que la course, la natation, le cyclisme ou le powerlifting peuvent entraîner un étirement des muscles du mollet. En règle générale, une personne se rend immédiatement compte qu'elle s'est foulé un muscle en raison d'une douleur aiguë et d'une mobilité réduite. Les étirements légers et modérés peuvent être traités avec succès à la maison à l'aide d'un traitement par le froid et la chaleur et de médicaments anti-inflammatoires. Les étirements et les déchirures musculaires intenses requièrent une aide qualifiée

3. inflammation du tendon d'Achille

L'inflammation du tendon d'Achille peut être le résultat d'une contrainte excessive sur le tendon, de son étirement ou de sa contrainte excessive. Les symptômes communs incluent une inflammation du tendon, une douleur à l'arrière de la jambe, un gonflement et une restriction de la mobilité lors de la flexion du pied. Habituellement, avec l'inflammation du tendon d'Achille, des méthodes simples telles que la thérapie par le froid et le froid, l'application d'un bandage élastique, le repos au lit et la prise d'analgésiques et de médicaments anti-inflammatoires en vente libre aident. Cependant, si le traitement à domicile ne donne pas de résultats ou si la douleur devient plus forte, il est important de consulter rapidement un médecin.

4. Sciatique

La sciatique est un complexe de symptômes provoqués par des problèmes de nerf sciatique - le nerf contrôlant les muscles des jambes et des pieds. La sciatique peut provoquer des douleurs, des engourdissements et des picotements dans le bas du dos, qui peuvent se propager à la cuisse, aux fesses et à l'arrière de la jambe, affectant également le mollet, la cheville et le pied. Parfois, lors de lésions graves du nerf sciatique, on peut observer une faiblesse des muscles des jambes et des pieds. Dans les cas graves de sciatique, une intervention chirurgicale est effectuée.

La sciatique peut être causée par un certain nombre d'affections et de maladies associées à la colonne vertébrale et pouvant affecter les nerfs spinaux. En outre, la sciatique peut être causée par un traumatisme, par exemple une chute, ainsi que par une tumeur à la colonne vertébrale. Les problèmes de colonne vertébrale les plus courants pouvant causer une sciatique sont:

Hernie intervertébrale

Nos vertèbres sont séparées les unes des autres par un petit cartilage. Ces cartilages sont remplis d'une substance semblable à un gel, procurant une mobilité de la colonne vertébrale et une absorption des chocs. La hernie intervertébrale se produit lorsque la coquille dure externe du disque est brisée. Une partie de la substance interne du disque est ainsi comprimée et peut pincer la racine du nerf sciatique, ce qui provoque une douleur et un engourdissement du membre inférieur. Le plus souvent, la douleur dans les mollets des jambes est combinée à la douleur dans le bas du dos, les fesses, la cuisse et le pied, mais dans notre pratique nous avons vu des cas de douleur isolée au mollet, une IRM a confirmé la présence d'une grande hernie intervertébrale. La règle suivante s'applique également dans le cas d'une douleur au mollet associée à la présence d'une hernie intervertébrale: «Plus la douleur à la jambe est basse, plus la taille de la hernie intervertébrale est grande, par conséquent, la douleur au mollet de la jambe d'un côté ou des jambes est importante». cela dicte la nécessité d'un diagnostic précoce. Faites une IRM de la colonne lombaire si la douleur dans la jambe inférieure vous inquiète d'un côté et est combinée ou avant l'apparition de symptômes tels que douleur ou engourdissement dans le bas du dos, les fesses, la cuisse et le pied jusqu'aux orteils. Tous ces symptômes parlent d'un nerf sciatique pincé.

Sténose spinale

La sténose spinale est un rétrécissement anormal du canal rachidien (tube vertical creux situé au centre de la colonne vertébrale, où se trouvent la moelle épinière et les racines des nerfs spinaux). En raison du rétrécissement du canal rachidien, il se produit une compression de la moelle épinière et des racines nerveuses sciatiques.

Spondylolisthésis

Le spondylolisthésis est l’une des conditions associées à la dégénérescence du disque intervertébral. Lorsque l'une des vertèbres est déplacée vers l'avant par rapport à l'inférieure adjacente, la première peut pincer la racine du nerf sciatique.

Syndrome musculaire poire

Le syndrome du muscle de poire est un trouble neuromusculaire rare dans lequel le muscle de poire se contracte ou se contracte par inadvertance, ce qui provoque une sciatique. Le muscle en forme de poire est le muscle qui relie la partie inférieure de la colonne vertébrale et les os de la cuisse. Lorsqu'un muscle se contracte et se contracte, il peut exercer une pression sur le nerf sciatique, entraînant une sciatique. Le syndrome de Pear peut être aggravé si une personne est longtemps assise, après une chute ou un accident de voiture. Cependant, ce syndrome n'existe qu'en théorie et est très probablement associé à un diagnostic insuffisant du patient. Pour toutes nos pratiques (plus de 20 ans de travail), la douleur dans le muscle en forme de poire a toujours été associée à une hernie intervertébrale de la colonne lombaire et a complètement disparu pendant le traitement de la hernie discale.

Syndrome de prêle

Dans de rares cas, une hernie intervertébrale peut pincer les nerfs et causer ainsi une perte de contrôle de la vessie et / ou des intestins. Cette condition s'appelle le syndrome de la queue de cheval. Le syndrome de la queue de cheval peut également provoquer des engourdissements et des fourmillements dans l'aine, une sensibilité diminuée dans les zones érogènes et même une paralysie s'il n'est pas contrôlé.

Le syndrome de prêle se développe généralement progressivement. Il est important de consulter immédiatement un médecin pour les symptômes suivants:

  • perte de contrôle de la miction et / ou de la défécation pouvant entraîner une incontinence ou, à l'inverse, une rétention urinaire et une constipation;
  • douleur dans une jambe ou les deux;
  • engourdissement dans une jambe ou les deux;
  • faiblesse dans une ou les deux jambes, ce qui rend difficile de se lever d'une position assise;
  • trébuchements fréquents lorsqu'une personne tente de se lever;
  • perte de sensation nettement progressive ou grave et marquée au bas du corps, y compris la zone située entre les jambes, les fesses, l'intérieur des cuisses, les talons et l'ensemble du pied.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic de la cause de la sciatique commence par un examen médical. À l'avenir, le médecin envoie le patient pour examen. Les options les plus courantes pour une telle enquête sont les méthodes radiographiques telles que l'IRM et la TDM.

Les rayons X ne peuvent pas montrer de lésions du nerf sciatique. L'IRM utilise des aimants puissants et des ondes radio pour créer des images détaillées des structures vertébrales et constitue la principale méthode de diagnostic de la sciatique. Le scanner est utilisé dans des situations où l'IRM est difficile voire impossible. Très probablement, dans ce cas, le patient recevra un myélogramme CT, ce qui implique l'introduction d'un colorant spécial dans la colonne vertébrale afin d'obtenir des images plus claires de la moelle épinière et des nerfs.

Le traitement de la sciatique est directement lié aux causes de cette affection. Si la sciatique est causée par une tumeur dans la lumière du canal rachidien, une consultation immédiate avec un neurochirurgien et un oncologue est nécessaire si nécessaire. Si la sciatique est causée par des complications d'ostéochondrose de la hernie discale, de spondylose, de spondylarthrose, de spondylolisthésis ou de sténose rachidienne secondaire, un traitement conservateur complexe est nécessaire, incluant les méthodes de traction rachidienne (nous recommandons l'étirement sans contrainte, le type le plus efficace et le plus sûr). nous recommandons l'hirudothérapie), diverses méthodes de massage, la thérapie physique, la kinésithérapie, etc.

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire en cas de douleur intense ou dans des situations de perte de contrôle de la miction et / ou de la défécation. En outre, la chirurgie est nécessaire si le patient a développé une faiblesse dans certains groupes de muscles de la jambe. Les deux options les plus populaires en chirurgie sont la discectomie, dans laquelle une partie du disque intervertébral est retirée, exerçant une pression sur le nerf, et la microdiscectomie, au cours de laquelle une partie du disque intervertébral est retirée par une petite incision, tandis que le chirurgien utilise un microscope. Le traitement chirurgical ne conduit pas au rétablissement, il permet seulement d'éviter les complications d'une hernie discale, alors qu'il peut causer des complications encore plus terribles.

5. ecchymose

Une ecchymose est le résultat d'une blessure, telle qu'une chute ou une frappe. À la suite d'une blessure, les capillaires sous la peau ont éclaté, provoquant une décoloration de la peau (ecchymose). Les bleus, en règle générale, passent par eux-mêmes. Cependant, vous devez consulter un médecin si vous avez des ecchymoses comme celle-là, sans blessure, ou si les ecchymoses réapparaissent au même endroit, encore une fois, sans aucune influence extérieure.

6. Neuropathie des nerfs périphériques dans le diabète

La neuropathie diabétique des nerfs périphériques est une lésion des nerfs qui affecte les jambes, les pieds, les mains et les mains. Cette condition est une complication fréquente du diabète et est causée par une glycémie élevée, des facteurs génétiques et une inflammation nerveuse. Les autres symptômes de la neuropathie incluent:

  • douleur aiguë;
  • spasmes musculaires;
  • faiblesse musculaire;
  • perte de coordination;
  • engourdissement;
  • sensibilité réduite à la douleur et aux changements de température.

7. thrombose veineuse profonde

La thrombose veineuse profonde est une conséquence de la formation d'un caillot sanguin dans les veines profondes du bras ou de la jambe, y compris les œufs. Un certain nombre de facteurs et de conditions peuvent provoquer une thrombose veineuse profonde, notamment une position assise prolongée, les effets secondaires de la prise de certains médicaments et le tabagisme. Les symptômes de thrombose veineuse profonde incluent:

  • veines visibles visuellement dans la zone touchée;
  • gonflement;
  • douleur dans les jambes;
  • changement de couleur de la peau;
  • augmentation de la chaleur de la peau du mollet.

Si vous développez des symptômes de thrombose veineuse profonde, vous devez immédiatement consulter un médecin.

8. Syndrome de compartiment

Le syndrome des loges est une affection grave qui se produit lorsque la pression à l'intérieur de l'espace myofascial augmente. L'espace myofascial est un groupe de tissu musculaire, de vaisseaux sanguins et de nerfs dans les bras et les jambes, entouré d'une membrane de fascia très dense. Le fascia ne s'étire pas, l'inflammation et le gonflement de l'espace myofascial peuvent donc entraîner une augmentation significative de la pression, ce qui endommage les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs situés dans l'espace myofascial.

Une pression accrue peut également entraîner un blocage du flux sanguin dans l'espace myofascial. Cela entraîne une privation d'oxygène des tissus et des cellules après leur mort. Si le syndrome du compartiment n'est pas traité, une amputation peut en résulter.

Article ajouté à Yandex Webmaster 2018-03-30, 12:31.

Voir aussi

Nous sommes dans les réseaux sociaux

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

Pourquoi faire mal aux veaux

Les causes de la douleur dans les mollets des jambes peuvent être très différentes. Le plus souvent, la douleur dans les mollets d'une personne est due au fait qu'il est surchargé de travail par un travail physique épuisant. Parfois, la douleur dans le muscle gastrocnémien signale une maladie grave, vasculaire, oncologique ou autre.

Les soins médicaux urgents pour les personnes souffrant de douleurs dans les muscles de la jambe ne sont pas nécessaires, par exemple, avec les varices dilatées. Dans d'autres cas, si le médecin n'a pas eu le temps d'aider le patient, celui-ci décédera prématurément, par exemple en cas de thrombose veineuse aiguë à la jambe droite ou gauche.

Causes communes

Pourquoi faire mal aux veaux? La douleur dans le muscle gastrocnémien est déclenchée par divers facteurs. Si un patient présente des modifications pathologiques dans les veines, il peut alors souffrir:

  • Des modifications thrombotiques aiguës.
  • Syndrome postthrombophlébique.
  • Varices, à cause desquelles les veines sont fortement dilatées.

En cas de pathologies des vaisseaux artériels, la gêne dans la région du mollet est provoquée par des changements athérosclérotiques, une endartérite oblitérante. S'il a mal au mollet, il est probable que des processus pathologiques se développent dans les tissus nerveux, entraînant l'innervation de la jambe droite et gauche. Le syndrome de la douleur se manifeste par le fait qu'une inflammation aiguë se produit dans les myofibres. Les jambes vont également faire mal aux jambes si les muscles sont enflammés de façon chronique.

La douleur dans les mollets survient lorsque les pathologies des structures tissulaires environnantes chez une personne souffrent:

  • Du processus inflammatoire articulaire des genoux, chevilles.
  • Ostéomyélite.
  • Le processus inflammatoire de la peau, la cellulose située sous la peau du bas de la jambe.
  • Parce que le tendon d'Achille est déchiré ou déchiré.

La douleur des membres inférieurs est provoquée par des pathologies vertébrales lorsque le patient souffre de:

  • Ostéochondrose.
  • Lésion traumatique de la colonne vertébrale.
  • Pathologies vertébrales longues et fluides.
  • Oncologie, tuberculose rachidienne et autres problèmes de dos.

Le malaise d'une jambe ou des deux découlera du fait qu'une personne est diabétique. Sans cause, le caviar ne sera pas malade. Si la jambe inférieure est malade, la cause la plus fréquente d’inconfort est le travail physique pénible. Les douleurs en tirant sous le genou sont dues au fait que les muscles sont fatigués.

Tire les jambes derrière les jambes aussi en raison du fait que le corps est déshydraté. Par conséquent, le corps nécessite une quantité suffisante de liquide. Il est recommandé à un adulte de boire au moins 2 à 2,8 litres par jour. Ce paramètre dépend du poids de son corps et de son travail physique.

La grossesse

Chez les femmes enceintes, un gonflement provoque une gêne dans les jambes. La croissance fœtale se produit sur une courte période, la charge sur les jambes va augmenter, la femme a également augmenté de poids, le centre de gravité est déplacé. Les ligaments deviennent moins élastiques, il est difficile pour une femme de marcher, des changements variqueux se développent sur ses jambes.

Le fœtus est comprimé dans la veine cave inférieure. Une douleur intense se développe également du fait que le nerf sciatique est blessé. Même chez les femmes enceintes, l'eau, le métabolisme du sel est perturbé, le système endocrinien se modifie, de sorte que le corps de la femme souffre d'une carence en phosphore, en calcium et en d'autres éléments.

Crampes de nuit

La nuit, les patients présentant une carence en vitamines et souffrant d'une pathologie grave peuvent présenter des convulsions. La durée des crises est de quelques secondes ou 15 minutes. Spasmes musculaires, une douleur aiguë va apparaître soudainement. Le patient a le sentiment que le muscle est tendu et douloureux, il est dur comme une pierre. Le syndrome convulsif est caractérisé par:

  • Une douleur aiguë qui couvre non seulement la jambe, mais aussi le pied.
  • Une manifestation inattendue quand une personne est endormie et calme. Une autre crampe apparaîtra parce que la jambe était surchargée.
  • Manifestation fréquente chez une personne âgée.

Le syndrome convulsif nocturne est dû à:

  • Pathologie neurologique, dans laquelle la crampe se manifeste également au cours de la journée.
  • Le manque de calcium, de minéraux de phosphore. Quand une personne dort, le flux sanguin est ralenti, le corps reçoit moins de composants bénéfiques.
  • Microcirculation cassée, souvent observée chez les personnes âgées.
  • Les médicaments, affectant négativement la microcirculation, les diurétiques.
  • Métabolisme altéré.
  • Surcharge musculaire avant d'aller au lit.
  • Grossesse

Thrombose

La partie inférieure de la jambe est douloureuse car une personne souffre d'une thrombose veineuse aiguë des vaisseaux et nécessite un traitement urgent. Un thrombus formé dans les veines profondes du bas de la jambe peut se détacher, le flux sanguin l'amènera au cœur, d'où il tombera sur les artères pulmonaires. Un gros caillot sanguin obstrue le vaisseau artériel avec des artérioles. La condition pathologique est compliquée par une embolie pulmonaire du vaisseau artériel pulmonaire, à cause de laquelle le patient mourra.

Les plus dangereux sont les premiers jours de la maladie, quand l'organisation des conglomérats thrombotiques n'a pas encore eu lieu. Symptômes supplémentaires de la maladie:

  • La jambe est constamment enflée, il semble à la personne que la jambe est lourde.
  • La peau sur la zone touchée devient brillante, les vaisseaux veineux superficiels visibles.
  • La douleur du segment affecté s'étend de la face interne du mollet au pied, la région fémorale.
  • Si vous vous penchez, redressez le pied, l'inconfort augmentera.

Les modifications thrombotiques sont causées par une immobilité prolongée causée par un traumatisme, des processus pathologiques graves, une intervention chirurgicale. La thrombose se produira en oncologie, et si une personne prend des contraceptifs oraux depuis longtemps, la maladie se manifestera souvent au cours de la période post-partum.

Les modifications thrombotiques dans les vaisseaux veineux internes de la jambe inférieure sont provoquées par une bactérie pathogène, un traumatisme, un travail physique débilitant et un effort excessif nerveux. Un traitement hospitalier urgent avec repos au lit est indiqué au patient, la région de la jambe inférieure doit être surélevée. Les médicaments qui absorbent les caillots sanguins sont utilisés.

Varices sur les veines superficielles

L'inconfort dans la région gastro-intestinale est causé par les varices. Les veines superficielles sont clairement visibles lors de l'examen du patient. La pathologie découle de l'hérédité accablée. Au stade initial, il est désagréable pour le patient de voir les vaisseaux dilatés avec des varices.

Au cours des stades avancés de la maladie, le patient sentira que ses jambes sont lourdes, tout en marchant, il ressentira une gêne, une cambrure douloureuse et, la nuit, il souffrira de convulsions. La microcirculation chroniquement altérée entraînera une dermatite du côté interne du mollet, des ulcères trophiques à cicatrisation longs se forment.

Thrombus dans les artères des jambes

Avec une occlusion aiguë des artères des jambes, le flux sanguin s'arrête brusquement, cet état pathologique est causé par une thrombose. Un caillot de sang se forme car la paroi de l'artère est endommagée. Ces dommages sont causés par des changements athérosclérotiques, une endartérite oblitérante. Un caillot de sang se forme en raison d'une microcirculation altérée, si le vaisseau est à l'étroit, lorsque le patient est en état de choc et également après une intervention chirurgicale sur les artères.

Douleur aiguë, caractère brûlant, jambe enflée, froid. L'hypoxie des structures tissulaires provoquera le froid, la paralysie des membres inférieurs. En l'absence d'activité motrice passive (contracture), la gangrène commence. Le médecin traitant recanalise l'artère touchée ou la jambe est amputée.

Insuffisance artérielle chronique

Causée par une endartérite oblitérante, des changements athérosclérotiques. Dans l'athérosclérose, les artères sont atteintes de façon chronique lorsque le patient a plus de 40 ans. Les personnes malades sont celles dont les proches souffrent d'un métabolisme lipidique altéré. L’hypertension artérielle avec diabète sucré provoque une pathologie vasculaire. En plus de l'athérosclérose, le patient peut souffrir d'ischémie cardiaque, d'altération du flux sanguin cérébral.

L'étiologie de l'endartérite oblitérante n'est pas claire. La pathologie est causée par une hérédité chargée, une exposition à de basses températures, des virus, et résulte également du fait que le patient fume. Avec les changements athérosclérotiques, les grandes artères sont touchées. Les artérioles seront touchées par une endartérite oblitérante. Si les petites artères sont touchées, la lumière vasculaire est obstruée, avec l'oblitération des artères, le bas des jambes du patient fait mal la nuit.

Il y a un paroxysme douloureux dans l'état ischémique aigu, caractérisé par un changement de démarche. Et aussi la personne souffre d'un syndrome de douleur constant. Douleur accompagnée d'un syndrome convulsif. Avec la claudication intermittente, quand une personne marche, le syndrome douloureux est insupportable, le patient se fige dans une position, après 2 ou 3 minutes l'inconfort disparaît.

La douleur dans un état calme est observée avec décompensation du flux sanguin, une gêne se manifestera la nuit. La douleur s'atténue lorsque le patient lâche son pied du lit. Les cheveux du patient tombent, la couleur des ongles change, les myofibres s'atrophient. Si vous soulevez votre jambe, elle pâlit lorsque vous la baissez, elle deviendra hyperémique. Dans les cas graves, ulcères mal cicatrisés, gangrène.

Dommages musculaires, trichinose

Les sensations de douleur des jambes sont observées lors de la défaite du tissu musculaire, lorsque les muscles sont enflammés. Les douleurs d'un personnage tirant s'intensifieront au cours de l'activité motrice, ce qui aura pour effet d'immobiliser la jambe affectée. Toucher la zone touchée est douloureux. L'inflammation musculaire est due à une blessure, ainsi que si le muscle était gravement surmené. La myosite est également causée par des infections, une hypothermie, si bien que la personne souffre de douleurs intenses.

L'inflammation musculaire chronique est une complication de la myosite aiguë. La myosite est causée par une surcharge chronique des jambes due au travail physique, la jambe est dans une position non naturelle pendant longtemps, les myofibres sont statiquement tendues. La douleur lors de l'inflammation musculaire apparaît constamment ou sporadiquement, est douloureuse, lancinante, sourde ou aiguë, aggravée par l'irritation des zones sensibles (déclencheurs).

La trichinose est causée par la trichinelle. Ils deviendront des invités non invités du corps, si une personne a mangé du porc infecté, cuit de manière incorrecte. Quelques jours après que le patient ait été infecté, il se sentira malade, vomira, aura la diarrhée. Ensuite, l'hyperthermie se joindra à myalgias. Plusieurs groupes musculaires sont touchés, longe douloureuse avec les mollets.

Névrite, polynévrite

Les mollets sont douloureux à cause de névrite, polynévrite. Les douleurs de genèse neurogène, fortes, tiraillantes ou déchirantes, sont localisées dans la région où passe le nerf touché. Si le nerf sciatique est pincé et que le muscle en forme de poire est contracté spasmodiquement, le syndrome musculaire en forme de poire se produira. Avec ce syndrome, la douleur est brûlante, on observe des paresthésies sur le devant de la jambe. Au fil du temps, le myocarde gastrocnémien faiblira, sa sensibilité sera perturbée.

Lorsque la polynévrite affecte plusieurs neurones. Il y a douleur, paresthésie, diminution de la sensibilité, perturbation de la trophicité de la région innervée, et atteinte motrice. Dans le cas grave, les myofibres innervées s’affaiblissent, des modifications dystrophiques se développent avec une paralysie flasque, une dermatite, des ulcères.

La polynévrite se développe parce que le patient a une intoxication chronique à l'alcool et qu'il a également:

  • Le diabète sucré
  • Diphtérie
  • Typhoïde
  • Paludisme
  • Hépatite virale et autres maladies infectieuses.

Lorsque les structures tissulaires environnantes sont affectées, la douleur de la zone du mollet, qui se reflète, se produit dans la zone adjacente et irradie vers le mollet. Un processus inflammatoire réactif peut être observé dans les tissus proches de la zone touchée, la microcirculation est perturbée et les mollets sont douloureux.

Pathologies rachidiennes

Le bas des jambes d'un patient peut être malade en raison du fait qu'il souffre:

  • Ostéochondrose.
  • Disque de hernie situé entre les vertèbres.
  • Oncologie.
  • Tuberculose

S'il y a une tumeur bénigne, la douleur apparaîtra sur les deux membres inférieurs. Le néoplasme augmente, les tissus voisins avec les neurones sont compressés et les sensations de douleur augmentent. Ils se poseront dans la région où passe le nerf sciatique. L'inconfort s'intensifiera lorsque le patient marchera, courra ou appuiera sur la zone touchée. La faiblesse musculaire à sensibilité réduite sera ajoutée au syndrome douloureux.

Douleur de la jambe inférieure avec des pathologies vertébrales réfléchies. Cela est dû au fait que les neurones quittant le canal de la moelle épinière sont pincés (syndrome radiculaire). La douleur s'intensifie lorsque le patient tousse, éternue, se fatigue. Le renforcement se produit la nuit. Le syndrome radiculaire est causé par l'ostéochondrose de la région vertébrale lombaire. La douleur peut être causée par une blessure au bas du dos. En plus de la douleur nocturne, il existe des convulsions.

Aide qualifiée

A quel médecin s'adresser pour la douleur des mollets, que faire? Le syndrome douloureux des jambes est provoqué par diverses raisons, de sorte que le patient sera aidé par un médecin de profil différent. Souvent, les symptômes peuvent déterminer la cause de l’inconfort. Si un diagnostic est posé, vous devriez alors consulter un médecin, spécialisé dans les mesures de diagnostic, le traitement d'une maladie établie.

Lorsque la douleur est causée par une pathologie vertébrale, le patient doit être consulté par un vertébrologue, un neuropathologiste. Pour les processus pathologiques dans les articulations qui provoquent une gêne chez les veaux, un rhumatologue aidera la personne. Quand une personne souffre d'hyperthermie, son état de santé se dégrade, il a mangé de la viande mal cuite, une trichinose est suspectée. Le patient doit alors être traité par un spécialiste des maladies infectieuses.

Il est important de comprendre que l'auto-traitement ne fera qu'aggraver les problèmes de santé, entraînera de graves conséquences et qu'en cas d'urgence, le patient ne bénéficiera pas d'une aide rapide, par exemple d'une thrombose, il mourra.

En Savoir Plus Sur Les Convulsions

Les médicaments pour le traitement des mycoses des ongles sont peu coûteux mais efficaces

Souvent, les gens perçoivent diverses lésions fongiques uniquement comme des problèmes de plan esthétique. Après tout, les endroits affectés ont une apparence disgracieuse, il y a une odeur désagréable.


Comment se débarrasser du champignon avec du vinaigre

Il est possible de se débarrasser de l'onychomycose (infections fongiques des ongles des jambes et des mains) à la maison sans prendre de médicament.