Les principaux types et causes de troubles de la pigmentation de la peau

Le tonus de la peau est une caractéristique individuelle du corps, génétiquement incorporée. La couleur de la peau est déterminée par la proportion dans le corps de caroténoïdes, de mélanine, de formes hémoglobines oxygénées et non oxygénées.

Le principal facteur déterminant la couleur de la peau est la mélanine contenue dans les mélanocytes. Il existe deux types de cette substance: la phéomélanine et l'eumélanine. Le premier type est responsable de la nuance claire (pigment brun clair), le second - de la couleur foncée (pigment brun foncé). Selon le rapport entre les types de mélanine, une couleur de peau individuelle est déterminée. Cependant, dans certains cas, il existe une pigmentation pathologique.

Troubles de la pigmentation et leurs causes

Les changements dans la pigmentation de la peau chez la plupart des individus sont temporaires et réversibles, ces processus sont de nature bénigne. L'hypo ou l'hyperpigmentation de la peau dans les dermatoses inflammatoires ne pose pas de danger pour la santé humaine et des changements se produisent dans les 2-3 mois. Cependant, dans certains cas, la pigmentation pathologique peut être irréversible, alors que les médecins recommandent un traitement chirurgical.

Les principaux types de pathologie

Il existe 3 principaux types de pigmentation pathologique:

  • leucodermie - se manifeste dans les zones de peau claire avec une concentration réduite de mélanine ou son absence (hypopigmentation);
  • mélasma - caractérisé par une teneur élevée en mélanine dans les zones cutanées touchées (hyperpigmentation);
  • Dyspigmentation bleu-gris - caractérisé par la formation de taches bleu-gris.

Leucodermie

Les causes du développement de leucoderma peuvent être différentes, ce qui permet de distinguer plusieurs types de cette pathologie.

Infectieux

Il existe différentes formes de leucodermie infectieuse:

    Leptoderm leucoderma. Une telle lésion de la peau se produit dans le contexte d'une infection par la lèpre à mycobactéries. La maladie se caractérise par des lésions de la peau et du système nerveux central. Les taches blanches sur la peau ont des limites clairement définies, la présence d'un bord rouge le long du contour est possible. Les zones de la peau touchées sont caractérisées par un manque de sensibilité, la compaction du tissu sous-cutané est déterminée en dessous et des rides sont possibles.

Drogue leucoderma

Il se caractérise par l'apparition de taches blanches sur la peau dues aux effets excessifs de certains médicaments sur le corps. La cause de ce phénomène peut être une utilisation excessive de furatsilina ou de stéroïdes.

Leucodermie professionnelle

La raison d’une telle lésion est l’exposition régulière de substances toxiques à la surface de la peau ou à l’ensemble du corps pendant le travail.

Leucodermie congénitale

Les causes de ces violations sont considérées comme une prédisposition héréditaire. La présence de sites d’hypopigmentation de la peau est caractéristique des syndromes de Wolfe, Ziprowski-Margolis, Waardenburg.

Albinisme

Cette violation du système pigment-mélanine est héréditaire. La maladie se manifeste par un manque important de mélanocytes et une diminution de la concentration de pigment dans ceux-ci. Il existe environ 10 variétés d'albinisme, qui ne peuvent pas être traitées par un traitement médical et conservent leurs manifestations tout au long de la vie du patient. Le manque de pigment apparaît sur la peau, les yeux et les cheveux. Les principales manifestations de la pathologie comprennent:

  • hypopigmentation significative de la peau, des yeux et des cheveux;
  • myopie et nystagmus (contractions pupillaires horizontales);
  • sensibilité accrue des yeux à la lumière et de la peau à la lumière directe du soleil.

Sclérose tubéreuse

La pathologie est caractérisée par une hérédité autosomique dominante, la formation d'éléments ressemblant à des tumeurs et à des plaques sur la peau et dans les organes internes. Dès la naissance ou au cours des premières années de la vie, des points lumineux apparaissent dans le corps et les fesses. Leur nombre et leur taille augmentent avec la croissance de l'organisme.

Dès la petite enfance, un patient peut apparaître des touffes de cheveux décolorés, des cils, des sourcils. Avec l’âge, des tumeurs fibreuses peuvent se former sur la peau, des vaisseaux, des kystes ou des nœuds peuvent être détectés dans les reins, le foie, les rhabdomyomes du myocarde, les tumeurs tumorales de la rétine. L'épilepsie et le syndrome de retard mental du patient sont également possibles.

Leucodermie immunitaire

Ces changements sont dus à des réactions auto-immunes dans le corps humain, qui entraînent la formation d'anticorps qui détruisent activement les cellules formant le pigment, les mélanocytes.

Vitiligo

Une violation de la pigmentation de cette nature est observée chez des personnes d'âges différents. Des taches blanchâtres ou rose pâle se forment sur la peau du visage, des mains ou des genoux. Ces éléments ne provoquent pas de symptômes désagréables, se fusionnent avec le temps et augmentent en diamètre. Les cheveux dans la zone touchée sont également décolorés.

Halo naevus

Le naevus est représenté par une tache de couleur brune ou rose, entourée d'une bordure blanche. Ces formations dépassent légèrement le niveau de peau saine. Les dimensions d'un naevus sont d'environ 5 mm, la bordure dépigmentée peut avoir 2 à 3 fois son diamètre. Observé ces éléments de la peau principalement dans l'enfance, localisé sur le corps ou les bras. Souvent, ces études se passent de manière indépendante, sans exiger d'actions médicales.

Leucodermie post-inflammatoire

La dépigmentation de la peau peut être observée après avoir souffert de maladies inflammatoires de la peau (eczéma, lupus, psoriasis, brûlures). À la suite de processus inflammatoires, les mélanocytes situés dans la zone de la lésion produisent beaucoup moins de pigment que dans les tissus sains.

Melasma

La pathologie est une violation de la pigmentation de la peau avec une accumulation excessive de mélanine dans l'épiderme. Les manifestations de caractéristiques dépendent des causes de son développement.

Mélanodermie dans les maladies des organes internes

Des violations de la pigmentation de la peau peuvent être observées en cas d'exacerbation de maladies chroniques des organes internes. Selon la cause du dysfonctionnement des mélanocytes, il existe plusieurs types de mélasma:

  • hépatique - se manifeste par de graves lésions du foie (dégénérescence cirrhotique des tissus organiques, insuffisance hépatique);
  • urémique - manifestée dans le contexte de l'apparition d'une insuffisance rénale chronique;
  • endocrinien - se manifeste par un dysfonctionnement des glandes surrénales, de l'hypophyse ou d'autres glandes;
  • cachectique - se manifeste dans le contexte de tuberculose sévère.

Mélanose réticulaire toxique

La maladie se manifeste lors de contacts réguliers avec des huiles industrielles, des huiles, des poussières de charbon, des résines, des lubrifiants. Une exposition régulière de ces substances au corps provoque une intoxication chronique, qui se manifeste par les symptômes suivants:

  • des zones d'hyperpigmentation de la peau de la nature réticulaire de couleur bleue ou rouge avec des limites claires sont formées;
  • une rougeur de la peau dans les zones du visage, du cou et des avant-bras s'accompagne d'une sensation de chaleur et de démangeaisons;
  • la pigmentation au fil du temps devient plus brillante et plus étendue, accompagnée de signes d'hyperkératose, de la formation de petits plis, d'une desquamation et de la formation de télangiectasies.

En outre, les patients se plaignent souvent de perte d’appétit, de maux de tête, de faiblesse et de perte de poids.

Mélanose précancéreuse de Dubrae

Ce type de mélanose apparaît après l’âge de 50 ans, plus souvent chez la femme. La pathologie est accompagnée de tels signes:

  • une tache hyperpigmentée de forme irrégulière dans la poitrine, le visage ou les mains;
  • la région de la lésion est inégale en gris, bleu, brun, noir;
  • la tache a des dimensions de 2 à 6 cm et se caractérise par une surface plus rugueuse que les tissus sains.

Mélanose de Becker

La pathologie est typique des hommes de 20 à 30 ans. Elle se manifeste par la formation d'une tache hyperpigmentée dont la taille varie de 10 à 50 cm. Le plus souvent, elle se situe dans la région du corps, mais une autre localisation se produit. Peut-être la présence d'une croissance des cheveux plus prononcée dans la zone touchée. La peau endommagée devient plus grossière.

Dystrophie papillaire pigmentée (acanthose noire)

Les lésions sont représentées par des taches brunes à la surface veloutée. Ces modifications cutanées peuvent se former lors de processus malins ou constituer des tumeurs congénitales bénignes. Le risque d'apparition de ces éléments augmente avec les pathologies du diabète, des glandes surrénales et de l'hypophyse.

Mastocytose (urticaire pigmentée)

Hyperpigmentation manifeste sous la forme d'un grand nombre de taches et de papules de couleur jaune ou brun-rouge avec un diamètre de 3-8 mm. Ces éléments peuvent fusionner, parfois accompagnés de démangeaisons. La pathologie a une nature bénigne et est souvent détectée dans l'enfance. Quelques années après la première manifestation des symptômes de la maladie peuvent disparaître à jamais.

Tache de café

Les taches de troubles de la pigmentation sont représentées par des taches brunes de couleur uniforme avec des limites claires. La tache apparaît sur la peau avant la naissance ou dans les premières années de la vie, à mesure qu'elle grandit, elle augmente progressivement. Les symptômes désagréables ne causent pas.

Chloasma

Ils représentent des zones d'hyperpigmentation de la peau sous la forme d'une grappe de petites taches jaune-brun sur le visage. Ces changements sont caractéristiques chez les femmes et résultent de changements dans les niveaux hormonaux dus à la ménopause, pendant la grossesse ou lors de dysfonctionnements du système endocrinien pathologique. En saison froide, ces éléments peuvent être moins prononcés.

Lentigo

Les changements cutanés sont représentés par des taches hyperpigmentées et plates de petite taille. En règle générale, elles apparaissent dans le contexte de certaines maladies héréditaires.

Syndrome de Moynahan (Léopard)

Observé chez les jeunes. Elle se caractérise par la formation soudaine d’un grand nombre de taches ressemblant à des lentigodes dans tout le corps.

Taches de rousseur

Caractéristique pour les personnes blondes. Le plus souvent manifesté à l'adolescence. Les taches de rousseur sont présentées symétriquement disposées, petites taches de couleur jaune-brun. L'intensité de leur couleur augmente généralement en été.

Causes et caractéristiques de la dispigmentation gris-bleu

La formation de la pathologie a plusieurs raisons. Augmenter le nombre de mélanocytes actifs. Ce type de troubles de la pigmentation comprend:

  • Naevus Ota - est localisé sur le visage, est représenté par une tache de couleur brun foncé ou bleu-noir.
  • Nevus Ita - ressemble visuellement au naevus d'Ota, mais est situé à l'épaule et au cou.
  • La tache mongole - manifestée dès la naissance sous forme de tache bleu-gris dans la région lombo-sacrée, disparaît au bout de 5 ans.

Dyspigmentation de la némélanine sur fond de troubles métaboliques. L'ochronose est une pathologie héréditaire caractérisée par l'accumulation d'acide homogentisique dans les cellules oxydases. Il est représenté par une tache bleu-gris ou marron au niveau des ongles, des oreilles, de la sclérotique, du nez et du dos des mains. Souvent accompagné de dommages aux articulations.

Exposition à la chaleur. Erythème thermique - se manifeste par la présence de taches bleu-gris accompagnant l'utilisation fréquente d'appareils de chauffage (couvertures, tapis, matelas chauffants), accompagnée de brûlures, de desquamations et éventuellement d'érythèmes.

Acceptation de certains médicaments. Taches de médicaments fixes - se manifestant par la formation de taches bleu-gris aux mêmes endroits lors de la prise d'un médicament particulier. Une telle réaction se produit souvent lors d'un traitement avec des tétracyclines, des salicylates, du fenoftaleinom, des barbituriques. L'abolition du médicament permet un rétablissement complet.

Dépôt de métaux lourds. Les taches résultent de l'accumulation dans le corps d'arsenic, d'or, de bismuth, d'argent et de mercure. Peut-être le développement d'une telle réaction due au traitement avec certains médicaments: bléomycine, chloroquine, zidovudine, clofazimine.

Quel médecin contacter?

Si vous identifiez des zones de peau présentant une pigmentation altérée, contactez d’abord un dermatologue. Compte tenu du large éventail de causes possibles de la pathologie, une autre étape du diagnostic et du traitement peut consister en une visite à un médecin d’une autre spécialité:

  • chirurgien
  • neuropathologiste,
  • allergologue,
  • endocrinologue,
  • oncologue,
  • un immunologiste,
  • maladies infectieuses
  • gastroentérologue,
  • généticien.

Comment enlever les taches de vieillesse?

Toutes les taches pigmentaires ne sont pas traitées, mais il est possible de gérer certaines d'entre elles. Il ne fait aucun doute que le traitement des taches pigmentaires sur le visage et le corps devrait être déterminé par des spécialistes compétents et uniquement après avoir déterminé la cause de ces changements. Une thérapie correctement prescrite permettra de faire face au problème non seulement de la peau, mais de tout l'organisme.

La pigmentation du visage d'une femme est souvent un défaut esthétique désagréable. Diverses méthodes peuvent être utilisées pour les éliminer ou les clarifier. Les cosmétologues recommandent souvent de prendre de la vitamine A et C pour une peau saine. L'hydroquinone ou le peroxyde d'hydrogène peuvent être utilisés pour éclaircir les taches brunes. En cas de dysfonctionnement des glandes endocrines, l’endocrinologue peut prescrire des corticostéroïdes qui inhibent la synthèse de mélanine. Cependant, toutes ces activités ne sont possibles qu’après consultation compétente de spécialistes.

Méthodes cosmétiques pour l'élimination des taches pigmentaires

Les taches pigmentées sur le corps ne sont pas toujours associées à des troubles du fonctionnement des organes internes. Souvent, la pigmentation de la peau se produit lorsque des soins inappropriés sont apportés, l'utilisation de produits cosmétiques de mauvaise qualité, la réduction de l'acné et de l'acné, l'exposition à des facteurs externes. Dans ce cas, vous pouvez utiliser les services de salons de beauté. Considérez les méthodes cosmétiques populaires d'élimination de la pigmentation.

  • Peeling chimique. Il existe des peelings chimiques profonds et superficiels. Cette méthode est caractérisée par l’utilisation de fruits ou d’acide glycoïque dans le processus de nettoyage de la peau. Ces substances endommagent la couche supérieure de l'épiderme, ce qui déclenche les mécanismes de régénération de la peau. Après la procédure, la peau retrouve sa couleur naturelle.
  • Thérapie au laser. Cette méthode d'élimination du noircissement de la peau est très efficace et sans douleur. Pour obtenir un résultat stable, il faudra peut-être 2-3 procédures. Le faisceau laser peut détruire la mélanine sans endommager la peau.
  • Mésothérapie. Administration topique d'acide glaurique à la zone des taches brunes afin de les éclaircir.
  • Dermabrasion. C'est une procédure pour l'élimination mécanique de la peau endommagée. En conséquence, l'assombrissement est effacé par un appareil spécial. Cependant, cette procédure cosmétique est douloureuse, par conséquent, être réalisée sous anesthésie générale.

Caractéristiques nutritionnelles pour une belle peau

Les taches sur le visage indiquent souvent un apport insuffisant en vitamines C, PP, A, E. Il est recommandé de corriger le régime alimentaire pour combler les carences en ces substances. La vitamine A se trouve en grande quantité dans le foie, les carottes, le persil, les abricots et les poissons gras. La vitamine C est riche en chou, oranges, poivrons, pommes, cendres de montagne, oignons et kiwi. La concentration maximale de celui-ci dans les hanches, particulièrement séchées. La vitamine E se trouve en grande quantité dans les huiles (coton, soja, graines de lin, germe de blé) et les céréales. La vitamine PP est riche en œufs, fromage, foie et lait. Il n'est pas recommandé de s'impliquer dans la consommation de plats salés et sucrés.

Règles pour une belle peau avec une tendance à la pigmentation excessive

Il est recommandé de minimiser le séjour au soleil pendant son activité maximale de 11 heures à 17 heures. En été, vous devez utiliser un écran solaire. Vous ne pouvez pas vous impliquer dans la visite des lits de bronzage, utilisez un parfum à la chaleur. Ne prenez aucun médicament sans contrôle. Il est important d’utiliser régulièrement des produits de soin de la peau hydratants et nettoyants, 1 à 2 fois par semaine, afin de fabriquer des masques pour uniformiser le teint de la peau.

Violation de la pigmentation de la peau: causes de taches pigmentaires sur le corps

Chaque personne a son propre ton de peau, qui est posé génétiquement. Dans la pigmentation normale de la peau humaine est déterminée par ces quatre composants principaux:

  • mélanine épidermique;
  • les caroténoïdes;
  • hémoglobine oxygénée;
  • hémoglobine désoxygénée.

C'est la mélanine, située entre les mélanocytes des kératinocytes environnants, qui est le principal facteur qui détermine la couleur de la peau. Les personnes à la peau claire ont le contenu le plus caractéristique de mélanine brun clair (phéomélanine) dans la peau en petites quantités. Et mélanine brun foncé (eumélanine) à la peau foncée en grande quantité. C'est le rapport entre la phéomélanine et l'eumélanine qui détermine le teint de la peau.

Au cours de la vie, la plupart des gens souffrent de troubles de la pigmentation. Dans la plupart des cas, ils sont bénins, limités et réversibles. Une hyper- ou hypopigmentation de la peau avec des dermatoses inflammatoires peut être un exemple frappant de ces troubles temporaires. Ils existent depuis plusieurs mois, puis se désengagent complètement. Mais certains troubles de la pigmentation peuvent être irréversibles, ne peuvent être résolus que par une intervention chirurgicale ou être incurables.

Dans notre article, nous allons vous familiariser avec les principaux types de troubles de la pigmentation de la peau et les maladies caractéristiques d'une pathologie particulière.

Les principaux types de troubles de la pigmentation de la peau

Les dermatologues distinguent trois types principaux de troubles de la pigmentation:

  1. Leucoderma. Un tel trouble est accompagné d'hypopigmentation et est causé par une diminution ou une absence totale de mélanine.
  2. Melasma. Une telle pigmentation s'accompagne d'une hyperpigmentation et est provoquée par un dépôt excessif de mélanine.
  3. Dispigmentation bleu-gris. Une telle violation se produit sur le fond de la présence de mélanine dans la peau et s'accompagne du dépôt de mélanine ou de changements non mélaniques dans la couleur de la peau.

Chacun de ces troubles de la pigmentation n'est pas une maladie indépendante. Ces termes désignent les signes caractéristiques pouvant être observés sur la peau de patients atteints de diverses maladies, accompagnés de modifications de la couleur de la peau, des cheveux ou des yeux.

Leucodermie

Selon les causes du développement, il existe plusieurs variétés de leucodermes.

Leucodermie infectieuse

Ces troubles de la pigmentation sont causés par diverses maladies infectieuses:

Leucodermie syphilitique

Au stade secondaire de la syphilis, le patient développe des symptômes cutanés de leucodermie syphilitique. Les taches blanches sont plus souvent localisées sous la forme d'un collier autour du cou (le collier de Vénus), moins souvent sur les bras et le corps. Les changements de pigmentation de la peau ne causent pas de gêne, mais ne peuvent pas disparaître avant plusieurs années.

On distingue ces types de leucodermie syphilitique:

  • dentelle (ou maille) - des taches blanches apparaissent sur la peau, qui se confondent pour former un motif de maille ressemblant à de la dentelle;
  • marbre - se caractérise par une faible gravité de la pigmentation autour des taches blanches;
  • tacheté - caractérisé par l'apparition de plusieurs taches blanches rondes ou ovales de la même taille sur le fond de l'hyperpigmentation.

Léprocome

Le lepra est une maladie infectieuse causée par Mycobacterium leprae ou le mycobactéries lépromateuses et s'accompagne de lésions du système nerveux, de la peau et de certains autres organes. Sur la peau du patient apparaissent des plaques de couleur blanche nettement définies, qui peuvent être entourées d’un bord rougeâtre. Dans le domaine des troubles de la pigmentation, il existe une perte de sensibilité ou de modification de celle-ci. Sous les taches apparaissent des zones de phoques, qui conduisent à la formation de plis.

Leucoderma au lichen

Le versicolor de couleur lichen peut être causé par les champignons Malassezia furfur ou Pityriasis orbicularis. Ils affectent la peau ou le cuir chevelu. Les agents pathogènes produisent des enzymes spéciales qui agissent sur les mélanocytes et entraînent un arrêt de la production de mélanine. De ce fait, des taches blanches apparaissent sur la peau, qui sont particulièrement visibles après un bain de soleil (ces zones de peau restent complètement blanches). Plus souvent, ces symptômes sont observés dans la partie supérieure du torse.

Leucoderma au lichen blanc

Bien que les scientifiques n’aient pas établi les raisons du développement du lichen blanc. Dans cette maladie, qui est plus souvent observée chez les enfants de 3 à 16 ans (principalement chez les garçons), des zones de dépigmentation arrondies et blanches apparaissent sur la peau des joues, des épaules et des surfaces latérales des cuisses. Ils dépassent légèrement de sa surface et se détachent presque imperceptiblement. Les taches blanches deviennent particulièrement visibles après un coup de soleil. Les zones de dyspigmentation ne causent pas d'inconfort (elles peuvent parfois démanger et brûler légèrement). Après quelques mois ou un an, les taches blanches disparaissent d'elles-mêmes. Dans de rares cas, sous la forme chronique de lichen blanc, ils peuvent persister jusqu'à l'âge adulte.

Leucodermie dans le lichen plan

Les raisons du développement du lichen plan sont encore inconnues. On suppose que cette maladie, accompagnée de lésions de la peau et des muqueuses (parfois des ongles), peut être causée par des virus, des expériences nerveuses ou des toxines. Le plus souvent, le lichen plan apparaît chez l'adulte. Sur la peau du patient, apparaissent de petits nodules brillants de couleur rouge, brunâtre ou bleuâtre dense. Ils sont fortement limités à partir des zones environnantes de la peau ou des muqueuses, ils peuvent fusionner et former des plaques avec un motif de maille particulier.

Sur certains nodules, une indentation ombilicale peut être détectée. La ruée vers le lichen rouge s'accompagne de démangeaisons, de troubles de la pigmentation et d'une atrophie cutanée. Le plus souvent, de tels nodules apparaissent sur la surface interne des cuisses, des articulations du poignet, des fosses poplitées, des coudes ou dans la région de la cheville. Peut être observé sur les organes génitaux et la muqueuse buccale. Les éruptions cutanées disparaissent indépendamment au bout de quelques semaines ou quelques mois et se reproduisent plusieurs années.

Drogue leucoderma

Un tel trouble de la pigmentation se développe en cas d'intoxication toxique par certains médicaments (par exemple, les stéroïdes ou le furatsilinome).

Leucodermie professionnelle

Chez les personnes exerçant certaines professions, il existe une violation de la pigmentation de la peau, provoquée par un contact permanent avec certaines substances toxiques. De tels composés toxiques peuvent agir directement sur la peau ou pénétrer à l'intérieur.

Leucodermie congénitale

Ces troubles de la pigmentation sont causés par des maladies héréditaires (syndromes de Ziprowski-Margolis, Wulf, Waardenburg). La maladie, telle que le vitiligo, est également liée aux formes congénitales de leucoderma, mais les scientifiques n’ont pas encore identifié le gène porteur de cette maladie, et cette pathologie est considérée comme une leucoderma immunitaire.

Albinisme

Le groupe de ces maladies héréditaires du système pigmentaire de la mélanine est accompagné d'une diminution du nombre de mélanocytes et d'un faible niveau de mélanine. Attribuer 10 formes d'albinisme. Dans certains types de tels troubles de la pigmentation, la peau, les cheveux et les yeux sont impliqués dans le processus pathologique, et dans d'autres, uniquement dans les yeux. Toutes les formes d'albinisme ne peuvent pas être traitées et les symptômes conservent leur localisation tout au long de la vie du patient.

Les principaux symptômes de ces maladies sont les suivantes:

  • hypo ou dépigmentation de la peau, des cheveux et des yeux;
  • l'absence de défense de la peau contre les rayons ultraviolets;
  • la photophobie;
  • acuité visuelle réduite;
  • nystagmus

Sclérose tubéreuse

Cette maladie est héritée par un principe autosomique dominant et s'accompagne de la formation de plaques et de tumeurs sur la peau et les organes internes (y compris le cerveau). Sur la peau de ces patients (généralement au niveau des fesses et du corps), il y a des taches claires, dont la forme ressemble à des confettis ou à des feuilles. Ils peuvent être observés déjà au moment de la naissance ou apparaissent jusqu'à un an (ou jusqu'à 2-3 ans). Avec l'âge, leur nombre augmente.

Déjà dans la petite enfance ou l'enfance, des mèches blanches de cheveux, de sourcils ou de cils apparaissent. Ensuite, le patient développe des tumeurs: angiofibromes, plaques fibreuses, fibrome péri-ganglionnaire "peau de chagrin". Des lésions cérébrales entraînent la formation de ganglions tubéreux corticaux et sous-épendymaires, ainsi que dans les organes internes des kystes rénaux, des hématomes rénaux et du foie, des tumeurs rétiniennes et des rhabdomyomes cardiaques. La sclérose tubéreuse s'accompagne de retard mental et d'épilepsie.

Leucodermie immunitaire

Ces troubles de la pigmentation sont causés par des réactions auto-immunes du corps, au cours desquelles le système immunitaire, pour des raisons obscures, attaque la peau et détruit les mélanocytes.

Vitiligo

Cette maladie peut survenir chez des personnes de tout âge et de tout sexe. Ces patients présentent des taches blanc laiteux ou rose pâle sur la peau, localisées dans la plupart des cas sur les mains, les genoux ou le visage. Ils peuvent grossir et fusionner. Cheveux dans la zone des taches de javel. Les taches blanches ne causent aucun inconfort et ne se décollent pas.

Halo naevus

De tels nevi sont plus souvent observés chez les enfants ou les adolescents et se présentent sous la forme de taches rondes rosâtres ou brunes qui dépassent légèrement de la peau et sont entourées d’un bord blanc. Leurs tailles atteignent 4-5 mm et les tailles du rebord dépigmenté peuvent être 2-3 fois plus grandes que la formation elle-même. Plus souvent, les Halo-nevi sont situés sur les bras ou le tronc, moins souvent - sur le visage. Des formations similaires peuvent être observées chez les patients atteints de vitiligo. Les taches peuvent disparaître d'elles-mêmes et dans la plupart des cas, ne nécessitent pas de traitement.

Leucodermie post-inflammatoire

Une telle violation de la pigmentation peut se développer après des éruptions cutanées, observées dans certaines maladies inflammatoires de la peau (lupus, brûlures, eczéma, psoriasis, etc.). L'apparition de taches blanches est due au fait que dans les zones de peau fermées par des croûtes et des squames, moins de mélanine s'accumule et davantage dans les tissus sains environnants.

Melasma

Selon les causes du développement, il existe plusieurs types de mélasmes (mélanoses).

Mélanodermie dans les maladies des organes internes

Les maladies chroniques graves peuvent conduire au développement de tels mélasmes:

  • mélanose urémique - se développe dans l'insuffisance rénale chronique;
  • Mélanose endocrine - se développe avec des dysfonctionnements de l'hypophyse, des glandes surrénales et d'autres glandes endocrines;
  • mélanose hépatique - se développe avec des pathologistes graves du foie (cirrhose, insuffisance hépatique, etc.);
  • mélanose cachectique - se développe dans les formes sévères de tuberculose.

Mélanose réticulaire toxique

Cette pathologie se développe avec des contacts fréquents avec l'huile moteur, le goudron, le goudron, le charbon, l'huile et les lubrifiants. À la suite d'une intoxication chronique, les symptômes suivants apparaissent:

  • rougeur du visage, des avant-bras et du cou, accompagnée de légères démangeaisons ou de chaleur;
  • l'apparition d'hyperpigmentation réticulaire de couleur rouge ou bleu ardoise avec des limites claires;
  • l'intensité de la pigmentation augmente et devient diffuse;
  • Une hyperkératose se développe dans la zone de pigmentation, ainsi que des zones de plissement de la peau, de télangiectasie et de desquamation.

Outre les manifestations cutanées, les patients se plaignent d'une atteinte au bien-être général: maux de tête, perte d'appétit, perte de poids, malaise, etc.

Mélanose précancéreuse de Dubrae

Une telle hyperpigmentation est plus fréquente chez les femmes âgées de plus de 50 ans. Le patient présente les symptômes suivants:

  • sur le visage, la poitrine ou les mains, un pigment irrégulier apparaît avec un diamètre de 2 à 6 cm;
  • la tache est inégalement colorée avec des taches brunes, grises, noires et bleuâtres;
  • la peau dans la zone de la tache est moins élastique et le motif de la peau est plus grossier.

Mélanose de Becker

Cette maladie est plus fréquente chez les hommes de 20 à 30 ans. Une tache brune de forme irrégulière, d’une taille de 10 à 50 cm, apparaît sur le corps du patient, le plus souvent au niveau du visage, moins souvent au niveau du visage, du cou ou du bassin. Chez de nombreux patients, une croissance nette des cheveux est observée sur place. La peau devient rugueuse, épaissie et rétrécie.

Dystrophie pigmentaire papillaire de la peau (acanthose noire)

Une telle hyperpigmentation s'accompagne de l'apparition de taches brunes et veloutées au niveau des aisselles ou d'autres parties du corps. L'acanthose noire peut accompagner certains cancers ou être congénitale et bénigne (avec la maladie de Cushing, le diabète, l'adénome hypophysaire, la maladie d'Addison, etc.).

Mastocytose (urticaire pigmentée)

Cette hyperpigmentation s'accompagne de l'apparition de multiples papules rondes et de taches de forme irrégulière de couleur rouge ou jaune-brun. Leur taille atteint 3-8 mm. Les taches peuvent fusionner. L'éruption est parfois accompagnée de démangeaisons. En se peignant ou en frottant, elles gonflent. C'est une maladie héréditaire dans la plupart des cas bénigne et qui se manifeste pour la première fois dans la petite enfance. Après quelques années, il peut disparaître spontanément.

Tache de café (ou naevus spilus)

Avec de telles hyperpigations, des taches brunes simples ou multiples avec des bords nets et une couleur uniforme apparaissent sur la peau. Leur ombre peut varier du clair au foncé. Les taches peuvent être situées n'importe où sur la peau, mais n'apparaissent jamais sur les muqueuses. Le naevus spilus se trouve immédiatement après la naissance ou dans la petite enfance et sa taille augmente à mesure que l'enfant grandit.

Chloasma

Cette hyperpigmentation est plus fréquente chez les femmes et est causée par des troubles hormonaux ou des modifications pendant la grossesse et la ménopause. Ils apparaissent souvent sur le visage sous forme de taches brun jaunâtre de forme irrégulière et peuvent s'estomper ou disparaître en hiver.

Lentigo

De tels troubles de la pigmentation sont observés dans certains syndromes héréditaires. Des éléments limités, petits et plats, hyperpigmentés se forment sur la peau.

Syndrome de Moynahan (Léopard)

Une telle violation de la pigmentation est observée chez les personnes jeunes. Il s'accompagne de l'apparition rapide de centaines de taches de lentigo sur la peau du visage, du torse et des extrémités.

Taches de rousseur

De tels troubles de la pigmentation sont plus fréquents chez les personnes blondes. Ils apparaissent dans l'enfance ou l'adolescence et sont des taches pigmentaires de forme irrégulière qui ne s'élèvent pas au-dessus de la peau et sont disposées symétriquement. La couleur des taches de rousseur peut varier du jaunâtre au brun et devient plus intense après le contact avec les rayons ultraviolets.

Poïkiloderma

Ces troubles de la pigmentation se manifestent par des modifications dystrophiques de la peau, qui se manifestent par une hyperpigmentation brune réticulée alternant avec des zones de télangiectasie et une atrophie de la peau. La maladie peut être congénitale ou acquise.

Syndrome de Peitz-Egers

Avec une telle violation de la pigmentation sur les lèvres, les muqueuses de la bouche et les paupières apparaissent comme un lentigo commun. Dans la lumière de l'intestin (généralement dans l'intestin grêle) apparaissent des polypes qui se manifestent par des saignements, une diarrhée, une invagination ou une obstruction. Au fil du temps, ils peuvent dégénérer en tumeurs cancéreuses.

Maladie de Recklinghausen

Avec de tels troubles de la pigmentation, qui sont observés avec la neurophyromatose, des taches de café et des taches de rousseur ressemblant à des taches de rousseur apparaissent dans les régions axillaire et inguinale. Leur diamètre peut atteindre plusieurs millimètres ou centimètres. Les taches sont présentes dès la naissance ou apparaissent au cours de la première année de vie.

Dispigmentation bleu gris

Selon les causes du développement, il existe plusieurs variétés de dispigmentations gris-bleu:

  1. Causée par une augmentation du nombre de mélanocytes. Ces troubles de la pigmentation comprennent: le Nevus Ota, le Nevus Ito et le spot mongol. Nevus Ota est situé sur le visage et est une tache de couleur saturée brune, violet-brun ou bleu-noir, qui s'étend souvent à la région périorbitale et s'étend jusqu'aux tempes, au front, aux structures des yeux, du nez et des joues périorbitales. Le naevus est plus fréquent chez les femmes et apparaît chez les enfants ou les jeunes. Plus typique pour les asiatiques. Nevus Ito est différent du naevus Ota uniquement par son emplacement. Il est localisé dans le cou et les épaules. La tache mongole est observée depuis la naissance et se manifeste sous la forme d'une pigmentation gris-bleu de la peau dans le sacrum et le bas du dos. À 4-5 ans, la tache disparaît d'elle-même. Cette pathologie est plus fréquente chez les personnes de la race mongoloïde et négroïde.
  2. Dyspigmentation de la némélanine due à des troubles métaboliques. Ces troubles de la pigmentation comprennent le chronosis. Cette pathologie héréditaire rare s'accompagne d'une carence et d'une accumulation dans le tissu conjonctif de l'acide homogentisique oxydase. De telles anomalies provoquent une décoloration de la peau et celle-ci acquiert une teinte brun foncé ou gris bleuâtre. Des troubles de la pigmentation sont plus souvent observés dans la zone des oreillettes, des ongles des doigts, du bout du nez, de la sclérotique et des surfaces dorsales des mains. La maladie est accompagnée de dommages aux articulations.
  3. Causé par l'exposition à la chaleur. Ces troubles de la pigmentation comprennent l'érythème thermique. La maladie est généralement déclenchée par l'utilisation fréquente de matelas chauffants, de carpettes et de couvertures. Les zones cutanées touchées acquièrent une teinte gris-bleu, puis apparaissent des cicatrices et des zones d’hyperpigmentation résistantes. Les patients ont une sensation de brûlure. La défaite peut être accompagnée d'érythème et de desquamation.
  4. Avec une éruption cutanée fixe. Ces violations sont causées par la prise de médicaments et s'accompagnent de l'apparition de taches de couleur rouge-brun ou gris-bleu apparaissant avec chaque consommation de médicament et localisées au même endroit. Au début, la tache est enflée et enflammée. Il se détache et peut former une bulle. Après élimination de l'inflammation, un site d'hyperpigmentation apparaît sur la peau. Les éruptions médicamenteuses fixes sont plus souvent causées par la consommation de salicylés, de barbituriques, de tétracyclines ou de phénolphtaléine. Après l'abolition de la drogue disparaît la dyspigmentation.
  5. Causé par l'accumulation de métaux lourds. Ces troubles de la pigmentation sont causés par des dépôts d'or, d'argent, d'arsenic, de mercure ou de bismuth dans les couches cutanées. Sous les effets toxiques de l'argent, du mercure ou du bismuth, la peau, les ongles et les muqueuses sont colorés en bleu. Chrysoderm se développe avec l'introduction de médicaments contenant de l'or et s'accompagne d'une coloration de la peau dans les tons bruns. Ces dyspigations peuvent être provoquées par la prise des médicaments suivants: chloroquine, clofazimine, amiadron, busulfan, chlorpromazine, bléomycine, trifluoropérazine, zidovudine, minocycline et thioridazine.

Les manifestations des troubles de la pigmentation sont extrêmement diverses et peuvent être causées par diverses raisons. Seul un dermatologue expérimenté peut poser le bon diagnostic et prescrire un traitement efficace de ces pathologies cutanées. Pour les éliminer, des techniques thérapeutiques et chirurgicales peuvent être utilisées, et certaines d'entre elles ne nécessitent pas de traitement ou sont auto-administrées.

Quel médecin contacter

Au premier stade du diagnostic des troubles de la pigmentation, vous devez contacter un dermatologue. Il établira le diagnostic et dirigera le patient vers d'autres spécialistes: oncologue, chirurgien, endocrinologue. Un examen par un allergologue, un neurologue, un gastrontérologue, un immunologiste, un spécialiste des maladies infectieuses est souvent requis. Si les troubles de la pigmentation sont le signe d'une maladie héréditaire, le patient peut avoir besoin de consulter un généticien pour déterminer le risque de transmission de la maladie à la progéniture.

Causes des troubles de la pigmentation de la peau et méthodes de restauration

La pigmentation est une violation de la couleur uniforme de la peau, résultant d'un dysfonctionnement des mélanocytes, qui sont ensuite synthétisés en mélanine. Les taches sombres ou claires résultent de la pigmentation de la peau. Elles peuvent être localisées sur différentes parties du corps et gêner les propriétaires.

Qu'est-ce que c'est et les causes des taches brunes?

Il existe 4 pigments cutanés: mélanine, carotène, oxyhémoglobine, désoxyhémoglobine. Les violations de la synthèse des cellules de mélanine entraînent la formation de pointes pigmentaires. Habituellement, l'apparition de taches sur le derme ne constitue pas une menace pour la santé humaine. La pigmentation de la peau sous forme de taches brunes n'est pas contagieuse. De telles formations peuvent causer de graves problèmes.

Les principales causes de pigmentation:

  • exposition prolongée aux rayons ultraviolets (exposition au soleil, dans un solarium);
  • modifications du fond hormonal du corps (adolescence, grossesse, contraceptif);
  • médicaments (lisez les effets secondaires du médicament);
  • produits cosmétiques de mauvaise qualité;
  • troubles métaboliques;
  • les maladies du foie et du système digestif;
  • stress régulier et tension nerveuse;
  • problèmes d'âge des femmes associées à la ménopause;
  • prédisposition génétique;
  • les blessures;
  • champignon;
  • syndrome d'immunodéficience acquise.

Types de troubles de la pigmentation

La Classification internationale des maladies (CIM-10) détaille les types de pigmentation. Considérons les caractéristiques communes.

Ces taches indiquent une production accrue de mélanine:

  1. Les taches de rousseur sont une forme courante et inoffensive de troubles de la pigmentation. Il survient de préférence chez les personnes ayant les cheveux roux et clairs, peut être un adulte et un enfant. Leur particularité est leur petite taille (1-2 mm), leur couleur dorée. Les sites de localisation sont variés, le plus souvent il s’agit du cou, du visage, des mains. Avec un long séjour au soleil, ils deviennent plus prononcés, deviennent auburn, deviennent plus brillants en hiver et presque imperceptibles.
  2. Les Nevi (taupes noires) se différencient par diverses formes, couleurs et tailles et peuvent se situer sur n’importe quelle partie du corps: jambes, visage, ventre, dos, aisselles, tête. Il y a lisse et rugueux, couvert de poils. Il y a presque toutes les personnes et causent rarement de l'anxiété. Si la taupe provoque une gêne, augmente considérablement ou provoque des démangeaisons, vous devez contacter un spécialiste.
  3. Les naevis atypiques se distinguent des taupes ordinaires par leur grande taille et leur forme. Dangereux car ils peuvent constituer le stade initial du mélanome.
  4. Le lentigo est une forme bénigne de taches de vieillesse. Manifesté sous deux formes. La présence de lentigo chez les personnes âgées (séniles) est principalement due à une maladie du foie. Le lentigo solaire est formé par une exposition prolongée au soleil. Extérieurement, ces pointes pigmentaires ressemblent à des taches de rousseur.

Les taches pigmentaires affectent souvent les personnes âgées, moins souvent chez les jeunes et les adultes.

  1. Les taches solaires (brûlures) sont de couleur jaune ou brun clair. Se produit à la suite d'une exposition excessive au soleil avec les sunbathers et conduira à un vieillissement précoce de la peau.
  2. Chloasma apparaîtra avec l'abus de drogues. Cette tache pigmentaire indique un dysfonctionnement des organes internes et a une couleur allant du brun au brun foncé. Il survient plus souvent chez les femmes aux tempes, aux joues et à la lèvre supérieure. Trouver chloasma, ne remettez pas la visite chez le médecin, sinon la maladie peut devenir maligne.

Au cours de la dépigmentation, la mélanine cesse d'être produite:

  1. Le vitiligo est un type de pigmentation de la peau dans lequel les taches sont blanches ou rose pâle.
  2. L'albinisme est une maladie congénitale extrêmement rare. Les yeux rouges et les cheveux blancs sont ses symptômes.

Quelles maladies peuvent indiquer

Toutes les taches pigmentaires de la peau - le résultat d'une violation de la production de mélanine. La glande thyroïde, l'hypophyse et les organes génitaux sont responsables de son travail. Par conséquent, la cause de la pigmentation doit être recherchée dans un ou plusieurs systèmes organiques. Cela vaut la peine de consulter un endocrinologue, un dermatologue et un gynécologue, car seul un médecin peut établir un diagnostic correct et déterminer si les taches de vieillesse sont une conséquence ou une cause de la maladie.

La violation de la pigmentation de la peau indique les maladies et affections suivantes:

  • l’apparition de larges taches brunes sur le visage d’une femme enceinte est une conséquence de la production excessive d’hormones féminines par le corps et de l’absence de celles-ci;
  • perturbation du foie (lentigo);
  • maladies de la peau (dermatite, versicolor);
  • maladies infectieuses (varicelle);
  • la présence de parasites dans le corps (pédiculose);
  • maladie rénale;
  • le psoriasis;
  • problèmes dans le tractus gastro-intestinal;
  • maladies gynécologiques (le plus souvent une maladie ovarienne);
  • Le mélanome - la forme la plus grave de pigmentation de la peau, entre en oncologie maligne.

Comment restaurer la pigmentation de la peau

Médicaments

Nommé exclusivement par un médecin et après avoir établi la cause exacte de la pigmentation. Seule la pigmentation est rétablie ou traitée avec des médicaments contre les maladies des organes internes.
Si la pigmentation est un défaut esthétique, l’effet des préparations doit être dirigé sur des taches éclaircissantes. Dans ce cas, vous devez prendre des médicaments contenant les vitamines C et A. L'hydroquinone (1,5 à 8%) blanchit la pigmentation, mais peut décolorer la peau autour de la tache. Le peroxyde d'hydrogène est appliqué uniquement sur la tache, sinon le derme en bonne santé peut être endommagé.
Un endocrinologue peut prescrire des corticostéroïdes qui réduiront l'activité des mélanocytes.

Procédures cosmétiques

Ils sont utilisés exclusivement si la pigmentation ne s'est pas produite en raison de maladies internes. La cosmétologie propose des mesures visant à éliminer ou à décolorer la peau pigmentée.

  • Le peeling chimique fonctionne sur la base du remplacement des cellules affectées. Il consiste en l'application d'un esthéticienne d'un glycoïque, d'un fruit ou d'un autre acide, pour ses effets néfastes sur la peau. Il existe deux types de peelings chimiques - profonds et superficiels.
  • Le traitement au laser est une méthode indolore et très efficace. Pour obtenir le résultat, il faudra peut-être 2-3 procédures. Après traitement au laser, la mélanine est détruite et une peau saine n’est pas endommagée. Il est important pour un spécialiste de choisir le bon laser, car chacun d’eux a sa propre longueur d’onde.
  • Mésothérapie - l'introduction de l'acide glaurique. Le résultat est un éclaircissement des points pigmentaires.
  • Cryothérapie - les zones pigmentées sont affectées par l'azote liquide, ce qui entraîne leur mort. Avec cette méthode, il y a une chance que des cicatrices restent.
  • Dermabrasion - la procédure d'abrasion mécanique de la couche de peau affectée, au cours de laquelle le traitement est effectué avec un dispositif spécial avec un disque rotatif. Il est effectué sous anesthésie.

Pouvoir

La présence de taches de vieillesse indique une carence en vitamines A, C, E, PP. Régime requis avec l'inclusion des produits suivants.

La vitamine A se trouve dans les carottes, les abricots, le foie, l'huile de poisson et le persil.

La vitamine C se trouve dans les oignons, la choucroute, le chou-fleur, les pommes, les cendres de montagne, les oranges, le poivron rouge et le piment. Maximum doté de cette vitamine rose sauvage, spécialement séché.

La vitamine E prévaut dans les huiles: soja, huile de germe de blé, graine de coton, graine de lin. Beaucoup dans les cultures céréalières.

La vitamine PP se trouve dans le foie de boeuf, le fromage, le lait et les œufs.

Devrait limiter la consommation de sel et de sucre.

Soins et prévention de la peau pigmentée

  • Exposition au soleil limitée, en particulier de 11 à 17 ans (période d'activité accrue). Si vous ne pouvez pas vous passer de l’extérieur à ce moment-là, appliquez des crèmes spéciales pour vous protéger des rayons UV.
  • Contrôle du temps passé dans le solarium.
  • Par temps chaud, les compositions de parfum (parfums, eaux de Cologne) ne doivent pas être appliquées.
  • La chaleur excessive et l'exposition à la rue pendant les périodes d'activité solaire accrue sont strictement contre-indiquées pour les femmes enceintes et les enfants.
  • Limitez la prise de médicaments ou au moins, consultez votre médecin à propos de leur utilisation, si vous ne pouvez pas éviter de rester dehors à la chaleur.
  • Il est également indésirable de recevoir des contraceptifs soumis à une exposition prolongée au soleil.
  • Limiter la quantité de nourriture salée ingérée.
  • Améliorer l'immunité et inclure dans le régime alimentaire des aliments contenant des vitamines A, E, PP, C.

Tout traitement des taches pigmentaires, qui sont un défaut esthétique, doit être effectué à un moment de l’année où le soleil est inactif (plus souvent en hiver).

Il existe également des méthodes traditionnelles de soin et de prévention des taches de vieillesse. Ils peuvent être faits à la maison. Ne menace pas la pigmentation du visage de ceux qui lavent avec du lait aigre et font des masques de concombre. L'efficacité de la crème blanchissante sera plus grande si vous appliquez d'abord un masque de jus de citron et de persil sur le corps (ratio 1: 1). Ces mesures amélioreront l'élasticité et la fermeté, réduiront la sécheresse, protégeront la peau de la pigmentation.

Enfin, nous allons abolir le fait que de nombreuses personnalités souffrent de pigmentation de la peau et que cela ne les empêche pas d’être célèbres. Ainsi, dans les modèles de Winnie Harlow et Dandra Forrest, la pigmentation de la peau est altérée. Le premier d'entre eux a du vitiligo, un autre de l'albinisme. Cependant, la maladie ne les a pas empêchés de devenir populaires. L'essentiel est le courage, c'est un facteur décisif.

Les causes des taches pigmentaires sur le visage et leur classification

L'hyperpigmentation est le changement de couleur de certaines zones de la peau. Les troubles de la pigmentation provoquent des perturbations dans le travail des mélanocytes, cellules de l'épiderme responsables de la production de mélanine.

La zone pigmentée peut apparaître non seulement sur le corps, mais également sur le visage, ce qui est particulièrement désagréable d'un point de vue esthétique. Les causes des taches pigmentaires sur le visage (pigmentation de la peau) sont variées. Ils peuvent être héréditaires, congénitaux ou résulter d'une maladie. Un diagnostic correct est extrêmement important car il augmente les chances d’éliminer le défaut de façon permanente.

Classification des taches pigmentaires

La mélanogénèse est l'un des mécanismes de défense de l'organisme. Les mélanocytes produisent de la mélanine, qui est transportée par les processus cellulaires vers les kératinocytes et devient une partie de l'épiderme. Ici, il joue le rôle de filtre UV et absorbe le rayonnement solaire, prévenant ainsi les brûlures et les effets nocifs du rayonnement.

Les échecs de la mélanogenèse entraînent une production accrue de mélanine et la formation de zones hyperpigmentées sur le corps. Sur la base de l'origine, toutes les hypermélanoses peuvent être divisées en primaire et secondaire.

  • congénitale: lentigo juvénile, naevus pigmentés (moles);
  • héréditaire: mélanisme, taches de rousseur, lentiginose, syndrome de Peutz-Yeghers-Touraine;
  • acquis;
  • limitées: mélasma, chloasma, lentigo sénile, pigmentation linéaire du front;
  • diffuse: maladie d'Addison, mélasma cachectique, hyperpigmentation toxique;
  • médicaments: poikilodermie pigmentaire réticulaire du visage et du cou, mélanose de Riel, mélasma toxique de Hoffmann-Haberman;
  • causés par des facteurs externes: pigmentation du marbre de Bushke-Eichorn, mélasma actinique, troubles de la pigmentation de nature parasitaire.
  • post-infectieux: manifestations de tuberculose, syphilis;
  • post-inflammatoire: après l'acné, le lichen plan, l'eczéma, la neurodermatite, etc.

Parmi les hypermélanoses les plus courantes avec localisation sur le visage figurent:

  • taches de rousseur (éphels): zones d'une petite zone de forme ovale ou ronde, allant du rouge clair au brun foncé. Survenir principalement chez les personnes à peau claire (phototypes 1 et 2);
  • lentigo:
    - jeune: petites taches pouvant atteindre 5 mm de diamètre et proches d'un ovale, affectant principalement les muqueuses;
    - sénile: taches marron clair en quantités uniques ou multiples. C'est l'un des signes d'âge les plus prononcés, apparaissant pour la première fois après 40 ans;
  • mélasma et sur le visage: hyperpigmentation des couleurs brunâtre, jaune, brun avec des limites floues. Se produisent généralement sur le visage de jeunes femmes, souvent pendant la grossesse. L'apparition du chloasma, contrairement au mélasma, est provoquée par des changements hormonaux;
  • Becker naevus: zone de la peau avec une couleur hyperpigmentée et une pilosité accrue. C'est plus fréquent chez les hommes;
  • photodermatose: manifestation d'une sensibilité accrue de la peau aux rayons UV. Il s'exprime sous la forme de rougeur et d'éruption cutanée avec démangeaisons;
  • Taches après l'acné: dans le cas où l'acné était grave et était accompagnée d'une inflammation inflammatoire ouverte difficile, il restera alors une tache non pigmentée à la place de l'acné résolue. Outre les cicatrices et le réseau vasculaire, une telle hypermélanose est incluse dans le complexe des symptômes post-acnéiques.

Facteurs contribuant à la pigmentation de la peau

Le mécanisme d’occurrence d’échecs dans le travail des mélanocytes n’est pas entièrement compris. La cause de l’apparition de taches pigmentaires sur le front, le cou et le contour des yeux est donc individuelle. Les facteurs qui contribuent à l'apparition de l'hypermélanose et à l'aggravation de leur état incluent:

  • violation du fond hormonal du corps due à la grossesse, aux médicaments hormonaux (y compris les contraceptifs oraux), à la puberté et à la ménopause;
  • exposition aux rayons UV. Le photovieillissement peut également être inclus ici - le flétrissement de la peau résultant d'une irradiation UV constante;
  • manque ou excès de vitamines et d'oligo-éléments qui affectent la production de mélanine: acides aminés tyrosine et tryptophane, sélénium, cuivre, vitamines B10, A, E;
  • mode de vie malsain: stress constant ou ponctuel, abus d’alcool, tabagisme;
  • prédisposition génétique;
  • pigmentation de la peau par l'âge: la réduction naturelle de la production de mélanine entraîne une vulnérabilité accrue de la peau aux rayons UV;
  • violations dans le travail des organes internes - la vésicule biliaire et le foie (la pigmentation est souvent une manifestation de l'hépatite A);
  • prendre des médicaments à effet phototoxique, qui provoquent une irritation de la peau et une photosensibilité accrue. Parmi eux figurent la tétracycline, les sulfonamides, la quinine, les antihistaminiques et les traitements contre l'acné.

Types de taches de vieillesse ou pigmentation de la peau

Maladies causant des troubles de la pigmentation de la peau

En plus des facteurs ci-dessus, certaines maladies facilitent l'apparition de zones hyperpigmentées sur le visage:

  • Albinisme - une pathologie congénitale, qui est l'absence de mélanine dans le corps. On pense que la production de pigment est bloquée en raison de l'insuffisance des quantités d'enzyme tyrosinase. Il peut être total, partiel et incomplet: total exprimé dans l'hypopigmentation de tout le corps, partiel dans la pigmentation insuffisante de certaines zones, incomplet implique une hypopigmentation de la racine des cheveux et de l'iris des yeux;
  • La phénylcétonurie est un trouble métabolique héréditaire de la phénaniline, qui conduit à l'accumulation de l'enzyme et de ses produits toxiques dans les tissus et à des lésions graves du système nerveux central jusqu'à l'idiotie. En raison de la maladie, la production de tyrosine, qui est métaboliquement liée à la phénylanine, a échoué, ce qui a une incidence sur la réduction de la synthèse de mélanine;
  • La sclérose tubéreuse est une maladie génétique qui se manifeste par le développement de tubercules - des tumeurs bénignes dans tout le corps. Des irrégularités polysystémiques se manifestent, notamment sous la forme de taches pigmentaires épaisses sur les mains et le visage;
  • Vitiligo - la maladie la plus inexplorée, qui est la dépigmentation de l'épiderme. La raison peut être un dysfonctionnement du corps, une tension nerveuse, une prédisposition héréditaire. Manifesté sous la forme de zones de pigmentation blanche sur la peau.

Vitiligo ou pigmentation blanche sur la peau

Diagnostic et prescription de traitement

Malgré leur apparente innocuité et leur prévalence, les hypermélanoses dissimulent un danger - elles peuvent provoquer dans certaines conditions (traumatismes, exposition excessive aux rayons UV) un mélanome, une tumeur maligne dont la source est trouvée dans les mélanocytes. Par conséquent, si des taches pigmentaires apparaissent sur le visage, il convient de les montrer à un spécialiste qui diagnostiquera une hyperpigmentation et prescrira le traitement approprié.

Les méthodes de diagnostic comprennent:

  • inspection visuelle et palpation;
  • histoire du patient et de ses proches;
  • dermatoscopie: inspection de la tache à l'aide d'un dermatoscope - un appareil qui augmente et détaille de manière répétée la zone à l'étude;
  • les diagnostics informatiques, dans lesquels l'appareil examine l'état de la peau et le compare automatiquement à celui de référence;
  • Histologie: l'étude de la coupe de tissu.

Selon le diagnostic, l'hypermélanose peut être guérie ou supprimée. Les traitements comprennent divers types de peeling (chimique, enzymatique, ultrasonique, électrique), d’injections (mésothérapie et bio-revitalisation), de resurfaçage au laser et de photothermolyse.

Vidéo: "Pigmentation et causes de son apparition"

Masquage des taches pigmentaires

Masquer l'hyperpigmentation du visage est très difficile - il ne peut pas être recouvert de vêtements comme sur le corps. Divers produits cosmétiques, tels que des crèmes et des masques blanchissants, viendront à la rescousse. Avec une utilisation systématique, ils donnent un effet visuel modéré.

Le moyen le plus populaire et le plus abordable de dissimuler est la poudre de teint et la poudre cosmétique. Dans ce cas, leur couleur doit être sélectionnée 1-2 tons plus foncés que la couleur naturelle de la peau. Le correcteur de correcteur peut être plus efficace. Il a une texture plus dense et cachera mieux la pigmentation.

La pigmentation de la peau se produit rarement sans cause - il s'agit le plus souvent d'un symptôme de maladie. De plus, elles peuvent donner lieu à une maladie grave. Sur la base de ces considérations, chaque zone pigmentée doit être soigneusement examinée, suivie d'un traitement obligatoire.

En Savoir Plus Sur Les Convulsions

15 meilleurs moyens de se débarrasser de l'odeur des chaussures

Vos bottes, chaussures ou baskets préférées ont-elles une mauvaise odeur? Ne vous précipitez pas pour les envoyer à la poubelle! Mieux vaut juste maintenant savoir comment se débarrasser de l'odeur désagréable des chaussures et agir de toute urgence!


Arthrose de la cheville, traitement à 2 degrés

Qu'est-ce que l'arthrose déformante de la cheville?Dans la plupart des maladies rhumatologiques, les lésions définitives aux articulations se manifestent de la même manière: déformations, ankylose, restriction ou perte de mobilité.