Engourdissement des jambes: causes et traitement

La sensation d'engourdissement des jambes est familière à presque tous les adultes et même les enfants. Souvent, cette situation survient après avoir passé du temps dans une position inconfortable, lorsqu'une personne s'est simplement "assise" ou "allongée" sa jambe. Quand un membre est pressé, l'irrigation sanguine est perturbée et les nerfs ne peuvent pas transmettre les impulsions normalement. Cette situation n’est pas dangereuse et après quelques minutes, tout redevient normal.

Cependant, parfois, l'engourdissement des jambes dérange la personne pendant longtemps. Cela peut indiquer une perturbation grave du corps. Pour tolérer la détérioration de la sensibilité ne devrait pas être nécessaire de consulter un médecin et découvrez les causes de ce symptôme.

Causes de l'engourdissement des jambes

Les causes des engourdissements des membres inférieurs peuvent être cachées dans les maladies suivantes:

Neuropathie périphérique. Dans ce cas, les fibres nerveuses des jambes ne sont pas en mesure de recevoir et de transmettre normalement des signaux au cerveau.

Divers facteurs peuvent déclencher une neuropathie, les plus courants étant:

Le diabète. La neuropathie, avec les symptômes correspondants, se manifeste à un certain stade du développement de la maladie chez chaque personne. Les jambes deviennent engourdies et blessées chez 70% des patients. La cause des violations réside dans les défaillances métaboliques qui se produisent dans le contexte de l'hyperglycémie. Dans le même temps, de petites fibres nerveuses meurent. Le processus pathologique commence par les jambes.

Insuffisance rénale. L'engourdissement sera causé par une grande quantité de toxines dans le corps.

L'hypothyroïdie. Cette maladie contribue à la violation de la sensibilité des jambes en raison de dysfonctionnements de la glande thyroïde.

Avitaminose. Les vitamines sont directement impliquées dans la formation de la gaine des fibres nerveuses et dans la conduction des impulsions. Si le corps ne dispose pas de suffisamment de vitamines B, A ou E, le premier symptôme du béribéri peut être précisément un engourdissement des jambes.

Empoisonnement par des substances toxiques telles que la colle, le plomb, le mercure, etc.

Maladies infectieuses qui affectent les fibres nerveuses. Il peut s'agir d'un virus de l'herpès, du virus d'Epstein-Barr, du VIH.

Maladies de la nature auto-immune. Ceux-ci comprennent le LES, la polyarthrite rhumatoïde et la vascularite.

Réception des médicaments. Cela signifie éliminer les convulsions, les antibiotiques, les médicaments antituberculeux, les médicaments cytotoxiques.

Carence dans le corps en magnésium, fer et calcium. Ces oligo-éléments sont directement impliqués dans la transmission de l'influx nerveux.

En plus d'un engourdissement dans les jambes, une personne peut être perturbée par des symptômes tels que paresthésies, fourmillements de la peau, instabilité de la démarche et sensation qu'un tissu épais a été tiré sur le pied, la jambe ou la cuisse. Changements pathologiques possibles dans la peau.

Mononeuropathie. Dans ce cas, un seul nerf ou plexus nerveux est pincé.

Cette situation est observée dans les pathologies suivantes:

Sciatique La maladie est accompagnée d'une inflammation ou d'une compression du nerf sciatique. Un engourdissement dans les membres dérangera une personne la nuit.

Le syndrome de tunnel se développe lorsque le nerf tibial est altéré, situé dans la région du canal tarsien (il est situé près de la cheville). La sensation d’engourdissement dans le même temps s’étendra au pied et au talon.

Toute blessure aux membres inférieurs peut entraîner des sensations douloureuses et des engourdissements. Et si la douleur est aiguë au moment de subir une entorse, une fracture, une entorse ou une ecchymose, elle devient douloureuse. Souvent, de tels symptômes hantent une personne tout au long de sa vie, car le nerf ou le tendon endommagé peut ne pas se rétablir complètement.

Neurome Morton. Cette maladie s'accompagne d'un compactage du nerf, qui passe entre les os longs du pied. Par conséquent, le sentiment d'engourdissement sera localisé dans cette zone.

La partie latérale de la jambe et du pied devient engourdie lors de la névrite du nerf péronier.

Parfois, un engourdissement dans les jambes dérange une personne qui porte des chaussures étroites et inconfortables depuis une journée entière. Des sensations désagréables font leurs débuts après qu'il ait enlevé ses chaussures. La gêne est pire la nuit.

Maladies associées à des lésions de la moelle épinière. Si la transmission de l'influx nerveux est perturbée au niveau de la moelle épinière, outre la sensation d'engourdissement des jambes, la personne ressentira une faiblesse musculaire. Les autres organes situés dans le bassin cesseront d'exercer pleinement leurs fonctions.

Les causes de telles violations sont le plus souvent:

Croissance des hernies dans l'espace entre les vertèbres.

Tumeur de la moelle épinière.

Sclérose en plaques C'est une pathologie auto-immune qui endommage les gaines de myéline des troncs nerveux.

Ainsi, des troubles congénitaux et acquis dans le fonctionnement de la moelle épinière peuvent provoquer un engourdissement de la jambe.

Maladies du cerveau Malgré le fait que les membres inférieurs sont éloignés du cerveau, ils obéissent aux signaux qu'il donne. Si les centres du cerveau qui régulent le travail des jambes sont défaillants, cela affectera leur sensibilité.

Les accidents vasculaires cérébraux et les lésions cérébrales transmis peuvent provoquer un engourdissement des jambes. Parfois, des néoplasmes tumoraux ou des antécédents d'attaques ischémiques transitoires peuvent provoquer une gêne.

Un engourdissement des membres dans ces pathologies est souvent associé à une altération des mouvements de la moitié supérieure du corps et à une douleur de localisation différente.

Troubles circulatoires. Un engourdissement dans les jambes peut être une conséquence de troubles circulatoires causés par diverses raisons. Si les membres inférieurs reçoivent moins de nutriments, cela ne passera pas inaperçu.

Les raisons peuvent être les suivantes:

Lésion athéroscléreuse des vaisseaux des membres inférieurs.

Endartérite des vaisseaux des jambes. Souvent, la maladie se développe chez les fumeurs.

Parfois, les troubles circulatoires des membres inférieurs peuvent être provoqués non par une maladie, mais par des causes externes. Cela se produit souvent lors d'une exposition à des pieds froids, lorsqu'il y a un spasme de petits vaisseaux. En outre, la stagnation du sang dans les jambes provoque un long passe-temps dans une position inconfortable. Dans ce cas, le sentiment d'engourdissement disparaîtra rapidement sans aucune intervention extérieure.

Vidéo: le neurochirurgien Gennady Struts à propos de l'engourdissement aux extrémités:

Engourdissement des jambes pendant le sommeil

Il arrive parfois qu'une personne se plaint que ses jambes ne deviennent engourdies que la nuit. L'explication de ceci peut être trouvée simple. Le fait est que pendant la journée, le cerveau reçoit une quantité énorme de signaux. Par conséquent, si l’inconfort des jambes n’est pas trop intense, la personne n’y accordera tout simplement pas une importance.

Lorsque le corps repose, il n’est pas affecté par les distractions, de sorte que la sensation d’engourdissement devient évidente. Un tel inconfort peut perturber le sommeil d'une personne.

Causes d'engourdissement dans les jambes la nuit:

Neuropathie, qui commence à peine à se développer. Cela signifie que l’une quelconque des maladies ci-dessus peut provoquer un inconfort si elle est à un stade précoce de développement.

Ostéochondrose, qui affecte la région lombaire.

Stade précoce de la sclérose en plaques.

Posture gênante pendant le sommeil.

Syndrome des jambes sans repos. Dans ce cas, un engourdissement se produira dans les pieds et les jambes.

Parfois, la jambe devient engourdie la nuit pendant la grossesse. Les raisons dans ce cas peuvent être plusieurs. Ceux-ci incluent les changements hormonaux dans le corps, la prise de poids, la carence en nutriments, la pression sur les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses dans l'utérus en croissance. Si un engourdissement survient de temps à autre et ne provoque pas de gêne grave, il ne devrait pas être une cause d'excitation. Cependant, lorsqu'un symptôme a tendance à augmenter, vous devez consulter un médecin. Il est possible qu'une femme développe des complications graves de la grossesse.

Que faire avec un engourdissement des jambes?

Pour clarifier la cause de l'inconfort, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec un thérapeute ou un neurologue. Le médecin examinera le patient, écoutera ses plaintes et ordonnera un examen. Les raisons d'une telle violation étant les plus diverses, il peut être nécessaire de consulter un cardiologue, un chirurgien vasculaire, un neuropathologiste et d'autres spécialistes restreints.

Parfois, un engourdissement des jambes nécessite un traitement médical d'urgence.

Appelez l'équipe médicale dans les situations suivantes:

Si vous soupçonnez un accident vasculaire cérébral. Dans ce cas, la personne développe une faiblesse musculaire, des troubles de l'élocution, une parésie des jambes et des bras peuvent être observés.

Si vous soupçonnez une thrombose. Dans ce cas, l'engourdissement des orteils s'étend au bas de la jambe, au pied et même à la cuisse. Tout dépend de l'endroit exact où le caillot de sang s'est formé. La jambe perd sa sensibilité, devient pâle et froide.

La blessure résultante aux membres inférieurs. Même si l'activité motrice de la jambe n'est pas altérée, il est nécessaire d'aller à un rendez-vous avec un traumatologue.

Si vous soupçonnez une compression de la moelle épinière. Dans ce cas, la personne sera exposée à l'incontinence de selles et d'urine.

Mesures de diagnostic

Examen initial du patient avec des plaintes d'engourdissement dans les jambes:

Don de sang et d'urine pour analyse générale.

Don de sang pour analyse biochimique.

Radiographie de la colonne lombaire ou IRM de cette partie du dos.

Échographie des vaisseaux de la jambe avec examen des artères et des veines.

Électroneuromyographie des fibres nerveuses périphériques.

Les examens suivants peuvent être prescrits comme méthodes de diagnostic auxiliaires:

Don de sang pour les hormones thyroïdiennes.

Détermination des taux de fer sérique.

Don de sang pour déterminer son taux de glucose.

Déterminer le niveau de vitamines dans le sang. En particulier, le comptage des vitamines du groupe B est requis.

Don de sang pour des infections virales majeures: VIH, virus de l'herpès et Epstein-Barr.

Sur la base des données obtenues, il sera possible de définir le diagnostic le plus précis possible.

Traitement des engourdissements des pieds

Le traitement dépend de la pathologie ayant provoqué l'apparition de ces symptômes. Vous devrez peut-être prendre des médicaments qui brûlent le sucre ou de l'insuline si une personne présente un diabète. N'oubliez pas d'abandonner les mauvaises habitudes, telles que le tabagisme et l'alcoolisme.

La hernie de la colonne nécessite une intervention chirurgicale. Les patients souffrant d'insuffisance cardiaque doivent être hospitalisés, de même que les patients victimes d'un AVC ou d'une thrombose.

Pour le traitement de la neuropathie utilisé des complexes de vitamines et minéraux, préparations vasculaires. Les maladies rhumatismales nécessitent des glucocorticoïdes. Selon les indications, des procédures de physiothérapie sont prescrites au patient: UHF, thérapie à la paraffine, thérapie magnétique, bains de radon ou de sulfure d'hydrogène, etc.

Mesures de prévention de l'engourdissement pouvant être mises en œuvre à domicile:

Maintenir un mode de vie sain, le rejet des mauvaises habitudes.

Porter des chaussures confortables, correctement sélectionnées du point de vue orthopédique.

Traitement en temps opportun des blessures.

Bains de pieds à la réception.

Effectuer un massage des pieds.

Réception d'une douche de contraste.

Exercice modéré. Pour améliorer la circulation sanguine dans les membres inférieurs, une personne doit marcher pendant au moins une demi-heure.

Si le médecin vous prescrit des médicaments, vous devez les prendre selon un calendrier.

Vidéo: Comment traiter l'engourdissement des membres?

Article auteur: Maxim Shutov | Hématologue

Éducation: En 2013, l'Université de médecine de l'État de Koursk a été achevée et le diplôme en «médecine générale» a été obtenu. Après 2 ans, la résidence dans la spécialité "Oncologie" était terminée. En 2016, études post-universitaires terminées au Centre national médico-chirurgical nommé d'après NI Pirogov.

La douleur dans les jambes est causée par une combinaison de symptômes résultant de diverses maladies des membres inférieurs. Ils se manifestent sous la forme de sensations douloureuses de caractère aigu ou tirant. Accompagner, en règle générale, les maladies des articulations, des systèmes musculaires ou vasculaires, ainsi que les conséquences de blessures ou.

Les douleurs aux jambes surviennent pour diverses raisons. Les plus courantes sont les maladies des articulations et de la colonne vertébrale, l'athérosclérose des artères, la thrombophlébite, les pieds plats, les névralgies, les myosites et diverses blessures. Dans tous les cas, vous ne devez pas commencer le développement de la maladie, mais plutôt consulter un médecin en temps opportun, car

Il existe plusieurs causes courantes de douleur à la cuisse. Ceci peut être associé à des pathologies de l'articulation de la hanche, à un effort physique actif, à des processus infectieux, ainsi qu'à des blessures et des contusions. Les personnes qui pratiquent un sport ou qui font un effort physique inhabituellement intense peuvent le faire.

Le plus souvent, les douleurs aux articulations, aux muscles du mollet et aux jambes sont dues à la présence de maladies inflammatoires des veines. Les thrombophlébites et les phlébites peuvent être attribuées à cette catégorie. Le développement des varices, qui s'accompagne d'une dilatation prononcée des veines, est un symptôme typique de ces maladies.

La première place parmi les causes de douleur aux genoux et sous le genou sont diverses blessures au genou - étirement des tendons, cartilage, poches péri-articulaires ou du ménisque, fracture de la rotule, lésion de la rotule elle-même. Le genou est soumis à l'effort physique le plus intense de l'ensemble de l'appareil locomoteur.

Traitement engourdissement des membres inférieurs provoque

Un engourdissement dans les jambes est considéré comme un symptôme assez commun, en particulier chez les personnes d'âge moyen et plus avancé. Dans la plupart des cas, cela indique la présence de pathologies graves de la colonne vertébrale.

Il existe un grand nombre de raisons pour lesquelles les jambes, qui sont basées sur une violation de l'apport sanguin aux membres inférieurs, deviennent engourdies. La zone et le côté de la défaite peuvent également indiquer une maladie ou une autre.

Les manifestations cliniques associées au symptôme principal diffèrent en fonction du facteur étiologique, mais les principales d'entre elles sont considérées comme une perte de sensibilité, des picotements et une chair de poule. Identifier la cause aidera les méthodes instrumentales de diagnostic. Pour neutraliser la principale caractéristique est souvent des méthodes de traitement assez conservatrices.

L'apparition d'un engourdissement des jambes dans presque tous les cas est due à la présence de problèmes avec la colonne vertébrale. Parfois, ce symptôme se produit sur le fond de causes assez inoffensives, y compris:

maintien prolongé d'une position inconfortable du corps, par exemple pendant le sommeil ou en étant assis sur le lieu de travail pendant une longue période. Dans de tels cas, après avoir changé de pose, le malaise disparaît; Effet à long terme sur le corps des basses températures - la réaction du corps à l'hypothermie commence précisément avec les membres inférieurs. Les gens devraient toujours garder leurs pieds au chaud pendant la saison froide; porter des chaussures inconfortables ou trop étroites - engendre souvent un engourdissement des doigts, mais si vous n'arrêtez pas l'influence d'un tel facteur, l'engourdissement se propage dans tout le membre; période de procréation - il y a actuellement une augmentation du volume de liquide dans le corps de la future mère; mode de vie sédentaire ou sédentaire - la principale source du fait que les jambes engourdies au-dessous du genou.

Quant aux causes pathologiques de l’engourdissement des jambes, elles sont bien plus importantes. Dans la plupart des cas, l'apparition de ce symptôme est affectée par:

maladies de la colonne vertébrale; pathologie systémique; syndrome de tunnel; sclérose en plaques; troubles circulatoires; l'arthrite.

Établir plus précisément le facteur étiologique aidera à localiser un symptôme similaire. Ainsi, un engourdissement de la hanche est souvent une manifestation de:

hernie lombaire; la formation d'une petite hernie intervertébrale, qui se développe souvent sur le fond de l'ostéochondrose lombaire; syndrome radiculaire ou sciatique; processus inflammatoire dans le nerf sciatique; Meralgie paresthésique de Bernhardt-Roth ou autres syndromes à effet tunnel; sténose rachidienne due à des modifications dégénératives dystrophiques.

Si le mollet se raidit, cela peut être dû à:

carence dans le corps en vitamines et en éléments essentiels tels que le sodium, le magnésium et le potassium; perturbation du fonctionnement du système nerveux central; manque d'activité physique dans la vie d'une personne; la formation de varices; le développement de thrombophlébite.

Un engourdissement de la jambe gauche est causé par:

ostéochondrose; la migraine; hernie intervertébrale; manque de vitamines D, de magnésium et de potassium; l'évolution du diabète; la polyarthrite rhumatoïde; clampage nerveux dans l'aine; sclérose en plaques; formation de tumeurs malignes ou métastases cancéreuses.

L’apparition d’un tel symptôme à la jambe droite s’observe en raison des facteurs suivants:

l'apparition d'une forme compliquée d'ostéochondrose, notamment dans la région lombaire; polyneuropathie et autres maux systémiques; thrombose et varices; lombo-chialgie; syndromes post-traumatiques.

Les facteurs qui expliquent pourquoi les jambes deviennent engourdies sous les genoux:

hernie intervertébrale; neuropathie; ostéochondrose; athérosclérose; Le syndrome de Raynaud; sclérose en plaques; la polyarthrite rhumatoïde.

Un engourdissement des jambes au-dessus du genou est observé lorsque:

l'avitaminose; charges excessives de l'articulation de la cheville; position inconfortable du corps; l'hypodynamie; nécrose de la tête fémorale; l'obésité; porter des chaussures inconfortables.

Un engourdissement des pieds provoque:

hernie intervertébrale; la spondylose; sclérose en plaques; athérosclérose; diabète sucré; ostéochondrose; endartérite oblitérante; accident vasculaire cérébral ischémique; La maladie de Raynaud; croissance tumorale; violation de l'apport sanguin au cerveau.

L'athérosclérose - une cause possible d'engourdissement des pieds

Des facteurs similaires expliquent l’engourdissement des jambes du genou au pied.

L'apparition du symptôme principal n'est jamais observée indépendamment, elle s'accompagne d'un nombre assez important d'autres manifestations cliniques. Ainsi, les principaux symptômes d'engourdissement des jambes sont les suivants:

violation de la sensibilité - une personne ne peut pas distinguer chaud du froid; sensation de picotement et de chair de poule sur la peau; une douleur aiguë dans la colonne vertébrale, la poitrine et d'autres zones; vertiges sévères et maux de tête intenses; faiblesse et fatigue; démangeaisons et brûlures de la peau; lourdeur dans les jambes; changement de démarche; le bleu de la peau du membre ou de la jambe affecté; crises convulsives; douleur la nuit.

Ce sont ces symptômes qui constituent la base du tableau clinique, mais ils peuvent différer selon l’engourdissement des jambes.

En cas de premiers symptômes, il est nécessaire de demander dès que possible l'aide d'un vertébrologue, d'un thérapeute ou d'un neurologue qui sait quoi faire avec un engourdissement dans les jambes, de diagnostiquer et de prescrire les tactiques thérapeutiques les plus efficaces.

Tout d'abord, le médecin a besoin de:

étudier l'histoire de la maladie et l'histoire de la vie du patient, ce qui indiquera certaines des raisons de l'apparition du principal symptôme désagréable; procéder à un examen physique détaillé, nécessaire pour étudier l'état de la peau et des jambes, ainsi que pour identifier le foyer d'engourdissement; Interrogez soigneusement le patient pour comprendre quels symptômes, combien de temps et avec quelle intensité.

Les examens instrumentaux suivants aideront à identifier avec précision la cause première de l’engourdissement de la jambe de la hanche au genou, ainsi que d’autres localisations:

Sonographie Doppler des membres inférieurs

dopérographie vasculaire - pour détecter les anomalies des artères ou des vaisseaux; CT et IRM - pour détecter les fractures cachées et les modifications de la structure de la colonne vertébrale; électromyographie; EEG et résonance nucléaire magnétique - pour déterminer la localisation exacte du nerf touché et diagnostiquer les maladies du système nerveux central; Échographie et radiographie avec l'utilisation d'un agent de contraste.

Parmi les tests de laboratoire, seule la numération globulaire complète a une valeur diagnostique, ce qui peut indiquer la présence d’une anémie.

L'élimination du symptôme principal vise toujours à éliminer la cause de l'engourdissement des jambes, décelé lors des activités de diagnostic, et seul un médecin peut le prescrire, individuellement pour chaque patient.

Le schéma de traitement pour les patients comprend dans la plupart des cas:

prendre des drogues; thérapie manuelle; la mise en place d'exercices de gymnastique thérapeutique élaborés par le médecin traitant; physiothérapie; méthodes de médecine alternative.

La pharmacothérapie implique l’utilisation de:

les anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens; chondroprotecteurs et relaxants musculaires; analgésiques et antispasmodiques; complexes de vitamines et minéraux.

La thérapie physique vise à mettre en œuvre:

électrophorèse et phonophorèse; rayonnement laser de faible intensité; Hirudothérapie; acupuncture; pierres de massage thérapeutique; moxothérapie; thérapie magnétique, ainsi que les effets des ultrasons et des microcourants.

Ces techniques déclenchent des processus de régénération, ont un effet biostimulant et améliorent l'apport sanguin dans la zone touchée.

De bons résultats peuvent être obtenus en utilisant des recettes de médecine alternative, mais cela ne peut être fait qu'après approbation du médecin traitant. Les méthodes les plus efficaces d'une telle thérapie sont:

miel - il est utilisé pour les enveloppements; alcool - il convient de frotter la zone dans laquelle un engourdissement est ressenti; toute graisse additionnée de sucre - le mélange est appliqué sous forme de pommade; La vodka et le lilas - la teinture est nécessaire pour les compresses.

La durée de ce traitement ne devrait pas être inférieure à deux semaines.

Quant à l’intervention chirurgicale, elle n’est effectuée qu’en fonction d’indications individuelles.

Ignorer les symptômes et l’absence de traitement peut entraîner des troubles circulatoires ou une gangrène partielle des membres inférieurs.

Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques pour l'engourdissement des jambes, les gens devraient suivre les règles générales:

abandonner complètement la dépendance; réduire la consommation de sel; plus souvent être en plein air; Enrichissez le régime de légumes et de fruits frais, ainsi que d’ingrédients riches en calcium, potassium, magnésium, fer et vitamines; minimiser le port de talons; contrôler le poids corporel; mener une vie modérément active; plusieurs fois par an pour subir un examen clinique complet, afin de détecter rapidement ces maladies, dont le symptôme est un engourdissement des membres inférieurs.

L'engourdissement des jambes n'aura un résultat favorable que si un traitement complet et opportun est instauré.

Un engourdissement des jambes est un symptôme assez commun, en particulier chez les personnes d'âge moyen et plus avancé. La cause centrale de sensations désagréables dans les jambes, ou d'hypoesthésie, est l'irrigation sanguine insuffisante des membres inférieurs. Un engourdissement est accompagné d'une perte de sensations, de brûlures, de picotements et d'un raffermissement de la peau.

Si l'engourdissement dans les jambes est rare et se produit pour des raisons physiologiques, ne vous inquiétez pas, surtout s'il passe rapidement. Cependant, sur une hypoesthésie régulière sans visibilité, il est intéressant de concentrer votre attention et de consulter un médecin.

La situation peut être assez dangereuse si la sensation d'engourdissement des jambes est accompagnée d'une incoordination, d'une perception déformée de la température, de problèmes de vision et d'autres symptômes négatifs.

Un engourdissement des jambes est un état physiologique normal s'il survient en réponse à une position inconfortable pendant que vous dormez ou êtes assis (ce que l'on appelle la «jambe assise»).

Après un changement de posture, en particulier si vous secouez votre membre dans différentes directions, l'inconfort disparaît.

L'hypothermie peut également provoquer des engourdissements, car la réaction du corps à une température ambiante basse commence par les jambes. Par conséquent, pendant la saison froide, les pieds doivent toujours être gardés au chaud.

Une perte de sensation dans les jambes survient parfois pendant la grossesse. Cela est dû à une augmentation du volume de liquide et de sang dans le corps de la future mère.

Le cœur fonctionne «à deux» et ne se débrouille pas toujours complètement; donc temporairement violé la circulation sanguine. Mais si l'engourdissement se produit rarement, alors il n'y a rien d'inquiétant.

Un symptôme tel qu'un engourdissement dans les jambes indique une maladie s'il est accompagné d'un changement visible du tonus de la peau du membre, de vertiges, de douleurs, d'un malaise et d'une fatigue. En général, les causes d'engourdissement peuvent être très importantes, mais les principales sont:

ostéochondrose; hernie intervertébrale; accident vasculaire cérébral ischémique; crises de migraine prolongées; la polyarthrite rhumatoïde; sclérose en plaques; carence dans le corps en micronutriments et en vitamines, en particulier en vitamine B; maladies héréditaires avec des dommages aux nerfs; pincement du nerf dans la colonne vertébrale.

Les causes les plus courantes d'engourdissement persistant des jambes et des pieds sont la hernie intervertébrale et l'ostéochondrose, c'est-à-dire des maladies non directement liées aux membres inférieurs. Les jambes commencent à devenir engourdies, y compris par tout changement dégénératif de la structure de la colonne vertébrale.

Les lésions au système nerveux central, causées par des infections, une accumulation de toxines ou une défaillance des processus métaboliques, constituent la deuxième cause d'engourdissement des jambes. Ces maladies comprennent la polynévrite et la neuropathie - modifications destructrices de la structure des fibres nerveuses.

Il n’ya pas violation temporaire de la circulation sanguine, mais une violation permanente de la circulation sanguine, si l’engourdissement des jambes se produit tous les jours et s’accompagne d’une perte totale de sensibilité. Il y a aussi beaucoup de maladies similaires, les veines ou les artères sont touchées, et pas seulement.

Un engourdissement des jambes avec à peu près la même probabilité peut être un symptôme de thrombose, d'endartérite oblitérante, d'arthrite, d'arthrose ou de syndrome de Raynaud. Il est également possible que le cœur ne fonctionne pas, ce qui n’a pas le temps de pomper le sang à temps.

Les crises de perte de sensibilité des membres inférieurs, d’une durée supérieure à 3 à 4 minutes, nécessitent une visite chez un neurologue. Il existe plusieurs méthodes efficaces pour l’étude de l’engourdissement des jambes, qui aident à en identifier la cause. Ceux-ci comprennent:

Échographie des vaisseaux ou examen Doppler. Détecte les maladies des artères et des vaisseaux sanguins, telles que les varices, l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs, la thrombose, la thrombophlébite, etc. Tomodensitométrie (CT), radiographie. Peut détecter les fractures osseuses cachées (avec des lésions nerveuses suspectées), l'arthrite, la hernie intervertébrale, les modifications de la structure de la colonne vertébrale. Résonance magnétique nucléaire et EEG - la localisation exacte du nerf endommagé est déterminée et les maladies du système nerveux central sont diagnostiquées; Formule sanguine complète - détecte l'anémie causée par une carence en fer ainsi que l'anémie pernicieuse.

Un diagnostic complet et précis de ces études ne suffit pas toujours. Dans ce cas, le neurologue dirige le patient vers d'autres spécialistes, par exemple vers le traumatologue.

Si les jambes sont engourdies, vous devriez immédiatement consulter un spécialiste pour un examen si ce symptôme apparemment inoffensif entraîne des manifestations négatives telles que perte de la parole, impossibilité de bouger les orteils, «aller aux toilettes» dans un endroit inapproprié, faiblesse très forte. Très probablement, les maladies dangereuses sont déjà dans une phase progressive.

Bien entendu, le traitement des engourdissements dans les jambes vise toujours à éliminer la cause retrouvée de ce phénomène et n'est prescrit que par le médecin. Toutefois, certaines méthodes visant à améliorer la circulation sanguine au niveau des membres inférieurs constitueront un complément efficace à un traitement complexe.

Les personnes souffrant d’engourdissements des jambes sont donc recommandées pour les longues marches, le jogging, l’aérobic. Cependant, vous ne devriez pas trop vous dépenser non plus, surtout s'il existe des avertissements médicaux pour cela.

Nous allons vous parler de

signes de cancer de la peau

, discuter des causes de la maladie.

Lisez à propos des signes de cancer du col utérin. Quels sont les signes de la maladie?

Bon conseil, ici vous en apprendrez plus sur le médicament contre la toux expectorant.

Les navires affaiblis peuvent être renforcés selon la méthode de la niche. Tout le monde peut faire un exercice simple: vous devez vous allonger sur le dos, mettre un coussin sous votre cou. Les quatre membres se lèvent et les secouent vigoureusement pendant plusieurs minutes.

Pendant le traitement des engourdissements dans les jambes, il faut éviter le travail monotone et, si cela n’est pas possible, prendre des pauses régulières et réchauffer un peu les articulations et les muscles.

Le tabagisme provoque également un spasme des vaisseaux sanguins et une diminution du taux de circulation sanguine. Par conséquent, pour que le traitement soit efficace et qu'il ne se produise pas de nouvelle hypoesthésie, il est nécessaire de surmonter cette mauvaise habitude.

En cas d’engourdissement des jambes, il se produit souvent d’autres sensations désagréables résultant d’une violation de leur sensibilité, telles que douleur, fourmillements et sensation de brûlure. Si l'engourdissement est causé par un accident vasculaire cérébral, des troubles de la parole et du mouvement peuvent également survenir.

La durée de cette affection dépend de la cause de celle-ci. Si cela est la conséquence d'une position inconfortable du corps, l'engourdissement disparaît très rapidement. Si l'état est chronique, c'est un signe de troubles nerveux dus à certaines maladies. En cas de sensation d'engourdissement dans l'aine, de troubles de l'intestin et de la vessie, ou en cas de symptômes de paralysie, d'assombrissement de la conscience, de problèmes d'élocution, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Parmi les symptômes qui accompagnent cette condition:

Se sentir anxieux. Démangeaisons, picotements et brûlures. Douleur dans la région lombaire. Besoin fréquent d'uriner. Des picotements ou des engourdissements dans la jambe augmentent lors de la marche. Crampes musculaires. Douleur dans le cou et d'autres parties du corps. L'apparition d'une éruption cutanée. Augmentation de la sensibilité à tout contact.

Un engourdissement des extrémités, associé à d'autres signes énumérés ci-dessous, peut être le symptôme d'une maladie grave. Ces signes sont les suivants:

Courte perte de conscience ou de léthargie; Difficulté à respirer ou à voir; Difficulté à marcher; Défécation ou miction involontaire; Des vertiges; Engourdissement du cou, de la tête et du dos; Problèmes d'élocution; Sensation de faiblesse générale; Paralysie

L'engourdissement des orteils peut être dû à diverses causes. Par exemple, cela peut être dû à une radiculonévrite ou à des troubles associés au processus métabolique. En outre, cette affection peut entraîner une ostéochondrose vertébrale, à la suite de laquelle les fissures intervertébrales sont rétrécies. En outre, l'apparition de cette sensation peut être affectée par la tuberculose vertébrale, des troubles vasculaires, dans certains cas - le développement d'un cancer.

La pathologie cancéreuse peut provoquer un engourdissement des doigts, car une tumeur se développe à l'intérieur ou à l'extérieur de la moelle épinière, provoquant une pression qui à son tour provoque un état d'engourdissement. Ce processus ne peut priver une personne de la capacité de marcher, mais si une tumeur se développe dans les membres inférieurs, ce risque sera très élevé.

Si vous ressentez un engourdissement simultané des jambes et des bras, cela peut être une manifestation d'une pathologie très grave. Ceci est généralement associé à des troubles du travail du système cardiovasculaire, ainsi qu'à des troubles orthopédiques ou neurologiques.

Si cette affection est associée au système cardiovasculaire, le problème peut alors constituer une violation du processus de circulation sanguine dans une certaine zone du corps. Une telle situation peut être due à une thrombose des veines profondes des membres inférieurs (TVP), à une thromboangiite oblitérante, à des engelures, au syndrome de Raynaud, à une malformation artérioveineuse (MAV) ou à une maladie artérielle périphérique.

Des engourdissements sont parfois dus à des troubles orthopédiques - dans ce cas, même les problèmes les plus mineurs peuvent déclencher le développement de cette affection. Un engourdissement peut survenir suite à une fracture osseuse, à un coup du lapin dans la région cervicale, au syndrome du canal carpien, à une hernie intervertébrale, à l'ostéoporose et au nerf tunnel pincé.

La jambe gauche peut devenir engourdie pour des raisons très graves, telles que ostéochondrose, troubles de la circulation sanguine, hernie intervertébrale, migraine, carence prolongée en vitamines (en particulier vitamines du groupe B), ainsi qu'en minéraux et en magnésium, diabète, ischémie, lésion de la terminaison nerveuse polyarthrite rhumatoïde (ou autre maladie dans laquelle les articulations sont déformées), clampage du nerf dans l'aine.

Un engourdissement de la jambe gauche peut également indiquer la présence d'un cancer ou d'une sclérose en plaques. Par conséquent, si vous ressentez assez souvent cette sensation, vous devez examiner attentivement ce symptôme et consulter un médecin.

Un engourdissement de la jambe droite peut survenir en raison de divers facteurs provoquant une violation de la circulation sanguine ou une innervation. Engourdi peut aimer toute la jambe et ses zones individuelles - la cuisse, la partie située sous / au dessus du genou, le pied, le talon, les orteils. Vous pouvez trouver la cause, en fonction de la force de la douleur et des autres symptômes.

Dans environ 90% des cas, cette pathologie se développe en raison d'une ostéochondrose rachidienne compliquée (dans la région lombaire), en raison de l'irritation des terminaisons nerveuses et du développement de syndromes neurologiques. Elle peut également être due à des maladies vasculaires (thrombose, varices), à des pathologies systémiques (polyneuropathie), à ​​une ischialgie lombaire ou à des syndromes post-traumatiques.

Pendant la grossesse, les jambes peuvent devenir engourdies en raison de la charge accrue dans la colonne vertébrale, ainsi que de la pression de l'utérus qui s'est développée, ce qui piège les terminaisons nerveuses.

L'engourdissement du pied se produit en raison de la flexion des vaisseaux sanguins ou des terminaisons nerveuses, à cause de laquelle la sensibilité dans cette zone disparaît partiellement ou complètement. Il se développe généralement à la suite de troubles circulatoires ou de maladies associées au système musculo-squelettique. La cause peut être un cancer. Un symptôme concomitant est une piqûre ou une douleur au pied faible.

Si la partie fémorale de la jambe est engourdie, la sensibilité disparaît du genou à l'aine. Les symptômes sont paroxystiques et surviennent après une position assise prolongée, ainsi que la marche ou le sommeil; en cas de pression de la cuisse sur le ventre.

Le plus souvent, lorsqu'un état similaire est diagnostiqué:

Hernie lombaire ou saillie du disque intervertébral, qui se développe en raison d'une ostéochondrose lombaire; Syndrome radiculaire (sciatique); Inflammation du nerf sciatique (sciatique); Meralgie paresthésique de Bernhardt-Roth ou autres syndromes à effet tunnel; Sténose de la colonne vertébrale, en développement en raison de troubles dystrophiques dégénératifs.

En même temps qu'un engourdissement, une faiblesse des jambes peut également se produire - cela entrave la fonction motrice, réduit la force musculaire et rend également le membre insensible. Cette condition n'est pas une pathologie indépendante, mais peut être un symptôme d'autres maladies.

Les jambes dans la région située sous le genou sont généralement engourdies en raison d’un mode de vie sédentaire / sédentaire, car elles provoquent des anomalies dans les vaisseaux sanguins et les racines nerveuses qui innervent les jambes.

Cette condition est souvent observée chez les personnes du groupe d'âge actif. Il est accompagné de picotements dans la zone engourdie. De plus, dans certains cas, ces symptômes peuvent survenir:

sensation de brûlure dans la zone d'engourdissement; la peau perd sa sensibilité; il y a froid dans les jambes.

Douleur dans le bas du dos, qui se manifeste dans les jambes - il s'agit d'un signe typique du développement de la lumboischalgie, qui survient à la suite d'une hypothermie ou d'un effort physique intense non habitué au corps. Des symptômes similaires sont également observés dans le cas de la radiculite, conséquence d'une ostéochondrose, d'une anomalie congénitale ou d'une anomalie dans la formation du squelette osseux. Le tissu osseux étendu déforme le tissu adjacent, ce qui provoque une douleur intense. L'inflammation se développe à la suite d'une lésion pathologique des racines nerveuses due à une hernie intervertébrale.

Pendant le sommeil, nous prenons une position horizontale dans laquelle les muscles du corps se détendent, mais cette posture est dangereuse car la circulation sanguine dans les vaisseaux des membres inférieurs peut s’affaiblir.

Étant donné que dans cette position, la circulation sanguine nécessaire n’est pas effectuée, la nutrition des tissus des membres inférieurs se détériore, ce qui provoque une douleur accompagnée de picotements et peut-être même l’apparition de crampes.

Si l’engourdissement disparaît après un changement de posture, il n’ya aucune raison de craindre l’anxiété, mais s’il s’agit d’un symptôme permanent qui perturbe également le sommeil et s’accompagne de crampes et de douleurs, c’est le signe d’une perturbation corporelle. Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin pour obtenir un examen des organes internes - la colonne vertébrale, les vaisseaux sanguins et le cœur.

Le spasme est une contraction réflexive des muscles, caractérisée par une douleur aiguë et aiguë. Ce phénomène peut être unique ou périodique (selon la raison qui a été causée). Il existe de nombreux facteurs provocateurs, parmi lesquels la fatigue musculaire, le stress, l'hypothermie, la carence en calcium, les pieds plats, le jeûne prolongé, les varices. Une crampe avec engourdissement peut également se produire dans un rêve - en raison d'une mauvaise posture pendant le sommeil.

Un engourdissement des jambes lors de la marche est un symptôme de l’athérosclérose ou de l’artériosclérose.

Des étourdissements et des engourdissements dans les jambes peuvent survenir lors d'une AIT (attaque ischémique transitoire). Cela se produit à cause d'un caillot sanguin qui obstrue pendant quelque temps le vaisseau cérébral. Cela se produit car les plaques de cholestérol, signes anatomiques pathologiques de l’athérosclérose, rétrécissent la lumière. Ces attaques surviennent constamment et s'accompagnent des symptômes suivants: engourdissement du visage et / ou du bras (généralement d'un côté), faiblesse générale, ralentissement de la parole et apparition d'une «double vision». L'ensemble des caractéristiques dépendra du navire bloqué.

En l'absence de sodium, de magnésium, de vitamine D et de potassium dans le sang, la conductivité des impulsions par les récepteurs nerveux sera réduite au minimum. L'absence de ces substances ne permet pas au système nerveux central et aux vaisseaux sanguins de fonctionner pleinement.

Les mollets peuvent également devenir engourdis en raison de problèmes circulatoires dans les muscles des jambes. Pour la circulation sanguine normale nécessite une contraction musculaire complète. Des problèmes avec ce processus peuvent survenir en raison des facteurs suivants:

Mode de vie sédentaire; Changements liés à l'âge; Le développement des varices; Thrombophlébite.

En raison de l'un de ces facteurs, le flux sanguin est perturbé - le sang commence à stagner, ce qui provoque une sensation d'engourdissement des mollets, ainsi que des crampes.

Dans le cas d'une hernie vertébrale, les jambes deviennent engourdies à cause de la pression exercée par la hernie sur les terminaisons nerveuses - c'est la cause la plus courante du développement de cette affection. Il existe également une autre option pour le développement de l'engourdissement - la hernie intervertébrale provoque un spasme involontaire dans les muscles des jambes. En conséquence, ils sont surmenés, ce qui provoque une sensation d'engourdissement. Dans ce cas, la personne ressent habituellement des picotements, la chair de poule, des crampes douloureuses ou des crampes.

En cas de diabète, les jambes deviennent généralement engourdies à la suite de lésions des fibres nerveuses et des récepteurs, d'une circulation sanguine altérée et d'une impulsion altérée traversant les terminaisons nerveuses. En conséquence, la sensibilité, ainsi que la fonction régénératrice et régénératrice des tissus dans cette zone est réduite.

Les manifestations comprennent des sensations inconfortables dans les jambes, une chair de poule et des picotements, une sensation de brûlure, une douleur et un engourdissement. Dans certains cas, il se produit une sensation de froid ou, au contraire, le pied ou le pied entier commence à cuire. Fondamentalement, cette maladie se développe sur plusieurs années, mais il existe également des cas de développement très rapide de cette maladie dans le diabète - cela se produit dans quelques mois.

La sciatique est une maladie dont le symptôme est une douleur dans la région du nerf sciatique. L'apparition de ce symptôme est due au fait que les récepteurs nerveux de la moelle épinière, situés dans la région lombaire, commencent à se comprimer. L'engourdissement se produit généralement du côté dans lequel l'inflammation ou le pincement du nerf s'est produite. Il apparaît principalement dans la zone du pied et sur la surface latérale du tibia.

Engourdissement des jambes

Un engourdissement dans les jambes est considéré comme un symptôme assez commun, en particulier chez les personnes d'âge moyen et plus avancé. Dans la plupart des cas, cela indique la présence de pathologies graves de la colonne vertébrale.

Il existe un grand nombre de raisons pour lesquelles les jambes, qui sont basées sur une violation de l'apport sanguin aux membres inférieurs, deviennent engourdies. La zone et le côté de la défaite peuvent également indiquer une maladie ou une autre.

Les manifestations cliniques associées au symptôme principal diffèrent en fonction du facteur étiologique, mais les principales d'entre elles sont considérées comme une perte de sensibilité, des picotements et une chair de poule. Identifier la cause aidera les méthodes instrumentales de diagnostic. Pour neutraliser la principale caractéristique est souvent des méthodes de traitement assez conservatrices.

Étiologie

L'apparition d'un engourdissement des jambes dans presque tous les cas est due à la présence de problèmes avec la colonne vertébrale. Parfois, ce symptôme se produit sur le fond de causes assez inoffensives, y compris:

  • maintien prolongé d'une position inconfortable du corps, par exemple pendant le sommeil ou en étant assis sur le lieu de travail pendant une longue période. Dans de tels cas, après avoir changé de pose, le malaise disparaît;
  • Effet à long terme sur le corps des basses températures - la réaction du corps à l'hypothermie commence précisément avec les membres inférieurs. Les gens devraient toujours garder leurs pieds au chaud pendant la saison froide;
  • porter des chaussures inconfortables ou trop étroites - engendre souvent un engourdissement des doigts, mais si vous n'arrêtez pas l'influence d'un tel facteur, l'engourdissement se propage dans tout le membre;
  • période de procréation - il y a actuellement une augmentation du volume de liquide dans le corps de la future mère;
  • mode de vie sédentaire ou sédentaire - la principale source du fait que les jambes engourdies au-dessous du genou.

Quant aux causes pathologiques de l’engourdissement des jambes, elles sont bien plus importantes. Dans la plupart des cas, l'apparition de ce symptôme est affectée par:

Établir plus précisément le facteur étiologique aidera à localiser un symptôme similaire. Ainsi, un engourdissement de la hanche est souvent une manifestation de:

  • hernie lombaire;
  • la formation d'une petite hernie intervertébrale, qui se développe souvent sur le fond de l'ostéochondrose lombaire;
  • syndrome radiculaire ou sciatique;
  • processus inflammatoire dans le nerf sciatique;
  • Meralgie paresthésique de Bernhardt-Roth ou autres syndromes à effet tunnel;
  • sténose rachidienne due à des modifications dégénératives dystrophiques.

Si le mollet se raidit, cela peut être dû à:

  • carence dans le corps en vitamines et en éléments essentiels tels que le sodium, le magnésium et le potassium;
  • perturbation du fonctionnement du système nerveux central;
  • manque d'activité physique dans la vie d'une personne;
  • la formation de varices;
  • le développement de thrombophlébite.

Un engourdissement de la jambe gauche est causé par:

L’apparition d’un tel symptôme à la jambe droite s’observe en raison des facteurs suivants:

  • l'apparition d'une forme compliquée d'ostéochondrose, notamment dans la région lombaire;
  • polyneuropathie et autres maux systémiques;
  • thrombose et varices;
  • lombo-chialgie;
  • syndromes post-traumatiques.

Les facteurs qui expliquent pourquoi les jambes deviennent engourdies sous les genoux:

Un engourdissement des jambes au-dessus du genou est observé lorsque:

  • l'avitaminose;
  • charges excessives de l'articulation de la cheville;
  • position inconfortable du corps;
  • l'hypodynamie;
  • nécrose de la tête fémorale;
  • l'obésité;
  • porter des chaussures inconfortables.

Un engourdissement des pieds provoque:

  • hernie intervertébrale;
  • la spondylose;
  • sclérose en plaques;
  • athérosclérose;
  • diabète sucré;
  • ostéochondrose;
  • endartérite oblitérante;
  • accident vasculaire cérébral ischémique;
  • La maladie de Raynaud;
  • croissance tumorale;
  • violation de l'apport sanguin au cerveau.

Des facteurs similaires expliquent l’engourdissement des jambes du genou au pied.

Symptomatologie

L'apparition du symptôme principal n'est jamais observée indépendamment, elle s'accompagne d'un nombre assez important d'autres manifestations cliniques. Ainsi, les principaux symptômes d'engourdissement des jambes sont les suivants:

  • violation de la sensibilité - une personne ne peut pas distinguer chaud du froid;
  • sensation de picotement et de chair de poule sur la peau;
  • une douleur aiguë dans la colonne vertébrale, la poitrine et d'autres zones;
  • vertiges sévères et maux de tête intenses;
  • faiblesse et fatigue;
  • démangeaisons et brûlures de la peau;
  • lourdeur dans les jambes;
  • changement de démarche;
  • le bleu de la peau du membre ou de la jambe affecté;
  • crises convulsives;
  • douleur la nuit.

Ce sont ces symptômes qui constituent la base du tableau clinique, mais ils peuvent différer selon l’engourdissement des jambes.

Diagnostics

En cas de premiers symptômes, il est nécessaire de demander dès que possible l'aide d'un vertébrologue, d'un thérapeute ou d'un neurologue qui sait quoi faire avec un engourdissement dans les jambes, de diagnostiquer et de prescrire les tactiques thérapeutiques les plus efficaces.

Tout d'abord, le médecin a besoin de:

  • étudier l'histoire de la maladie et l'histoire de la vie du patient, ce qui indiquera certaines des raisons de l'apparition du principal symptôme désagréable;
  • procéder à un examen physique détaillé, nécessaire pour étudier l'état de la peau et des jambes, ainsi que pour identifier le foyer d'engourdissement;
  • Interrogez soigneusement le patient pour comprendre quels symptômes, combien de temps et avec quelle intensité.

Les examens instrumentaux suivants aideront à identifier avec précision la cause première de l’engourdissement de la jambe de la hanche au genou, ainsi que d’autres localisations:

  • dopérographie vasculaire - pour détecter les anomalies des artères ou des vaisseaux;
  • CT et IRM - pour détecter les fractures cachées et les modifications de la structure de la colonne vertébrale;
  • électromyographie;
  • EEG et résonance nucléaire magnétique - pour déterminer la localisation exacte du nerf touché et diagnostiquer les maladies du système nerveux central;
  • Échographie et radiographie avec l'utilisation d'un agent de contraste.

Parmi les tests de laboratoire, seule la numération globulaire complète a une valeur diagnostique, ce qui peut indiquer la présence d’une anémie.

Traitement

L'élimination du symptôme principal vise toujours à éliminer la cause de l'engourdissement des jambes, décelé lors des activités de diagnostic, et seul un médecin peut le prescrire, individuellement pour chaque patient.

Le schéma de traitement pour les patients comprend dans la plupart des cas:

  • prendre des drogues;
  • thérapie manuelle;
  • la mise en place d'exercices de gymnastique thérapeutique élaborés par le médecin traitant;
  • physiothérapie;
  • méthodes de médecine alternative.

La pharmacothérapie implique l’utilisation de:

  • les anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens;
  • chondroprotecteurs et relaxants musculaires;
  • analgésiques et antispasmodiques;
  • complexes de vitamines et minéraux.

La thérapie physique vise à mettre en œuvre:

  • électrophorèse et phonophorèse;
  • rayonnement laser de faible intensité;
  • Hirudothérapie;
  • acupuncture;
  • pierres de massage thérapeutique;
  • moxothérapie;
  • thérapie magnétique, ainsi que les effets des ultrasons et des microcourants.

Ces techniques déclenchent des processus de régénération, ont un effet biostimulant et améliorent l'apport sanguin dans la zone touchée.

De bons résultats peuvent être obtenus en utilisant des recettes de médecine alternative, mais cela ne peut être fait qu'après approbation du médecin traitant. Les méthodes les plus efficaces d'une telle thérapie sont:

  • miel - il est utilisé pour les enveloppements;
  • alcool - il convient de frotter la zone dans laquelle un engourdissement est ressenti;
  • toute graisse additionnée de sucre - le mélange est appliqué sous forme de pommade;
  • La vodka et le lilas - la teinture est nécessaire pour les compresses.

La durée de ce traitement ne devrait pas être inférieure à deux semaines.

Quant à l’intervention chirurgicale, elle n’est effectuée qu’en fonction d’indications individuelles.

Ignorer les symptômes et l’absence de traitement peut entraîner des troubles circulatoires ou une gangrène partielle des membres inférieurs.

Prévention

Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques pour l'engourdissement des jambes, les gens devraient suivre les règles générales:

  • abandonner complètement la dépendance;
  • réduire la consommation de sel;
  • plus souvent être en plein air;
  • Enrichissez le régime de légumes et de fruits frais, ainsi que d’ingrédients riches en calcium, potassium, magnésium, fer et vitamines;
  • minimiser le port de talons;
  • contrôler le poids corporel;
  • mener une vie modérément active;
  • plusieurs fois par an pour subir un examen clinique complet, afin de détecter rapidement ces maladies, dont le symptôme est un engourdissement des membres inférieurs.

L'engourdissement des jambes n'aura un résultat favorable que si un traitement complet et opportun est instauré.

Pourquoi mes jambes sont-elles engourdies et comment y remédier?

Tout le monde connaît le sentiment de ramper et de fourmillements dans la jambe engourdie. Posture gênante, membres croisés, chaussures serrées - causes d'engourdissement, non liées à la maladie. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. Souvent, les adultes ont les jambes engourdies à la suite de maladies de la colonne vertébrale, de troubles du système nerveux, de la circulation sanguine et d’autres pathologies graves.

Quel engourdissement dans les jambes

Un engourdissement des jambes, ou paresthésie, est une perte totale ou partielle de la sensation. Cela peut être temporaire ou permanent. Tout le monde ressent cet état à sa manière. Vous pouvez souvent entendre l'expression "les jambes ont été enlevées". Ainsi, une personne perçoit une faiblesse dans l’une ou les deux jambes raides. Description générale des sensations pouvant survenir dans un membre engourdi (la localisation dépend de la cause):

  • sensation de picotement;
  • sensation de brûlure;
  • rampant rampe;
  • avoir froid;
  • la lourdeur;
  • picotement, douleur

Un engourdissement des membres inférieurs est toujours associé à une innervation affaiblie. Les terminaisons nerveuses peuvent être bloquées par une personne se trouvant dans une position inconfortable, souffrant d'un manque de circulation sanguine et comprimée par un œdème des tissus environnants. Les paresthésies sont divisées en deux types:

  1. Transitoire - se produit à la suite de blessures lors de crises de migraine, peut être une conséquence de la prise de certains médicaments, une posture inconfortable.
  2. La constante est une conséquence irréversible de pathologies graves ou le résultat d'opérations effectuées sur la moelle épinière ou le cerveau.

Le plus souvent, un engourdissement se produit dans les pieds. Chez les veaux, il s'accompagne généralement de crampes. La paresthésie au niveau des cuisses est la plus étendue et la plus inconfortable au toucher.

Causes d'engourdissement des membres inférieurs, non associées à des maladies

Un engourdissement transitoire dans les jambes est le plus souvent causé par une posture inconfortable, des chaussures serrées et d'autres causes non liées à la maladie. Il est familier même aux enfants qui, après avoir joué à leur jeu préféré, restent assis longtemps, les jambes repliées, puis se lèvent à peine.

Posture incommode, travail sédentaire, conduite

En présence de pression, les vaisseaux sanguins pincent et le membre reste pendant un certain temps sans apport sanguin suffisant. Il suffit de changer de position ou de se réchauffer et l'inconfort disparaît rapidement. Souvent, les jambes sont engourdies en position assise prolongée. Les chauffeurs, les employés de bureau et les travailleurs des convoyeurs en souffrent. La raison pour laquelle les conducteurs engourdis leurs pieds est plus susceptible d’être un siège inconfortable ou mal réglé. Il peut être nécessaire de le soulever un peu plus haut pour que les jambes soient moins pliées au niveau des genoux.

Les médecins considèrent qu'il est très désagréable de rester assis pieds nus. À ce moment, les vaisseaux et les terminaisons nerveuses sont comprimés dans le membre moulé. Le résultat peut être beaucoup plus pitoyable qu'une perte temporaire de sensibilité. La souffrance peut être la jambe gauche ou droite, selon les habitudes de la personne.

Mal à l'aise de dormir

Dormir dans une position inconfortable est une autre cause d'engourdissement non pathologique. Si, dans un rêve, un membre est pincé ou si on doit dormir sur un lit inconfortable, il est fort probable que la personne se réveille avec le sentiment que sa jambe a été enlevée.

Chez une personne horizontale, les muscles se détendent. Dans le même temps, il existe une menace de relaxation vasculaire. Pendant le sommeil, le système vasculaire ne gère pas très bien l'irrigation sanguine vers les régions éloignées du corps, y compris les pieds et les orteils. Ce phénomène est typique des personnes d'âge moyen et avancé.

Manque d'apport de sang et conduit à des fourmillements et des fuites des jambes la nuit. Si vous vous réveillez et changez de position, une personne s'endort paisiblement, vous ne devez pas vous inquiéter. Si l'engourdissement persiste, il est temps de consulter un médecin.

Chaussures serrées

Les chaussures à l'étroit sont une cause fréquente d'engourdissement dans les jambes. Une personne est asymétrique, de sorte qu’une seule chaussure peut être pressée. Le plus souvent, lors du montage, le droit s'assied normalement et le gauche est un peu à l'étroit. Une autre raison est que le bon est plus souvent utilisé pour l’ajustement et qu’il est déjà légèrement étiré. Si un pied devient engourdi en marchant, il suffit d'étirer les chaussures.

Les médecins recommandent d'acheter des chaussures le soir lorsque les jambes sont un peu gonflées. Cela vous permettra de choisir une paire qui ne cause pas de gêne. Les chaussures serrées sont loin d'être inoffensives. En raison de son long port, les varices se développent, la posture est perturbée, les ongles poussent sur les pouces, les articulations commencent à faire mal. Et pendant la grossesse, cela peut même causer une fausse couche.

La grossesse

Pendant le transport d'un enfant, la charge sur les jambes et la colonne vertébrale augmente. Un utérus élargi peut appuyer sur la colonne vertébrale ou simplement pincer les nerfs responsables de la sensibilité des jambes. En conséquence, pendant la grossesse, les jambes font mal et sont souvent engourdies chez les femmes.

Engourdissement après anesthésie épidurale

L'anesthésie péridurale est l'anesthésie du bas du corps par l'administration d'un anesthésique pour le périoste vertébral. Cette méthode est souvent utilisée pour les césariennes. Beaucoup de femmes en travail se plaignent que leurs jambes ont été retirées de l'opération. En fait, l'engourdissement et la lourdeur dans les jambes sont considérés comme normaux. Après la fin de l'anesthésie, les phénomènes désagréables disparaissent.

Blessures, engelures et hypothermie

Parmi les blessures, les fractures, en particulier la fragmentation, sont la principale cause d'engourdissement et de perte de sensation dans les jambes. Des fragments d'os brisent le plexus nerveux et rétablissent la douleur et la sensibilité tactile beaucoup plus tard que d'autres structures. Les athlètes souffrent souvent d'engourdissements en raison d'une contusion grave à la jambe. Ils ont la zone la plus vulnérable - les pieds et les jambes, car les plexus nerveux y sont les plus accessibles en raison d’une fine couche de graisse sous-cutanée. Une exposition prolongée au froid provoque un spasme des vaisseaux sanguins, qui se manifeste par un blanchissement et un engourdissement des pieds dû à un mauvais apport sanguin.

Engourdissement dans les jambes

Le sentiment que la jambe gauche ou droite est engourdie (et parfois les deux à la fois) se répète souvent et n’est pas associé aux raisons susmentionnées - c’est une raison pour penser à votre santé.

Maladies neurologiques

La pathologie de la colonne vertébrale est considérée comme l'une des causes principales de l'engourdissement des jambes:

  • ostéochondrose;
  • hernie intervertébrale;
  • saillie du disque intervertébral;
  • tuberculose et néoplasmes;
  • syndrome radiculaire (sciatique).

D'autres maladies neurologiques accompagnées de paresthésies sont l'inflammation du nerf sciatique, la sclérose en plaques et les syndromes à effet tunnel. Selon la maladie et le côté de la lésion, la jambe gauche ou droite, le pied, le tibia, la cuisse et même une partie des fesses peuvent devenir engourdis.

Avec la sclérose en plaques, les jambes, les bras et le visage deviennent engourdis. L'engourdissement des jambes peut être si grave qu'il devient difficile de bouger. Et chez certains patients, il ne s’exprime que par un léger picotement.

Pathologie vasculaire

Les maladies vasculaires des jambes provoquent souvent des engourdissements. Ceux-ci comprennent:

  • les varices;
  • thrombophlébite;
  • athérosclérose des vaisseaux de la jambe;
  • thromboangéite oblitérante et endartérite.

Tous sont associés à une violation de la circulation capillaire, veineuse et artérielle. L'engourdissement dans les maladies vasculaires s'accompagne d'une peau sèche des jambes, de clous bleus, de crampes dans les doigts et les muscles du mollet, de douleurs d'intensité variable.

Si la jambe est engourdie et qu’en même temps il ya gonflement, rougeur, crampes et douleurs cambrées, on peut parler du développement de la thrombophlébite. Pour l'athérosclérose, en plus de l'engourdissement, se caractérise par une claudication intermittente, des pieds froids et une peau pâle, des spasmes musculaires douloureux aux jambes.

Diabète et polyarthrite rhumatoïde

Lorsque le diabète est l’un des premiers pieds touchés. Un taux de glucose élevé dans une maladie mal compensée «obstrue» littéralement les petits vaisseaux sanguins. Les terminaisons nerveuses souffrent d'une violation de la circulation sanguine capillaire. Il en résulte une polyneuropathie diabétique. Son premier symptôme est une perte progressive de sensation. Cela commence par les doigts, puis monte jusqu'au genou.

Un processus très ancien s'appelle un pied diabétique. En plus d'un engourdissement complet, le patient ressent une douleur intense, il est difficile pour lui de marcher à cause de la courbure du pied et d'une paralysie partielle. Une telle condition est dangereuse pour un diabétique - les jambes engourdies ne ressentent aucun dommage, ce qui explique pourquoi une infection pénètre dans la plaie et se transforme en ulcère trophique non cicatrisant.

Dans la polyarthrite rhumatoïde, l'inflammation provoque une déformation des articulations. Jambe engourdie du fait qu'il pince les terminaisons nerveuses. Symptômes associés - gonflement et douleur intense dans l'articulation touchée.

Localisation de l'engourdissement

La localisation de l'engourdissement dans certains cas sert de critère de diagnostic. Un engourdissement des deux jambes est le plus souvent observé dans les cas de diabète, d'ostéochondrose, de maladies vasculaires, lorsque la circulation sanguine est perturbée de manière symétrique.

Pourquoi la jambe droite ou gauche devient-elle engourdie?

La jambe droite devient engourdie dans l'ostéochondrose lombaire, la hernie intervertébrale, la thrombose, le nerf sciatique pincé du côté droit. Si la lésion est située à gauche, la jambe gauche devient engourdie.

Si la jambe devient engourdie du pied à la hanche, c'est un signe de dysfonctionnement trophique tissulaire. La cause peut être une dorsopathie de la colonne lombo-sacrée, une ostéochondrose lombaire et d'autres maladies du dos, provoquant des modifications dégénératives des tissus.

La jambe gauche ou droite fait mal et devient engourdie avec le développement de la sclérose en plaques, dans laquelle les fibres nerveuses sont recouvertes de plaques sclérotiques solides. Ils nuisent à la conduction des signaux nerveux. Les autres symptômes de la pathologie sont le blocage du mouvement, la confusion, une acuité visuelle réduite.

Causes d'engourdissement dans les orteils

Une perte de sensation dans les doigts peut indiquer qu'une hernie commence à se former dans la colonne lombaire. Pendant sa croissance, un engourdissement peut toucher tout le membre inférieur. Un signe de diagnostic supplémentaire est un engourdissement de la jambe dans sa position élevée. La perte de sensation peut être accompagnée d'une douleur qui s'étend au bas du dos.

Causes de l'engourdissement du pied

La douleur et l'engourdissement des pieds de la jambe droite ou gauche sont généralement causés par des maladies vasculaires oblitérantes, le diabète sucré, les accidents vasculaires cérébraux ischémiques, la sclérose en plaques. Un engourdissement et une douleur au talon parlent d'une lésion du nerf sciatique.

Pourquoi les mollets deviennent engourdis

Du genou au pied, la jambe devient engourdie par les varices, la thrombophlébite, le diabète. La paresthésie et le sentiment que les œufs sont raides peuvent être dus au manque de sels de certains minéraux, vitamine D, B12. Cela se produit également avec un mode de vie sédentaire.

Pourquoi les hanches sont-elles engourdies?

De la hanche au genou, la jambe devient engourdie avec le syndrome de tunnel ou la maladie de Bernhardt-Roth. Le syndrome de tunnel est un pincement des nerfs dans les canaux tendineux. Il se produit avec la tension prolongée et uniforme d'un certain groupe musculaire. Initialement, l'engourdissement se propage à certaines zones (colorées). Des picotements, une légère perte de sensations, une sensation de chaleur ou de froid ne dérangent pas vraiment le patient, qui ne leur accorde aucune importance. Plus tard, la douleur rejoint ces manifestations, les zones de paresthésie se confondent, la surface de la cuisse devient comme une étrangère. La douleur provient d'un simple toucher et même du frottement du vêtement sur la peau.

La paresthésie de la hanche peut également être un signe de croissance des néoplasmes ou de la hernie intervertébrale. La hanche gauche peut devenir engourdie pendant l'infarctus du myocarde.

Lorsque le voyage chez le médecin ne peut pas être reporté

Vous devriez voir un médecin si:

  • l'engourdissement ne passe pas pendant la journée;
  • il s'accompagne de douleur et d'une mobilité limitée des articulations;
  • mal au dos fait mal;
  • le vertige est ressenti simultanément;
  • des maux de tête se produisent.

Dans ces cas, la paresthésie est un symptôme de maladies neurologiques, systémiques, endocriniennes ou vasculaires. Que faire si les jambes deviennent engourdies ne peut être déterminé par un spécialiste qu'après un examen complet et un diagnostic.

Fonctions de diagnostic

Il n’existe pas de méthodes spéciales pour le diagnostic de la paresthésie. Lors de l'examen initial, le médecin demande au patient des informations détaillées sur ses sensations, la durée de l'engourdissement des extrémités et les symptômes supplémentaires qui l'accompagnent. L'examen physique vous permet d'identifier les signes externes de pathologie. Sur la base de ces données, le médecin prescrit les examens appropriés.

Pour le diagnostic des maladies de la colonne vertébrale prescrites par rayons X, imagerie par résonance calculée ou magnétique. La conductivité des fibres nerveuses est étudiée à l'aide d'une étude spéciale - l'électroneuromyographie. Il vous permet de diagnostiquer des maladies dégénératives du système nerveux. Des études par ultrasons permettent de déterminer la perméabilité des vaisseaux sanguins des membres inférieurs.

Si le patient a la jambe et le bras gauche engourdis et que cela se traduit par une gêne au niveau de la région cardiaque, le médecin peut également vous prescrire un électrocardiogramme et une échocardiographie. Cette condition survient dans les cas de maladie ischémique et d'infarctus du myocarde.

Que faire si vos jambes sont engourdies

Que faire si les jambes sont souvent engourdies? Vous devez d’abord analyser votre état général. Si la paresthésie est accompagnée d'autres symptômes, seul un médecin peut prescrire un traitement adéquat. En l'absence de pathologie, seule l'activité physique peut sauver. Pendant le mouvement, la circulation sanguine s’améliore, les tissus sont saturés en nutriments et en oxygène.

En cas d'engourdissement en tant que symptôme de la maladie, le médecin vous prescrira, en fonction des résultats de l'examen, le traitement de la maladie sous-jacente. Bien que certaines pathologies ne puissent être enlevées que chirurgicalement.

Traitement de la toxicomanie

Selon la maladie, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et stéroïdiens sont prescrits. Ils soulagent la douleur et éliminent l'inflammation. Ceux-ci peuvent être des pilules, des injections, des onguents et des gels. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens - ibuprofène, diclofénac, méloxicam, nimésulide - aident en cas de hernie intervertébrale. Les chondroprotecteurs sont utilisés pour traiter les articulations. Les relaxants musculaires (Serdalut) réduisent le tonus et les spasmes des muscles squelettiques. Ils sont activement utilisés pour le traitement de l'ostéochondrose.

Les spasmes vasculaires sont éliminés par les antispasmodiques (No-Shpa, Drotaverin), les analgésiques sont utilisés pour réduire la douleur, accompagnant souvent la paresthésie. La réception des médicaments doit être accompagnée de la nomination de complexes vitaminiques et minéraux. Médicament souvent prescrit - Milgamma. Ceci est un complexe de vitamines du groupe B, affectant directement le tissu nerveux.

Physiothérapie

La physiothérapie rétablit la sensibilité de la peau et agit sur les causes sous-jacentes d’engourdissement des membres inférieurs. La thérapie au laser rétablit le trophisme et déclenche un mécanisme d'autorégulation. Le traitement Magnet soulage la douleur, l’engourdissement et les effets bénéfiques sur l’ensemble du corps. L'électrophorèse et la phonophorèse rétablissent la conduction nerveuse, améliorent l'état des muscles.

Médecine alternative

Il est possible de supprimer les engourdissements et d'éviter les attaques fréquentes de paresthésie avec de simples remèdes maison. Ils peuvent également compléter le traitement complexe de pathologies à l'origine d'un symptôme déplaisant:

  • Empêcher les engourdissements des hanches et des fesses pendant les travaux monotones sédentaires aidera à faire de petites pauses toutes les heures pendant lesquelles vous pouvez simplement marcher ou faire quelques squats et tourner le corps.
  • Frotter les zones souvent non essaimées avec de la vodka infusion de concombre mariné et de piment. Trois concombres tranchés et trois cosses versent 0,5 litre de vodka, insistent une semaine, puis frottez les endroits engourdis.
  • Nettoyage des vaisseaux avec un mélange de racine de persil, de céleri (1 kg chacun) et de citron (3 morceaux avec la peau). Tous les moudre dans un hachoir à viande et quotidiennement mangé sur un estomac vide 4 cuillères à café de la drogue. Le mélange améliore la circulation sanguine et la nutrition des tissus, réduit la fréquence des attaques de paresthésie.
  • Frotter les jambes - 10 ml d'alcool de camphre et 50 ml d'ammoniac dissous dans un litre d'eau, ajouter du sel de mer et frotter avec un mélange de jambes pendant une attaque d'engourdissement.
  • Une demi-heure de bain au miel pour les pieds rend la sensibilité même en cas d’engourdissement prolongé.

Bien entendu, ces méthodes de traitement doivent être coordonnées avec le médecin afin de ne pas aggraver l'évolution de la maladie sous-jacente.

Traitement chirurgical

L'intervention chirurgicale est effectuée uniquement pour les indications relatives à la maladie sous-jacente.

Prévention de l'engourdissement des membres inférieurs

Il n’existe pas de mesures préventives spécifiques contre l’engourdissement des jambes. Pour empêcher les membres de couler, vous devez éviter les positions statiques trop longues, vous débarrasser de certaines postures habituelles qui provoquent la paresthésie, choisir des chaussures confortables et ne pas abuser de l'alcool et du tabac. L'ostéochondrose et d'autres problèmes de la colonne vertébrale dépassent maintenant les gens, même à un jeune âge. Pour éviter d'aggraver le problème et ses symptômes, les médecins recommandent:

  • inclure des aliments riches en magnésium, potassium, fer et vitamines pour maintenir un tissu nerveux sain;
  • faites des promenades quotidiennes familières au grand air;
  • faire du sport;
  • éviter les charges sur la colonne vertébrale;
  • les femmes devraient porter des chaussures à talons hauts aussi rarement que possible.

Un examen annuel par un neurologue, un phlébologue, un endocrinologue ou un chirurgien vasculaire (selon la maladie sous-jacente) sera utile. Cela aidera à arrêter la progression de la pathologie dans le temps et à préserver le mode de vie habituel.

Activité physique

Une activité physique bien choisie peut soulager les attaques de paresthésie des extrémités. Les tissus et les cellules sont remplis d'oxygène, ce qui améliore la conduction de l'influx nerveux. Un complexe quotidien d’exercices simples, une visite à la piscine aident en tant que procédure thérapeutique et préviennent de nombreuses maladies qui causent un engourdissement des jambes. Il est utile de regarder tour à tour les orteils et les talons plusieurs fois par jour, de faire rouler des objets avec les pieds et en position couchée pour les secouer simultanément avec les pieds et les mains.

Massage des pieds

Le massage des pieds est un moyen efficace de restaurer les cellules musculaires, d'améliorer le flux sanguin et le flux lymphatique. Il existe de nombreuses techniques qui aident à réduire l’engourdissement des jambes. C'est un massage musculaire profond (massage émendique du Dr. Nikonov), une technique de shiatsu - une pression ponctuelle sur les points bioactifs des jambes, des chevilles et des semelles, ainsi qu'un massage aux pierres chauffées.

En Savoir Plus Sur Les Convulsions

Comment éviter les varices sur les jambes, méthodes de prévention

Les varices sont de loin la pathologie phlébologique la plus courante, ce qui entraîne non seulement une dégradation de la qualité de la vie, mais également une invalidité.


Traitement de l'œdème avec des diurétiques - une liste des médicaments les plus efficaces et des médicaments à base de plantes

L'œdème est le résultat d'une accumulation de liquide dans l'espace extracellulaire, accompagné d'une teneur élevée en sodium dans l'organisme.