Comment traiter une fracture du condyle tibial

Des dommages tels qu'une fracture du condyle tibial se produisent assez souvent. Toute personne de tout âge peut l'obtenir. Les condyles sont des protubérances sphériques situées au bas du fémur et remplissant une fonction très importante: la flexion et l'extension de l'articulation.

Il y a condyle externe (latéral) et interne (médial). Dans certains cas, leur fracture constitue un dommage suffisamment grave pouvant avoir des conséquences désagréables si des mesures ne sont pas prises à temps pour diagnostiquer et corriger la fracture.

Qu'est-ce qu'un traumatisme?

Un traumatisme au condyle est une fracture intra-articulaire des parties latérales de l'épiphyse supérieure du fémur. Une telle blessure survient souvent en même temps que d'autres blessures au genou, ou peut apparaître après une lésion du tibia, ce qui à première vue peut paraître insignifiant.

La fracture peut être avec ou sans déplacement, complète ou incomplète. Des fractures complètes se produisent dans le cas de la séparation de tout ou partie du condyle. Incomplete caractérisée par la reproduction du cartilage, des fissures, des empreintes. Toutes les fractures condales peuvent être divisées en deux grands groupes:

  1. La congruence de la surface articulaire n'est pas cassée.
  2. La congruence de la surface articulaire est cassée.

Une fracture peut également affecter l'élévation inter-musculaire, mais ces lésions sont extrêmement rares. Une telle fracture est de nature déchirable, elle est généralement précédée par un étirement des ligaments croisés. Distinguer une séparation incomplète sans déplacement, une séparation incomplète avec déplacement, une séparation complète de l’élévation inter-musculaire.

Apprenez à fournir les premiers soins pour divers types de fractures.

Causes de blessures

Une fracture du condyle fémoral se produit si la force de l'os n'est pas suffisante pour supporter la force qui l'exerce. La plupart de ces blessures résultent d'un accident de la circulation lorsque le pare-chocs d'une voiture heurte le fémur proximal.

La fréquence de telles blessures étant également due à l'impact d'un mécanisme direct, il peut s'agir d'une chute de hauteur. En même temps, un retrait excessif de la jambe peut provoquer une fracture du condyle latéral du tibia au niveau de l’impression, et une adduction excessive peut provoquer une fracture du condyle interne.

Symptômes de traumatisme aux condyles et leur diagnostic

Le premier symptôme d'une fracture des condyles est une douleur vive au genou au moment de la blessure. L'articulation gonfle, augmente de volume. La fracture du condyle externe s'accompagne d'une déformation en valgus, c'est-à-dire que la jambe inférieure est déplacée vers l'extérieur, la fracture du condyle interne provoque une déformation en varus - la jambe inférieure est déplacée vers l'intérieur.

La possibilité de compter sur la jambe et ses mouvements deviennent nettement limités. Il existe une mobilité atypique des mouvements articulaires latéraux. Il y a une infiltration de sang dans l'articulation. La palpation est déterminée par la zone de douleur maximale dans la région du condyle interne ou externe.

Le diagnostic d'une fracture des condyles est assez simple avec l'aide de la radiographie du genou. Les images sont prises en deux projections. Grâce à elles, le personnel médical peut déterminer la nature des dommages et leur complexité.

En cas de biais, le médecin peut évaluer le degré de biais des débris. Si la radiographie ne donne pas de résultats non équivoques, la victime est envoyée au scanner de l'articulation blessée. Ils peuvent prescrire l'IRM dans des situations où, outre les condyles, il existe une suspicion de lésion du ménisque ou des ligaments.

Il existe des cas où une fracture des condyles provoque un pincement des vaisseaux sanguins et des nerfs. Dans une telle situation, la consultation des spécialistes appropriés - un neurochirurgien, un chirurgien vasculaire - est obligatoire.

Traitement et rééducation

Il existe plusieurs méthodes principales de traitement de la zone d'articulation du genou: un bandage compressif, une comparaison fermée des fragments d'os (repositionnement) et du plâtre, une repositionnement ouvert avec fixation interne et une traction du squelette.

Toutes ces méthodes ont pour but: la restauration de l'articulation, en assurant sa mobilité précoce, l'élimination de la charge sur l'articulation du genou jusqu'à la guérison complète. Le choix du traitement dépend du type de fracture, de l'âge du patient et de l'expérience du chirurgien orthopédiste.

Types de fracture et méthodes de traitement:

  1. Sans offset (je tape). Une telle fracture peut être traitée en enlevant l'hémarthrose et en appliquant un bandage compressif, à condition que le patient externe adhère au régime. Appliquez de la glace sur le joint endommagé et laissez la jambe en position relevée pendant 48 heures. Si, après ce délai, la radiographie ne montre aucun changement, le genou peut être développé progressivement, ce qui lui confère une faible charge.
  2. Compression locale (type II). Lors du diagnostic d'une telle fracture, un instantané avec une projection de la zone articulaire et des charges de test sur l'articulation endommagée sont nécessaires pour déterminer si les ligaments sont intacts. S'ils sont endommagés, une restauration urgente est nécessaire. Dans une situation où le ligament est intact et où il n’ya pas de déplacement, le traitement comprend: le retrait de l’hémarthrose, l’imposition d’un bandage compressif jusqu’à trois semaines avec exclusion complète de la charge sur le genou, une consultation avec le chirurgien orthopédique.
  3. Fracture de compression avec condyle de séparation (type III). Les soins d'urgence sont indiqués: glace, diagnostic radiographique nécessairement précis et orientation rapide vers un spécialiste. Le traitement peut aller d'un plâtre sans fatigue du genou à la traction et à la reposition squelettique.
  4. Condyle de détachement complet (type IV). Le traitement nécessite de la glace, une immobilisation et une conclusion exacte basée sur une radiographie et une référence urgente à l'orthopédiste. Un clivage de plus de 8 millimètres est considéré comme un déplacement important, il est traité par repositionnement - ouvert ou fermé.
  5. Fractionnement (type V). Une telle fracture est le plus souvent caractéristique du condyle interne, qu'il soit antérieur ou postérieur. Il est traité par repositionnement ouvert avec fixation interne.
  6. Pelé (type VI). Lorsqu'un traitement est nécessaire: glace, fixation obligatoire de la jambe blessée en position surélevée, prélèvement de sang en présence d'hémarthrose, traction squelettique.

Les conditions de traitement et de réadaptation dépendent de la gravité de la blessure, de la rapidité avec laquelle l’assistance est fournie et de la mesure dans laquelle le patient se conforme aux recommandations du personnel médical visant à rétablir les fonctions de l’articulation du genou.

Au cours du traitement, il est strictement contre-indiqué pour le patient de marcher même avec des béquilles. Il est nécessaire de donner une charge sur l'articulation progressivement, il est autorisé à le faire après la fin de la fixation de la jambe, si elle a eu lieu.

Apprenez à traiter une fracture métacarpienne.

Pour le développement du genou en utilisant la thérapie physique avec un ensemble spécial d'exercices qui doivent être effectués exclusivement sous la supervision d'un professionnel de la santé.

Vous ne devez en aucun cas essayer de développer l'articulation vous-même, ceci pouvant avoir des conséquences graves, notamment une perte de mobilité. En plus de la thérapie physique pendant la rééducation, un massage est également prescrit, il aide à améliorer l'apport sanguin aux tissus, à restaurer le tonus musculaire et l'élasticité.

Dans le même temps, les procédures de physiothérapie sont incluses dans le complexe de récupération. Leur tâche consiste à réduire l'œdème tissulaire, la douleur, à restaurer le trophisme vasculaire et à prévenir le développement de l'arthrose post-traumatique.

Ainsi, dans le traitement d'une fracture des condyles fémoraux, il est important de bien récupérer, ce qui ne peut être ni refusé ni ignoré.

Complications possibles

Alors, quelles pourraient être les conséquences:

  1. Une immobilisation à long terme peut entraîner une perte complète des mouvements de l'articulation du genou.
  2. Le développement de l'arthrose dégénérative est possible, malgré le traitement correct et opportun.
  3. Peut-être que le développement d'une déformation angulaire du genou au cours des premières semaines, même dans les cas où la fracture n'a pas été initialement déplacée.
  4. De telles blessures peuvent compliquer l'instabilité de l'articulation du genou.
  5. Les fractures ouvertes peuvent être compliquées par des infections lorsqu’elles sont traitées chirurgicalement.
  6. Violation du syndrome du tunnel neuro-vasculaire en faisceau, ce qui complique le traitement de telles blessures.

Apprenez à traiter un orteil cassé.

Conclusion

Lorsque les condyles tibiaux sont fracturés, il est important, tout d’abord, de diagnostiquer la blessure et de déterminer sa gravité, puis de suivre strictement les conseils du personnel médical en matière de traitement et de réadaptation. Dans ce cas, les chances d’éviter des conséquences négatives augmentent considérablement.

La durée moyenne de traitement pour une fracture du condyle du tibia et les facteurs affectant la récupération

Une fracture du condyle du tibia est prescrite par un spécialiste après un examen approfondi du patient. Cela dépend beaucoup de la victime. Il est important de suivre toutes les recommandations du médecin et de ne pas s'écarter du schéma thérapeutique. Les dommages de cette nature affectent les sections latérales de la partie supérieure du tibia. Il s'agit d'une fracture intra-articulaire résultant d'un accident vasculaire cérébral. Laisser passer inaperçu est impossible. La personne ressent immédiatement une douleur insupportable et une mobilité limitée.

Symptômes de fracture

Après une blessure dans la région de l'articulation du genou, il se produit un gonflement marqué. Souvent, il s'accompagne d'une hémorragie dans la cavité de la zone touchée. Si la fracture est grave avec déplacement, on enregistre une déformation en valgus ou en varus de l'articulation du genou.

À la palpation du condyle tibial, la personne ressent une vive douleur. Il est observé lors de la conduite et de l’exercice d’une charge axiale. Les fractures des condyles tibiaux doivent être différenciées des dommages aux ménisques, ligaments, articulations et autres parties. Dans ce cas, le régime de traitement est quelque peu différent, il est donc important de diagnostiquer correctement. Lors du diagnostic, les radiographies jouent un rôle important. Cela vous permet d’obtenir un diagnostic précis et de vous familiariser avec la nature du dommage.

Au moment de la blessure, la personne note les symptômes suivants:

  • douleur aiguë et sévère dans la zone touchée;
  • gonflement instantané;
  • une hémorragie;
  • hématome.

Souvent, le tableau clinique est complété par un déplacement prononcé. Les mouvements de la victime sont limités, de plus, ils génèrent beaucoup de gêne. Dans le même temps, on peut observer une mobilité pathologique d'une articulation. Une pression précise sur la fracture des condyles tibiaux permet au spécialiste de sonder la zone la plus douloureuse. Au cours de l'inspection exprimée, l'hémarthrose est fixée, elle contribue parfois à la violation de la circulation sanguine locale.

Lorsque vous vous blessez, il est important de procéder immédiatement aux activités de diagnostic. Cela vous permettra de poser rapidement un diagnostic et de vous prescrire le schéma thérapeutique optimal. La méthode de recherche principale est la radiographie. Merci à elle parvient à obtenir l'image la plus complète des dommages. Les rayons X sont effectués en deux projections, ce qui vous permet d’étudier à fond la zone touchée. Dans de nombreux cas, la radiographie capte une fracture.

Si, au cours de l'étude, le médecin a reçu un résultat ambigu, il est recommandé de recourir à des méthodes de diagnostic supplémentaires. Ce peut être un ordinateur ou une imagerie par résonance magnétique. En cas de dommages complexes, le condyle du tibia fixe la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins. Dans ce cas, il est conseillé de consulter un neurochirurgien.

Méthodes et méthodes de thérapie

Si le condyle latéral est endommagé et que la fracture est grave, le traitement est effectué à l'hôpital. Une personne doit s’adapter à un long processus de récupération. Si la fracture n'est pas gênée par des déplacements ou des blessures graves, cela prendra environ 8 semaines.

Lors de son admission dans l'unité de traumatologie, le patient se voit percer le genou. De la novocaïne est ensuite introduite dans la cavité, ce qui permet de soulager une douleur aiguë. Pour une fracture simple, le condyle tibial est appliqué sur un plâtre pendant une période de 2 à 3 mois. La suite du traitement dépend du rétablissement de la personne. Certaines caractéristiques des dommages et l’état de la personne blessée peuvent l’affecter. Pendant la récupération, il est nécessaire de se déplacer avec des béquilles, le repos au lit et l'absence totale de mouvement ne sont pas attribués. Pendant la période d'épissage actif de la fracture, il faut assister à des procédures physiothérapeutiques et avoir recours à des exercices de physiothérapie. Lorsque l'état d'une personne s'améliore considérablement, il devra utiliser des béquilles pendant un certain temps. La tension de l'os tibial condyle peut aggraver la situation, il est donc déconseillé de s'appuyer sur le membre pendant 3 mois.

Si le dommage est accompagné d'un décalage, un repositionnement manuel instantané est appliqué. En cas de fracture des condyles tibiaux, la traction squelettique est utilisée. Pendant le rétablissement, la personne participe activement à la thérapie physique. Une charge légère sur l'articulation est autorisée au bout de 2 mois. Vous pouvez entièrement vous tenir sur le pied au plus tôt 16 à 24 semaines.

Dans tous les cas, le patient devra s’accorder pour une longue récupération.

Souvent, pour corriger une fracture du condyle tibial, on a recours à une intervention chirurgicale. Cela est dû à l'absence d'effet thérapeutique lors de l'utilisation de méthodes de traitement conservateur. Une intervention chirurgicale est appropriée en cas de compression des vaisseaux sanguins, de présence de fragments et de lésions de fragments dans la cavité articulaire.

Les dommages ordinaires sont éliminés par l’arthrotomie. Ainsi, en présence de fragments dans une cavité articulaire, leur élimination est effectuée. Les gros fragments sont fixés et fixés au moyen d’une vis, d’un clou ou d’aiguilles spéciales. En présence d'un nombre important de fragments, l'appareil Elizarov est installé.

Les fractures fraîches du condyle du tibia sont éliminées par chirurgie ostéoplastique. Après l'intervention, la personne passe par un processus de récupération pendant une longue période. L'opération consiste à ouvrir la cavité articulaire, à éliminer les fragments et à les serrer à l'aide de vis et de plaques. Après 4 jours après la chirurgie, une personne a recours à la thérapie physique. Le patient pourra compter pleinement sur la jambe après 5 mois.

Avec un traitement opportun et adéquat, le pronostic est positif. Pendant cette période, il est important de suivre toutes les recommandations du médecin. Ne vous fiez pas aux jambes douloureuses et faites un effort physique intense.

Fracture du condyle tibial

La fracture du condyle tibial, comme de nombreuses autres blessures, survient à la suite d'une chute. Dans ce cas, une chute peut avoir lieu à la hauteur de sa propre taille, par exemple, lorsqu'une personne tombe sur la glace ou qu'un atterrissage infructueux d'une échelle sur un membre se produit.

Les blessures au tibia proximal incluent les blessures au-dessus de la tubérosité. Ces dommages peuvent être soit impressionnaux (situés à l'intérieur du joint), soit compressifs (situés à l'extérieur).

Nous dirons plus loin à propos des autres types de fracture du condyle tibial et de la manière de procéder au traitement et à la rééducation.

Classification

Pour comprendre comment les fractures du condyle tibial sont classées, il est nécessaire de déterminer ce qu’est le condyle.

L'anatomie du condyle se situe à l'extrémité du fragment d'os auquel sont attachés des muscles et des ligaments. L'os tibial a 2 condyles: le médial, à l'intérieur et le latéral, à l'extérieur. Il est à noter que le condyle est une partie fragile de l'os recouverte de tissu cartilagineux.

Les types de fractures osseuses suivants sont distingués:

  • Fracture de l'élévation inter-musculaire.
  • Fracture sous-chondrale.
  • Fracture de la tubérosité osseuse.
  • Fracture des buttes.
  • Fractures d'impression et de compression.
  • Débris, dégâts ébréchés.
  • Dommage marginal au condyle du tibia.
  • Fracture complète (condyle complètement séparé de l'os).
  • Dommages incomplets (caractérisés par l'écrasement du cartilage, une compression et une fissure limitées).
  • Fracture de préservatifs avec déplacement et sans déplacement.

En règle générale, les fractures des condyles sont associées à un traumatisme des ligaments de l'articulation, ainsi qu'à des lésions du ménisque du genou, à une fracture du tibia et du tibia.

Code de blessure CIM 10

S82.1 Fracture du tibia proximal

Raisons

La fracture du condyle externe, ainsi que les lésions osseuses intra-articulaires, résultent d'un choc traumatique important, dans lequel la compression se produit dans l'axe avec la rotation. En règle générale, 50% des fractures de cette nature sont consécutives à un accident et environ 20% tombent d'une hauteur. Dans d'autres cas, des fractures des condyles peuvent survenir pour diverses raisons, parmi lesquelles des maladies du système musculo-squelettique.

Le type de fracture dépend également de la fixation de la jambe au moment de la blessure. Par exemple, si la jambe était fortement écartée, une fracture du condyle latéral se développe. Si le genou n'est pas plié, une fracture au front se produit.

Les symptômes

Les fractures des condyles tibiaux sont caractérisées par des manifestations externes, ce qui indique une blessure à cet endroit. Parmi les symptômes les plus courants figurent:

  • Douleur intense sur le site de la blessure.
  • La déformation visible du membre.
  • Hémarthrose.
  • Incapacité à se tenir sur la jambe (la fonction articulaire est altérée).

L'hématome qui se forme au site de la lésion est un gonflement visible important et la circulation sanguine dans cette zone est altérée. Cette condition nécessite une ponction de sang. En même temps, la déformation de l'os est visible car les fragments d'os sont déplacés.

Il est à noter que la douleur ne correspond pas toujours à la complexité du dommage. Par conséquent, afin de diagnostiquer une blessure, il est recommandé de palper dans la zone où la blessure est survenue.

Premiers secours

La fracture des condyles tibiaux nécessite un diagnostic et un traitement immédiats. Si la victime se trouve dans un état qui l'empêche de se rendre à l'hôpital de manière autonome, elle doit recevoir les premiers soins avec l'immobilisation du membre pendant le transport.

Ce que vous devez faire:

  • Il est nécessaire d'appeler immédiatement une ambulance et de demander à un spécialiste quels médicaments peuvent être administrés à la victime pour soulager la douleur.
  • Ensuite, anesthésiez le site de la blessure ou donnez à la victime une pilule d'action analgésique générale.
  • Si un déplacement est révélé et que la plaie est ouverte, il est nécessaire de traiter les bords de la plaie avec un antiseptique, puis de la recouvrir d'un pansement stérile, d'un bandage. Si en même temps on détecte des dommages aux vaisseaux sanguins et aux tissus, on observe un saignement - il est dangereux d'appliquer des bandages trop serrés. Pour arrêter le saignement au premier stade, il suffira de traiter la plaie et de la boucher avec un chiffon stérile.
  • S'il n'y a pas de déplacement et que les tissus ne sont pas endommagés, il est recommandé de fixer le membre et de procéder à l'immobilisation du transport avec la superposition d'un pneu parmi tous les matériaux disponibles. La jambe est fixée en position ventrale; le pneu doit se trouver au-dessus du genou dans la région des hanches et plus bas au talon.
  • À leur arrivée, l'ambulance devrait les informer de tout ce qui a été réalisé lors de la première étape. Vous devez également préciser quels médicaments et à quelle posologie ont été utilisés par les victimes.

Il est important de rappeler que, sur la base des résultats des premiers soins fournis, il est possible de conclure que la victime est davantage soignée et réhabilitée: plus le membre est immobilisé tôt et la personne hospitalisée, plus le traitement sera facile et rapide.

Diagnostics

Quel est le diagnostic d'une fracture de l'élévation inter-musculaire tibiale? L’étude diagnostique consiste à effectuer des rayons X dans deux projections. Si nécessaire, effectuez des recherches et d’autres domaines de la jambe. De plus, s’ils soupçonnent des dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs, les médecins peuvent ordonner un scanner ou une IRM. Grâce à ces deux types de diagnostics, il est possible avec une précision de 99% de comparer tous les fragments osseux et d’éliminer les phénomènes pouvant se produire parallèlement à la fracture.

Traitement

Le traitement d'une fracture du condyle externe du tibia est effectué par une méthode conservatrice ou par recours à une intervention chirurgicale. Dans le même temps, si la fracture est fermée et sans déplacement des fragments, il est nécessaire de fixer la jambe le plus tôt possible pour éviter un éventuel déplacement tardif des fragments d'os. Pour ce faire, utilisez une attelle en plâtre, un bandage, qui s’imposent sur la jambe de l’aine au bout des orteils.

Le membre est fixé pour 4 semaines. Dans ce cas, la charge est autorisée à effectuer au plus tôt 2-3 mois après la blessure. Cette condition doit être respectée afin d'éviter le condyle du condyle de l'os. La pleine capacité de travail ne peut être restituée qu’après 3 ou 4 mois. Ensuite, ils commencent à développer les jambes, effectuent des massages et de la physiothérapie.

En cas de rupture du condyle interne ou externe, à l'origine du déplacement, il est nécessaire de procéder à un repositionnement avant la fixation. Habituellement, le médecin fixe lui-même les os, suivi d'un capot squelettique. Le repositionnement fermé des os est effectué sous anesthésie locale.

Une fois le gypse retiré, des radiographies répétées sont effectuées. Si les os grossissent ensemble, appliquez un plâtre pendant 4-6 semaines. Lors d'une fracture de compression des condyles de l'os tibial, après un second coup, ils commencent à développer la mobilité de l'articulation du genou.

Traitement chirurgical

Si la blessure est complexe et que la fracture est rompue par un déplacement, une intervention chirurgicale est effectuée. Au cours de l'opération, les fragments sont comparés par repositionnement ouvert. Après cela, l'épave est fixée avec des vis, des aiguilles à tricoter ou des boulons. Ensuite, un plâtre ou une orthèse est appliqué. Après l'opération, le processus de récupération prend plus de temps.

Les indications chirurgicales peuvent être les suivantes:

  • Les débris de la cavité articulaire étaient piégés et le mouvement perturbé.
  • Un faisceau de nerf pressé a été serré par un fragment offset.
  • Le traitement conservateur n'a pas fonctionné et les débris se sont déplacés davantage.
  • Il y avait une forte compression des condyles.

Réhabilitation

En cas de fracture de l'élévation inter-musculaire du tibia, le processus de rééducation prend beaucoup de temps. Il faut garder à l'esprit que la charge ne peut être effectuée que 3 à 4 mois après le traumatisme. Il sera possible de revenir à une vie normale dans environ six mois. Pendant ce temps, il est recommandé d'augmenter progressivement la charge et d'effectuer l'exercice, la thérapie par l'exercice, le massage et la physiothérapie prescrits.

Le processus de récupération commence à partir du moment où le patient est retiré de la traction, du gypse. Dans ce cas, un ensemble de mesures devrait être déterminé par un médecin en réadaptation.

Des complications

Après fracture des condyles, des complications sont possibles:

Des questions? Demandez-les à notre médecin du personnel ici sur le site. Vous obtiendrez certainement une réponse! Posez une question >>

  • arthrose, ostéoporose;
  • difformité du genou dans les premières semaines après la blessure;
  • perte totale de mouvement si l'immobilisation dure très longtemps;
  • infection de la plaie si une fracture ouverte s'est produite, et l'aide n'a pas été correctement fournie.

Si le traitement a été effectué correctement et en temps voulu, il est possible d’éviter les conséquences susmentionnées.

Prévention

La prévention de la fracture consiste à abandonner les mauvaises habitudes, à réduire l'excès de poids et à consulter régulièrement un médecin dans toutes les conditions pathologiques. Parfois, vous devrez peut-être utiliser des complexes vitaminiques et du calcium pour renforcer vos os.

Chers lecteurs du site 1MedHelp, si vous avez encore des questions sur ce sujet, nous nous ferons un plaisir de vous répondre. Laissez vos commentaires, commentaires, partagez des histoires sur la manière dont vous avez vécu un traumatisme similaire et surmonté avec succès les conséquences! Votre expérience de vie peut être utile à d'autres lecteurs.

Combien coûte une fracture du condyle tibial

Les fractures des membres sont parmi les plus courantes. En particulier, leur nombre augmente en hiver, lorsque la glace des trottoirs, qui dans notre pays hésitent à nettoyer, apparaît. Les lésions des surfaces articulaires sont l’un des plus graves; elles causent beaucoup de problèmes, elles mettent très longtemps à guérir et à guérir plutôt mal. Lors du diagnostic de problèmes de ce type, un membre peut placer une personne dans un plâtre pendant une longue période.

L'une des blessures les plus courantes aux jambes est une fracture du condyle tibial. Cela peut être à la fois une impression (intra-articulaire) et une compression. Les problèmes de ce type sont particulièrement fréquents chez les personnes qui sont tombées d'une hauteur (par exemple, d'une échelle, d'un arbre ou même d'une fenêtre), alors que les jambes doivent être dans une position non inclinée. Aujourd'hui, nous allons parler de la façon de traiter ce type de problèmes, de la durée de leur guérison et de la réadaptation après une blessure.

Quelle est cette blessure?

Un condyle est un épaississement au bout de l'os auquel sont attachés les muscles et les ligaments. Sur leur tibia il y en a deux:

  1. Médial (interne).
  2. Latéral (externe).

Les condyles sont une partie assez fragile de l'os car, contrairement à l'os lui-même, ils sont recouverts de tissu cartilagineux. Il est plus résistant et beaucoup moins résistant à toutes sortes de dommages.

Comme nous l'avons dit plus haut, les blessures de ce type sont dues à une chute de hauteur et à un atterrissage en jambe droite. Si quelque chose de similaire est noté, les condyles sont fortement comprimés et la section dense de la métaphyse est pressée dans la substance spongieuse de l'épiphyse. En fin de compte, l'épiphyse est divisée en deux parties, à cause desquelles les condyles externes et internes se cassent tout simplement. La fracture peut apparaître sous la forme de deux parties spécifiées du joint et de l’une quelconque. Vous pouvez les distinguer par un simple signe:

  • si le tibia se déplace vers l'extérieur - problèmes de condyle externe;
  • si le tibia se déplace vers l'intérieur, le condyle interne est cassé.

La classification des blessures de ce type est assez vaste. Tout d'abord, ils émettent des dommages complets et incomplets. Dans le premier cas, une séparation totale ou partielle du condyle est notée. Si la fracture est incomplète, des fissures et une indentation peuvent se produire, mais il n'y a pas de séparation. Au total, les blessures sont divisées en deux grands groupes:

  1. Fractures sans déplacement.
  2. Fractures avec un décalage.

Les lésions condyle sont souvent diagnostiquées avec un certain nombre de lésions associées. Ceux-ci incluent des traumatismes au péroné, des déchirures ou des déchirures des ligaments du genou, des ménisques et des fractures de l'élévation inter-musculaire.

Manifestations caractéristiques et diagnostic

Il est facile d'identifier les fractures de ce type. Tout d'abord, le spécialiste portera une attention particulière aux symptômes caractéristiques de la lésion, à savoir:

  • la douleur;
  • hémoarthrose;
  • dysfonctionnement de l'articulation;
  • déformation caractéristique de ces blessures;
  • mouvements latéraux dans l'articulation du genou.

Il convient de noter que la douleur dans les fractures du condyle peut ne pas correspondre à la complexité de la blessure. Par conséquent, lors du diagnostic d'un problème, la palpation est effectuée - palpation de la zone de dommage. Les experts le font afin de déterminer la douleur à des points spécifiques. De plus, vous pouvez découvrir vous-même la nature de la blessure. Il suffit d’appuyer légèrement sur la région de l’articulation du genou. Si vous ressentez des sentiments désagréables, cela signifie que vous devez vous rendre de toute urgence au centre médical le plus proche.

Une autre caractéristique de ce type de blessure est l'hémoarthrose, qui peut être assez importante. L'essence de ce problème consiste à augmenter le volume articulaire, ce qui provoque une violation de la circulation sanguine. Si quelque chose de similaire est noté, le spécialiste devra diriger d'urgence le patient vers la ponction. Cette procédure aidera à éliminer le sang accumulé.

Vous pouvez également déterminer vous-même les dommages en tapotant légèrement les doigts sur l'axe du tibia. Si vous ressentez une forte douleur, alors, très probablement, les préservatifs sont cassés. Tout mouvement dans le genou blessé sera accompagné d'une douleur intense. Il est très difficile de trouver un poste de secours. Si vous essayez de changer la position de la jambe, vous ressentirez immédiatement un nouvel accès de douleur.

Dans un établissement médical, des spécialistes effectuent des radiographies dans deux projections. Les images aideront à déterminer la présence de dommages, ainsi qu'à évaluer leur nature et leur complexité. Si une blessure survient avec un décalage, le spécialiste pourra voir combien de débris ont été déplacés.

Traitement de fracture

Nous préciserons immédiatement que le traitement des fractures de ce type est effectué directement dans un établissement médical. Si le déplacement de la blessure est diagnostiqué, le patient est envoyé à la ponction, nécessaire pour éliminer le sang qui est entré dans l'articulation. Dès que la procédure est terminée, une fixation ferme du membre blessé est requise. Le gypse est produit sur toute la surface de la jambe, des doigts au pli fessier. Depuis quelque temps, il est strictement interdit au patient de porter une charge sur le membre blessé.

Au cours de la restauration d'un membre après une fracture, différentes méthodes sont utilisées. Considérez les principaux.

  1. Repositionnez vos jambes. Il sera nécessaire pour rétablir la cohérence des condyles dans les cavités articulaires.
  2. Fixation forte. À propos de cette méthode, nous avons mentionné un peu plus haut. La jambe est moulée jusqu'à ce que la blessure s'agrandisse. La durée du traitement dans ce cas est parfois très différente.
  3. Dans certains cas, les spécialistes peuvent attribuer une charge précoce à l'articulation endommagée. Dans ce cas, le pansement sera enlevé et le patient devra plier et déplier doucement le genou.

Il est impossible de décrire clairement les tactiques de traitement des blessures de ce type. Les blessures étant différentes, l'approche peut ne pas être la même dans chaque cas. Les experts choisissent la méthode de traitement des blessures en fonction de sa complexité et de son type. Ainsi, si une fracture incomplète ou des dommages de gravité moindre sont constatés, le membre est fixé dans un plâtre pendant une période de 21 à 30 jours. Comme mentionné ci-dessus, la fixation se fait du haut de la cuisse jusqu'au bout des doigts.

Pendant le traitement, il est strictement interdit au patient de marcher même avec des béquilles. Ce dernier peut être résolu au plus tôt après l'expiration de la fixation de la jambe. En outre, les experts peuvent utiliser la traction ou le repositionnement unique.

Pour les cas plus graves, la chirurgie est appliquée. S'il y a une fracture avec un décalage, le médecin devra rassembler les fragments et les mettre en place. Dans ce cas, la durée de séjour des patients sous plâtre peut augmenter considérablement. Il est strictement interdit de refuser de fixer la jambe tant que la partie endommagée de la jambe n'a pas complètement grossi.

La fracture du condyle tibial est une blessure très grave. Il est impossible de nommer des termes de restauration sans ambiguïté dans ce cas. Les activités supplémentaires, y compris la réadaptation, sont désignées exclusivement par un spécialiste.

Le moment du traitement de la fracture du condyle du genou

Un mode de vie actif est la base de la santé humaine. Cependant, une activité physique excessive et / ou inadéquate entraîne des dommages aux os, aux muscles et aux ligaments.

Causes de blessures

Un condyle est appelé un épaississement à la fin de l'os auquel les ligaments et les muscles sont attachés.

Il est plus fragile, car il est recouvert de tissu cartilagineux. La cause de la blessure est:

  • coups forts à l'automne;
  • accidents de voiture;
  • échec de redressement des jambes.

Types et symptômes

Selon la classification existante, les fractures du condyle tibial interne et externe, antérieure et postérieure, externe et interne sont différenciées. Les caractéristiques de la section anatomique, la présence de fragments osseux et la présence / absence de dommages aux deux condyles sont prises en compte.

Les symptômes communs sont la douleur, le gonflement. Le site de la blessure est plus chaud au toucher que le reste de la jambe. Une caractéristique distinctive des fractures d’un condyle est la déformation du genou. L'intensité de la douleur ne peut pas être jugée sur le degré de dommage. Pour clarifier la nature de la fracture en utilisant des rayons X, au moins - tomographie par ordinateur.

Fracture de compression

Intégrité osseuse altérée en raison de la compression. Ces blessures sont la conséquence d'une exposition prolongée à l'agent nocif. Lorsque fracture intra-articulaire affecte la surface du tibia et du péroné.

Fracture fracturée

Se produit souvent à la suite d'accidents de voiture, accompagnés par la découpe de l'os en fragments qui endommagent les tissus mous et les vaisseaux sanguins environnants. Le type de fracture est dangereux en raison d'une hémorragie interne et est difficile à traiter.

Pour fixer les fragments d'os et la possibilité de les restaurer, utilisez l'appareil Ilizarov.

Fracture de l'empreinte

Else appelé en retrait. L'impact se situe dans la zone d'élévation inter-alcaline, ce qui entraîne des blessures. La raison peut être un saut d'une hauteur.

Fracture consolidée

Dommages causés au tissu osseux au stade de la consolidation, c'est-à-dire de la récupération. L'épissage n'est pas toujours lisse, surtout s'il y a beaucoup de fragments. Le cal est facilement affecté et endommagé.

Fracture du condyle latéral

Le plus souvent se produit après un accident de voiture et les sportifs. Les rayons X montreront à quel point le condyle latéral du tibia a changé. La ligne de faille sera oblique ou verticale. Si l'impact de l'agent traumatique continue, les fragments se déplaceront. Il est nécessaire d'assurer le reste de la jambe endommagée.

Fracture du condyle externe

Ce type de blessure survient si, au moment de l’accident, le genou est plié à plus de 45 °, ainsi que dans le sport et après un accident. Radiologiquement, les dommages peuvent être examinés en projection droite ou latérale. Si les images standard ne montrent pas le problème mais que le syndrome douloureux subsiste, une fracture du condyle externe du tibia est détectée par projection oblique.

Diagnostics

La symptomatologie a des similitudes avec les fractures de la hanche. Pour la décision du diagnostic correct nécessite une radiographie. Consultation obligatoire avec un chirurgien orthopédique. Le tableau clinique et l'anamnèse sont importants, mais sans radiographie, il sera très difficile d'évaluer la situation et de réfléchir aux tactiques de traitement.

Vous pouvez diagnostiquer visuellement une fracture à l'aide de manipulations:

  1. Prenez délicatement le membre blessé avec vos mains et essayez de le plier au genou. Le patient ressentira de la douleur mais la jambe restera immobile.
  2. Sur une jambe précédemment immobilisée, si vous essayez d'appuyer avec vos doigts sur la rotule, celle-ci bougera anormalement, ce qui provoquera des sensations désagréables.
  3. Tapoter sur le talon et la jambe augmentera la douleur.

Si la zone endommagée est douloureuse et considérablement gonflée, consultez un spécialiste dès que possible.

Traitement de fracture

Il repose sur deux méthodes: conservatrice et chirurgicale. La tactique du traitement est déterminée par l'état du patient. L'auto-réapprovisionnement n'est pas autorisé!

La tactique des activités de loisirs dépend du type de fracture:

  1. Sans préjugé: a le parcours le plus facile. Utilisez des bandages compressifs pendant 4 à 8 semaines, surveillez la dynamique et recommandez de ne pas charger la jambe.
  2. Compression locale: prise en compte de la localisation des dommages, de la présence de fragments et des violations associées de l'intégrité des ligaments. Lors de l'hospitalisation en utilisant la fixation de plâtre.
  3. Décollement partiel du condyle: un diagnostic précis par rayons X est nécessaire pour détecter la position de certaines parties de l'os. L'immobilisation du plâtre à la traction du squelette est montrée.
  4. Condyle de séparation: implique un clivage de 8 mm ou plus. Le traitement est rapide.
  5. Fractionnement: capture le condyle interne. Appliquer un repositionnement ouvert avec fixation interne.
  6. Comminuted: car de telles fractures impliquent la présence d'un saignement interne. En observant strictement les règles d'asepsie, hospitalisez le patient pour une traction du squelette. La radiographie aidera à comprendre l'emplacement des fragments.

Méthodes conservatrices

Illustré avec un léger déplacement du condyle et l'absence de fragments. Le froid est utilisé pour soulager le gonflement, les bandages de pression et l’immobilisation du genou dans un appareil orthopédique. Le déplacement de fragments est empêché par un plâtre. La charge sur la jambe est contre-indiquée.

Méthodes chirurgicales

Dans les cas plus graves, des méthodes chirurgicales de traitement sont utilisées pour traiter une fracture du condyle de l'articulation du genou.

  • repositionnement ouvert et fermé;
  • l'ostéosynthèse;
  • la sécurisation de fragments à l'aide de l'appareil d'Ilizarov.

Toute méthode de traitement implique une surveillance des patients hospitalisés.

Réhabilitation

Pendant la période d'accrétion, le cal résultant est extrêmement sensible aux facteurs externes et peut facilement être endommagé. Le médecin veille à ce que les bords médian et latéral de la surface articulaire soient restaurés de la même manière. Pour accélérer le processus, utilisez:

  • inclusion dans le régime alimentaire d'aliments contenant du calcium;
  • la reprise des mouvements dans l'articulation du genou;
  • limiter la charge sur la jambe blessée;
  • procédures physiothérapeutiques qui empêchent le développement de la dystrophie;
  • Thérapie d'exercice;
  • massage à friction et thérapeutique.

En plus des produits laitiers bien connus, le chou, l'oseille, le poisson et les amandes contiennent beaucoup de calcium.

Des complications

Après avoir endommagé le tibia, il y a un grand risque de subir les conséquences:

  • perte totale ou partielle de mouvement dans la zone de la fracture;
  • le développement de l'arthrose dégénérative;
  • malformation de l'articulation du genou;
  • dommages aux ligaments par des fragments d'os;
  • traitement chirurgical compliqué par une infection.

Prévention des fractures

Il est important de prendre soin de la nourriture, de votre propre sécurité, de choisir les bons vêtements.

Pour que le calcium soit absorbé par le corps et non éliminé par les os, la vitamine D doit être fournie en quantité suffisante. Le tarif journalier pour un adulte est de 600 UI.

Vêtements ramasser pour la saison. Bottes d’automne glissantes dans la glace hivernale - ce n’est pas le meilleur choix.

Une activité physique modérée renforcera les muscles et les ligaments, créant ainsi une défense naturelle pour les tissus inertes. Les béquilles (pendant la période de réadaptation) aideront à répartir correctement la charge sur le membre.

La fracture du condyle tibial (avec ou sans déplacement) est désagréable. Cependant, des tactiques de traitement correctes et une réadaptation adéquate aideront à éviter d'éventuelles complications.

Comment traiter une fracture du condyle tibial

Selon les statistiques, les atteintes à l'intégrité des membres inférieurs sont assez courantes. La rupture du condyle du tibia se produit généralement à l'automne. Un grand nombre de blessures surviennent pendant la période de glace, mais lors de l’atterrissage sur les jambes, une déviation de hauteur (avec les genoux redressés) est observée. La fréquence des dommages ne dépend pas du nombre d'années et du sexe.

Quelle est cette fracture?

La fracture de la partie proximale du tibia (région du genou) inclut tout type de trouble de l'intégrité situé au-dessus de la tubérosité où se trouvent les condyles. Au fémur, il y en a deux: médial (interne) et latéral (externe).

Le condyle est une élévation ostéochondrale, avec un appareil ligamenteux et des fibres musculaires qui y sont attachées. Comme il s'agit d'une structure plus fragile que la partie osseuse principale, il est le plus susceptible aux fractures. Lors d'une chute ou d'un accident vasculaire cérébral, une compression ou un décalage brusque se produit avec une fracture d'un ou deux condyles.

Les fractures peuvent être complètes et incomplètes. Dans le premier cas, il y a une fissure, un écrasement ou une impression limitée de cartilage. Avec une fracture complète du condyle (ou son fragment) s'écarte complètement. Les dommages peuvent être combinés en cas de rupture du ligament ou de lésion du ménisque, ainsi qu’une lésion de l’élévation inter-musculaire. Répartis séparément en fractures de compression et d’empreinte.

Les principales causes de la violation

Une fracture est causée par un impact important sur la zone de l’articulation qui se produit le long de l’axe avec rotation (virage). Ceci est observé dans de telles situations et écarts:

  • tomber sur les jambes redressées d'une hauteur (20%);
  • coup du conducteur ou des passagers sur le pare-chocs de la voiture avec un genou en cas d'accident (50% de toutes les pathologies diagnostiquées);
  • les maladies du système musculo-squelettique;
  • changements dans la structure des os et d'autres tissus chez les personnes âgées.

On observe généralement une fracture du condyle latéral. En second lieu, les deux sont endommagés et il n’ya que dans de rares cas, une lésion interne.

Les symptômes

Le premier symptôme de violation de l'intégrité des condyles est l'apparition de douleur immédiatement après l'impact ou la chute. En outre, il existe de tels signes:

  1. Le genou se gonfle rapidement, ses mouvements deviennent limités.
  2. La victime ne peut pas s'appuyer sur la jambe.
  3. Il y a un degré de douleur variable, qui augmente avec le tapotement et la palpation, ainsi que lorsque vous essayez de vous tenir sur la jambe.
  4. L'articulation a une mobilité anormale dans les directions latérales. La fracture du condyle externe provoque un déplacement du tibia dans la direction latérale et une fracture interne dans le médial.
  5. Le sang s'accumule dans la cavité articulaire (hémarthrose), ce qui augmente son volume.
  6. Selon le type de violation (interne ou externe), il existe respectivement une déformation en varus ou en valgus du genou.

Le degré de douleur dans la région du genou ne correspond souvent pas à la complexité de la blessure. Par conséquent, la raison de contacter un spécialiste peut être une douleur vive lors de l'auto-appui sur des points de la région du genou.

Comment est le diagnostic

Un spécialiste expérimenté peut déterminer une fracture du condyle du fémur par les principaux signes après la palpation. Mais puisque la blessure est généralement combinée, un diagnostic supplémentaire est utilisé pour clarifier.

Une image assez précise de la lésion peut être visualisée à l’aide de rayons X. Elle est réalisée en deux projections (droite et latérale).

Cela vous permet de voir la présence de fissures, de fractures, le degré de déformation des condyles, ainsi que d'éventuelles violations d'autres structures et tissus situés dans la région de l'articulation du genou.

Pour les fractures déprimées, un instantané de la zone articulaire est utilisé. Pour déterminer la longueur de la fracture, les images sont attribuées à la projection oblique.

Généralement, le diagnostic par rayons X suffit à clarifier le diagnostic. Si, pour une raison quelconque, ses résultats ne conviennent pas aux spécialistes, il est alors possible d’obtenir une image plus précise de la pathologie en utilisant la tomodensitométrie ou l’IRM. Ces études aident à diagnostiquer les formes cachées de fractures et de déchirures ligamentaires.

Si la fracture traverse les deux préservatifs, une telle déviation est appelée fracture transmixée. La forme compressive (compression) apparaît lors de l'examen d'une ligne inégale comportant plusieurs fragments. Une fracture d’impression du condyle latéral du tibia ou du médial, traduite par «en retrait», peut être combinée à une compression.

C'est important! Le traitement est généralement effectué par un traumatologue. Toutefois, si des signes indiquent que les vaisseaux sanguins ou les nerfs sont endommagés, il est recommandé dans ce cas de consulter un neurochirurgien ou un chirurgien vasculaire.

Traitement

Avant qu'un spécialiste soit examiné, il est nécessaire de fournir les premiers soins à la personne blessée. En cas de douleur intense, donner un analgésique, libérer le membre des chaussures et des vêtements, arrêter le saignement lorsque la fracture est ouverte. En aucun cas, vous ne pouvez pas appliquer un garrot ou un bandage de pression, car cela entraînerait un déplacement important de débris. Le membre affecté doit être immobilisé. À cette fin, un objet long et droit est appliqué à l’intérieur et à l’extérieur de la jambe et est fixé à l’aide de matériaux de récupération (bandages, morceaux de tissu).

Ensuite, le patient doit être conduit à la salle d'urgence ou appeler une ambulance. Le traitement hospitalier commence par un pompage de sang de la cavité articulaire avec administration simultanée de novocaïne pour éliminer la douleur. Les autres tactiques de gestion du patient dépendent du type et de la gravité de la blessure traumatique.

Plâtre et étirer

En cas de fissure ou de fracture partielle du condyle interne (ou externe), les fragments sont comparés pour rétablir la congruence de l'articulation. Après cela, le plâtre est appliqué de la mi-cuisse aux orteils du pied, tandis que la thérapie par l'exercice et la physiothérapie sont utilisées.

Généralement, l'immobilisation est supprimée au bout de 6 ou 8 semaines, mais pendant 3 mois, il est recommandé de marcher avec des béquilles et de ménager au maximum l'articulation douloureuse.

En cas de fracture intra-articulaire ou de déplacement important du condyle, le traitement est quelque peu différent. La traction avec ou sans préposition manuelle est habituellement pratiquée.

Lorsqu'une fracture des deux condyles est détectée, ou dans le cas d'un déplacement important de l'un et d'une luxation de l'autre, une traction du squelette est prescrite au patient pendant 6 semaines.

La durée du traitement et de la rééducation dans les cas graves prend plus de temps en raison du faible taux de fusion. En cas de lésion intra-articulaire, il est permis de se pencher légèrement sur la jambe blessée seulement après 60 jours. Et comptez pleinement sur cela seulement après 4 ou 6 mois.

Traitement chirurgical

Les indications pour la chirurgie sont:

  • l'impossibilité de faire correspondre manuellement l'épave;
  • la présence d'un biais très important;
  • pincement du condyle dans la cavité articulaire;
  • compression ou dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs.

Une arthrotomie est habituellement pratiquée dans ce cas, lorsque l'articulation est ouverte et que de petits fragments sont enlevés. Les gros fragments sont fixés à leur place à l'aide de divers dispositifs (plaques de support, aiguilles à tricoter ou vis). Les fractures ouvertes avec la présence de multiples fragments sont corrigées par l'appareil d'Ilizarov.

Les fractures de la prostate, les troubles avec compression sévère ou la subsidence secondaire du condyle nécessitent une chirurgie ostéoplastique utilisant la technique de Sitenko. L'articulation est ouverte, de petits fragments d'os sont retirés, puis un condyle est aligné en hauteur avec l'autre en raison de l'introduction d'un fragment de son propre os ou de celui du donneur. La fixation est réalisée à l'aide de vis et de plaques. La plaie est suturée, un drainage y est inséré, qui est enlevé au bout de 4 jours à condition qu'il n'y ait pas de complications.

Réhabilitation

La durée de la rééducation dépend de la gravité de la fracture, de la rapidité des processus de réparation, de la présence de ruptures ligamentaires, de la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins. Dans chaque cas, déterminer la durée de la récupération ne peut que spécialiste.

Une charge légère, même avec une fracture mineure à la jambe, n'est autorisée que 3 à 4 semaines après la blessure, avec l'utilisation de béquilles. Seulement dans ce cas, la possibilité d'affaissement du condyle endommagé est exclue.

Le patient ne peut mener une vie normale que six mois après le début du traitement. Et avec les types de pathologie sévères, cette période est prolongée à un an. Pour rétablir la mobilité du genou et renforcer les muscles qui l'entourent, des méthodes de physiothérapie et de physiothérapie sont utilisées.

Il est recommandé de prendre des complexes vitaminiques et des suppléments de calcium pendant la rééducation. À ce stade, il est préférable d’abandonner les mauvaises habitudes et de réduire l’apport en calories pour réduire le surpoids.

Complications possibles

Après la percée, les complications suivantes peuvent survenir:

  • inflammation du tissu articulaire avec dégénérescence;
  • développement de l'ostéoporose;
  • malformation grave du genou;
  • perte de mobilité et développement de contractures (avec utilisation prolongée du plâtre);
  • infection avec une forme ouverte de la fracture avec des dommages aux tissus mous ou après une intervention chirurgicale.

C'est important! Ces types de complications peuvent être facilement évités avec un traitement opportun et approprié. Par conséquent, vous ne devez pas retarder le traitement chez le médecin, même si la blessure semble être insignifiante.

Conclusion

La fracture du condyle tibial est une pathologie complexe qui nécessite un traitement conservateur immédiat et, si nécessaire, une intervention chirurgicale. Sinon, une arthrose du genou peut se développer avec une déformation et la personne devient handicapée.

Fracture du traitement des préservatifs condyles

Description générale de la fracture

La fracture de la partie proximale du tibia (région du genou) inclut tout type de trouble de l'intégrité situé au-dessus de la tubérosité où se trouvent les condyles. Au fémur, il y en a deux: médial (interne) et latéral (externe).

Le condyle est une élévation ostéochondrale, avec un appareil ligamenteux et des fibres musculaires qui y sont attachées. Comme il s'agit d'une structure plus fragile que la partie osseuse principale, il est le plus susceptible aux fractures. Lors d'une chute ou d'un accident vasculaire cérébral, une compression ou un décalage brusque se produit avec une fracture d'un ou deux condyles.

Les fractures peuvent être complètes et incomplètes. Dans le premier cas, il y a une fissure, un écrasement ou une impression limitée de cartilage. Avec une fracture complète du condyle (ou son fragment) s'écarte complètement. Les dommages peuvent être combinés en cas de rupture du ligament ou de lésion du ménisque, ainsi qu’une lésion de l’élévation inter-musculaire. Répartis séparément en fractures de compression et d’empreinte.

Le mécanisme d'endommagement du tibia proximal

Causes de fracture

Le condyle tibial se fracture à la suite de l'action traumatique d'une grande force. En règle générale, la compression est effectuée avec une rotation le long de l'axe.

Plus de la moitié de ce type de fracture résulte d'un accident. Seulement un cinquième des cas surviennent lors d'une chute de hauteur.

Le type de blessure est directement proportionnel à la fixation de la jambe au moment de la blessure. Des dommages au condyle latéral sont possibles dans le cas où la jambe est déplacée sur le côté au moment de la blessure.

Une fracture est causée par un impact important sur la zone de l’articulation qui se produit le long de l’axe avec rotation (virage). Ceci est observé dans de telles situations et écarts:

  • tomber sur les jambes redressées d'une hauteur (20%);
  • coup du conducteur ou des passagers sur le pare-chocs de la voiture avec un genou en cas d'accident (50% de toutes les pathologies diagnostiquées);
  • les maladies du système musculo-squelettique;
  • changements dans la structure des os et d'autres tissus chez les personnes âgées.

On observe généralement une fracture du condyle latéral. En second lieu, les deux sont endommagés et il n’ya que dans de rares cas, une lésion interne.

Classification

Le condyle est considéré comme une sorte d'épaississement tout en haut de l'os (à la fin). C'est à cette zone que les muscles sont attachés avec les ligaments. Au total il y a 2 condyle sur le tibia:

  1. Externe ou externe (latérale);
  2. Interne (médial).

En règle générale, l'épaississement de l'os est un détail fragile, car son revêtement ne concerne que le tissu cartilagineux, qui se distingue par une bonne élasticité, tout en présentant une faible résistance aux dommages. Les facteurs prédisposants les plus fréquents, avec une probabilité exacte, sont les signes d'une fracture de l'élévation inter-musculaire du tibia, ils sont même les jambes lorsqu'elles tombent d'une grande hauteur.

Dans un cas aussi déplorable, inévitablement, une forte compression des condyles et la division ultérieure de l'épiphyse en plusieurs parties. L'épaississement interne et externe de l'os se brise. Il existe plusieurs options principales pour la fracture dans une dépendance stricte de la part de l'articulation:

  • Le tibia décalé vers l'extérieur provoque une fracture du condyle latéral du tibia ou toute sorte de problèmes avec ce dernier;
  • Le mollet déplacé dans la face interne entraîne une fracture du condyle interne.

Une large classification est inhérente aux blessures de ce type. Les dommages incomplets et complets doivent être mis en évidence. Dans ce dernier cas, il existe une séparation partielle ou complète de la partie du condyle. En cas d'avarie incomplète, dans la très grande majorité des cas, des fissures et des empreintes sont constatées, mais sans séparation.

Il existe deux principaux groupes de blessures:

Habituellement, les dommages causés aux condyles sont accompagnés d'un certain nombre d'autres dommages, comme le montre le diagnostic. Avec le condyle, l'os fibulaire est blessé, il existe une déchirure ou une rupture complète des ligaments du genou et une élévation inter-musculaire, ménisques, fractures.

Les symptômes

Il arrive que la douleur qui accompagne une fracture du condyle interne du tibia ne corresponde pas à la complexité du dommage. Dans ce cas, il est important de toucher soigneusement la zone endommagée (palper la jambe). Pour un spécialiste, il est important de connaître les sensations que la victime ressentira dans le processus d’impact du pouvoir sur des points spécifiques.

Il est facile de découvrir vous-même la nature de la fracture en poussant la très petite quantité sur ou près de l'articulation du genou. La gêne indiquera la nécessité d'une visite urgente dans un établissement médical.

Le traumatisme est caractérisé par un signe tel que l’hémarthrose, qui a atteint une taille importante. L'articulation peut augmenter considérablement en volume, car la bonne circulation sanguine est perturbée.

Ayant noté cela, un spécialiste enverra une ponction au patient. La ponction est la meilleure procédure pour éliminer le sang qui s'est accumulé dans les tissus articulaires.

En cas de fracture des condyles tibiaux, il existe un nombre suffisant de signes permettant un diagnostic correct: douleur, hémarthrose, malformation typique du genu valgum ou du genu varum, mouvements latéraux de l'articulation du genou, dysfonctionnement de l'articulation.

L'intensité de la douleur ne correspond pas toujours au degré de dommage. La douleur locale est d'une grande importance diagnostique.

Il est déterminé en appuyant sur un doigt. L'hémarthrose peut atteindre une taille importante et entraîner une forte expansion de l'articulation du genou, une altération de la circulation sanguine.

Dans de tels cas, il est urgent de faire une ponction pour prélever du sang. La résorption plus rapide du sang est favorisée par les mouvements actifs précoces de l'articulation.

Un signe caractéristique des fractures des condyles est la déformation typique de genu varum ou de genu valgum, qui s'explique par le déplacement de fragments, ainsi que par la mobilité latérale dans la région articulaire.

Les mouvements actifs sont nettement limités, douloureux. Les radiographies peuvent clarifier la nature de la fracture et le degré de déplacement des fragments.

Le système musculaire de la jambe relie deux gros os - le fémoral et le tibia. Les condyles sont des protubérances sphériques situées au bas du fémur.

Le rôle des condyles dans la fonction motrice de la jambe est excellent. À l'aide de préservatifs, il se produit une flexion et une extension de l'articulation. Il est également possible de faire pivoter l'os du tibia vers l'extérieur et vers l'intérieur.

La fracture du condyle tibial présente les symptômes suivants:

  • Douleur importante au genou, bloquant complètement le mouvement de la jambe. Lorsque vous appuyez sur le genou, la douleur augmente considérablement.
  • Augmentation significative de l'articulation du genou.
  • Dans certains cas, il y a une déformation nette et une déviation du tibia sur le côté.

Si une personne a une fracture des condyles tibiaux, cela peut être déterminé par la présence d'un assez grand nombre de symptômes différents. Ceux-ci comprennent:

  • Hémarthrose
  • Sensation de douleur
  • Fonction articulaire altérée
  • Déformation très typique observée dans le genu varum ou le genu valgum
  • La présence de mouvements latéraux dans l'articulation du genou

Il faut souligner que l'intensité des sensations douloureuses qui se dégagent ne correspond pas toujours au degré de dommage subi. Pour établir un diagnostic, il est très important d’établir une base de données locale.

douleur Vous pouvez le faire en appuyant avec un doigt sur la zone endommagée.

En cas de douleur, vous devez contacter immédiatement les spécialistes. À la fracture, on observe une hémarthrose, qui peut atteindre une taille considérable.

Dans ce cas, il y aura une forte expansion de l'articulation du genou, la circulation sanguine à l'intérieur sera brisée. Si le symptôme est similaire, les experts cherchent à faire une ponction.

Cela est nécessaire pour éliminer le sang des tissus.

Comment identifier une fracture

Il existe un autre symptôme de la définition d'une fracture: il s'agit d'un léger tapotement des doigts le long de l'axe du tibia, ce qui devrait provoquer une douleur au genou douloureux. En général, le mouvement dans un genou douloureux est impossible car il s'accompagne de douleurs aiguës.

Il est presque impossible de trouver une telle position de la jambe, de sorte que la douleur ne soit pas ressentie, et tout changement de position entraîne une douleur aiguë et aiguë.

Pour poser un diagnostic clair, il est nécessaire d'effectuer une radiographie de l'articulation du genou et en deux projections. Cette procédure non seulement établira le diagnostic exact, mais montrera également la nature de la fracture et, dans le cas d’une fracture avec décalage, elle indiquera le degré de déplacement des débris.

Après une blessure dans la région de l'articulation du genou, il se produit un gonflement marqué. Souvent, il s'accompagne d'une hémorragie dans la cavité de la zone touchée. Si la fracture est grave avec déplacement, on enregistre une déformation en valgus ou en varus de l'articulation du genou.

À la palpation du condyle tibial, la personne ressent une vive douleur. Il est observé lors de la conduite et de l’exercice d’une charge axiale.

Les fractures des condyles tibiaux doivent être différenciées des dommages aux ménisques, ligaments, articulations et autres parties. Dans ce cas, le régime de traitement est quelque peu différent, il est donc important de diagnostiquer correctement.

Lors du diagnostic, les radiographies jouent un rôle important. Cela vous permet d’obtenir un diagnostic précis et de vous familiariser avec la nature du dommage.

Au moment de la blessure, la personne note les symptômes suivants:

  • douleur aiguë et sévère dans la zone touchée;
  • gonflement instantané;
  • une hémorragie;
  • hématome.

Souvent, le tableau clinique est complété par un déplacement prononcé. Les mouvements de la victime sont limités, de plus, ils génèrent beaucoup de gêne.

Dans le même temps, on peut observer une mobilité pathologique d'une articulation. Une pression précise sur la fracture des condyles tibiaux permet au spécialiste de sonder la zone la plus douloureuse.

Au cours de l'inspection exprimée, l'hémarthrose est fixée, elle contribue parfois à la violation de la circulation sanguine locale.

Lorsque vous vous blessez, il est important de procéder immédiatement aux activités de diagnostic. Cela vous permettra de poser rapidement un diagnostic et de vous prescrire le schéma thérapeutique optimal.

La méthode de recherche principale est la radiographie. Merci à elle parvient à obtenir l'image la plus complète des dommages.

Les rayons X sont effectués en deux projections, ce qui vous permet d’étudier à fond la zone touchée. Dans de nombreux cas, la radiographie capte une fracture.

Si, au cours de l'étude, le médecin a reçu un résultat ambigu, il est recommandé de recourir à des méthodes de diagnostic supplémentaires. Ce peut être un ordinateur ou une imagerie par résonance magnétique. En cas de dommages complexes, le condyle du tibia fixe la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins. Dans ce cas, il est conseillé de consulter un neurochirurgien.

Il faut souligner que l'intensité des sensations douloureuses qui se dégagent ne correspond pas toujours au degré de dommage subi. Pour établir un diagnostic, il est très important d’établir une base de données locale.

douleur Vous pouvez le faire en appuyant avec un doigt sur la zone endommagée.

En cas de douleur, vous devez contacter immédiatement les spécialistes. À la fracture, on observe une hémarthrose, qui peut atteindre une taille considérable.

Dans ce cas, il y aura une forte expansion de l'articulation du genou, la circulation sanguine à l'intérieur sera brisée. Si le symptôme est similaire, les experts cherchent à faire une ponction.

Cela est nécessaire pour éliminer le sang des tissus.

Il existe un autre symptôme de la définition d'une fracture: il s'agit d'un léger tapotement des doigts le long de l'axe du tibia, ce qui devrait provoquer une douleur au genou douloureux. En général, le mouvement dans un genou douloureux est impossible car il s'accompagne de douleurs aiguës. Il est presque impossible de trouver une telle position de la jambe, de sorte que la douleur ne soit pas ressentie, et tout changement de position entraîne une douleur aiguë et aiguë.

Pour poser un diagnostic clair, il est nécessaire d'effectuer une radiographie de l'articulation du genou et en deux projections. Cette procédure non seulement établira le diagnostic exact, mais montrera également la nature de la fracture et, dans le cas d’une fracture avec décalage, elle indiquera le degré de déplacement des débris.

Diagnostics

La radiographie des articulations est considérée comme la seule méthode de diagnostic instrumental en cas de fracture du condyle interne de l'os tibial ou d'un autre. L'image doit être en deux projections - c'est une condition préalable. De ce fait, il est possible d'établir avec une certitude exacte le fait du dommage, la nature du déplacement des fragments.

Si les résultats des rayons X sont trop ambigus, un scanner de l'articulation peut également être prescrit. Lorsque le médecin soupçonne des dommages au ménisque ou aux ligaments, il peut diriger une IRM du genou.

Les neurochirurgiens peuvent être impliqués lorsqu'il existe des raisons de penser que le faisceau nerveux ou les vaisseaux sanguins sont endommagés.

Un spécialiste expérimenté peut déterminer une fracture du condyle du fémur par les principaux signes après la palpation. Mais puisque la blessure est généralement combinée, un diagnostic supplémentaire est utilisé pour clarifier.

Une image assez précise de la lésion peut être visualisée à l’aide de rayons X. Elle est réalisée en deux projections (droite et latérale).

Cela vous permet de voir la présence de fissures, de fractures, le degré de déformation des condyles, ainsi que d'éventuelles violations d'autres structures et tissus situés dans la région de l'articulation du genou.

Pour les fractures déprimées, un instantané de la zone articulaire est utilisé. Pour déterminer la longueur de la fracture, les images sont attribuées à la projection oblique.

Généralement, le diagnostic par rayons X suffit à clarifier le diagnostic. Si, pour une raison quelconque, ses résultats ne conviennent pas aux spécialistes, il est alors possible d’obtenir une image plus précise de la pathologie en utilisant la tomodensitométrie ou l’IRM. Ces études aident à diagnostiquer les formes cachées de fractures et de déchirures ligamentaires.

Si la fracture traverse les deux préservatifs, une telle déviation est appelée fracture transmixée. La forme compressive (compression) apparaît lors de l'examen d'une ligne inégale comportant plusieurs fragments. Une fracture d’impression du condyle latéral du tibia ou du médial, traduite par «en retrait», peut être combinée à une compression.

C'est important! Le traitement est généralement effectué par un traumatologue. Toutefois, si des signes indiquent que les vaisseaux sanguins ou les nerfs sont endommagés, il est recommandé dans ce cas de consulter un neurochirurgien ou un chirurgien vasculaire.

Traitement de fracture tibiale

Les traumatologues parlent avec confiance d'une fracture du condyle lorsqu'elle est déplacée de plus de 4 mm. Une fracture est diagnostiquée après un examen approfondi par un traumatologue et un examen radiographique. Les images montrent clairement la gravité et la nature de la fracture.

Il est possible de diagnostiquer une fracture des condyles tibiaux de deux manières: au moyen d'un examen médical et d'une radiographie.

Traitement

Si vous avez une fracture du condyle tibial dont la durée de traitement est approximativement égale à 4 semaines, assurez-vous que la pleine capacité de travail du membre ne reviendra pas plus tôt que quatre mois plus tard. Le traitement est souvent conservateur, mais il est difficile de se passer de chirurgie.

Une fracture fermée sans déplacement signifie qu'il est important de fixer le membre très rapidement afin d'éviter le déplacement tardif des fragments. Une attelle en plâtre au bout des doigts est la meilleure option.

Trois mois après la lésion, il est permis d’effectuer des charges minimales afin que le condyle de l’os ne s’effondre pas. La jambe est développée pour 4 mois, la physiothérapie et les massages sont prescrits. Casser le condyle externe ou interne avec décalage, être prêt à se repositionner avant la fixation. Après avoir retiré l'attelle de gypse, la jambe est réexaminée à l'aide de rayons X.

L'épissage réussi des os signifie qu'à l'avenir un pansement en plâtre sera appliqué pendant 4 semaines.

Traitement chirurgical

Lorsqu'il y a fracture de l'impression de la zone considérée, fracture ou déplacement de plusieurs fragments, on ne peut pas se passer d'opération. Avec l'aide de repositionnement ouvert, le médecin fait une comparaison de l'épave. Les vis, les boulons et les aiguilles à tricoter fixent les débris avant le moulage en plâtre. Une récupération beaucoup plus longue a lieu dans un tel cas.

Avant qu'un spécialiste soit examiné, il est nécessaire de fournir les premiers soins à la personne blessée. En cas de douleur intense, donner un analgésique, libérer le membre des chaussures et des vêtements, arrêter le saignement lorsque la fracture est ouverte.

En aucun cas, vous ne pouvez pas appliquer un garrot ou un bandage de pression, car cela entraînerait un déplacement important de débris. Le membre affecté doit être immobilisé.

À cette fin, un objet long et droit est appliqué à l’intérieur et à l’extérieur de la jambe et est fixé à l’aide de matériaux de récupération (bandages, morceaux de tissu).

Ensuite, le patient doit être conduit à la salle d'urgence ou appeler une ambulance. Le traitement hospitalier commence par un pompage de sang de la cavité articulaire avec administration simultanée de novocaïne pour éliminer la douleur. Les autres tactiques de gestion du patient dépendent du type et de la gravité de la blessure traumatique.

Plâtre et étirer

En cas de fissure ou de fracture partielle du condyle interne (ou externe), les fragments sont comparés pour rétablir la congruence de l'articulation. Après cela, le plâtre est appliqué de la mi-cuisse aux orteils du pied, tandis que la thérapie par l'exercice et la physiothérapie sont utilisées.

Généralement, l'immobilisation est supprimée au bout de 6 ou 8 semaines, mais pendant 3 mois, il est recommandé de marcher avec des béquilles et de ménager au maximum l'articulation douloureuse.

En cas de fracture intra-articulaire ou de déplacement important du condyle, le traitement est quelque peu différent. La traction avec ou sans préposition manuelle est habituellement pratiquée.

Lorsqu'une fracture des deux condyles est détectée, ou dans le cas d'un déplacement important de l'un et d'une luxation de l'autre, une traction du squelette est prescrite au patient pendant 6 semaines.

La durée du traitement et de la rééducation dans les cas graves prend plus de temps en raison du faible taux de fusion. En cas de lésion intra-articulaire, il est permis de se pencher légèrement sur la jambe blessée seulement après 60 jours. Et comptez pleinement sur cela seulement après 4 ou 6 mois.

Les indications pour la chirurgie sont:

  • l'impossibilité de faire correspondre manuellement l'épave;
  • la présence d'un biais très important;
  • pincement du condyle dans la cavité articulaire;
  • compression ou dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs.

Une arthrotomie est habituellement pratiquée dans ce cas, lorsque l'articulation est ouverte et que de petits fragments sont enlevés. Les gros fragments sont fixés à leur place à l'aide de divers dispositifs (plaques de support, aiguilles à tricoter ou vis). Les fractures ouvertes avec la présence de multiples fragments sont corrigées par l'appareil d'Ilizarov.

Les fractures de la prostate, les troubles avec compression sévère ou la subsidence secondaire du condyle nécessitent une chirurgie ostéoplastique utilisant la technique de Sitenko. L'articulation est ouverte, de petits fragments d'os sont retirés, puis un condyle est aligné en hauteur avec l'autre en raison de l'introduction d'un fragment de son propre os ou de celui du donneur.

La fixation est réalisée à l'aide de vis et de plaques. La plaie est suturée, un drainage y est inséré, qui est enlevé au bout de 4 jours à condition qu'il n'y ait pas de complications.

La base du traitement comprend les principes suivants:

  • repositionnement précoce et si possible anatomique des fragments pour rétablir la congruence des surfaces articulaires;
  • fixation fiable des fragments avant le début de la consolidation de la fracture;
  • la nomination de mouvements actifs précoces dans l'articulation endommagée;
  • membre en retard de charge.

Le traitement des fractures du condyle tibial doit être différencié.

S'il existe une fracture marginale sans déplacement, une fissure ou une fracture incomplète, le membre est immobilisé avec l'attelle en plâtre dorsale des doigts jusqu'au tiers supérieur de la cuisse pendant 3-4 semaines.

Le repos au lit est montré pendant 3-4 jours. Ensuite, le patient peut marcher avec des béquilles.

Pendant la journée, le pneu est retiré pendant toute la durée des mouvements actifs dans l'articulation du genou. Au cours de la journée, augmentez progressivement le nombre de ces exercices.

En conditions stationnaires, on utilise la méthode de la colle ou de la traction du squelette et la méthode de la réduction manuelle en une étape avec fixation ultérieure à l'aide de la traction constante.

La fracture du condyle des condyles tibiaux est une blessure assez grave qui nécessite une hospitalisation obligatoire à l'hôpital après les premiers soins. La guérison complète et la restauration des préservatifs ne se produisent que 5-6 mois après la blessure.

Le traitement des fractures du condyle dépend de la présence d'un offset. Pour les fractures non déplacées, une ponction est effectuée pour éliminer le sang et les liquides. Ensuite, afin de fixer, du plâtre est appliqué sur toute la jambe, des fesses aux orteils du pied.

Lors du diagnostic d'une fracture avec déplacement, le traumatologue effectue un repositionnement et élimine le déplacement, après quoi l'imposition d'une traction squelettique est appliquée pendant jusqu'à 6 semaines.

S'il y a beaucoup de fragments d'os, il est nécessaire de recourir à une procédure chirurgicale consistant à maintenir les fragments d'os au moyen de vis, d'aiguilles à tricoter, de supports ou de plaques d'acier.

Il est nécessaire de clarifier immédiatement que le traitement d'une fracture du condyle

le tibia est pratiqué en milieu hospitalier. Dans le cas où un patient souffre d'une fracture avec déplacement, une ponction articulaire est nécessairement réalisée afin d'éliminer le sang qui s'y est accumulé.

Comme le montre la pratique, il existe presque toujours des gouttelettes de graisse dans le liquide absorbé lors de la ponction.

Après le prélèvement de sang, il est nécessaire de fixer solidement le membre avec un plâtre spécial, qui doit recouvrir la jambe du pli fessier aux orteils du pied. Il est très important que la jambe soit au repos pendant un certain temps.

Les spécialistes utilisent certains principes qui constituent la base du traitement de ce type de fracture:

  • Si possible, un repositionnement anatomique précoce doit être utilisé pour rétablir la congruence des surfaces articulaires.
  • Fixation fiable et obligatoire de tels fragments jusqu'à ce que la fracture se développe ensemble
  • Si nécessaire, des charges précoces sur le joint affecté doivent être prescrites (une telle charge sera un mouvement)

Mais dans tous les cas, l’attitude envers le traitement de la fracture des condyles tibiaux devrait être choisie individuellement. Cela signifie que le traitement sera prescrit en fonction du type de fracture et de sa gravité.

Par exemple, si une fissure est constatée, qu'il s'agisse d'une fracture sans déplacement ou d'une fracture incomplète du condyle, la jambe endommagée doit être fixée à l'aide d'une attelle en plâtre pendant trois à quatre semaines.

Le pneu doit recouvrir presque toute la jambe douloureuse (des doigts au tiers supérieur de la cuisse du patient). A ce moment - 3-4 semaines - le patient doit supporter le repos au lit.

Après cela, vous pouvez marcher avec des béquilles.

Très souvent, dans un hôpital, une méthode d’étirement squelettique ou adhésif est utilisée. De plus, la procédure de réduction manuelle en une étape peut être utilisée, après quoi la fixation doit être appliquée et le pied est placé sur la cagoule.

Sur la fig. 351 montre une fracture de compression typique du condyle externe. La ligne de fracture pénètre dans l'articulation dans la zone de l'élévation inter-musculaire. La surface articulaire est lisse et inchangée. Le condyle est coincé des côtés extérieur et arrière, ce qui provoque une déformation sous forme de genu valgum et une limitation de l 'extension. Il existe une fracture fracturée en coin du col du péroné.

Repositionnement manuel

Appliquez une forte extension et une extension complète de l'articulation du genou pour corriger le coin arrière du fragment. Le pilon doit être moulé pour corriger le genu valgum.

Après cela, le membre est fixé sur la table avec des étirements. Le chirurgien doit corriger la sortie du condyle en serrant avec les deux mains appliquées des deux côtés du condyle, ou en utilisant les appareils de Scodder, Thomas ou Beler (voir

Imposer un plâtre sans se poser du bout des doigts à l'aine. Produire des radiographies de test à travers un moulage en plâtre.

Pour les fractures récentes, le traitement chirurgical n'est pas indiqué.

- en soulevant le fragment cassé du condyle et en le fixant avec un clou. Il n'est pas nécessaire de fixer un condyle cassé au tibia avec des clous, des vis ou des coussinets. Des décalages répétés peuvent être empêchés par un plâtre bien appliqué du bout des doigts à l'aine. 2-3 semaines après la disparition de l'œdème, le pansement doit être retiré.

Traitement ultérieur

Immédiatement nommer des exercices actifs du quadriceps, consistant en sa contraction rythmique et sa relaxation. Quelques jours plus tard, le patient est déjà en état de lever le membre dans un plâtre, surmontant ainsi la force de gravité et même le poids suspendu à la cheville.

La charge du membre peut être résolue en 5-6 semaines seulement si un nouveau plâtre est appliqué. Après 10 semaines, le plâtre est retiré et un bandage élastique est appliqué sur la partie inférieure de la jambe et sur la zone de l'articulation du genou pour prévenir l'œdème.

Le mouvement de l'articulation du genou est rétabli par des exercices actifs, complétés si nécessaire par un massage après quelques mois, mais pas par un étirement passif. La réduction de la fracture fracturée présente de grandes difficultés.

Certains des fragments sont pressés dans les condyles tibiaux et ne peuvent pas être extraits et réparés avec un repositionnement manuel ou une insertion sous-cutanée d'agrafes ou de rayons. Un repositionnement opérationnel est possible, mais le soulèvement de fragments déprimés et leur assemblage en mosaïque, qui s'apparentent à un levier, nécessitent une technique opérationnelle de haut niveau et sont généralement impossibles après 10-14 jours.

Il y a aussi des objections plus sérieuses au repositionnement de l'opération: l'irrigation sanguine des fragments libres est perturbée et, après une intervention chirurgicale, elle peut complètement s'arrêter. La nécrose avasculaire avec remplacement du cartilage articulaire par un fibrocartilage ou un tissu fibreux devient inévitable.

La valeur discutable pour la restauration de l'articulation est d'élever le cartilage nécrotique au niveau de l'articulation et au contact de la surface articulaire de la cuisse. En même temps, si les tissus mous ne sont pas séparés de l'os lors du repositionnement opératoire, le fragment marginal principal maintient un apport sanguin normal.

Le meilleur traitement est probablement de rétablir la position correcte du fragment marginal avec son cartilage articulaire viable et de laisser les fragments avasculaires avec du cartilage nécrotique immergés dans les condyles du tibia.

Le cratère central d'où se sont déplacés ces fragments est rempli de tissu cicatriciel fibreux et des restes du ménisque externe. Il soutient la fonction de l'articulation du genou, entourée de cartilage articulaire viable, sur lequel le poids du corps tombe ensuite.

La traction est effectuée sur la table, en corrigeant la déformation en valgus. La redirection du fragment marginal nécessite une compression forte.

Les fragments d'os libres inclus dans l'angle entre le fragment marginal et le condyle du tibia doivent être écrasés, ce qui ne peut être obtenu par compression manuelle.

L'appareil de Thomas glisse de l'os et vous devez utiliser une pince spéciale avec des joues en forme de condyle (voir fig.

353). La correction du repositionnement effectué est contrôlée par rayons X. Après quoi, un pansement en plâtre est appliqué pendant au moins 10 semaines.

Immédiatement commencer les exercices actifs quadriceps jusqu'à la restauration des mouvements dans l'articulation du genou.

Repositionnement opératif

Dans certains cas, le condyle est tellement fragmenté qu'un repositionnement manuel devient impossible. Fig. 354 et 355 illustrent un cas similaire.

Fig. 354. Fracture fragmentée du condyle externe du tibia avec une rupture des ligaments externe et croisé. La surface articulaire est tellement endommagée que les fragments sont tournés à 180 °. Dans de tels cas, un repositionnement opérationnel est nécessaire.

Fig. 355. Malgré l'arthrose sur la base de la nécrose avasculaire des fragments séparés, la fonction était préservée et les symptômes douloureux négligeables. La patiente a continué à travailler dans l'agriculture 10 ans après la blessure.

Le fragment marginal est relativement petit et le reste du condyle est couvert de sillons. Des fragments séparés sont inversés et coincés entre la surface antérieure de la cuisse et la jambe inférieure, les autres étant pressés dans l'os tibial.

Sans intervention chirurgicale, on peut alors s'attendre à une ankylose fibreuse de l'articulation, mais même avec une telle fracture, il est nécessaire de s'efforcer d'éviter une arthrodèse. La rigidité complète de l'articulation du genou est plus importante que pour toute autre articulation du membre inférieur.

Si la possibilité d'une chirurgie d'arthroplastie avec une ankylose complète du genou n'est pas exclue, le problème du traitement d'un condyle fracturé ne peut donc pas être considéré comme insoluble. Ouvrez l'articulation de l'extérieur, retirez le ménisque et établissez les fragments en position normale.

La fixation interne des fragments n'est pas nécessaire. L'immobilisation dure 3 mois.

Attribuer des exercices pour les quadriceps. Ils doivent être effectués toutes les heures pendant 5 minutes tout au long de la journée.

Malgré la nécrose avasculaire et l'arthrite dégénérative, le rétablissement de la force musculaire protège l'articulation des entorses et des plis.

Réalisé de deux manières: opérationnel et conservateur. Ces deux méthodes ne sont possibles que dans des conditions stationnaires.

Traitement conservateur

Un traitement conservateur est prescrit aux patients présentant une fracture du condyle tibial, dans lequel il n'y a aucun signe de déplacement. Dans ce cas, le genou est placé dans des attelles en plâtre, des bandages en plâtre ou du plâtre en plastique, ce qui est beaucoup plus confortable à porter au pied que tous les autres types.

Après avoir installé le pansement sur le membre (il est appliqué de l'articulation du genou au talon, où il est fixé au pied), après une courte période de temps, des radiographies répétées sont prescrites. Ils vous permettent de définir le degré de préservatif d'accrétion.

Le chirurgien peut aider à la fracture des condyles tibiaux.

En adhérant à toutes les recommandations du médecin, le traitement est réussi sans conséquences pour le patient. Une charge trop précoce sur la jambe entraîne une courbure de l'articulation, ainsi qu'une arthrose chronique.

Il est nécessaire de clarifier immédiatement que le traitement d'une fracture du condyle

le tibia est pratiqué en milieu hospitalier. Dans le cas où un patient souffre d'une fracture avec déplacement, une ponction articulaire est nécessairement réalisée afin d'éliminer le sang qui s'y est accumulé.

Comme le montre la pratique, il existe presque toujours des gouttelettes de graisse dans le liquide absorbé lors de la ponction.

Après le prélèvement de sang, il est nécessaire de fixer solidement le membre avec un plâtre spécial, qui doit recouvrir la jambe du pli fessier aux orteils du pied. Il est très important que la jambe soit au repos pendant un certain temps.

Mais dans tous les cas, l’attitude envers le traitement de la fracture des condyles tibiaux devrait être choisie individuellement. Cela signifie que le traitement sera prescrit en fonction du type de fracture et de sa gravité.

Par exemple, si une fissure est constatée, qu'il s'agisse d'une fracture sans déplacement ou d'une fracture incomplète du condyle, la jambe endommagée doit être fixée à l'aide d'une attelle en plâtre pendant trois à quatre semaines. Le pneu doit recouvrir presque toute la jambe douloureuse (des doigts au tiers supérieur de la cuisse du patient). A ce moment - 3-4 semaines - le patient doit supporter le repos au lit. Après cela, vous pouvez marcher avec des béquilles.

Très souvent, dans un hôpital, une méthode d’étirement squelettique ou adhésif est utilisée. De plus, la procédure de réduction manuelle en une étape peut être utilisée, après quoi la fixation doit être appliquée et le pied est placé sur la cagoule.

Méthodes et méthodes de thérapie

Si le condyle latéral est endommagé et que la fracture est grave, le traitement est effectué à l'hôpital. Une personne doit s’adapter à un long processus de récupération. Si la fracture n'est pas gênée par des déplacements ou des blessures graves, cela prendra environ 8 semaines.

Lors de son admission dans l'unité de traumatologie, le patient se voit percer le genou. De la novocaïne est ensuite introduite dans la cavité, ce qui permet de soulager une douleur aiguë.

Pour une fracture simple, le condyle tibial est appliqué sur un plâtre pendant une période de 2 à 3 mois. La suite du traitement dépend du rétablissement de la personne.

Certaines caractéristiques des dommages et l’état de la personne blessée peuvent l’affecter. Pendant la récupération, il est nécessaire de se déplacer avec des béquilles, le repos au lit et l'absence totale de mouvement ne sont pas attribués.

Pendant la période d'épissage actif de la fracture, il faut assister à des procédures physiothérapeutiques et avoir recours à des exercices de physiothérapie. Lorsque l'état d'une personne s'améliore considérablement, il devra utiliser des béquilles pendant un certain temps.

La tension de l'os tibial condyle peut aggraver la situation, il est donc déconseillé de s'appuyer sur le membre pendant 3 mois.

Si le dommage est accompagné d'un décalage, un repositionnement manuel instantané est appliqué. En cas de fracture des condyles tibiaux, la traction squelettique est utilisée. Pendant le rétablissement, la personne participe activement à la thérapie physique. Une charge légère sur l'articulation est autorisée au bout de 2 mois. Vous pouvez entièrement vous tenir sur le pied au plus tôt 16 à 24 semaines.

Dans tous les cas, le patient devra s’accorder pour une longue récupération.

Souvent, pour corriger une fracture du condyle tibial, on a recours à une intervention chirurgicale. Cela est dû à l'absence d'effet thérapeutique lors de l'utilisation de méthodes de traitement conservateur. Une intervention chirurgicale est appropriée en cas de compression des vaisseaux sanguins, de présence de fragments et de lésions de fragments dans la cavité articulaire.

Les dommages ordinaires sont éliminés par l’arthrotomie. Ainsi, en présence de fragments dans une cavité articulaire, leur élimination est effectuée. Les gros fragments sont fixés et fixés au moyen d’une vis, d’un clou ou d’aiguilles spéciales. En présence d'un nombre important de fragments, l'appareil Elizarov est installé.

Les fractures fraîches du condyle du tibia sont éliminées par chirurgie ostéoplastique. Après l'intervention, la personne passe par un processus de récupération pendant une longue période.

L'opération consiste à ouvrir la cavité articulaire, à éliminer les fragments et à les serrer à l'aide de vis et de plaques. Après 4 jours après la chirurgie, une personne a recours à la thérapie physique.

Le patient pourra compter pleinement sur la jambe après 5 mois.

Avec un traitement opportun et adéquat, le pronostic est positif. Pendant cette période, il est important de suivre toutes les recommandations du médecin. Ne vous fiez pas aux jambes douloureuses et faites un effort physique intense.

Premiers secours

Si vous avez une fracture du condyle externe du tibia ou de tout autre, vous devez immédiatement diagnostiquer les dommages et commencer le traitement approprié. Les premiers soins aideront le patient à attendre l’arrivée de spécialistes qualifiés s’il n’est pas en mesure de se rendre lui-même à l’hôpital. Premiers secours implique:

  1. Appelez une ambulance et clarifiez avec un spécialiste la liste des médicaments nécessaires que la victime est autorisée à prendre pour soulager la douleur;
  2. Anesthésie de la zone endommagée à l'aide d'analgésiques;
  3. Traiter les bords de la plaie avec un antiseptique, si la plaie est ouverte et que l'os est sensiblement déplacé, il est obligatoire de recouvrir la plaie de bandages stériles, mais les bandages serrés ne peuvent pas être utilisés;
  4. Le blocage avec un tissu stérile aidera à arrêter le saignement dans le premier couple.

Si le déplacement est absent, vous devez fixer la jambe, en immobilisant le membre avec l'imposition d'un pneu spécial à partir de matériaux proches.

Complications possibles

Vous pouvez généralement obtenir des prévisions satisfaisantes en respectant toutes les recommandations médicales. Les charges prématurées provoquent la sédimentation de l'un des fragments, ce qui peut entraîner le développement de difformités des membres et la progression de l'arthrose. Complications possibles:

  1. Arthrose;
  2. Perte de la fonction motrice du genou;
  3. Lésions nerveuses;
  4. Infection infectieuse avec une fracture ouverte;
  5. Difformité angulaire de l'articulation;
  6. Instabilité articulaire.

Un début de traitement en temps voulu avec le respect total des instructions médicales aidera à éviter toute conséquence défavorable et à rétablir l'activité du membre dans tous les cas.

Le médicament actuel peut aider à choisir la méthode la plus appropriée pour un traitement hautement efficace des fractures du condyle.

En Savoir Plus Sur Les Convulsions

Comment traiter les champignons des ongles avec du vinaigre

Le traitement des champignons des ongles avec du vinaigre est reconnu comme l’un des plus efficaces. Cela s'explique par la capacité de l'acide à affecter de manière préjudiciable la protéine - le composant principal des microorganismes fongiques.


Comment se débarrasser du syndrome des jambes sans repos à la maison?

Le syndrome des jambes sans repos est un trouble névrotique qui peut causer de nombreux problèmes graves. Ceci est un trouble du sommeil, un épuisement du système nerveux, un gonflement, des varices, une détérioration et un trouble de l'attention et de la mémoire, une diminution des performances.