Causes et traitements pour engourdissements de la cuisse gauche / droite

La cuisse de la jambe droite ou gauche devient engourdie plus souvent en raison d'un effort physique intense Dans ce cas, ne vous inquiétez pas. L'engourdissement passe de lui-même et n'a pas besoin de traitement. Cependant, l'engourdissement systématique des muscles de la cuisse est le signe du développement d'une maladie systémique. Vous devez donc consulter immédiatement un médecin.

Engourdissement de la cuisse - qu'est-ce que c'est et qu'est-ce qui est dangereux?

Un engourdissement de la hanche ou paresthésie est une diminution ou une perte de sensation à court terme dans l'articulation de la hanche, qui s'accompagne de sensations désagréables: picotements, "frissons" ou brûlures. Il y a un engourdissement dans les jambes lorsque le débit sanguin est ralenti ou en cas de dysfonctionnement du système nerveux central (SNC).

Habituellement, l'engourdissement des membres inférieurs se développe après un long séjour en position statique et passe sans aide pendant 10 à 15 minutes.

Si les muscles des jambes sont engourdis régulièrement, il s'agit d'un symptôme de la maladie:

  • Infection virale;
  • Maladies du SNC;
  • Tumeur oncologique.

Causes de l'engourdissement de la hanche

Les causes physiologiques d'engourdissement de la hanche de la jambe gauche ou droite sont un mode de vie «sédentaire», un long séjour dans une position inconfortable, un effort physique inégal. Une perte régulière de sensibilité dans les zones des jambes indique le développement d'une pathologie:

  • L'ostéochondrose est une maladie qui survient chez les patients inactifs, quel que soit leur âge. Le principal symptôme de l'ostéochondrose est un engourdissement de la hanche dû à la compression des racines nerveuses, interrompant la transmission de l'influx nerveux et conduisant à l'innervation de la jambe. Ralentit également le flux sanguin;
  • Hernie intervertébrale - pathologie accompagnée du déplacement des disques intervertébraux. Déformer la colonne vertébrale augmente le risque de blessure. Avec ce diagnostic, les jambes deviennent engourdies et froides de la hanche au genou;
  • L'athérosclérose est une cause fréquente d'engourdissement de la peau sur la cuisse. À risque - les personnes en surpoids qui abusent de l'alcool, les fumeurs expérimentés, ainsi que les patients ayant un taux de cholestérol élevé. Ces facteurs contribuent à la formation de plaques sur les parois des vaisseaux sanguins, rétrécissant leur lumière et ralentissant les mouvements de sang. Ce qui conduit à une hypoxie (manque d'oxygène) des organes internes et des tissus mous. En raison du manque de nutriments, la jambe est engourdie de la hanche au genou;
  • L'inflammation des articulations des jambes (polyarthrite rhumatoïde) se manifeste par les symptômes suivants: gonflement de la cuisse, anémie, compression des terminaisons nerveuses, perte de sensibilité de la jambe supérieure;
  • La neuropathie est un dommage pathologique des racines nerveuses avec une violation de leur travail. La maladie se manifeste par un engourdissement de la cuisse, de la jambe, du talon et des orteils;
  • Hypodynamie, travail "sédentaire", l’absence de charge sportive entraîne le développement de l’ostéochondrose. Les interruptions de travail aideront à prévenir une maladie dangereuse, pendant laquelle le chirurgien orthopédique bien connu Bubnovsky recommande de réaliser des exercices spéciaux;
  • Souvent, un engourdissement est laissé chez les femmes enceintes au troisième trimestre de la grossesse. Cela est dû à l'apparition du deuxième cercle de circulation sanguine destiné à nourrir le bébé. Ces changements entraînent une diminution de l'apport sanguin dans les jambes de la femme enceinte et l'apparition d'un engourdissement.

Symptômes d'engourdissement de la hanche et de maladies possibles

Pourquoi la hanche devient engourdie - dans la plupart des cas, l'inconfort est associé à une pathologie spécifique. Ainsi, dans les maladies de la colonne vertébrale, la cuisse de la jambe droite à l'extérieur devient engourdie. Il y a aussi des douleurs dans le bas du dos.

La maladie des jambes ne correspond pas toujours au côté engourdi. Exception - personnes professionnellement impliquées dans le sport. Avec des charges inégales, la localisation de la douleur et de l’engourdissement varie. Il y a des cas où l'athlète commence par être engourdi à la cuisse droite, puis à gauche.

Si une cuisse, un genou et une jambe engourdis sont diagnostiqués, le nerf sciatique est pincé. Dans ce cas, le côté de la lésion correspond au côté engourdissement. La polyneuropathie se caractérise par un engourdissement des cuisses gauche et droite immédiatement, car la maladie affecte les organes centraux.

L'engourdissement du muscle large latéral de la cuisse et la douleur qui "irradie" dans l'aine indiquent le début du syndrome de Berngart-Roth (radicolopathie). Cette maladie est diagnostiquée très rarement, elle est génétique et héréditaire.

Une brûlure et un engourdissement de la face externe de la cuisse dans sa partie supérieure sont observés au cours du développement du syndrome de tunnel, dans lequel le canal dans lequel les fibres nerveuses de l'articulation de la hanche sont localisées est déformé. En conséquence, les terminaisons nerveuses sont compressées et un engourdissement se produit.

Diagnostiquer le syndrome du tunnel peut être vous-même. Pour ce faire, pliez la jambe et appuyez sur le ventre. Une douleur et un engourdissement accrus à la cuisse confirment la présence d'une pathologie.

Engourdissement du dos de la cuisse, ainsi que latéral - un symptôme de déplacement des disques vertébraux et le développement d'une hernie. Avec cette pathologie, la perte de sensibilité est accompagnée d'une douleur intense, localisée dans les fesses. Pour une hernie intervertébrale, il est caractéristique que la cuisse devienne engourdie lors de la marche. Le patient commence à boiter un peu, il y a des problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins.

Si seule la cuisse droite ou gauche devient engourdie, vérifiez l’épine dorsale. Surtout la région lombaire. Un engourdissement de la hanche avec des lésions pathologiques de la moelle épinière est accompagné d'une douleur dans la région lombaire.

Rarement, les patients se plaignent que la surface antérieure de la cuisse est engourdie. Cela est dû au fait que les terminaisons nerveuses de cette zone sont concentrées dans la colonne vertébrale sacrale, la moins susceptible aux lésions pathologiques.

Un engourdissement de la face interne de la cuisse, aggravé par les mouvements, accompagné d'une claudication soudaine, est un symptôme de maladie cardiovasculaire.

Méthodes de diagnostic

Un examen différentiel complet permettra d'établir le diagnostic correct, en excluant les maladies présentant des symptômes similaires. Le médecin examine le patient, demande une anamnèse pour déterminer les maladies chroniques existantes. Lors de la première réception, le médecin détermine la présence de blessures, d'hypothermie et d'autres facteurs indésirables.

Pour clarifier le diagnostic, le médecin renvoie le patient à des études supplémentaires:

  • Échographie;
  • Radiographie;
  • CT (tomodensitométrie);
  • IRM (imagerie par résonance magnétique);
  • Test sanguin (général, biochimique, pour le glucose).

Thumb Engourding Therapy

Si l'engourdissement de la hanche ne disparaît pas tout seul, vous devez consulter un médecin. L'automédication peut déclencher la progression d'une maladie systémique et le développement de complications. Seul un médecin, après avoir établi un diagnostic, peut prescrire un traitement adéquat.

L'efficacité du traitement de l'engourdissement de la hanche dépend de la rapidité du traitement chez le médecin. Si les jambes sur mes jambes deviennent engourdies régulièrement pendant 6 à 12 mois, une atrophie des racines nerveuses commence à apparaître, cet engourdissement devient chronique. L'inconfort est accompagné de douleur et de faiblesse des jambes. La position analogique habituelle se développe (déformation du système musculo-squelettique), dans laquelle le poids corporel est transféré à un membre sain, la colonne vertébrale est courbée. Ce processus s'accompagne d'un dysfonctionnement du système nerveux central, qui se manifeste par une dépression ou une dépression nerveuse.

Le traitement de l'engourdissement vise à éliminer les causes qui déclenchent le développement d'une maladie systémique. Lors du diagnostic de la pathologie de la colonne vertébrale, un traitement correctif est appliqué pour prévenir la progression de la maladie et réduire la fréquence des exacerbations.

En présence du processus inflammatoire, le patient est prescrit:

  • AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens): nimésulide, ibupréfène, diclofénac. Les médicaments sont prescrits sous forme de comprimés, d'injections ou de pommades;
  • Les relaxants musculaires aident à détendre les muscles des jambes et à restaurer le tonus vasculaire;
  • Complexes multivitaminiques contenant des vitamines du groupe B, des micro-éléments et des minéraux;
  • Médicaments nootropes permettant de normaliser et d’accélérer la circulation sanguine;
  • LFK - vise à activer le travail des muscles, la régénération du tissu musculaire. Élimination des sensations désagréables;
  • Procédures de physiothérapie.

Les recettes des guérisseurs traditionnels vous permettent de soulager rapidement le patient de son inconfort en cas d’engourdissement de la hanche. Cependant, ils ne peuvent être utilisés qu'après consultation d'un médecin.

Les recettes maison les plus populaires pour l’engourdissement des jambes sont:

  • Wraps pour restaurer la sensibilité du membre. Pour faire l’emballage, vous avez besoin de miel liquide et de lin. Un peu de miel est appliqué à la zone à problèmes, enveloppé dans un tissu. Améliorer l'efficacité de l'outil aidera à envelopper une pellicule plastique et une écharpe. Le miel devrait être laissé pendant la nuit. Le matin, la composition est lavée sous une douche tiède;
  • Masser la zone à problèmes de la cuisse avec l'utilisation d'une infusion d'alcool. Mélangez 1 à 0 grammes d'ammoniac, 50 grammes de camphre et un litre d'eau bouillie à la température ambiante. Les ingrédients sont mélangés, versés dans un pot préparé et laissés à infuser dans un endroit sombre et frais pendant 3 jours. Frotter l'infusion dans un massage circulaire en mouvements dans la cuisse engourdie;
  • Frotter d'engourdissement. Prenez du saindoux et du sucre dans un rapport de 1: 1. Chauffer à une température confortable. Frottez-vous sur une cuisse engourdie le long des lignes de massage;
  • Compresse avec teinture lilas. Versez un litre de vodka ou de moonshine 3 cuillères à soupe de fleurs de lilas séchées. Laissez dans un endroit sombre à infuser pendant une semaine. Passer à travers une étamine. Trempez le bandage avec de la teinture de lilas et appliquez-le sur la zone engourdie pendant 2 heures. Retirez la compresse, rincez la peau sous l'eau tiède.

Mesures préventives

Si, après l'examen, aucune maladie systémique dangereuse n'a été identifiée et que l'engourdissement de la cuisse est provoqué par l'absence d'effort physique, vous devriez faire du sport, marcher un peu plus à l'air frais. Marche du travail. Ou aller 2-3 arrêts plus tôt. Le temps de marche devrait être augmenté progressivement. Promenez-vous dans des chaussures confortables faites de matériaux naturels. Cela vous permettra de répartir uniformément la charge sur la colonne vertébrale et les muscles des jambes, évitant ainsi les engourdissements.

Vous devriez équilibrer votre régime alimentaire. Exclure du menu quotidien des aliments contenant du cholestérol et favorisant la prise de poids. Cela réduira le risque d'athérosclérose.

Le matin, vous devez effectuer des exercices simples pour renforcer les muscles de la cuisse. Ceci - se fend en avant et sur le côté, ainsi que des squats. Répétez chaque exercice 10-15 fois. Le jogging est également utile.

Un diagnostic opportun et un traitement adéquat des engourdissements de la hanche permettront de gérer rapidement l’inconfort et d’empêcher le développement de complications dangereuses. N'oubliez pas que l'engourdissement des jambes est le symptôme de nombreuses pathologies systémiques. Par conséquent, le fait de rechercher rapidement une aide médicale empêchera la progression de la maladie. Vous devez être attentif à votre santé, faites attention à l'apparition de malaise. Cela vous laissera le temps d'identifier la cause de l'inconfort et de vous en débarrasser rapidement.

Pourquoi les cuisses de la jambe gauche et de la jambe droite deviennent-elles engourdies et comment traiter

Parfois, une personne pour des raisons inconnues provoque un engourdissement de la cuisse de la jambe droite, qui passe rapidement. Le plus souvent, la perte de sensation est due à un effort physique excessif. Mais il existe des cas où ces symptômes surviennent lors du développement de certaines maladies.

Engourdissement: qu'est-ce que c'est?

L'engourdissement est la perte temporaire de sensibilité d'une partie du corps, accompagnée de légers picotements, de brûlures, de démangeaisons et d'un inconfort. En pratique médicale, ce symptôme est également appelé paresthésie. Elle se caractérise par des troubles physiologiques des nœuds nerveux, ainsi que par un dysfonctionnement du système circulatoire. Souvent, une telle condition survient lorsque vous restez dans la même position pendant une longue période et disparaît rapidement.

La paresthésie, qui est de nature chronique, est un signe de déficience du système nerveux.

Les anomalies pathologiques suivantes peuvent servir ceci:

  • Maladies virales;
  • Changements pathologiques dans le système nerveux central;
  • Tumeurs malignes.

Causes possibles d'engourdissement

Un engourdissement de la peau dans la région de la cuisse est une sorte de signal avertissant du développement possible des maladies suivantes:

Dr Bubnovsky: «Un produit bon marché n ° 1 pour rétablir un apport sanguin normal dans les articulations.» Aide au traitement des ecchymoses et des blessures. Le dos et les articulations ressemblent à l'âge de 18 ans, il suffit de les enduire une fois par jour. "

  • Ostéochondrose.

La paresthésie est le principal symptôme de cette maladie. Il se développe pendant le clampage des tissus nerveux, ce qui empêche la transmission des impulsions, affecte la rupture de la communication avec le système nerveux central, et non seulement les filaments nerveux, mais aussi les vaisseaux sanguins sont piégés, ce qui aggrave considérablement la situation. L'ostéochondrose se développe chez les personnes menant une vie passive. Beaucoup pensent qu'il s'agit d'une maladie sénile, mais ils se trompent. Son occurrence est caractéristique de toute catégorie d'âge.

La maladie se caractérise par le déplacement des disques intervertébraux. En conséquence, une déformation de la colonne vertébrale peut survenir, entraînant une lésion permanente. Les jambes commencent à devenir engourdies du genou à l'articulation de la hanche.

  • L'athérosclérose est une autre cause d'engourdissement de la hanche.

La maladie survient chez les personnes obèses, ayant de mauvaises habitudes, ainsi qu’avec des taux élevés de cholestérol dans le sang, ce qui provoque l’apparition de plaques de cholestérol qui rétrécissent la lumière des vaisseaux sanguins. Cela entraîne une altération de la circulation sanguine, entraînant le développement d'une hypoxie des organes et des tissus: les tissus musculaires ne reçoivent pas suffisamment de nutriments et d'oxygène. Par conséquent, il y a une perte de sensibilité, accompagnée de picotements et d'inconfort.

  • La polyarthrite rhumatoïde peut survenir dans les processus inflammatoires des articulations des membres inférieurs: apparition d’un gonflement des articulations, ce qui entraîne la formation d’une anémie caractérisée par une constriction des ramifications nerveuses;
  • Neuropathie - la défaite des terminaisons nerveuses et, par la suite, leur dysfonctionnement complet. Dans ce cas, le patient ressent tous les signes de paresthésie. Parfois, un engourdissement peut être localisé non seulement dans la région de la cuisse, mais également dans la partie inférieure de la jambe, le talon ou les orteils;
  • Un engourdissement de l'articulation de la hanche peut être le résultat d'un mode de vie inférieur, en particulier lorsqu'une personne est privée d'activité physique. Si rien n'est fait, l'ostéochondrose peut survenir. Le plus souvent, cela se produit avec des personnes qui travaillent dans des bureaux où elles doivent occuper le même poste pendant longtemps. Les experts recommandent de prendre de courtes pauses, d'effectuer des exercices physiques simples pouvant prévenir davantage les maladies pathologiques des membres inférieurs;
  • La perte de sensibilité de la jambe gauche se manifeste chez la femme enceinte, en particulier aux derniers stades de la gestation. Cela est dû au fait que le système d'approvisionnement en sang fournit une nutrition au fœtus, ce qui a pour conséquence que les membres inférieurs de la future mère ne reçoivent pas suffisamment de nutriments.

Symptômes d'engourdissement de la hanche

Une zone distincte engourdie de la surface de la cuisse indique l'apparition d'une maladie particulière:

  • En cas de problèmes avec la colonne vertébrale, une perte de sensibilité est le plus souvent observée à l'avant du membre affecté. La jambe droite souffre le plus. En outre, les patients peuvent se plaindre de douleurs dans la région lombaire.
  • Parfois, une maladie des membres ne correspond pas au côté des organes touchés. Les exceptions sont les athlètes dont la paresthésie et l'apparition de la maladie sont d'une part. Cela se produit quand une charge inégale sur différentes zones du corps, c'est-à-dire que la douleur peut bouger. Il y a des cas où une douleur accompagnée d'un engourdissement a été observée à droite et, au bout d'un moment, les symptômes sont apparus sur le côté gauche;
  • La perte de sensibilité, accompagnée de douleurs dans la région de l'articulation du genou ou légèrement inférieure, met en garde sur la pression des branches nerveuses;
  • Avec un engourdissement des deux jambes, la maladie est localisée dans les organes centraux. Un exemple est les symptômes de la polyneuropathie;
  • Une paresthésie de la cuisse près de l'aine à gauche indique la survenue d'une radicolopathie ou d'un syndrome de Bernhardt-Roth. Ces pathologies sont extrêmement rares, de plus, elles sont héréditaires;
  • La manifestation de signes de douleur et d'engourdissement à l'extérieur de la cuisse dans la partie supérieure indique la survenue d'un syndrome de tunnel. Cela est dû au fait que le canal dans lequel se trouvent les tissus nerveux est déformé. Le résultat est un pincement des nerfs, qui est facile à vérifier en pliant la jambe: vous devez l'envoyer à l'estomac. Si l'engourdissement du membre augmente, la présence du syndrome est confirmée;
  • Un engourdissement de la région latérale postérieure ou externe de la cuisse est caractéristique d'une hernie intervertébrale. Le symptôme peut être aggravé par une douleur dans les fesses. Si de tels signes, localisés dans ces zones, surviennent lors de la marche, en particulier en cas de boiterie, le système cardiovasculaire doit alors être examiné.

Traitement

L'élimination de l'engourdissement est réalisée en traitant la maladie qui l'a provoquée. Le traitement, à son tour, implique plusieurs manières de rétablir la sensibilité, non seulement au niveau des hanches, mais également au niveau de la cheville. En outre, il est nécessaire de prendre en compte la menace d'auto-élimination, car les raisons et le traitement ne doivent être clarifiés et prescrits par un médecin qu'après un diagnostic précis.

Le processus de guérison peut aboutir rapidement à des résultats positifs grâce à l'orientation vers un spécialiste. Si la perte de sensibilité est observée pendant une longue période, il existe un risque de troubles atrophiques du système nerveux.

De plus, l'engourdissement dans la région de la cuisse peut devenir chronique et sera perturbé tout au long de la vie, c'est-à-dire qu'il se transformera en syndrome douloureux accompagné d'une faiblesse du membre affecté. Cela affectera le travail du système musculo-squelettique, car le poids du corps est transféré sur une jambe en bonne santé, une déformation de la colonne vertébrale se produit, ce qui entraînera une perturbation du système nerveux central.

S'il est établi que les pathologies de la colonne vertébrale sont la cause de l'engourdissement, les spécialistes devraient prescrire un examen complet du système musculo-squelettique afin d'éviter l'apparition de complications et la détérioration de la santé du patient.

Lorsque les maladies inflammatoires sont la cause de la perte de sensibilité, les médicaments suivants sont prescrits au patient:

  • Antibactériens, antiseptiques sous forme de comprimés, pommades, ainsi que des injections;
  • Myorelaxants. Ils aident à soulager les tensions des muscles, en restaurant leur activité;
  • Complexes de vitamines, médicaments de réparation;
  • Nootropiques qui stabilisent l’approvisionnement en sang de la zone touchée;
  • Exercices préventifs pour améliorer l'activité musculaire, soulager les engourdissements et stabiliser le fonctionnement du tissu musculaire touché;
  • Physiothérapie

Mesures préventives

Si, au cours de l'examen, aucune perturbation significative du fonctionnement des organes n'a été constatée et si la perte de sensibilité est due à une activité physique insuffisante, il faut passer plus de temps sur les promenades en plein air. Des promenades utiles ou des exercices modérés, qu'il convient d'augmenter progressivement, afin de ne pas provoquer de complications.

Dans le même temps, il est nécessaire de surveiller non seulement la charge, mais également l'uniformité de sa répartition, afin de ne pas surcharger la colonne vertébrale. En outre, les experts recommandent avec soin de choisir des chaussures, en particulier pour les femmes habituées aux talons hauts, afin que leurs pieds soient libres.

Un traitement précoce aidera, sur une courte période, à se débarrasser des symptômes désagréables, ainsi que de la possibilité de leur récurrence. Ne négligez pas les plus petits signes et perturbations de l'activité de tout l'organisme. Il est préférable de déranger encore une fois le médecin en s’assurant de votre santé que de dépenser encore plus de temps et d’argent pour le traitement.

Causes de l'engourdissement musculaire de la hanche

Les sensations désagréables, lorsque la cuisse devient engourdie, sont bien connues de beaucoup de gens. Ce phénomène peut être l’un des symptômes de diverses maladies, mais aussi survenir à la suite d’un certain mode de vie et être temporaire. Pour se débarrasser du problème, il est important de consulter un médecin et d’en déterminer les causes.

Pourquoi les muscles de la cuisse deviennent engourdis

En médecine, on appelle engourdissement la paresthésie, ce qui signifie littéralement «sensation de près ou de mal-être» (para – around, esthesio– je sens, je sens). Normalement, une multitude de terminaisons nerveuses - des récepteurs dans le corps humain, associés au système nerveux central, forme des sensations adéquates pour divers effets - toucher, traumatisme.

En guise de réponse, un sentiment tactile douloureux apparaît. Lorsque ce processus est perturbé, il y a des sensations sans raison apparente: les sensations de "rampement rampant", de "fourmillements" et d'une légère "sensation de brûlure", "raideur", beaucoup décrivent cela comme "le pied est enlevé".

Toutes les raisons pour lesquelles une sensation d'engourdissement de la hanche peut se produire peuvent être divisées en 2 groupes: non pathologique, non lié à une maladie et pathologique, causé par une maladie.

Les raisons pour lesquelles les muscles engourdis ne sont pas associés à une pathologie incluent:

  • Long séjour sans mouvement ou dans une posture inconfortable;
  • L'hypothermie;
  • Porter des vêtements trop serrés;
  • Surpoids;
  • Boire et fumer fréquemment;
  • Carence dans le corps en vitamines B et en fer.

De plus, souvent, un engourdissement des muscles de la cuisse survient chez les athlètes de la jambe qui fait du «jogging». Chez les individus soumis à un travail physique intense, il est associé à une surcharge. Une sensation d'engourdissement de la surface de la cuisse peut survenir au cours de la deuxième moitié de la grossesse en raison de la pression exercée par l'utérus croissant sur les vaisseaux et les nerfs du bassin. Avec l'élimination des causes, la sensation d'engourdissement disparaît.

Les symptômes

Les causes pathologiques à la suite desquelles la surface de la cuisse devient engourdie sont des maladies, notamment:

  • Troubles de la colonne vertébrale;
  • Pathologie neurologique;
  • Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • Maladies articulaires;
  • Troubles endocriniens;
  • Tumeurs et hernies;
  • Les conséquences d'une blessure;
  • Troubles mentaux.

Examinez plus en détail les maladies pouvant être accompagnées d'un engourdissement des muscles de la cuisse de la jambe gauche et de la jambe droite:

  • Maladies neurologiques. De nombreuses maladies du système nerveux central et périphérique sont accompagnées d'un engourdissement des extrémités: athérosclérose des vaisseaux cérébraux, sclérose en plaques, encéphalite, arachnoïdite, polyneurite, sciatique, névralgie des nerfs fémoral et sciatique. Les maux de tête, le déclin cognitif, la faiblesse musculaire et les engourdissements dans les deux jambes sont caractéristiques des maladies du système nerveux central et, dans le cas des maladies des nerfs périphériques, il est généralement unilatéral;
  • Maladies de la colonne vertébrale. La cause de l'engourdissement de la cuisse est la compression des fibres sensorielles des racines nerveuses quittant la moelle épinière. Cela peut se produire dans l'ostéochondrose, lorsque les disques sont déplacés, dans la spondylose déformante et la spondylarthrite ankylosante, dues à la compression provoquée par des excroissances osseuses. Chez les enfants, l'ostéochondropathie, la scoliose, les anomalies de la colonne vertébrale peuvent provoquer un engourdissement. Dans de tels cas, la paresthésie s'accompagne de douleur dans la colonne vertébrale et d'un dysfonctionnement, et une sensation d'engourdissement est ressentie dans une jambe du côté de la compression des racines;
  • Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins. La cause de l'engourdissement dans cette pathologie est l'ischémie dans le contexte de l'apport sanguin réduit, lorsque la fonction des terminaisons nerveuses diminue. Cela se produit en cas de faiblesse cardiaque, de maladies oblitérantes - rétrécissement de la lumière des artères des jambes, de varices, de congestion veineuse et d'hypoxie tissulaire, et de stagnation de la lymphe (lymphostase). En outre, la cause peut être des maladies inflammatoires des artères - vascularite, endartérite, thrombophlébite. Cette pathologie se caractérise par un engourdissement des deux jambes, elle peut s'accompagner d'une sensation de crampes et d'un gonflement des jambes;
  • Maladies des articulations. Les changements dystrophiques dans les articulations ilio-fémorale, hanche et genou, accompagnés d'une augmentation de leur volume, la croissance osseuse entraînent une compression des branches nerveuses et des plexus, ainsi que l'apparition de paresthésies dans la jambe. Outre l’engourdissement, la douleur dans l’articulation et la restriction des mouvements sont caractéristiques;
  • Maladies endocriniennes. Les paresthésies dans les jambes sont caractéristiques du dysfonctionnement de la glande thyroïde, elles sont associées à une violation du métabolisme du calcium, accompagnées de crampes musculaires. Dans le diabète, tout le système nerveux est affecté par des troubles métaboliques, une encéphalopathie diabétique et une polyneuropathie. Par conséquent, la sensation d'engourdissement dans les jambes est un symptôme constant qui se manifeste des deux côtés.
  • Les tumeurs. La présence de tumeurs et de métastases dans la colonne vertébrale, dans le pelvis (prostate, utérus) et dans l'aine peut entraîner une paresthésie de la cuisse en raison de la compression des racines nerveuses. Souvent, ils sont accompagnés d'une douleur persistante;
  • Hernie Une hernie inguinale ou fémorale excessive, ainsi qu'une hernie pelvienne, irritent les branches nerveuses et provoquent des engourdissements. Caractérisé par son apparence en position debout et au cours de l'activité physique, lorsque la protrusion herniaire sort et serre les fibres nerveuses;
  • Les conséquences d'une blessure. Les paresthésies de la hanche peuvent être longtemps perturbées par des lésions de la colonne vertébrale, du bassin et de la hanche, des muscles et des ligaments de la cuisse et des fibres nerveuses. Ils sont associés à un traumatisme immédiat, à des troubles circulatoires et à un trophisme nerveux.
  • Troubles mentaux. Dans les situations stressantes, la névrose et les maladies mentales, la cause de l'engourdissement des hanches est associée à des troubles neuro-végétatifs. Le plus souvent, ils se produisent chez les femmes dans le contexte d'un système nerveux labile. En règle générale, les extrémités supérieures et inférieures deviennent engourdies, et souvent d'autres parties du corps.

Localisation de l'engourdissement de la hanche

La sensation lorsque l’engourdissement de l’extérieur, du dos, de la surface avant ou de toute la cuisse peut être ressentie sur une ou les deux jambes Cela dépend des raisons.

  • Une jambe devient engourdie. Des paresthésies sur une hanche, droite ou gauche, indiquent que la cause est un processus pathologique local. Cela peut être une pathologie de la colonne vertébrale, une tumeur, une hernie, des varices, une articulation douloureuse ou les effets d’une blessure du même côté;
  • Les deux jambes deviennent engourdies. Si les deux hanches deviennent engourdies, cela indique une maladie générale du corps: les systèmes neuropsychiatrique, cardiovasculaire et endocrinien. En outre, la cause du symptôme bilatéral est la grossesse, le surpoids, la dépendance à l'alcool et le tabagisme;
  • Une certaine zone de la hanche devient engourdie. La localisation de la paresthésie est directement liée à la localisation du processus pathologique. Les causes de l'engourdissement de l'avant de la cuisse de la jambe gauche ou droite peuvent être: ganglions lymphatiques élargis dans la région inguinale et protrusion de la hernie. Un crawl (engourdissement) sera ressenti plus souvent à la surface supérieure de la cuisse;
  • Un engourdissement du dos de la cuisse est généralement associé à une pathologie de la colonne vertébrale, à la compression des racines nerveuses, au nerf sciatique. Caractérisé par son étalement sur la surface externe du tibia jusqu'aux orteils du pied;
  • Une sensation désagréable et profonde de "raideur" des muscles de toute la cuisse est très probablement associée à une pathologie circulatoire, au diabète, à des maladies du système nerveux central.

Les nuances énumérées du problème ne sont que des informations indicatives, ce qui permet uniquement d’assumer la cause du symptôme d’engourdissement. Installez-le précisément seulement après un examen.

Comment se débarrasser de l'engourdissement

Sur la question de savoir comment supprimer le symptôme d'engourdissement des muscles des cuisses, le mot principal appartient au spécialiste, à condition qu'une enquête ait été effectuée et que le motif en ait été précisément établi.

Dans ce contexte, un traitement symptomatique prescrit visant à réduire les sensations désagréables, à améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques dans les membres. À cette fin, peuvent être affectés:

  • Analgésiques du groupe des médicaments non stéroïdiens - ibuprofène, diclofénac, nimésulide, kétoconazole et nise;
  • Myorelaxants, myorelaxants - baclofène, tizanidine;
  • Le complexe de vitamines du groupe B, qui améliore l'état du tissu nerveux - Milgam et analogues;
  • Activateurs de la circulation sanguine - Trental, Curantil, Theonikol;
  • Les médicaments nootropes qui normalisent les processus nerveux - Piracetam, Noopept, Kavinton et analogues.

Pour un usage externe, il est recommandé d'utiliser des pommades chauffantes qui réduisent l'inconfort et améliorent l'état des terminaisons nerveuses: Finalgon, Viprosal, Nurofen et leurs autres analogues.

Méthodes traditionnelles de traitement

En plus du traitement principal, des moyens simples de la médecine traditionnelle aideront à «revitaliser» les récepteurs sensibles des jambes, en voici quelques exemples:

  • Camphor alcool - dilué en deux avec de l'eau et faire frotter un léger massage des pieds de la périphérie à l'aine.
  • Teinture de fleurs de lilas - 5 cuillères à soupe de couleur sèche versez 0,5 litre de vodka, insistez dans un endroit sombre au cours de la semaine, mettez-la sous forme de compresse pendant 2-3 heures, servant à frotter.
  • Potiron au miel - faites bouillir le potiron, réduisez en purée, ajoutez 1 cuillère à soupe de miel pour 100 g de purée de pomme de terre, appliquez-le pendant la nuit sous forme de compresse.
  • Teinture concombre-poivron - 2-3 concombres râpés râpés sur une râpe, ajoutez 1 dosette de piment amer écrasé, versez 1 litre de vodka, laissez reposer 1 semaine. Appliquez comme un frottement pendant la nuit.

Il ne faut pas oublier que la sensation d'engourdissement des hanches peut être le symptôme d'une maladie grave. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin pour déterminer le diagnostic et le traitement.

Mesures de diagnostic

Pour déterminer la cause de l'engourdissement des jambes, les recherches nécessaires suivantes sont effectuées:

  • Tests cliniques et biochimiques de sang et d'urine;
  • Rayons X ou IRM de la colonne vertébrale;
  • Échographie de l'abdomen, organes pelviens;
  • Neuromyographie des membres inférieurs;
  • Etude des vaisseaux des membres inférieurs - réovasographie, Doppler, angiographie, capillaroscopie;
  • Examen de la circulation sanguine - ECG, échographie du coeur, tests fonctionnels.

Si nécessaire, d’autres études complémentaires, consultations de spécialistes - un endocrinologue, un neurologue, un vertébrologue, un orthopédiste, un chirurgien vasculaire, un neuropsychiatre peuvent être désignés.

Quand vous avez besoin de voir un médecin

Les personnes atteintes d’inactivité physique, de surcharge pondérale, de dépendance à l’alcool et au tabac devraient reconsidérer radicalement leur mode de vie, jusqu’à ce que certains symptômes se transforment en un processus pathologique grave dans le corps. Un thérapeute, un nutritionniste, un psychothérapeute et un narcologue aideront toujours dans ces domaines.

Si ces facteurs ne sont pas disponibles et que des symptômes d’engourdissement des muscles de la cuisse sont présents, il est nécessaire de subir un examen. Chez les patients atteints de diabète ou d'ostéochondrose, un engourdissement est un signe de complication, vous devez contacter le spécialiste approprié pour la correction du traitement. Dans tous les autres cas, lorsqu'il est difficile de déterminer la cause, vous devez consulter un thérapeute qui déterminera la suite des actions.

Victor Sistemov - Expert du site Web 1Travmpunkt

Pourquoi engourdir la cuisse de la jambe gauche. Causes de l'engourdissement des jambes

Une posture gênante pendant le sommeil ou le travail devant un ordinateur - et il est maintenant difficile de se lever, car la jambe ou la main est devenue engourdie. En règle générale, dans ces cas, il suffit de changer de position ou de rectifier le membre qui a fui pour rétablir la sensibilité. Lorsque l’engourdissement ne disparaît pas au bout de quelques minutes, il apparaît périodiquement sans raison apparente ou est constamment présent, il est conseillé de vérifier.

Raison 1. Ostéochondrose

Un engourdissement, des fourmillements dans les bras et les jambes sont souvent des symptômes de l'ostéochondrose, dans laquelle des modifications dégénératives du cartilage, des disques et des ligaments de la colonne vertébrale entraînent une irritation des nerfs et des spasmes vasculaires. Maux de tête, étourdissements, douleurs au cou, aux mains, parfois à un engourdissement de la langue et des mains avec ostéochondrose cervicale. Un engourdissement dans les jambes, une diminution de la sensibilité dans un certain endroit de la jambe peut être provoqué à la fois par l'ostéochondrose lombaire et les disques intervertébraux de la hernie qui retiennent les racines nerveuses.

Il est nécessaire de contacter un neurologue. Le traitement complet comprend la pharmacothérapie, la physiothérapie, la physiothérapie, les massages et la réflexologie. Dans les cas difficiles (par exemple, hernie intervertébrale), une intervention chirurgicale est possible.

Raison 2. Syndrome du canal carpien

Le développement de cette maladie est provoqué par la compression du nerf médian entre les os et les tendons des muscles du poignet. Au début, les doigts de la main dominent généralement le matin. Il y a ensuite une perte de sensation nocturne dans tous les doigts sauf le petit doigt, ainsi que de la douleur, des picotements ou des brûlures. Parfois, l’inconfort se propage à toute la paume, au poignet ou au coude. Par la suite, il peut y avoir une diminution de la sensibilité des doigts jusqu'à la perte complète des sensations causées par un toucher léger ou une piqûre d'épingle.

Consulter un neurologue qui peut se référer à l'électroneuromyographie est une méthode de détection de la conduction altérée de l'influx nerveux dans les muscles. Selon le degré d'endommagement du nerf, un traitement médicamenteux ou chirurgical est prescrit. Essayez de ménager l'articulation touchée, évitez les mouvements monotones, les vibrations et les positions inconfortables de la main. Au début de la maladie, le port d'un pansement aide beaucoup.

Raison 3. Neuropathie diabétique

Des picotements, des engourdissements, des brûlures ou des douleurs dans n’importe quelle partie du corps, en particulier dans les jambes et les bras, diminuent la sensibilité - toutes ces sensations désagréables dues aux lésions nerveuses causées par le diabète. Lorsque les niveaux de sucre dans le sang sont élevés, les vaisseaux sanguins sont affectés, ce qui entraîne la malnutrition et, par conséquent, la fonction des fibres nerveuses. Un trait caractéristique de cette maladie est une violation de la sensibilité à la douleur sous la forme de «golf», «gants». La force dans les membres diminue souvent.

Prenez rendez-vous avec un endocrinologue et un neurologue. Le médecin peut prescrire un traitement vasculaire réduisant l’engourdissement ainsi que des vitamines du groupe B (B1, B2, B6, B12, Milgamma), qui améliorent la transmission des impulsions par les fibres nerveuses et réduisent l’effet toxique du glucose (sucre dans le sang).

Raison 4. Le syndrome de Raynaud

La maladie repose sur une prédisposition génétique qui, en raison d'une hypothermie fréquente et prolongée des mains et des pieds, de traumatismes chroniques des doigts, de troubles endocriniens, de maladies rhumatismales (sclérodermie systémique, lupus érythémateux, polyarthrite rhumatoïde) entraîne un engourdissement de plusieurs minutes à plusieurs heures. L'attaque commence par un engourdissement, des sensations de picotement dans les doigts, les doigts et les orteils deviennent froids et la couleur de la peau commence progressivement à changer. Initialement, la peau devient blanche, puis bleue, après une attaque virant au rouge. Il y a toujours des changements symétriques de la couleur de la peau sur les deux membres, ce qui évoque l'angiotroponévrose des petites artères terminales et des artérioles des extrémités.

Aux premiers symptômes, contactez votre neurologue ou votre dermatologue. Pour clarifier la nature des dommages, des tests de laboratoire sur le sang, les urines, les immunodiagnostics, les rayons X des os et des articulations, des ultrasons des organes internes sont effectués. Après un examen complémentaire, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente chez un médecin spécialiste: un dermatologue - pour la sclérodermie, un rhumatologue - pour les maladies rhumatismales. Pour éviter les attaques, n'oubliez pas de garder vos mains au chaud, ne lavez pas la vaisselle à l'eau froide, portez des mitaines et des chaussettes chaudes en hiver.

Raison 5. Les varices

Les pieds font mal, se fatiguent rapidement, deviennent muets, parfois des fourmillements et de la chair de poule apparaissent, il y a une lourdeur - tous ces symptômes se produisent dans les maladies des vaisseaux sanguins des jambes. A savoir - les varices, caractérisées par des varices, un ralentissement du flux sanguin et une microcirculation sanguine altérée dans les tissus.

Vous devriez consulter un phlébologue, scanner les vaisseaux des membres inférieurs, faire un don de sang pour les paramètres de coagulation (coagulogramme). Le médecin choisira peut-être un tricot de compression (bas ou chaussettes), qui devra être porté pendant la journée.

La raison 6. Endartérite oblitérante

Les engourdissements et le refroidissement des jambes sont causés par des lésions des artères des membres inférieurs. La vasoconstriction entraîne une altération de la circulation sanguine. Si la maladie n'est pas traitée, une gangrène (mort des tissus) des membres inférieurs (orteils) peut se développer.

Contactez le chirurgien qui vous prescrira le traitement nécessaire et pourra également consulter l’étude des vaisseaux sanguins - échographie Doppler ou angiographie artérielle.

Raison 7. Bardeaux

Elle se manifeste par une vive brûlure, une éruption cutanée apparaît sous la forme de petites bulles avec un liquide (ressemblant à une éruption cutanée sur la varicelle), un engourdissement dans la zone de l'éruption de bulles herpétiques. Au début de la maladie, la température peut augmenter, un engourdissement et une perte de sensibilité de la peau dans la zone de l'éruption cutanée. Dans certains cas, une faiblesse et une perte d'appétit peuvent survenir.

Contactez un neurologue qui vous prescrira un traitement antiviral, des vitamines du groupe B et des analgésiques.

Raison 8. Aura de migraine

L'engourdissement du visage se développe quelques minutes avant l'apparition d'un mal de tête sévère, principalement dans la moitié de la tête, accompagné de nausées et de l'apparition de points lumineux devant les yeux. Ces symptômes sont des précurseurs d'une crise de migraine.

Le diagnostic de la migraine est effectué par un neurologue, qui vous prescrira le traitement nécessaire.

Très souvent, la jambe devient engourdie de la hanche au genou. Pour vous débarrasser de cette sensation désagréable, il vous suffit de changer la position du corps. Cependant, si l'engourdissement devient un phénomène fréquent, vous devez absolument consulter un médecin pour déterminer la cause de ce problème.

Causes du phénomène

La médecine moderne identifie les principales causes d'engourdissement et de sensations désagréables des surfaces interne et externe de la cuisse suivantes:

  1. 1. Ostéochondrose. C'est la cause la plus commune d'engourdissement. Dans cette maladie, les terminaisons nerveuses sont violées, ce qui conduit à une violation de la conduction de l'influx nerveux. Au fil du temps, il se produit un pincement progressif des vaisseaux sanguins de la colonne vertébrale, ce qui aggrave considérablement la situation. L'ostéochondrose commence à se développer chez les personnes qui mènent une vie sédentaire. Les employés de bureau et les chauffeurs sont particulièrement touchés par cette maladie.
  2. 2. Hernie entre les vertèbres. Dans cette maladie, les disques intervertébraux sont déplacés, de sorte que les terminaisons nerveuses de la moelle épinière tombent du canal rachidien dans la cavité située entre les vertèbres. La conséquence en est une blessure permanente causant un engourdissement et la mort des nerfs et des vaisseaux sanguins.
  3. 3. Athérosclérose. Dans cette maladie, des plaques de cholestérol se forment dans les vaisseaux sanguins et se fixent aux parois des gros vaisseaux, rétrécissant leur lumière au fil du temps. En conséquence, le corps reçoit moins d'oxygène et ralentit la circulation sanguine. La privation d'oxygène entraîne la mort de cellules dans les muscles, ce qui provoque des crampes et des engourdissements fréquents. L'athérosclérose se produit en présence d'obésité, de mauvaises habitudes, de taux élevés de cholestérol dans le sang.
  4. 4. Polyarthrite rhumatoïde. Dans cette maladie, on observe une inflammation des articulations des membres inférieurs. Au cours de l'inflammation, un gonflement du sac articulaire se développe, ce qui provoque un nerf pincé et, par conséquent, un engourdissement.
  5. 5. Neuropathie. Cette maladie entraîne une perte complète de la fonctionnalité des terminaisons nerveuses. Le patient ressent des picotements, une douleur douloureuse, un engourdissement.
  6. 6. Mode de vie sédentaire. Si les membres inférieurs ne reçoivent pas une charge suffisante, il se produit une atrophie du tissu musculaire. Les personnes dont le travail est lié à une position assise doivent se lever toutes les heures et marcher pendant au moins 5 minutes.
  7. 7. Long séjour sur les jambes. Paradoxalement, mais avec un long séjour en position debout, des jambes fatiguées se développent. Toute la charge tombe sur le pied, ce qui entraîne une stagnation du sang et un gonflement. Les pieds des femmes qui sont debout toute la journée sur leurs talons sont particulièrement touchés. Avec eux, un engourdissement des hanches au genou devient un phénomène fréquent.
  8. 8. Période de grossesse. Tout en portant un enfant, le corps de la femme est progressivement reconstruit. La majeure partie du sang se trouve dans le bassin et l'abdomen. Un manque de sang provoque un engourdissement et des picotements sur la peau. Au troisième trimestre, le poids d'une femme et d'un enfant augmente rapidement, ce qui entraîne un pincement des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins. Cela se manifeste sous la forme d'un engourdissement à court terme des hanches. En position assise prolongée chez la femme enceinte, telle ou telle partie du corps devient souvent engourdie.

Outre les principales raisons, il est possible d'identifier des facteurs plus rares d'engourdissement de la cuisse au genou: alcoolisme, maladie mentale, prise de certains médicaments, anomalies de la thyroïde, lésions de la colonne vertébrale, bassin et jambes, diabète.

Symptômes et signes caractéristiques

Selon la partie de la jambe engourdie, vous pouvez identifier une maladie qui provoque une sensation désagréable. Si de la hanche au genou, cela indique alors la présence d'ostéochondrose ou de neuropathie. Si seule la jambe droite ou gauche est engourdie, cela indique des problèmes avec la colonne vertébrale. Parfois, l'engourdissement peut augmenter et couvrir la région lombaire.

Pour le traitement et la prévention des maux de dos, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale de plus en plus populaire recommandée par les principaux orthopédistes du pays. Après l'avoir examiné attentivement, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.

Les signes les plus courants d’engourdissement des hanches au genou sont les suivants:

  • engourdissement du haut ou du bas de la cuisse;
  • sensation de petits cailloux ou "sable" sous le pied;
  • douleur dans l'articulation du genou;
  • picotements dans la peau après avoir changé la position de la jambe raide;
  • mobilité limitée de la hanche et du genou;
  • la présence de boiteries quelques minutes après avoir relevé la jambe raide;
  • le soi-disant "vata" dans la cuisse - cette sensation survient parce que les souris de la cuisse englobent un spasme à court terme;
  • sensation de rampement sous la peau de la cuisse.

Méthodes de diagnostic

Le processus de diagnostic commence par un entretien avec le patient et une analyse du tableau clinique. Afin d'identifier la véritable cause d'engourdissement des hanches, diverses méthodes de laboratoire et instrumentales sont utilisées:

  • La numération globulaire complète détermine la présence d'inflammation dans le corps, analyse également le niveau de glucose pour diagnostiquer le diabète;
  • test sanguin biochimique - analyse le taux d'acide urique et de cholestérol;
  • microbiologique - cette analyse est effectuée en cas de suspicion d'arthrite réactive (pour cela, on gratte l'urètre);
  • radiographie de la colonne vertébrale, du bassin et des membres inférieurs;
  • si une tumeur est suspectée, des marqueurs tumoraux sont utilisés;
  • des tests sérologiques sont effectués en cas de suspicion de polyarthrite rhumatoïde;
  • une biopsie osseuse est réalisée pour détecter le cancer des os et la tuberculose;
  • doplérométrie des vaisseaux des membres inférieurs - en cas de suspicion de maladie vasculaire;
  • angiographie des vaisseaux de la jambe - s’ils sont suspectés de leur pathologie;
  • L'IRM et la tomographie assistée par ordinateur aident à identifier les maladies du système nerveux, les processus de pincement de la moelle épinière et de la hernie vertébrale;
  • rhéovasographie des grands vaisseaux des membres inférieurs - pour déterminer l'état des veines;
  • la scintigraphie des os du squelette est réalisée pour identifier des tumeurs cancéreuses;
  • mesurer l'indice de pression dans les chevilles - l'abaisser par rapport à la norme indique un rétrécissement des vaisseaux dans les extrémités inférieures.

Si la jambe devient engourdie dans la région de la cuisse, cela n’indique pas toujours la présence de la maladie. Dans une posture infructueuse, un membre pourrait s'arrêter. Si, après un échauffement, l'engourdissement est passé et ne revient pas, il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

Pathologies possibles

Il y a plusieurs maladies dans lesquelles la cuisse devient engourdie. C'est l'un des symptômes. Il y a de telles violations:

  • athérosclérose;
  • ostéochondrose lombaire;
  • conséquences d'engelures ou de dommages mécaniques;
  • sclérose en plaques;
  • accident vasculaire cérébral;
  • sclérose en plaques;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • névralgie;
  • la toxicose;
  • tumeur au cerveau ou à la moelle épinière.

La liste inclut les pathologies les plus probables. La sensibilité des jambes est associée au mécanisme du système nerveux et à l’approvisionnement en sang. Toute pathologie ayant affecté la route des terminaisons nerveuses au cerveau peut perturber la transmission des informations au centre.

La même chose s'applique au système circulatoire. Malheureusement, beaucoup de maladies peuvent causer ces changements.

Un engourdissement de la hanche peut causer une ostéochondrose lombaire. La maladie est associée à la destruction de la colonne vertébrale, principalement à des lésions du cartilage et des disques intervertébraux. La maladie peut être accompagnée d'un nerf pincé traversant la région sacro-lombaire. La raison en est le dépôt de sels dans la zone endommagée. Provoque souvent un engourdissement de la cuisse d'un côté: la jambe droite ou gauche.

La maladie est accompagnée non seulement par de graves douleurs au dos. Si le processus dégénératif n'est pas arrêté, une hernie vertébrale est susceptible de se produire, ce qui peut limiter considérablement la mobilité du patient.

Le traitement de la maladie dure longtemps. Tout d'abord, le processus inflammatoire est arrêté avec l'aide de médicaments de type non stéroïdiens. Puis nommé physiothérapie et physiothérapie. Recommandations développées sur la nutrition et la consommation de vitamines et de minéraux.

Un engourdissement de la hanche peut être causé. Il s’agit d’un dommage aux artères, auquel se produisent des changements trophiques. En même temps, les parois des vaisseaux deviennent plus étroites, l’approvisionnement en sang artériel est perturbé.

Les patients atteints d'athérosclérose des membres inférieurs boivent souvent, car ils ressentent une douleur aiguë en marchant. Un engourdissement du membre gauche ou de la cuisse de la jambe droite peut être accompagné de crampes. Peut-être que les pieds vont faire mal. En fin de journée, le patient se sent très fatigué.

Avec l'athérosclérose, il est nécessaire de minimiser la consommation d'aliments riches en cholestérol. Le traitement est basé sur un exercice régulier.

Le patient reçoit les moyens de soulager les symptômes désagréables afin d'accroître la mobilité des membres et d'améliorer le bien-être.

La cause de l'engourdissement de la hanche peut être une sclérose en plaques. Chez les patients atteints de cette maladie, il se produit une solidification du tissu cérébral. Un léger engourdissement dans cette maladie peut évoluer en une paralysie du membre.

La maladie est considérée comme incurable, mais son développement peut être arrêté et une amélioration significative peut être obtenue.

Le traitement comprend la prise de médicaments qui protègent les cellules cérébrales des dommages supplémentaires et permettent leur rétablissement partiel. En cas d'évolution aiguë de la maladie, des préparations hormonales et de la cortisone sont utilisées.

La neuropathie ischémique par compression est un cas dans lequel le nerf fémoral est comprimé à la suite d'une blessure ou d'une intervention infructueuse. Le travail du nerf est associé aux fonctions motrices des membres inférieurs et à la sensibilité des hanches à l'arrière et à l'avant.

L'engourdissement alterne avec la douleur. Au fil du temps, la mobilité de l'articulation du genou est sensiblement réduite, les muscles se dégradent.

Le traitement, comme pour l'ostéochondrose, commence par une anesthésie et une inflammation. Le traitement ultérieur est basé sur la physiothérapie et la physiothérapie.

Parfois, une personne pour des raisons inconnues provoque un engourdissement de la cuisse de la jambe droite, qui passe rapidement. Le plus souvent, la perte de sensation est due à un effort physique excessif. Mais il existe des cas où ces symptômes surviennent lors du développement de certaines maladies.

L'engourdissement est la perte temporaire de sensibilité d'une partie du corps, accompagnée de légers picotements, de brûlures, de démangeaisons et d'un inconfort. En pratique médicale, ce symptôme est également appelé paresthésie. Elle se caractérise par des troubles physiologiques des nœuds nerveux, ainsi que par un dysfonctionnement du système circulatoire. Souvent, une telle condition survient lorsque vous restez dans la même position pendant une longue période et disparaît rapidement.

La paresthésie, qui est de nature chronique, est un signe de déficience du système nerveux.

Les anomalies pathologiques suivantes peuvent servir ceci:

  • Maladies virales;
  • Changements pathologiques dans le système nerveux central;
  • Tumeurs malignes.

Causes possibles d'engourdissement

Un engourdissement de la peau dans la région de la cuisse est une sorte de signal avertissant du développement possible des maladies suivantes:

La paresthésie est le principal symptôme de cette maladie. Il se développe pendant le clampage des tissus nerveux, ce qui empêche la transmission des impulsions, affecte la rupture de la communication avec le système nerveux central, et non seulement les filaments nerveux, mais aussi les vaisseaux sanguins sont piégés, ce qui aggrave considérablement la situation. L'ostéochondrose se développe chez les personnes menant une vie passive. Beaucoup pensent qu'il s'agit d'une maladie sénile, mais ils se trompent. Son occurrence est caractéristique de toute catégorie d'âge.

La maladie se caractérise par le déplacement des disques intervertébraux. En conséquence, une déformation de la colonne vertébrale peut survenir, entraînant une lésion permanente. Les jambes commencent à devenir engourdies du genou à l'articulation de la hanche.

  • L'athérosclérose est une autre cause d'engourdissement de la hanche.

La maladie survient chez les personnes obèses, ayant de mauvaises habitudes, ainsi qu’avec des taux élevés de cholestérol dans le sang, ce qui provoque l’apparition de plaques de cholestérol qui rétrécissent la lumière des vaisseaux sanguins. Cela entraîne une altération de la circulation sanguine, entraînant le développement d'une hypoxie des organes et des tissus: les tissus musculaires ne reçoivent pas suffisamment de nutriments et d'oxygène. Par conséquent, il y a une perte de sensibilité, accompagnée de picotements et d'inconfort.

  • La polyarthrite rhumatoïde peut survenir dans les processus inflammatoires des articulations des membres inférieurs: apparition d’un gonflement des articulations, ce qui entraîne la formation d’une anémie caractérisée par une constriction des ramifications nerveuses;
  • Neuropathie - la défaite des terminaisons nerveuses et, par la suite, leur dysfonctionnement complet. Dans ce cas, le patient ressent tous les signes de paresthésie. Parfois, un engourdissement peut être localisé non seulement dans la région de la cuisse, mais également dans la partie inférieure de la jambe, le talon ou les orteils;
  • Un engourdissement de l'articulation de la hanche peut être le résultat d'un mode de vie inférieur, en particulier lorsqu'une personne est privée d'activité physique. Si rien n'est fait, l'ostéochondrose peut survenir. Le plus souvent, cela se produit avec des personnes qui travaillent dans des bureaux où elles doivent occuper le même poste pendant longtemps. Les experts recommandent de prendre de courtes pauses, d'effectuer des exercices physiques simples pouvant prévenir davantage les maladies pathologiques des membres inférieurs;
  • La perte de sensibilité de la jambe gauche se manifeste chez la femme enceinte, en particulier aux derniers stades de la gestation. Cela est dû au fait que le système d'approvisionnement en sang fournit une nutrition au fœtus, ce qui a pour conséquence que les membres inférieurs de la future mère ne reçoivent pas suffisamment de nutriments.

Symptômes d'engourdissement de la hanche

Une zone distincte engourdie de la surface de la cuisse indique l'apparition d'une maladie particulière:

  • En cas de problèmes avec la colonne vertébrale, une perte de sensibilité est le plus souvent observée à l'avant du membre affecté. La jambe droite souffre le plus. En outre, les patients peuvent se plaindre de douleurs dans la région lombaire.
  • Parfois, une maladie des membres ne correspond pas au côté des organes touchés. Les exceptions sont les athlètes dont la paresthésie et l'apparition de la maladie sont d'une part. Cela se produit quand une charge inégale sur différentes zones du corps, c'est-à-dire que la douleur peut bouger. Il y a des cas où une douleur accompagnée d'un engourdissement a été observée à droite et, au bout d'un moment, les symptômes sont apparus sur le côté gauche;
  • La perte de sensibilité, accompagnée de douleurs dans la région de l'articulation du genou ou légèrement inférieure, met en garde sur la pression des branches nerveuses;
  • Avec un engourdissement des deux jambes, la maladie est localisée dans les organes centraux. Un exemple est les symptômes de la polyneuropathie;
  • Une paresthésie de la cuisse près de l'aine à gauche indique la survenue d'une radicolopathie ou d'un syndrome de Bernhardt-Roth. Ces pathologies sont extrêmement rares, de plus, elles sont héréditaires;
  • La manifestation de signes de douleur et d'engourdissement à l'extérieur de la cuisse dans la partie supérieure indique la survenue d'un syndrome de tunnel. Cela est dû au fait que le canal dans lequel se trouvent les tissus nerveux est déformé. Le résultat est un pincement des nerfs, qui est facile à vérifier en pliant la jambe: vous devez l'envoyer à l'estomac. Si l'engourdissement du membre augmente, la présence du syndrome est confirmée;
  • Un engourdissement de la région latérale postérieure ou externe de la cuisse est caractéristique d'une hernie intervertébrale. Le symptôme peut être aggravé par une douleur dans les fesses. Si de tels signes, localisés dans ces zones, surviennent lors de la marche, en particulier en cas de boiterie, le système cardiovasculaire doit alors être examiné.

Traitement

L'élimination de l'engourdissement est réalisée en traitant la maladie qui l'a provoquée. Le traitement, à son tour, implique plusieurs manières de rétablir la sensibilité, non seulement au niveau des hanches, mais également au niveau de la cheville. En outre, il est nécessaire de prendre en compte la menace d'auto-élimination, car les raisons et le traitement ne doivent être clarifiés et prescrits par un médecin qu'après un diagnostic précis.

Le processus de guérison peut aboutir rapidement à des résultats positifs grâce à l'orientation vers un spécialiste. Si la perte de sensibilité est observée pendant une longue période, il existe un risque de troubles atrophiques du système nerveux.

De plus, l'engourdissement dans la région de la cuisse peut devenir chronique et sera perturbé tout au long de la vie, c'est-à-dire qu'il se transformera en syndrome douloureux accompagné d'une faiblesse du membre affecté. Cela affectera le travail du système musculo-squelettique, car le poids du corps est transféré sur une jambe en bonne santé, une déformation de la colonne vertébrale se produit, ce qui entraînera une perturbation du système nerveux central.

S'il est établi que les pathologies de la colonne vertébrale sont la cause de l'engourdissement, les spécialistes devraient prescrire un examen complet du système musculo-squelettique afin d'éviter l'apparition de complications et la détérioration de la santé du patient.

Lorsque les maladies inflammatoires sont la cause de la perte de sensibilité, les médicaments suivants sont prescrits au patient:

  • Antibactériens, antiseptiques sous forme de comprimés, pommades, ainsi que des injections;
  • Myorelaxants. Ils aident à soulager les tensions des muscles, en restaurant leur activité;
  • Complexes de vitamines, médicaments de réparation;
  • Nootropiques qui stabilisent l’approvisionnement en sang de la zone touchée;
  • Exercices préventifs pour améliorer l'activité musculaire, soulager les engourdissements et stabiliser le fonctionnement du tissu musculaire touché;
  • Physiothérapie

Mesures préventives

Si, au cours de l'examen, aucune perturbation significative du fonctionnement des organes n'a été constatée et si la perte de sensibilité est due à une activité physique insuffisante, il faut passer plus de temps sur les promenades en plein air. Des promenades utiles ou des exercices modérés, qu'il convient d'augmenter progressivement, afin de ne pas provoquer de complications.

Si la jambe gauche ou droite devient engourdie de la hanche au genou, la raison peut être à la fois un long séjour dans la même posture et des raisons plus sérieuses qu'il est important de ne pas rater. Si la jambe devient constamment engourdie ou que les cas de perte de sensibilité augmentent, vous devriez alors être examiné par un spécialiste.

Causes de l'engourdissement des jambes

Parmi les causes les plus courantes d'engourdissement de la jambe (de la hanche au genou ou du genou au pied), on distingue les maladies suivantes:

  • radiculite;
  • maladies oncologiques;
  • ostéochondrose;
  • les varices;
  • inflammation du nerf sciatique;
  • infections des vaisseaux sanguins.

Ce sont les causes les plus courantes, il y a plus rares, par exemple, les maladies de la glande thyroïde ou des troubles mentaux. Le plus souvent, on prescrit au patient des examens standard:

  • Radiographie
  • thérapie par résonance magnétique;
  • tomographie par ordinateur;

Premièrement, le thérapeute recueille l’anamnèse, attribue des tests généraux dont les résultats déterminent un ou plusieurs spécialistes restreints pour le patient, et décide du type de recherche à effectuer.

La douleur et le resserrement des articulations au fil du temps peuvent avoir des conséquences terribles - voire même une invalidité!

Les gens utilisent un remède 100% naturel pour 1 RUBLE, recommandé par l’orthopédiste Bubnovsky.

Le plus souvent, une personne n'a pas seulement les jambes engourdies, mais d'autres symptômes désagréables se font également sentir:

  • brûlant dans la cuisse;
  • jambe droite ou gauche engourdit séparément;
  • douleurs dans le bas du dos et les fesses;
  • altération de la mobilité des membres;
  • douleurs persistantes dans les muscles et les articulations des jambes.

Le pied peut aussi saigner. Il est important de diagnostiquer correctement la maladie, car le traitement de différents problèmes peut varier considérablement.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose lombaire conduit à une déformation progressive et à la destruction de la colonne vertébrale. Un engourdissement des jambes est un symptôme typique de cette maladie. Il se produit en raison d'un pincement du nerf dans la région lombaire.

C'est important! Ce type d'ostéochondrose est très courant. Le stress constant exercé sur le bas du dos, tant dans l'activité professionnelle que dans la vie quotidienne, entraîne la destruction des disques intervertébraux.

Le traitement de la maladie comprend différentes manières:

  1. Traitement de la toxicomanie. Comprend les anti-inflammatoires, les hondoprotecteurs. Souvent prescrit des vitamines du groupe B.
  2. Physiothérapie, visant à améliorer l'apport sanguin de la zone à problèmes, l'élimination de la douleur.
  3. Exercice thérapeutique. Assurez-vous d'être inclus dans le traitement. Dans la phase aiguë améliore la nutrition des tissus, réduit l'inflammation. En subaiguë - renforce les muscles.
  4. Thérapie manuelle Détend les muscles, améliore leur tonus.
  5. Traitement chirurgical. Utilisé si d'autres traitements échouent.

La prévention de la maladie implique une répartition rationnelle des charges au cours de la journée, réduisant la consommation d'alcool, ce qui nuit au fonctionnement des vaisseaux sanguins, ce qui réduit le flux d'éléments traces importants dans les tissus et les organes.

Sciatique lombaire

L'une des maladies les plus courantes après 45 ans, chez les hommes et les femmes. C'est une inflammation des nerfs rachidiens dans la région lombaire. Les symptômes de la sciatique sont principalement associés à une gêne au dos et au bas du dos. Ceux-ci incluent les signes suivants:

  • faiblesse et tension musculaire;
  • tir dans le dos après le sport et l'hypothermie;
  • sensation de brûlure au dos;
  • transpiration abondante;
  • douleur aiguë dans le haut du corps lors d'éternuements et de toux.

En cas de radiculite, engourdissement du dos de la cuisse.

Fait! Parfois, des méthodes de traitement non traditionnelles, telles que l’acupuncture, l’hirudothérapie, donnent également de bons résultats.

Sciatique

Il s’agit d’une irritation du nerf sciatique, due à la compression du tronc nerveux dans la région lombo-sacrée. Cause un engourdissement du dos et de la surface externe de la cuisse.

Pour référence! Avec une inflammation des racines sacrées, la face interne de la cuisse devient engourdie. Une cause fréquente de cette maladie est l'ostéochondrose, une hernie.

De nombreux patients notent que l’hypothermie était survenue avant l’apparition de la maladie. En outre, les causes de la maladie peuvent être des tumeurs malignes et bénignes de la colonne vertébrale. Le complexe de méthodes de traitement standard peut être complété par les procédures suivantes:

Avec l'exacerbation de la maladie ne peut pas faire de la thérapie d'exercice et devrait exclure d'autres exercices physiques. Les remèdes populaires pour le traitement de la sciatique comprennent les décoctions et les onguents à base de préparations à base de plantes.

Coxarthrose de la hanche

Une douleur brûlante dans l'articulation de la hanche, à droite ou à gauche, provoque souvent une coxarthrose. La maladie survient souvent plus près de 50 ans. Au début, ses signes sont faibles ou absents. Mais au fil du temps, ils sont plus clairs, la douleur devient constante, prononcée.

Cela peut se produire à la fois dans une et dans les deux articulations de la hanche. La maladie est accompagnée par une tension constante dans les muscles, la douleur peut passer dans les genoux, la région de l'aine.

Blessures à la hanche

Les lésions congénitales et acquises à la hanche sont souvent accompagnées d'un engourdissement de la jambe de la hanche au genou ou de la hanche au pied. Ces blessures incluent les dommages suivants à la hanche:

  1. Luxation de la hanche. Il est accompagné d'une douleur aiguë et sévère à la cuisse. La victime ne peut pas s'asseoir et se lever. La luxation doit être traitée rapidement.
  2. Luxation congénitale de la hanche. Diagnostiqué dès la plus tendre enfance. Visuellement, l'enfant a différentes longueurs de jambe et les plis fessiers sont asymétriques. Si la blessure n'est pas guérie immédiatement, ses conséquences dureront toute une vie.
  3. Fracture de la hanche. Arrive le plus souvent aux femmes âgées. Se produit à la suite d'une chute ou d'un coup. Un engourdissement de la cuisse intérieure apparaît. L'articulation gonfle, il boit.
  4. Blessure à la hanche. Il y a une boiterie temporaire, une hanche engourdie ou une partie de celle-ci. La gêne disparaît rapidement.

Les blessures entraînent un engourdissement séparé de la jambe gauche de la hanche au genou ou de la jambe droite, en fonction de la zone touchée. Alors que les maladies inflammatoires conduisent souvent à un engourdissement des deux jambes.

Infections et inflammations

Les maladies infectieuses et les inflammations suivantes sont souvent les causes du pied engourdi:

  1. Arthrite purulente. Diffère la douleur aiguë, ce qui empêche de bouger complètement. Et suivi par une rougeur et un gonflement. La maladie conduit souvent à une septicémie.
  2. Nécrose aseptique de la tête fémorale. Une maladie grave, dont l'un des signes s'appelle une forte sensation de brûlure à la cuisse, est une douleur qui rend difficile les mouvements. L'absence de traitement peut parfois entraîner une boiterie en raison d'une atrophie musculaire.
  3. Arthrite tuberculeuse. Cela arrive souvent chez les enfants avec une diminution de l'immunité. Cause une atrophie des muscles de la cuisse.
  4. Bursite Inflammation du sac fémoral articulaire. La douleur causée par cette maladie s’étend progressivement sur toute la jambe. En mouvement, la douleur est vive et, au repos, craint une sensation de brûlure dans la jambe.

Pourquoi jambe engourdie de la hanche au genou, vous pouvez le savoir en effectuant les recherches nécessaires. Parfois, cela peut être causé par des maladies graves causées par des infections ou des anomalies congénitales. Mais souvent, un engourdissement à la jambe droite ou gauche, une sensation de brûlure à la cuisse entraînent une surcharge ou des charges anormales à éviter.

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez le fragment de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

En Savoir Plus Sur Les Convulsions

Le ballon sur la fesse

Il y a de telles maladies, qui doivent être silencieuses. La plupart des gens sont gênés d'aller chez le médecin quand ils trouvent des bosses sur leurs fesses. Il est impératif de faire attention à de tels phénomènes.


Comment prendre soin de l'ongle dans la période postopératoire?

Un ongle ou un bras incarné est une affection plutôt déplaisante et douloureuse. Cette maladie affecte les personnes de tous âges. Les raisons peuvent être nombreuses.