Engourdissement des gros orteils

Presque chaque personne ressentait la sensation de courir «la chair de poule», de picotements ou de perte de sensations à la jambe, et plus particulièrement au pied. Dans la plupart des cas, l'engourdissement du pouce ne doit pas être pris au sérieux, ce sentiment disparaissant après un changement de position du corps. Mais si la paresthésie, comme ils appellent un tel symptôme, s’inquiète sans raison, surtout la nuit, cela peut être le signe de graves problèmes de santé.

Causes simples de paresthésie

Un engourdissement des orteils est associé à une compression à court terme des nerfs ou des vaisseaux qui les nourrissent. De plus, l’impact peut se faire tout au long du trajet de l’impulsion nerveuse à partir de la taille. Cela provoque une perte de sensibilité des extrémités des pouces, une sensation de "chair de poule", des picotements ou même des brûlures. Après le rétablissement de la circulation sanguine et le passage d'une impulsion nerveuse, la sensibilité revient généralement.

Cet engourdissement peut être causé par les raisons les plus simples.

  1. Le plus souvent, cette sensation survient lors d'un long séjour dans une position inconfortable, lorsque les nerfs et les vaisseaux situés sous le genou sont pincés. Cela se produit lorsque vous êtes accroupi ou dans une pose jambe à jambe.
  2. Les pouces sur mes jambes sont engourdis à cause du port de chaussures inconfortables. Si les chaussures sont très étroites ou le talon haut, cet endroit a une charge importante. De ce fait, la circulation sanguine et l'innervation sont altérées.
  3. Un engourdissement peut être dû à l'hypothermie. Si vous les trempez ou s'ils sont très froids, vos doigts risquent de perdre en sensibilité.
  4. Fumer et boire de l'alcool peuvent aussi causer des engourdissements fréquents des doigts. Après tout, les mauvaises habitudes violent le métabolisme et la circulation sanguine.
  5. Manque de vitamine B, impliqué dans les nerfs périphériques.

Engourdissement du pouce

Mais il arrive aussi que la paresthésie du pouce se produise sans cause externe visible. Un engourdissement peut survenir la nuit et ne pas dépasser plusieurs heures après le rétablissement de la circulation sanguine. Si cela se produit souvent, il est nécessaire de consulter un médecin, car dans ce cas, la paresthésie peut être un signe du développement de maladies graves.

L'engourdissement des orteils est le plus souvent associé à des maladies de la colonne vertébrale, en particulier lombaires, à un trouble métabolique et à une violation du travail des vaisseaux.

La paresthésie peut causer:

  • hernie intervertébrale;
  • ostéochondrose;
  • atteinte du nerf avec radiculite ou sciatique;
  • la goutte;
  • varices ou endartérite oblitérante;
  • athérosclérose vasculaire;
  • les maladies des articulations qui causent des lésions nerveuses, telles que la polyarthrite rhumatoïde;
  • cancer de la moelle épinière;
  • polyneuropathie;
  • l'obésité;
  • diabète sucré.

Symptômes supplémentaires indiquant un problème grave.

Si, occasionnellement, une personne ressent une perte partielle de sensibilité des doigts, un picotement ou des démangeaisons qui disparaissent au bout d'un moment, il n'y a alors plus rien à craindre. Mais il arrive que les gros orteils deviennent engourdis la nuit ou le jour sans raison apparente. La paresthésie peut être accompagnée de symptômes supplémentaires. Dans ce cas, il est nécessaire de procéder à un examen pour déterminer la cause de cette affection.

Quels symptômes devraient rendre une personne alerte:

  • la perte de sensation est remplacée par la douleur;
  • la peau à son doigt et autour de lui devint bleue ou devint blanche;
  • l'engourdissement se produit dans le gros orteil, puis s'étend à la jambe entière;
  • après le sommeil, le sentiment d'être «couché» ne disparaît pas pendant la journée;
  • une personne ne peut pas distinguer entre eau froide et eau chaude avec un doigt;
  • à part l'engourdissement, une rougeur et un gonflement sont apparus;
  • il y a un changement de démarche.

Que faire si orteil engourdi

Si la paresthésie est causée par une maladie, vous ne pouvez vous en débarrasser qu'en la guérissant. Par conséquent, un traitement spécifique est prescrit par un médecin après examen et diagnostic. En plus des préparations spéciales, l'engourdissement des orteils peut être enlevé indépendamment.

  1. Bien aide dans ce cas le massage. Et vous devez vous frotter non seulement les doigts, mais tout le pied. Le massage est efficace contre les engourdissements dus aux chaussures ou aux poses inconfortables, ainsi qu'aux engelures. Dans diverses maladies, il ne peut être utilisé que comme mesure auxiliaire.
  2. Les méthodes physiothérapeutiques d'aide au traitement. Le plus souvent, cela concerne les bains de boue et minéraux, les bains de paraffine, les aimants, l’électrophorèse.
  3. Si vos doigts deviennent périodiquement engourdis et que la raison en est introuvable, vous pouvez utiliser des exercices thérapeutiques. Well aide à marcher pieds nus sur les orteils, à faire pivoter les pieds, à soulever les orteils ou à passer du talon aux orteils.
  4. Les anti-inflammatoires, les analgésiques, ainsi que la circulation sanguine et les relaxants musculaires sont utilisés pour traiter les engourdissements.
  5. Il est conseillé de prendre toute préparation multivitaminique contenant des vitamines du groupe B. Cela aidera à normaliser le passage des impulsions nerveuses.
  6. Bien aider les plateaux de contraste pour les jambes. Vous devez d'abord plonger le pied dans de l'eau froide, puis dans de l'eau chaude. Et plusieurs fois, en gardant les jambes dans chaque récipient pendant une demi-minute. Ces bains peuvent être pris quotidiennement, ce qui contribue non seulement à normaliser la circulation sanguine, mais améliore également l'immunité.
  7. Bien la nuit, frottez votre doigt avec de la pommade de camphre ou du miel. Après cela, portez une chaussette ou un pied bandé.

Prévention de l'engourdissement des orteils

La paresthésie n'est pas une condition dangereuse, mais elle peut causer beaucoup de problèmes. Par conséquent, il est préférable de prévenir les engourdissements. Pour ce faire, suivez quelques règles simples:

  • changez de position du corps plus souvent en position assise;
  • si vous devez rester debout ou marcher longtemps, ne portez que des chaussures confortables;
  • pour durcir le corps, marcher davantage et faire du sport;
  • éviter les surcharges graves et les blessures;
  • arrêter de fumer et limiter l'usage d'alcool, de café et de thé;
  • ajuster la nutrition en prenant des aliments riches en vitamines et minéraux, des céréales, des plats chauds;
  • surveillez votre poids, ne permettez pas l'obésité;
  • éviter le stress émotionnel et le stress.

Il n’est pas difficile de se débarrasser d’un symptôme tel que l’engourdissement des gros orteils. Il suffit d’en déterminer la raison et d’être plus attentif à votre santé.

Engourdissement du gros orteil

L'engourdissement du premier doigt sur le pied est un problème auquel on n'attache pas beaucoup d'importance. Mais la paresthésie est à la fois un inconvénient temporaire et le signe d’une maladie dangereuse. Parfois, un symptôme survient la nuit, tandis que le doigt pique, dans l'avant-pied, il se dégage une sensation de "chair de poule rampante". Le plus souvent, il suffit de frotter ou de masser le pied, d'écarter les doigts plusieurs fois, puis de les serrer l'un contre l'autre, de maintenir le membre dans de l'eau tiède, après quoi la sensibilité normale est revenue.

Mais ce n'est pas toujours le cas. Si le pouce de la jambe devient périodiquement engourdi, que la sensation ne passe pas spontanément et qu'avec le temps le symptôme progresse (il survient plus souvent, il couvre une grande surface), vous devez consulter un médecin pour un examen et un diagnostic.

Causes d'engourdissement

Causes non pathologiques:

  1. Posture inconfortable: membres croisés (le genou d'une jambe repose sur la hanche de l'autre), assis sur les jambes pliées sous elle-même ou en turc.
  2. Chaussures de compression au pied étroites et serrées, hauteur excessive et talon gênant, chaussure instable.
  3. Hypothermie orteils.

Les vaisseaux sanguins et les tissus sont pincés, la circulation sanguine est perturbée. En cas de traumatisme prolongé de la chaussure, il se produit une surcharge de certains muscles et tendons, une mobilité insuffisante des autres, des modifications pathologiques de l'extrémité arrondie distale de l'os métatarsien, des déformations des doigts de la jambe gauche ou droite et une violation de la forme de la voûte plantaire.

Lors de la formation de la déviation de valgus du premier doigt, des «os» se forment, ce qui rend difficile le choix de la bonne chaussure, de sorte que la partie antérieure du pied est encore plus comprimée et que sa sensibilité est perturbée.

L'hypothermie des jambes entraîne un vasospasme, une insuffisance de la circulation sanguine dans le membre, ce qui provoque également une paresthésie.

Un engourdissement est un symptôme:

  • lésions de la colonne vertébrale et du système nerveux central;
  • maladies inflammatoires ou dégénératives du système musculo-squelettique;
  • processus auto-immunes;
  • pathologies vasculaires occlusives;
  • le diabète;
  • maladies oncologiques;
  • infection tuberculeuse.

La paresthésie est également observée avec un manque d'oligo-éléments et de substances nécessaires au métabolisme cellulaire (thiamine, riboflavine, pyridoxine, biotine, cyanocobalamine, acides nicotinique et folique), ce qui est souvent le cas pendant la grossesse.

Les addictions nocives (ivresse, tabagisme, consommation de stupéfiants) affectent également l’état des extrémités. Des substances neurotoxiques et des impuretés nocives interfèrent avec la circulation sanguine capillaire, entraînent une thrombose et une athérosclérose des vaisseaux des jambes et provoquent une hypertension artérielle, qui se complique d'accident vasculaire cérébral au fil du temps.

Maladies possibles

Conditions dans lesquelles il existe un symptôme de perte de sensibilité:

  1. Violation de l'intégrité anatomique ou des fonctions physiologiques (contusion, fracture, étirement, gelure, etc.).
  2. Troubles dystrophiques dans le cartilage articulaire de la colonne vertébrale.
  3. Augmentation de la mobilité de la colonne vertébrale, spondylolisthésis.
  4. Le renflement du disque intervertébral dans le canal.
  5. La percée du tissu cartilagineux du disque dans le corps vertébral.
  6. Inflammation et compression des racines nerveuses dans la région lombo-sacrée.
  7. Névralgie sciatique.
  8. Gonarthrose, inflammation des poches synoviales du genou.
  9. Syndrome de Howship-Romberg, meralgie paresthésique, névralgie du nerf tibial postérieur, syndrome myofascial, neurome de Morton.
  10. Lésion massive des vaisseaux sanguins dans le diabète sucré (macro et microangiopathie), la maladie de Buerger, la maladie artérielle chronique (athérosclérose).
  11. Pathologies du SNC (lésion de petits vaisseaux sanguins du cerveau, encéphalomyélite disséminée).
  12. Tumeurs de la colonne vertébrale et de la moelle épinière.
  13. Spondylarthrite tuberculeuse.
  14. Lésions multiples des nerfs périphériques d'origine inflammatoire, toxique, allergique et traumatique.
  15. Syndrome de Guillain-Barré.
  16. Polyneuropathie diabétique.
  17. Arthrite goutteuse.
  18. Insuffisance veineuse chronique.
  19. Angiotrophneurose (syndrome de Raynaud)
  20. Neuropathie médicamenteuse (un effet secondaire de la chimiothérapie).
  21. Conséquences de la chirurgie pour la hernie intervertébrale.
  22. L'omission des arches longitudinales et transversales du pied.
  23. Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante.
  24. Gangrène indolore (destruction progressive d'une ou plusieurs articulations du pied).

Diagnostics

Pour comprendre pourquoi l'orteil est engourdi, adressez-vous d'abord au thérapeute du lieu de résidence. Sur la base des résultats de la consultation, les tests et les procédures de diagnostic nécessaires sont définis, puis le patient est référé à un spécialiste (chirurgien, neurologue, endocrinologue, rhumatologue, phlébologue, oncologue).

Types d'études de diagnostic:

  • échographie;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • Tomographie par rayons X;
  • Cartographie des vaisseaux sanguins Doppler;
  • examen radiographique;
  • thermographie à distance.

Sur la base des résultats de l'examen, le diagnostic est établi et le traitement nécessaire est prescrit.

Événements médicaux

Les traitements recommandés par un spécialiste peuvent inclure:

  • traitements de physiothérapie et de massage;
  • Thérapie par l'exercice, thérapie manuelle;
  • bains de bien-être;
  • traitement laser, tonus aigu, onde de choc;
  • utilisez des semelles orthopédiques ou des chaussures spéciales.

La chirurgie est nécessaire si diagnostiqué:

  • courbure et déviation significatives du premier doigt dans la direction du second ("os" en saillie);
  • gonflement du noyau pulpeux (hernie) avec complications;
  • néoplasmes dans la colonne vertébrale;
  • nécrose des doigts.

La pharmacothérapie peut inclure l’utilisation de vitamines B, de médicaments à base de corticostéroïde, d’AINS, de préparations immunobiologiques à base d’anticorps monoclonaux, d’immunosuppresseurs (pour les maladies auto-immunes), de cytostatiques (pour la chimiothérapie du cancer).

Les méthodes de médecine alternative sont utilisées (en accord avec le médecin): acupuncture, hirudothérapie. Aux premiers stades des malformations en valgus, on utilise des bains de pied avec une solution saline ou des décoctions d’herbes médicinales, des compresses de miel et de chou. Efficace contre les engourdissements, c'est une douche de contraste pour les pieds, frottée avec une pommade au poivre ou à la térébenthine.

Conclusion

Afin de prévenir le développement de maladies causant la paresthésie, il est nécessaire de maintenir un mode de vie visant à promouvoir la santé, à prévenir les maladies et à augmenter les ressources du corps humain.

  • promenades quotidiennes et entraînement physique autant que possible;
  • régime équilibré qui soutient le poids corporel normal;
  • l'utilisation de 1,5 à 2 litres par jour d'eau pure sans gaz;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • limiter le sel et le sucre dans l'alimentation;
  • porter des chaussures physiologiques ou des semelles orthopédiques;
  • sélection de postures optimales pour le travail et les loisirs;
  • mobilier ergonomique;
  • vêtements et chaussures appropriés;
  • examens médicaux réguliers pour détecter les maladies dangereuses latentes dans les premiers stades.

Lorsqu'un symptôme persistant d'engourdissement et d'inutilité de la «thérapie à domicile» apparaît, il convient de consulter un médecin sans attendre la survenue de complications.

Pourquoi le pouce de mon pied est-il engourdi?

Le gros orteil du pied droit ou du pied gauche peut devenir engourdi dans diverses maladies. Par conséquent, il ne sera pas possible de déterminer la cause de cette affection désagréable.

La violation de la sensibilité est considérée comme un symptôme redoutable et indique des dommages au système nerveux. Par conséquent, pour éviter toute progression ultérieure de la maladie, vous devez consulter un médecin rapidement. Il est strictement déconseillé de soigner soi-même un engourdissement du pouce ou d'autres parties du pied, car cela peut entraîner de graves complications.

Seul un professionnel qualifié peut vous dire quoi faire si votre pouce est engourdi. Pour obtenir de l'aide, contactez un neurologue, orthopédiste.

Pourquoi le pouce engourdi

Chez une personne en bonne santé, la température, la sensibilité tactile et les autres types de sensibilité devraient être maintenus au maximum. En règle générale, les troubles de la sensibilité des membres inférieurs se rencontrent dans les pathologies des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses. Les causes les plus courantes d'engourdissement du pouce sont:

  • 1. ostéochondrose;
  • 2. la goutte;
  • 3. Le processus inflammatoire dans les articulations;
  • 4. Pathologies des vaisseaux des membres inférieurs;
  • 5. Porter des chaussures inconfortables.

Aussi la cause de l'engourdissement du gros orteil peut être appelée porter des chaussures inconfortables. Les femmes sont souvent confrontées à un tel problème, préférant porter des chaussures étroites à talons. L'inconfort et l'engourdissement dans ce cas augmentent en fin de journée et s'atténuent un peu le matin.

Pour vous débarrasser de cet état déplaisant, essayez de porter des chaussures confortables pendant quelques semaines - la sensibilité de vos doigts sera complètement rétablie.

Si, en plus de l'engourdissement, vous vous inquiétez d'autres symptômes, vous devez subir un examen médical complet de votre corps.

Ostéochondrose de la colonne lombaire

Les violations de la structure et du fonctionnement normaux de la colonne vertébrale affectent non seulement la posture et l'activité motrice, mais aussi l'innervation de tout le corps. Dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale, les disques intervertébraux et les corps vertébraux sont principalement impliqués dans le processus pathologique, de graves changements dégénératifs et trophiques se produisent en eux. Cela conduit à une perturbation de la position normale des disques intervertébraux ou à l'apparition de hernies comprimant l'appareil nerveux de la colonne vertébrale.

Pour la sensibilité des membres inférieurs rencontre la colonne vertébrale lombo-sacrée. C’est avec les pathologies de cette zone que l’engourdissement des pouces peut apparaître.

Si vous perdez la sensibilité du gros orteil en raison de douleurs fréquentes et récurrentes dans la région lombaire, suspectez la présence d'ostéochondrose et consultez un chirurgien orthopédique ou un neurologue. En règle générale, des sensations douloureuses irradient les membres inférieurs, ainsi que des troubles de la sensibilité, des troubles de la régulation nerveuse et un apport sanguin normal aux jambes et aux pieds.

Le traitement de la maladie doit être complexe, divers types d'intervention chirurgicale peuvent être appliqués aux stades avancés.

La goutte

Pour beaucoup de gens, le gros orteil est engourdi en raison de troubles métaboliques. La goutte est caractérisée par une altération du métabolisme de l'acide urique, ce qui provoque l'apparition de certains symptômes.

L'une des variétés de la maladie est l'arthrite goutteuse aiguë. Cette forme de goutte affecte principalement les articulations avec la formation de nœuds goutteux. Les articulations des gros orteils sont particulièrement touchées, les articulations des mains et d'autres parties du corps sont moins souvent impliquées dans le processus pathologique.

Lors de l’exacerbation de l’arthrite goutteuse, les patients ressentent une douleur intense, un gonflement et une hyperémie au-dessus de l’articulation. Pour le diagnostic et le traitement de cette maladie, consulter un rhumatologue.

Autres causes d'engourdissement dans les gros orteils

Lorsque l'engourdissement du gros orteil devrait également vérifier l'état des vaisseaux des membres inférieurs. La méthode la plus accessible et la plus informative est l’échographie avec angiographie. En cas d'insuffisance veineuse chronique ou de thrombose, un traitement conservateur et chirurgical est utilisé.

Si vous constatez une douleur, un gonflement des articulations des mains ou d'autres parties du corps, vous devez être examiné par un rhumatologue pour déterminer la cause de l'arthrite. Dans ce cas, des médicaments anti-inflammatoires et hormonaux sont utilisés pour traiter les engourdissements du gros orteil.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée

Gros orteil engourdi du bon pied. Pourquoi engourdis gros orteil

L'engourdissement des orteils est un symptôme extrêmement désagréable qu'il est recommandé d'éliminer rapidement. Après tout, la perte de sensibilité des jambes ou des doigts est très gênante. Que devriez-vous faire si vos doigts sont engourdis? Que peut-il dire et où aller pour trouver la cause et obtenir un traitement? Nous en parlerons dans l'article.

Causes de l'engourdissement du pouce

Si vous avez récemment commencé à marcher sur vos pieds, aussi étrange que ce soit - faites attention aux chaussures que vous portez? Non, il ne s'agit pas de chaussures pour la maison, mais de celle dans laquelle vous sortez. Est-ce confortable? Fabriqué à partir de matériaux naturels? Portez-vous des chaussures ou pas? Si vous avez récemment acheté des chaussures, dans ce cas, il n’est pas étonnant que vous perdiez la sensibilité de votre gros orteil.

Ce sont souvent les femmes qui se plaignent de l'engourdissement du gros orteil, car elles marchent au moins 8 heures en talons aiguilles. Et, comme vous le savez, la structure anatomique de la colonne vertébrale humaine ne permet pas de marcher sur les orteils. Après tout, voici à quoi ressemble une femme en hauts talons.

Par conséquent, si vous avez un gros orteil, la première chose à faire est de faire attention aux chaussures que vous portez tous les jours.

Chaussures serrées gênantes - une cause fréquente d’engourdissement du gros orteil.

Il est caractéristique qu'après avoir enlevé des chaussures, une personne puisse ressentir de légers picotements, ainsi que des démangeaisons dans les membres. Cela signifie que la sensibilité aux doigts devrait bientôt revenir.

Un engourdissement du pouce peut survenir si vous êtes dans le froid depuis longtemps.

Froid, le gel est la cause de l'engourdissement non seulement des orteils, mais des pieds dans leur ensemble.

Que faire lorsque vous perdez la sensibilité des orteils?

Que faire lorsque vous perdez la sensibilité des orteils? Ou juste un pouce? Vous devez enlever les chaussures inconfortables et seulement après cela, bien masser vos pieds. Pour restaurer la sensibilité des orteils, vous pouvez utiliser une douche à contraste. Réchauffez d'abord vos jambes avec de l'eau chaude, puis plusieurs fois avec de l'eau froide. Ensuite, mettez des chaussettes chaudes et allez vous reposer.

Rappelez-vous aussi! Si votre activité professionnelle est liée au fait que vous passez constamment du temps sur vos pieds, privilégiez des chaussures confortables et fabriquées à partir de matériaux naturels. La beauté est la beauté, mais votre santé passe en premier.

Des raisons de s'inquiéter

Après avoir découvert qu’une des causes de l’engourdissement du gros orteil peut être des chaussures inconfortables et un long séjour dans l’air froid, nous passons à la description des motifs de préoccupation.

Et si le gros orteil commençait à devenir engourdi la nuit? La même chose ne peut pas être le résultat de porter des chaussures inconfortables.

Dans ce cas, vous devez demander l’aide d’un neurologue le lendemain.

En règle générale, un engourdissement du pouce sur la jambe gauche / droite, ou les deux, indique immédiatement une violation de la colonne lombaire. Physiologiquement, les pouces des membres inférieurs se nourrissent des impulsions provenant des vertèbres lombaires.

Si les vertèbres sont touchées par un processus inflammatoire ou infectieux, par exemple l'ostéochondrose, il y a un endroit où il faut être, ainsi qu'une saillie de la colonne vertébrale, cela engendre un engourdissement du gros orteil.

Un engourdissement du gros orteil peut être le résultat d'un mouvement pathologique dans le corps. Et dans ce cas, vous ne serez pas en mesure de traiter indépendamment les symptômes de la maladie, ni de guérir la cause.

La goutte est la cause de l'engourdissement du pouce.

Un engourdissement du gros orteil peut commencer en raison de maladies neurologiques, notamment de polyneuropathie. Qu'est-ce et comment cela affecte-t-il la sensibilité des orteils?

La polyneuropathie est donc une maladie extrêmement complexe du système nerveux central, à savoir la partie périphérique. De plus, cette maladie fait rarement l'objet d'un traitement conservateur.

Lorsque le métabolisme corporel d'une personne est perturbé, le corps commence à être affecté par les toxines.

La polyneuropathie est le véritable chef de file parmi les causes courantes de perte de sensibilité des membres. En cas de polyneuropathie, l'engourdissement du gros orteil commence, puis le pied entier devient engourdi. Une personne commence par une perturbation de la démarche pathologique, se balance d'un côté à l'autre et la démarche chancelle.

Si le pouce commence soudain à devenir engourdi, rougir, gonfler et faire mal, cela indique alors la formation de la goutte.

La goutte est une pathologie directement liée au relargage d'acide urique en grande quantité. De plus, si l’acide urique, qui commence à s’accumuler dans l’articulation, entraîne un engourdissement, c’est-à-dire une perte de sensibilité des doigts auxquels ces doigts ou d’autres sont les plus proches.

Les personnes à risque de goutte comprennent les personnes en surpoids, ainsi que celles qui consomment de grandes quantités de protéines.

Si une inflammation est suspectée, vous devriez consulter un rhumatologue.

Symptômes d'inflammation des articulations

Ci-dessus ont été considérées quelques causes d'engourdissement des gros orteils. Bien sûr, ce ne sont pas toutes les raisons pour lesquelles un engourdissement peut commencer.

Engourdissement du pouce peut commencer en raison de la formation de:

  • Le diabète;
  • Varices;
  • L'abus d'alcool;
  • Avec l'arthrite aussi;
  • Avec des tumeurs malignes et à la suite - métastases.

Traitement de l'engourdissement des orteils

Et si mes orteils sont engourdis? Tout d'abord, vous devez contacter les spécialistes: un rhumatologue, un traumatologue, un chirurgien et également un thérapeute. Vous devrez peut-être passer certains tests sanguins qui confirment ou réfutent la présence d'une pathologie particulière.

Pour éviter une perte de sensibilité des orteils, vous devez faire attention à la nutrition. Ajoutez plus d'ingrédients frais à votre alimentation et éliminez le café, les boissons alcoolisées et le thé noir fort.

Rappelez-vous que le groupe à risque comprend ceux qui souffrent de surcharge pondérale.

Pour la prévention de l'engourdissement du gros orteil, vous devriez au moins faire de la gymnastique périodiquement, ainsi que prendre des bains de contraste.

Si on parle de traitement médicamenteux, on utilise des médicaments anti-inflammatoires, ainsi que des analgésiques. Assurez-vous de commencer à prendre des complexes de vitamines et de minéraux.

Un engourdissement des membres inférieurs est une indisposition fréquente que toute personne peut ressentir. Si le gros orteil est poignardé comme une aiguille ou si la chair de poule court le long de celui-ci, ou si ça ne se sent pas, alors ils parlent d'un engourdissement de ce doigt.

Afin de répondre à la question de savoir pourquoi le gros orteil est engourdi, il est nécessaire de considérer un certain nombre de maladies à cause desquelles cela peut se produire.

Le principal "coupable" est la colonne vertébrale, qui est responsable de nombreuses fonctions dans le corps. La colonne lombaire est responsable des membres inférieurs.

Hernie intervertébrale

La hernie intervertébrale, au fur et à mesure de sa croissance, commence à exercer une pression sur les terminaisons nerveuses et provoque un spasme tissulaire. Pour cette raison, les orteils commencent à devenir engourdis. La hernie ne peut être enlevée que chirurgicalement.

Ostéochondrose

Cette maladie est accompagnée de manifestations diverses et l’engourdissement du gros orteil n’est que l’une de ses manifestations. Pour un diagnostic correct, vous devez effectuer une radiographie de la colonne lombaire.


Maladie vasculaire des membres inférieurs

Lorsque le débit sanguin est altéré en raison d'un œdème, d'une vasoconstriction ou de l'apparition de plaques athérosclérotiques, le gros orteil manque du sang qui les traverse. Cet état de fait peut être causé par l'athérosclérose, les maladies vasculaires et l'endartérite oblitérante.

Radiculite, sciatique

Une atteinte nerveuse au cours d'une radiculite et une atteinte du nerf sciatique lors d'une sciatique entraînent une sensation d'engourdissement.

Métabolisme, goutte

La goutte perturbe la circulation sanguine et contribue au dépôt de cristaux de sel d'acide urique. Dans les cas graves, pas un doigt ne devient insensible, mais les deux orteils. La radiculonévrite est l'une de ces maladies.

Traitement de l'engourdissement du gros orteil

Pour commencer le traitement, il est nécessaire de consulter un neurologue, qui déterminera la cause exacte de l’engourdissement.
Le traitement est effectué avec des médicaments: médicaments, pommades, gels. En plus des pilules, le médecin peut prescrire un massage, une physiothérapie, un régime alimentaire spécifique.
Dans les cas avancés de la maladie, seule la chirurgie aide.

Que faire pour réduire l'engourdissement des orteils?

Médecine populaire

Lorsque l'engourdissement du gros orteil pour aider à venir des recettes de la médecine traditionnelle.

  1. Le miel s'enroule pour la nuit. Étalez le doigt avec du miel et enveloppez-le avec un bandage ou une serviette. Portez une chaussette.
  2. Bains de contraste. Il est nécessaire de préparer deux récipients: versez de l’eau chaude dans l’un et de l’eau froide dans l’autre. Abaisser un doigt alternativement dans l'eau chaude, puis dans le froid. Tenez pendant 30 minutes. Répétez cinq fois. Puis frottez un doigt avec de la térébenthine ou de la pommade à la térébenthine et enfilez une chaussette. Procédure à effectuer 10 fois.
  3. Frottez un doigt jusqu'à ce que la pommade de camphre soit rouge et mettez une chaussette. Continuez toute la nuit.
  4. Une infusion de romarin sauvage sur du vinaigre de cidre aidera à éliminer les engourdissements. La perfusion doit être frottée trois fois par jour.

Ne vous impliquez pas dans l'auto-traitement. Si les méthodes traditionnelles n’aident pas, vous devriez alors consulter un médecin, sinon la maladie peut entraîner des troubles circulatoires complets, allant jusqu’à la gangrène du doigt.

Engourdissement du gros orteil, beaucoup de gens perçoivent assez calmement. Dans certaines situations, cela est compréhensible et considéré comme normal. Après tout, la sensation de "chair de poule" et un léger picotement dans la région du gros orteil après une longue position assise sont un phénomène courant. Autre chose, si un tel sentiment survient absolument sans aucune raison et avec une certaine fréquence. Dans de tels cas, les gens commencent à se demander pourquoi le gros orteil est engourdi? Après tout, un tel symptôme peut indiquer la présence de nombreuses maladies.

Raisons ne nécessitant pas de traitement spécial

Une perte de sensation et une sensation de faible picotement dans les jambes sont souvent dues à une altération de la circulation sanguine due à un long séjour dans la même position ou au port de chaussures étroites. Dans de telles situations, des artères pincées et des vaisseaux sanguins peuvent apparaître. Par conséquent, si à la fin de la journée, vous ressentez un engourdissement du gros orteil, vous devez porter une attention particulière aux chaussures qui sont souvent portées récemment.

Les chaussures étroites à bouts pointus et les talons hauts sont souvent la cause d'une altération du flux sanguin normal dans les tissus. Vous ne devriez pas être surpris si Natoptysh sera bientôt ajouté à l'engourdissement des gros orteils. Par conséquent, lorsque la gêne apparaît, vous devriez changer vos chaussures tout-aller ou vos sandales. L'auto-massage du pied ne sera pas superflu.

Souvent, les situations où les pouces sur les jambes deviennent engourdis, des blessures ou des ecchymoses, ainsi que des engelures, perturbent également la circulation sanguine. Les ennemis de l'apport sanguin normal dans le corps humain sont le café, l'excès de nourriture, l'alcool et le tabac. Sous l'influence de ces substances, les vaisseaux se rétrécissent et se dilatent constamment, ce qui entraîne l'échec de leur travail. Souffrant et gros orteil - il commence à avoir mal, engourdi ou engourdi.

Engourdissement en signe de maladie


Si le pouce de la jambe droite devient engourdi et que les mêmes signes apparaissent dans la zone de la jambe gauche, le problème se posera probablement dans la colonne vertébrale, à savoir dans sa région lombaire. Les nerfs, situés dans la région des 4-5 vertèbres, fournissent une innervation aux pouces des extrémités gauche et droite. La défaite de ces vertèbres avec ostéochondrose, la présence d'une hernie ou une protrusion discale provoquent des situations où un orteil est engourdi. Dans de tels cas, le traitement est médicamenteux et un médecin qualifié devrait vous prescrire un médicament.

Une autre raison pour laquelle le gros orteil engourdi est la polyneuropathie. Cette maladie est associée à des troubles du système nerveux périphérique. Il survient à la suite de violations de divers processus métaboliques ou d'intoxications. Avec cette maladie, en plus d'un engourdissement du pouce, la sensibilité des autres parties du pied disparaît. Dans ce cas, la démarche est perturbée et elle peut le rester même après le traitement.

La situation dans laquelle l'orteil du pied droit commence à devenir engourdi, puis à rougir et à faire mal, indique le plus souvent la présence d'une maladie telle que la goutte. Elle se caractérise par le dépôt d'urates dans la région du pouce. Les hommes obèses qui consomment de grandes quantités de produits protéiques y sont prédisposés. Le plus souvent, la maladie est localisée du côté droit, bien que parfois le majeur ou le majeur de la jambe gauche puisse faire mal. Le traitement de la goutte doit être prescrit exclusivement par un rhumatologue.

Parmi les autres maladies dans lesquelles le pied peut devenir rassis chez un patient, on peut énumérer les suivantes:

Docteur en Orthopédie Professeur Dikul Valentin Ivanovich:
"On sait que pour le traitement des articulations, il existe des semelles spéciales, des pneus, des correcteurs et des chirurgies, qui sont prescrits par des médecins. Mais ce n'est pas à propos d'eux, mais à propos de ces médicaments qui peuvent être utilisés par vous-même et à la maison..."

  • l'avitaminose;
  • diabète sucré;
  • arthrose et arthrite;
  • les varices;
  • tumeurs malignes ou métastases qui apparaissent dans la région de la moelle épinière.

Si vous ne pouvez pas répondre à la question pourquoi vos gros orteils deviennent engourdis, car il n'y a pas de raisons évidentes, vous devriez demander l'aide d'un établissement médical.

Comment se fait le traitement?

Le traitement de l'engourdissement dans les gros orteils dépend de la raison pour laquelle il est provoqué. Le seul moyen de se débarrasser de ce problème n'existe pas. Un traitement médical, si nécessaire, est prescrit par le médecin après un examen visuel du patient et des tests appropriés.

Le développement de toutes les maladies caractérisées par un symptôme similaire se produit sur une longue période. Et presque tous sont difficiles à traiter. Par exemple, le diabète nécessite la prise de médicaments spéciaux tout au long de la vie pour contrôler la quantité de sucre dans le sang humain. L'ostéochondrose implique un traitement complet et à long terme, comprenant un traitement médicamenteux et manuel, un massage et l'utilisation de recettes folkloriques.

La cause de l’engourdissement est souvent due à de mauvaises habitudes. Avec les effets constants de la nicotine et de l'alcool sur les vaisseaux, leur fonctionnement normal est altéré. Dans de telles situations, un engourdissement, ressenti dans les pouces, n'est qu'un symptôme subtil. Mais si vous ne le prenez pas au sérieux et n'arrêtez pas l'abus d'alcool et de cigarettes, le corps va bientôt commencer à développer des processus dangereux et irréversibles.

Caractéristiques des mesures préventives


Prévenir l'engourdissement des orteils implique la prévention des maladies qui causent ces symptômes. Pour cela, vous avez besoin de:

  • Adhérez à un mode de vie sain, qui consiste en une nutrition adéquate et en le rejet des mauvaises habitudes.
  • Pour être actif, mais essayez d’exclure les extrêmes inutiles.
  • Essayez de ne pas surcharger la colonne vertébrale.
  • Le traitement des infections et des rhumes à traiter sérieusement, sans ignorer les conseils des médecins.
  • Les personnes sédentaires doivent prendre de courtes pauses pendant la journée pour éliminer le risque de surpression des structures sanguines.
  • Essayez d'obtenir des chaussures confortables à partir de matériaux naturels.
  • Évitez le mouillage ou le gel des extrémités inférieures.
  • Essayez d'effectuer des exercices matinaux complexes quotidiens.
  • Évitez les risques de blessures aux membres inférieurs et à la colonne vertébrale.
  • De temps en temps pour les jambes faire des bains contrastés.
  • Contrôlez votre poids.
  • Essayez de passer plus de temps à l'extérieur.

Si l'engourdissement du pouce vous préoccupe pendant une longue période, n'effectuez pas une visite à la clinique. Après le diagnostic, le médecin vous prescrira le traitement approprié. Une maladie bien détectée est une chance énorme pour un rétablissement complet.

Pourquoi les pouces sur les jambes meurent, le traitement et la prévention

De nombreuses personnes connaissent des sensations telles que picotements des gros orteils, ramper sur ceux-ci ou, en général, perte de sensibilité des gros orteils des membres inférieurs. Tout cela parle d'engourdissement des gros orteils.

En médecine, le signe d'engourdissement est appelé paresthésie. Il y a beaucoup de raisons dues à ce symptôme.

Il arrive que cette fonctionnalité soit temporaire, qu'elle passe elle-même et ne comporte aucune menace. Et le contraire se produit lorsqu'une maladie grave est cachée derrière le symptôme d'engourdissement apparu et que si le traitement est commencé hors du temps, la pathologie peut avoir des conséquences graves. Voyons donc pourquoi le gros orteil est engourdi, les raisons probables, à quel spécialiste s'adresser, les méthodes de traitement.

Causes de la paresthésie

Toutes les raisons possibles pour lesquelles les gros orteils de mes jambes deviennent engourdies peuvent être divisées en deux groupes: physiologiques ou temporaires et pathologiques.

Causes temporaires

  • Posture gênante. En position assise prolongée ou dans une position inconfortable, les vaisseaux sont pincés et la circulation sanguine dans la partie correspondante du corps se détériore (en s'accroupissant, une jambe sur l'autre). Lorsque la posture change, la circulation sanguine est rétablie et la paresthésie passe sans laisser de trace.
  • Chaussures serrées. En marchant longtemps, le pied a tendance à gonfler. Et si les chaussures sont initialement à l'étroit, les doigts seront pincés, ce qui aggravera la circulation sanguine en eux et un engourdissement des gros orteils se produira. Par conséquent, lors du choix des chaussures, faites attention à la quantité d'un petit stock.
  • Longue charge statique. Dans ce cas, l'engourdissement est dû à une mauvaise circulation sanguine vers les doigts des membres inférieurs. Une fois la charge arrêtée, le flux sanguin est rétabli et le symptôme d'inconfort disparaît.
  • L'hypothermie Une exposition prolongée au froid provoque souvent un engourdissement du gros orteil. Cependant, non seulement les orteils, mais le pied entier peut devenir engourdi.
  • Abus d'alcool et de nicotine. Au fil du temps, cela provoque une détérioration de la circulation sanguine dans le corps. Les parties distales des extrémités inférieures et supérieures sont principalement touchées. Dans ce cas, les pouces et les orteils en même temps deviennent engourdis.
  • La grossesse L'utérus comprime les vaisseaux et les fibres nerveuses au fur et à mesure de sa croissance, ce qui provoque l'apparition de ce symptôme. Après l'accouchement, l'engourdissement s'atténue tout seul.

Groupe de causes pathologiques

Cela inclut toutes les maladies pouvant causer un symptôme d'engourdissement des pouces sur les membres inférieurs.

  1. Pathologie de la colonne lombaire. Ce département est responsable de la fonction des membres inférieurs. Les pouces des membres inférieurs sont innervés au niveau de 4-5 vertèbres lombaires. Par conséquent, des pathologies telles que la hernie intervertébrale et l'ostéochondrose, la scoliose et la radiculite sont les causes les plus courantes d'engourdissement des gros orteils. Ces pathologies provoquent une compression des terminaisons nerveuses et un vasospasme, raison pour laquelle la paresthésie apparaît.
  2. Pathologie vasculaire des membres inférieurs. Avec de telles pathologies, des œdèmes se forment, le flux sanguin est perturbé et les tissus manquent d'oxygène (maladie de Raynaud, endoarthrite oblitérante, etc.). Si ces pathologies ne sont pas traitées, la sensation d'engourdissement se transforme finalement en douleur persistante.
  3. Violation des processus métaboliques. Si le pouce de la jambe droite ou de la jambe gauche est engourdi, la raison peut en être cachée dans le changement de métabolisme, ce qui conduit à la défaite des nerfs périphériques. Dans les premiers stades, un engourdissement se produit dans les doigts et, avec le temps, peut s'étendre à tout le pied. Ce symptôme peut survenir chez les personnes souffrant des maladies suivantes:
    • Le diabète sucré;
    • L'obésité;
    • Athérosclérose;
    • Polyneuropathie;
    • La goutte;
  4. Pathologie des membres inférieurs. Lorsque les gros orteils deviennent engourdis, les causes peuvent être cachées dans de telles maladies:
    • Pieds plats;
    • Arthrose et arthrite de la cheville;
    • La goutte
  5. Troubles de la circulation cérébrale (accidents vasculaires cérébraux, microstrokes). Ce sont des conditions très dangereuses pour une personne nécessitant des premiers soins immédiats. L'engourdissement de parties du corps dans ces pathologies se produit soudainement sans raison apparente. Dans le même temps, il existe également une clinique cérébrale générale:
    • Maux de tête;
    • Les acouphènes;
    • Des vertiges;
    • La nausée
  6. Absence de prise de vitamines et de micro-éléments. Un manque de vitamine B12 dans le corps entraîne des lésions nerveuses. Par conséquent, les gros orteils de mes jambes deviennent engourdis et une sensation de picotement apparaît en même temps. La carence en calcium entraîne une fragilité accrue des os et, à un stade plus avancé, l'ostéoporose se forme. En conséquence, sous l’effet de charges importantes, des engourdissements et des douleurs peuvent apparaître.
  7. Sclérose en plaques Les causes de cette maladie ne sont pas entièrement comprises. Dans cette pathologie, certaines parties de la moelle épinière et du cerveau sont touchées. La sensation d'engourdissement apparaît non seulement sur les orteils, mais aussi des mains. De plus, il existe un autre symptôme neurologique.
  8. Paresthésie post-traumatique. Pendant la guérison des blessures des membres inférieurs, une personne peut ressentir un engourdissement des gros orteils ou du pied dans son ensemble.
  9. Tuberculose rachidienne. Une des causes les plus rares d'engourdissement.
  10. Tumeurs malignes et bénignes de la région lombaire, métastases.

Il existe donc de nombreuses raisons expliquant l'apparition d'un symptôme aussi insignifiant, dont la plupart sont très graves. Par conséquent, si vous avez périodiquement ou constamment engourdi l'orteil et que vous n'en trouvez pas la raison évidente, ne retardez pas votre visite chez le médecin.

Quand il faut garder

La paresthésie peut être accompagnée d'autres symptômes indiquant des conditions menaçantes.

Ces symptômes incluent:

  • La sensation d'engourdissement cède progressivement le pas à la douleur;
  • La paresthésie s'étend au pied ou à tout le membre inférieur;
  • La peau des parties du corps touchées a pris une couleur bleuâtre;
  • Avec la sensation d'engourdissement, la sensibilité à la température a disparu;
  • La démarche de la personne a changé;

Les gros orteils deviennent engourdis: que faire

Si un engourdissement du gros orteil de la jambe gauche ou de la jambe droite est causé par des facteurs temporaires, il est nécessaire de les éliminer.

Évitez de porter des chaussures serrées et inconfortables, et les femmes devraient toujours abandonner les chaussures à talons hauts.

Si vous rencontrez souvent des exercices physiques et statiques, ne négligez pas le repos, détendez-vous plus souvent, faites régulièrement des massages des pieds, prenez des bains de contraste, maintenez une activité physique modérée. Pour ce faire, faites des exercices le matin, marchez davantage pendant la journée, si possible, nous vous recommandons de courir régulièrement.

Limitez ou éliminez complètement l'utilisation du café, de l'alcool, arrêtez de fumer, assurez-vous que toutes les vitamines et tous les minéraux sont présents dans l'alimentation. Essayez de mener une vie saine et appropriée.

Si vos orteils sont engourdis à cause d'une maladie, vous ne pouvez pas vous passer de l'avis d'un expert. Ces plaintes doivent être adressées au thérapeute qui, sur la base d'un examen et d'un examen diagnostique (IRM, échographie, radiographie), le cas échéant, dirigera le patient vers le spécialiste nécessaire:

  • Un neurologue;
  • Endocrinologue;
  • Traumatologue;
  • Chirurgien.

Après un diagnostic établi, le médecin prescrit un traitement complet, incluant le traitement de la maladie sous-jacente, qui a provoqué l'apparition d'un signe d'engourdissement, et un traitement symptomatique, conçu pour soulager la maladie.

Traitement

Cela dépend de la cause de la paresthésie et peut inclure:

  1. Traitement médicamenteux:
    • Analgésique;
    • Anti-inflammatoire;
    • Améliore le flux sanguin;
  2. Traitement de physiothérapie:
    • Massage;
    • Applications de paraffine;
    • Thérapie d'exercice;
    • Électrophorèse;
    • L'électromyostimulation;
    • Boue thérapeutique;
    • Bains de contraste;
    • Aimant.
  3. Traitement chirurgical pratiqué dans les pathologies avancées associées aux varices, aux tumeurs ou à la hernie spinale.

Pourquoi le pouce de mon pied est-il engourdi - que faire, comment traiter les engourdissements?

Les médecins appellent paresthésie la condition dans laquelle l'orteil est engourdi. L'engourdissement du gros orteil a de nombreuses causes. Il est donc conditionnellement divisé en deux facteurs: physiologique (cet inconfort disparaît de lui-même en 10 à 15 minutes et ne nécessite pas de traitement) et d'évidence pathologique du développement d'une maladie systémique. Par conséquent, si un symptôme apparaît régulièrement, vous devez immédiatement consulter un neurologue, un chirurgien ou un orthopédiste et vous faire examiner. Les traitements auto-prescrits pour l'engourdissement du gros orteil sont strictement interdits, car ils pourraient provoquer l'apparition de complications dangereuses.

Causes d'engourdissement

Pourquoi engourdi gros orteil - provoque habituellement un inconfort:

  • Long séjour dans une pose statique. Cela conduit à la compression des vaisseaux sanguins, une circulation sanguine altérée vers les membres inférieurs. Changer de position vous permet de normaliser la circulation sanguine et d’éliminer les engourdissements;
  • Chaussures inconfortables - les jambes gonflent après une longue marche. Et si les chaussures sont serrées, le pied est pincé et le bout du pouce est engourdi;
  • Augmentation de la charge sur les jambes. Cela entraîne un ralentissement du flux sanguin dans les jambes et un engourdissement. Lorsque la charge disparaît, l'inconfort disparaît tout seul;
  • Hypothermie - avec un long séjour dans la gelée froide et l’engourdissement des gros orteils, puis du pied entier;
  • Mauvaises habitudes Le tabagisme et l’abus d’alcool entraînent un ralentissement du flux sanguin dans les membres inférieurs. Les fumeurs ressentent souvent des engourdissements dans les gros orteils et les mains;
  • La grossesse La croissance du bébé entraîne une augmentation de la taille de l'utérus, elle serre les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses, provoquant un engourdissement des gros orteils. Après l'accouchement, le malaise disparaît.

Si l'engourdissement des gros orteils apparaît régulièrement et ne dure pas plus d'une demi-heure, cela indique une maladie du système nerveux central (SNC) ou des vaisseaux sanguins. Dans la plupart des cas, lorsque le pouce est perdu, le diagnostic est le suivant:

  • Ostéochondrose de la colonne lombaire;
  • La goutte;
  • Arthrite des articulations des membres inférieurs;
  • Maladies vasculaires.

S'il y a d'autres symptômes désagréables (douleur, brûlures, vertiges) en cas d'engourdissement des gros orteils, consultez un médecin et faites-vous examiner.

Ostéochondrose - la cause de l'engourdissement des gros orteils

La colonne vertébrale est responsable non seulement de l'activité motrice et de la posture correcte, mais également de l'innervation des membres inférieurs. L'ostéochondrose entraîne un déplacement des disques intervertébraux, le développement de modifications dégénératives des articulations, une altération du trophisme. Le déplacement des disques intervertébraux provoque la formation de hernies qui pincent les racines nerveuses de la colonne vertébrale.

La colonne lombaire est responsable de l'innervation des membres inférieurs. Le développement du processus pathologique dans cette zone conduit à un engourdissement du pouce d'une ou des deux jambes.

L'ostéochondrose est accompagnée d'un engourdissement du pouce, de maux de dos spasmodiques. Les attaques douloureuses entraînent un ralentissement de la circulation sanguine des membres inférieurs, une altération de la transmission de l'influx nerveux et une perte de sensibilité des orteils.

Le traitement de l'ostéochondrose est effectué dans un complexe. Dans les stades sévères de la maladie peut nécessiter une intervention chirurgicale.

Goutte et engourdissement

Si le gros orteil est engourdi, cela peut entraîner une perturbation du métabolisme de l’acide urique, une accumulation d’urates et le développement de la goutte. Lorsque l'arthrite goutteuse affecte les articulations métatarsophalangiennes du pied, des ganglions goutteux caractéristiques se forment. Une crise de goutte aiguë s'accompagne d'une douleur intense, d'un gonflement, d'une rougeur et d'un engourdissement du gros orteil. Le diagnostic et le traitement de la goutte est un rhumatologue.

Maladies vasculaires

L'endoarthrite oblitérante, la maladie de Raynaud, l'insuffisance veineuse chronique, la thrombose et la thrombophlébite provoquent l'apparition de poches, une circulation sanguine lente, une hypoxie (manque d'oxygène et de nutriments). En l'absence de traitement adéquat, le gros orteil de la jambe gauche ou de la jambe droite devient engourdi, en fonction de la localisation de la maladie systémique.

Troubles du métabolisme

Un engourdissement des gros orteils peut être causé par un trouble métabolique et un dysfonctionnement du système nerveux périphérique. Dans des maladies telles que le diabète, l'athérosclérose, l'obésité, la polyneuropathie, le pouce sur la jambe droite est engourdi en premier, puis la gêne s'étend à l'ensemble du pied et à l'autre membre.

Maladies du pied

Un engourdissement du pouce est un symptôme de pathologies des membres inférieurs telles que:

Pathologies cérébrales

Si vous soupçonnez un accident vasculaire cérébral ou une microstroke, le patient doit être immédiatement hospitalisé. Dans de telles conditions, un engourdissement des gros orteils apparaît sans raison et soudainement. Le patient cesse de sentir les membres inférieurs et peut également se plaindre de:

  • Maux de tête;
  • Diminution de l'audition et des acouphènes;
  • Des nausées;
  • Des vertiges;
  • Violation de la coordination des mouvements.

Béribéri

Une carence en vitamines et en oligo-éléments bénéfiques entraîne une perturbation du système nerveux central et des nerfs périphériques. Par conséquent, l'engourdissement des gros orteils s'accompagne de picotements ou de brûlures. La carence en calcium provoque la destruction du tissu osseux et le développement de l'ostéoporose, caractérisée par un engourdissement et une douleur.

Sclérose en plaques

L'étiologie de cette maladie n'est pas entièrement comprise. Dans la sclérose en plaques, une atrophie des zones individuelles du cerveau et de la moelle épinière se produit. Au début, il y a un engourdissement dans les orteils, puis dans les bras. En plus de réduire la sensibilité des membres, il existe d'autres symptômes de dommages neurologiques.

Blessures au membre inférieur

En ce qui concerne les lésions des membres inférieurs (fractures, luxations des articulations, déchirures ou entorses) au cours du traitement et de la rééducation, de nombreux patients se plaignent d'une perte de sensibilité du pouce ou de la totalité du pied et de la cheville.

Les engourdissements des membres inférieurs peuvent être dus à des tumeurs cancéreuses de la colonne lombaire ou à des métastases.

Un engourdissement des doigts est un symptôme de nombreuses maladies systémiques dangereuses. Par conséquent, en cas de perte régulière de sensibilité des membres inférieurs sans raison apparente, vous devriez consulter un médecin.

Quand reporter une visite chez le médecin ne vaut pas la peine

Lorsque l'engourdissement des doigts se produit régulièrement - cela signifie que vous devriez consulter votre thérapeute. Surtout si la perte de sensibilité est accompagnée des symptômes suivants:

  • Syndrome de douleur;
  • D'abord le pouce devient engourdi, puis tout le pied et le tibia;
  • Un engourdissement apparaît après le sommeil et persiste toute la journée;
  • Le ton de la peau au bout des doigts change - ils deviennent bleuâtres, blancs ou rouges;
  • Œdème des membres;
  • Démarche perturbée;
  • Le pied cesse de réagir au froid et à la chaleur.

Méthodes de traitement

Avant la nomination du traitement devrait être un diagnostic complet, y compris:

  • Radiographie de la colonne lombaire;
  • CT (tomodensitométrie);
  • IRM (imagerie par résonance magnétique);
  • Analyse générale du sang et de l'urine.

Le traitement pour l'engourdissement du gros orteil comprend:

  • Médicaments prescrits: AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) - Ibuprofène, Nurofen, Diclofénac; analgésiques - Penialgin, Analgin; des médicaments pour améliorer la circulation sanguine et restaurer l'innervation des jambes;
  • Massage des zones engourdies aide à se débarrasser rapidement de la gêne causée par le port de chaussures serrées, un séjour prolongé dans une position statique ou une hypothermie. Le massage normalise le flux sanguin et restaure la sensibilité du membre;
  • Effectuer des exercices LFK;
  • Procédures de physiothérapie: bains de paraffine, traitement au laser et à l’aimant, électrophorèse, bains d’eau minérale et boue curative;
  • Douche de contraste pour les pieds.

Les remèdes populaires pour les engourdissements ne sont autorisés à appliquer qu'après avoir consulté un médecin. Bien éliminer le malaise de la teinture d'alcool à friction. Pour sa préparation, râpez 2 concombres et une cosse de piment rouge sur une râpe, versez la bouillie avec un verre de vodka ou de moonshine. Insister pour 7 jours dans un endroit frais.

Une autre recette: râpez deux citrons sur une râpe grossière, hachez un kilogramme de racine de céleri et un kilogramme de racine de persil. Ajouter un verre de miel liquide. Prendre 1 cuillère à soupe avant les repas.

Mesures préventives

Des recommandations simples peuvent aider à réduire le risque d'engourdissement:

  • Le bon choix de chaussures: il devrait être de la taille d'un petit talon. Sous l'interdiction, les crampons et les chaussettes étroites;
  • Portez des chaussures selon la saison, portez des chaussettes chaudes ou des bas pour collants. Choisissez un modèle avec une semelle épaisse;
  • Débarrassez-vous de l'habitude de vous asseoir sur la jambe. Cette situation non seulement provoque une perte de sensibilité des membres inférieurs, mais entraîne également une insuffisance veineuse, des varices;
  • En cas de symptômes pathologiques, demandez immédiatement une assistance médicale.

L'engourdissement lié à l'automédication est inacceptable. Cela peut déclencher la progression d'une maladie systémique et entraîner le développement de complications dangereuses ou d'un handicap. Diagnostiquer et prescrire un traitement ne peut être qualifié par un médecin qu'après un examen approfondi.

En Savoir Plus Sur Les Convulsions

7 des exercices les plus efficaces pour les muscles de la face interne de la cuisse

En améliorant leur forme physique, beaucoup ont peut-être remarqué que même sous des charges lourdes, la partie interne des hanches reste insuffisamment serrée.


Polyneuropathie des membres inférieurs: symptômes, médicament, causes de la maladie

La polyneuropathie des membres inférieurs est une lésion plurielle de fibres nerveuses. La maladie se caractérise par une paralysie fragmentée des jambes, un manque de sensibilité au toucher et une exposition à la température et d'autres troubles des membres inférieurs.