NogiHelp.ru

Un engourdissement de la jambe de la hanche au genou n'est pas un symptôme critique. Un engourdissement peut résulter d'un effort physique accru. L'engourdissement passe par lui-même. Mais si la jambe devient souvent engourdie, ne retardez pas la visite chez le médecin, passez l'examen. S'il s'avère qu'il n'y avait aucune raison de vous émouvoir, sécurisez-vous.

Engourdissement - qu'est-ce que c'est?

Un engourdissement est un symptôme subjectif avec polymorphisme des manifestations cliniques. Un engourdissement se traduit par des picotements, des brûlures, des démangeaisons, une perte de sensation sur le site ou une gêne.

Dans la terminologie médicale, un engourdissement est appelé paresthésie. La paresthésie est un type de trouble de la sensibilité caractérisé par l'apparition d'engourdissements, de brûlures, de frissons. La paresthésie est causée par une compression mécanique ou une irritation du faisceau nerveux superficiel, ou par une perturbation temporaire de l'irrigation sanguine. Une telle paresthésie s'appelle passer, car elle passe rapidement. Par exemple, fourmillements et engourdissements à la jambe en position assise, endormis dans une position inconfortable.

Paresthésie chronique - pathologie. Souvent un symptôme d'une lésion du système nerveux. La raison du développement de la paresthésie peut être les principaux facteurs:

  • maladies infectieuses;
  • tumeurs tumorales;
  • maladies dégénératives du système nerveux;
  • processus auto-immunes.

Peut-être que l'engourdissement est le symptôme d'une pathologie complètement différente - l'alcoolisme, l'avitominoza.

Étiologie et symptômes

La paresthésie est un symptôme d'anomalie dans le corps, un «appel au réveil» qui envoie le corps. Les maladies suivantes causent des engourdissements:

  • L'ostéochondrose est une cause fréquente d'engourdissement des jambes. Le symptôme principal de cette pathologie. Il se développe à la suite d'une compression du nerf dans l'ostéochondrose, ce qui entraîne une perturbation de la conduction de l'impulsion vers l'organe et le dos. L'innervation du site est perturbée, les vaisseaux réflexes de la colonne vertébrale sont pincés, ce qui ne fait qu'aggraver les symptômes. Causes de l'ostéochondrose - l'absence ou l'insuffisance d'activité physique. C'est une erreur de croire que cette maladie n'affecte que les représentants du groupe des personnes plus âgées. Le processus peut se développer à tout âge.
  • Hernie intervertébrale - une maladie qui représente le déplacement des disques intervertébraux; par conséquent, les racines de la moelle épinière ne se trouvent pas dans le canal rachidien, mais entre les disques articulaires. Cela conduira à leur traumatisme constant et au tableau clinique correspondant.

  • L'athérosclérose est une maladie caractérisée par la formation de plaques de cholestérol qui s'attachent aux parois des gros vaisseaux et ferment leur lumière, d'abord partiellement, puis à mesure que la plaque se développe. Le rétrécissement de la lumière du vaisseau entraîne une hypoxie des organes et des tissus, ce qui ralentit la circulation sanguine. Les muscles et les articulations ne reçoivent que peu d'oxygène et de nutriments, ce qui entraîne une sensation d'engourdissement et de picotement. Causes de l'athérosclérose - surpoids, habitudes malsaines, taux de cholestérol élevé.
  • La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire et dégénérative des articulations. La maladie est génétiquement déterminée. En raison du gonflement du sac articulaire, une compression nerveuse peut survenir. En conséquence, l'anémie va se développer.
  • La neuropathie est une maladie des terminaisons nerveuses caractérisée par une perte complète de leur fonction. Le patient éprouve des sensations désagréables et gênantes de picotements, de brûlures, de douleurs, de démangeaisons, d'engourdissements et d'un gonflement persistant des jambes.
  • Manque d'activité physique - cause de l'engourdissement de la surface antérieure des jambes, de la hanche au genou. Si les jambes restent longtemps immobiles, vous risquez de ne pas vous engourdir les extrémités, mais également de souffrir d'une ostéochondrose. Les personnes dont les activités professionnelles sont liées à la nécessité de rester longtemps en position assise doivent prendre plus soin de la santé de leurs jambes et du système musculo-squelettique. Exercices de 5 à 10 minutes pour chaque heure de travail sédentaire - prévention des maladies du pied.

    Mode de vie sédentaire

  • Un engourdissement des jambes survient chez les femmes enceintes. En premier lieu, l’approvisionnement en sang du fœtus, le corps redirige le flux sanguin dans les artères ombilicales, de sorte qu’il peut y avoir un sentiment d’engourdissement dans différentes parties de la peau.
  • Symptômes d'engourdissement de la surface de la cuisse

    La zone d'engourdissement de la surface de la cuisse donne une indication sur la maladie sous-jacente.

    Pincement du nerf sciatique

  • les deux jambes sont engourdies - la cause en est dans les mécanismes centraux, par exemple, on observe souvent un symptôme d'engourdissement bilatéral avec la polyneuropathie;
  • l'engourdissement de l'aine est caractéristique du syndrome de Bernhardt-Roth et de la radicolopathie. Les deux maladies sont rares et ont un cours héréditaire;
  • si on observe plus souvent un engourdissement et une douleur de la partie supérieure de la cuisse plus proche de l'extérieur - syndrome de tunnel, lorsque, du fait que le canal dans lequel passe le faisceau neurovasculaire est trop étroit, il est comprimé. La présence de ce symptôme peut être confirmée: si la jambe pliée est amenée à la région abdominale, la paresthésie de la jambe augmentera;
  • la surface fémorale postérieure et externe devient engourdie par la hernie intervertébrale et la radicolopathie. La paresthésie est souvent accompagnée de douleurs dans le muscle fessier;
  • la face interne de la cuisse devient moins muette que toutes les autres surfaces, car les nerfs sortant de la colonne vertébrale dans la région du sacrum, moins sensibles aux maladies pathologiques, sont responsables de l'innervation de cette région;
  • si vous ressentez un engourdissement à l'extérieur ou à l'arrière de la cuisse pendant la marche, vous ressentez une sensation de boiterie - le système cardiovasculaire dans son ensemble doit être contrôlé.
  • Traitement

    La restauration de la sensibilité dans les jambes engourdies peut se faire de plusieurs manières. N'oubliez pas les dangers de l'auto-traitement, le traitement doit être nommé par un spécialiste et après le diagnostic.

    Le traitement a un effet positif si le patient est arrivé à la clinique à temps. Si la sensation d'engourdissement dans la jambe dure longtemps, voire plusieurs mois, voire plusieurs années, le développement d'une atrophie des fibres nerveuses et des racines est possible, le processus se transformera alors en une phase chronique et la sensation d'engourdissement se poursuivra jusqu'à la fin de la vie. Un engourdissement est remplacé par une sensation intense de douleur et de faiblesse dans la jambe. Peut-être y aura-t-il des changements dans le système musculo-squelettique - la posture antalgique - le poids du corps sera transféré à une jambe en bonne santé et la colonne vertébrale sera courbée. Après un certain temps, des troubles de l'activité nerveuse sous forme d'états dépressifs peuvent survenir.

    Le traitement doit commencer par l'élimination du facteur causal étiologique. Si les engourdissements dans les jambes résultent de maladies de la colonne vertébrale, il est nécessaire de procéder à un examen du système musculo-squelettique et de procéder aux corrections nécessaires pour éviter l'apparition de nouveaux symptômes, de périodes d'exacerbation et de détérioration. Lorsque des phénomènes inflammatoires exprimés sont attribués:

    • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - diclofénac, nimésulide. Nommé sous forme de pommades, comprimés, injections;
    • myorelaxants - soulagent la tension du tissu musculaire et redonnent du tonus;
    • Vitamines B et agents fortifiants;
    • médicaments nootropes - rétablir et améliorer le flux sanguin;
    • exercices thérapeutiques - aide à optimiser le travail des muscles, restaure les fonctions perdues et supprime la sensation de malaise
    • Les méthodes de traitement physiothérapeutique peuvent également être efficaces.

    Prévention

    Si une pathologie grave n'a pas été découverte lors de l'examen et que la cause de l'engourdissement de la jambe de la hanche au genou est une activité physique faible, il vaut mieux marcher davantage, à l'air frais. Il n'est pas nécessaire de parcourir de longues distances. Augmentez progressivement le temps de marche pour ne pas trop forcer les jambes. Marchez dans un rythme sans hâte. Prenez soin des chaussures, elles doivent être orthopédiques, afin de répartir uniformément la pression lorsque vous marchez sur toute la colonne vertébrale, pas seulement sur les muscles des jambes.

    Plus tôt vous commencez le traitement, plus vous aurez de chances de vous débarrasser de la maladie pour toujours et sans conséquences. Le diagnostic précoce d’une pathologie grave, symptôme précoce qui peut être un engourdissement de la surface de la jambe de la hanche au genou, peut aider à arrêter des troubles graves dans l’ensemble du corps. Ne négligez pas votre santé, écoutez les signaux que votre corps vous donne.

    Un engourdissement de la peau de la cuisse sur la jambe gauche (droite) est une perte de sensation, une paresthésie de l'aine au genou. Les patients décrivent comme des symptômes paroxystiques apparaissant après une position assise prolongée, ramenant la hanche vers l'estomac, après avoir dormi ou marché.

    Dans 60% des cas, la partie antérieure de la cuisse devient engourdie, moins souvent au-dessus du genou, à l'intérieur ou à l'extérieur de la jambe, à l'arrière. Dans 90% des cas, les sensations sont combinées à des douleurs au bas du dos, à l'aine ou au fessier et parlent des lésions des racines nerveuses dans la région de leur sortie de la colonne vertébrale par des hernies intervertébrales.

    Pourquoi la hanche est-elle engourdie, les raisons ↑

    Les diagnostics les plus fréquents d’engourdissement de la hanche:

    • Hernie discale lombaire, saillie sur le fond de l’ostéochondrose lombaire;
    • Radiculopathie vertébrale, sciatique;
    • Sciatique, sciatique lombaire, inflammation ou névralgie du nerf sciatique;
    • Maladie de Bernhardt-Rota, autres syndromes à effet tunnel;
    • Sténose rachidienne à la suite de processus dégénératifs-dystrophiques.

    Pour confirmer le diagnostic, une IRM de la colonne lombaire, une radiographie de la colonne vertébrale, un scanner et une neuromyographie sont prescrits. Avec ces problèmes, les symptômes sont aggravés par les mouvements du membre inférieur, de la colonne vertébrale et de charges sur la jambe et le dos (par exemple, couché / assis / en marchant).

    • Maladie variqueuse, endartérite, une autre lésion vasculaire;
    • Accident vasculaire cérébral, AIT
    • Tumeurs du cerveau et de la moelle épinière, voies d'accès;
    • Sclérose en plaques, autres maladies démyélinisantes;
    • Le diabète sucré;
    • Conséquence de l’intoxication du corps - les substances qui provoquent de tels symptômes sont nombreuses, à commencer par une consommation prolongée d’alcool puis par certains médicaments;
    • Déviations mentales, avec des symptômes prolongés (plus de 6 mois), les patients sont prescrits aux antidépresseurs pour stabiliser l'état psycho-émotionnel. Des déviations mentales sont observées chez presque tous les patients, même s’il existe une raison claire, mais elles ne peuvent être supprimées longtemps;
    • Maladie de la thyroïde;
    • La conséquence d'une blessure, des engelures;

    Le diagnostic différentiel élimine d'autres problèmes provoquant des symptômes similaires. Ayant examiné et ayant des antécédents complets de la maladie, le médecin pourra exclure les principales maladies. Vérifier la présence de blessures, d'hypothermie et de symptômes d'évolution aidera à réduire la liste des méthodes de diagnostic. Les recommandations suivantes peuvent être recommandées: analyse générale du sang et du flacon, biochimie sanguine, échographie des organes internes, de la glande thyroïde, des vaisseaux des membres inférieurs, IRM du cerveau, jauges tumorales, etc.

    Le site d'engourdissement dans le syndrome de Rota

    Quelles sont les plaintes à propos de ce problème

    - Quelques années ont fait mal au rein, il y avait un engourdissement dans la cuisse droite / gauche, des brûlures, de légers fourmillements;

    - La peau au-dessus du genou devient engourdie pendant six mois, les fesses sont à l'extérieur;

    - Après le sommeil, la nuit, la surface externe de la "cuisse" de la jambe gauche devient engourdie;

    - en amenant la cuisse au ventre, la sensation de balle dans l'aine et le haut de la cuisse devient engourdie;

    - Au-dessus du genou, à l'intérieur de la cuisse, vous craignez un engourdissement et une douleur aiguë, comme un choc.

    - Je ne sens pas la peau de la jambe gauche (droite), elle apparaît périodiquement, mais à chaque fois elle devient plus forte.

    - «La chair de poule» coule le long de la jambe, plus visible à la cuisse si vous ne bougez pas pendant longtemps;

    - Je ne peux pas marcher à cause de la douleur dans la fesse et la jambe, déjà engourdie à l'extérieur de la jambe;

    - Léger picotement à la cuisse gauche / droite comme si le sang ne coulait pas dans la jambe;

    - Soudainement, l'arrière de la cuisse a commencé à devenir très engourdi et ne pas passer, touchant la peau - je me sens plus mal du côté endolori;

    - Sur la peau de la cuisse engourdie, comme une jambe est restée, engourdissement tourmenter constamment.

    -Douleur brûlante à la hanche, muscles endoloris et engourdis.

    Les cuisses deviennent engourdies droite / gauche

    Un engourdissement de la cuisse droite, comme celui de la gauche, n'indique pas une cause claire, car des problèmes avec la même probabilité se posent des deux côtés. L'exception est faite par les athlètes qui ont souvent une jambe droite engourdie à cause de charges supplémentaires d'un côté.

    Endommagement des racines nerveuses, des troubles vasculaires se forment de part et d’autre et ont tendance à se déplacer, à migrer. De nombreux patients disent que leur jambe droite était engourdie au début, mais ces symptômes sont ensuite apparus du côté droit, au contraire.

    Antérieur (supérieur), postérieur, externe, intérieur de la cuisse ↑

    La partie inguinale de la jambe avec le syndrome de Bernhardt-Roth, la radiculopathie vertébrale des racines L1-3. Dans le syndrome de tunnel, une zone apparaît sur la cuisse supérieure, plus proche de la partie externe. Cela se produit en raison du blocage du déclencheur neurovasculaire dans un canal étroit, ce qui provoque des paresthésies et une analgésie. Si vous portez une jambe pliée vers l'estomac, les signes augmentent, une sensation de corps étranger apparaît dans la région de l'aine.

    Les surfaces postérieure et externe deviennent engourdies par une hernie intervertébrale et une radiculopathie lombaire, une névralgie du nerf sciatique. Cela peut provoquer le syndrome du muscle en forme de poire (douleur dans la fesse), les signes sont aggravés par le soulèvement de la jambe à plat.

    La partie interne de la cuisse est assez rarement engourdie, car l'innervation de ce site est responsable des racines sacrales, qui sont beaucoup moins endommagées. De plus, les maladies proctologiques, urologiques et gynécologiques (femmes) devraient être exclues.

    Les cuisses deviennent engourdies en marchant ↑

    Beaucoup de patients ont une cuisse engourdie en marchant, il y a une sensation de boiter et de ramper. Au cours d'une telle charge, tous les composants du membre, le système cardiovasculaire, sont impliqués. En cas de maladie de la colonne vertébrale, la perte de sensibilité s'accompagne d'une gêne au dos, elle augmente avec l'étirement de la jambe et peut s'abaisser au niveau du talon, au-dessous / au-dessus du genou. Il convient de rappeler que, dans la position verticale, le flux sanguin vers les jambes augmente et que, s’il ya carence, cela peut aussi se manifester par de tels signes.

    Quel est le traitement si la cuisse engourdie ↑

    Il existe de nombreuses méthodes pour restaurer la sensibilité de la jambe, mais elles devraient toutes être appliquées après un diagnostic établi et un diagnostic différentiel.

    Les résultats sont toujours positifs avec le traitement rapide du patient. D'autre part, si l'engourdissement dure de façon constante pendant plusieurs mois, il se produit une atrophie de la racine nerveuse et la sensation peut rester pour le reste de la vie. Sans traitement, les symptômes s'aggravent et se transforment en douleur intense et en faiblesse dans la jambe. Une posture du corps antalgique et boiteuse apparaît (le poids est transféré à une jambe en bonne santé, ce qui provoque une courbure de la colonne vertébrale), et après quelques mois, il se produit des défaillances mentales sous forme de dépression.

    Avec la défaite de la colonne vertébrale, une correction de la colonne vertébrale est appliquée, éliminant la cause principale des symptômes et empêchant de nouvelles exacerbations, la détérioration. En cas d’inflammation importante, les AINS (anti-inflammatoires tels que le diclofénac, le méloxicam, le xevocam, le nimesil, etc.), les relaxants musculaires, les vitamines du groupe B, les médicaments nootropes, etc. peuvent être recommandés. En outre, un exercice thérapeutique spécial est sélectionné, permettant au patient de restaurer les fonctions perdues, d’optimiser le stéréotype moteur et de restaurer complètement le côté affecté. Plus le traitement est commencé tôt, moins les conséquences devront être traitées plus tard.

    Les sujets les plus pertinents:

    • Quand courir fait mal au bas du dos
    • Causes de la protrusion discale
    • Traitement de la cyphose (Kiev)
    • Sciatique
    • Diagnostic de maux de tête

    Inscrivez-vous pour une consultation à la clinique du Docteur Ignatiev par téléphone au +38 (044) 227-32-51 + 7 (969) 049-25-06 + 34 684 344 499

    1. Le talon devient engourdi sur la jambe droite (gauche) Diagnostic, causes, traitement Heel...
    2. Contenu: Engourdissement sous le genou sur la jambe droite, jambe inférieure droite.
    3. Un engourdissement des pieds est une perte partielle ou totale de sensations...

    Parfois, une personne pour des raisons inconnues provoque un engourdissement de la cuisse de la jambe droite, qui passe rapidement. Le plus souvent, la perte de sensation est due à un effort physique excessif. Mais il existe des cas où ces symptômes surviennent lors du développement de certaines maladies.

    Engourdissement: qu'est-ce que c'est?

    L'engourdissement est la perte temporaire de sensibilité d'une partie du corps, accompagnée de légers picotements, de brûlures, de démangeaisons et d'un inconfort. En pratique médicale, ce symptôme est également appelé paresthésie. Elle se caractérise par des troubles physiologiques des nœuds nerveux, ainsi que par un dysfonctionnement du système circulatoire. Souvent, une telle condition survient lorsque vous restez dans la même position pendant une longue période et disparaît rapidement.

    La paresthésie, qui est de nature chronique, est un signe de déficience du système nerveux.

    Les anomalies pathologiques suivantes peuvent servir ceci:

    • Maladies virales;
    • Changements pathologiques dans le système nerveux central;
    • Tumeurs malignes.

    Causes possibles d'engourdissement

    Un engourdissement de la peau dans la région de la cuisse est une sorte de signal avertissant du développement possible des maladies suivantes:

    La paresthésie est le principal symptôme de cette maladie. Il se développe pendant le clampage des tissus nerveux, ce qui empêche la transmission des impulsions, affecte la rupture de la communication avec le système nerveux central, et non seulement les filaments nerveux, mais aussi les vaisseaux sanguins sont piégés, ce qui aggrave considérablement la situation. L'ostéochondrose se développe chez les personnes menant une vie passive. Beaucoup pensent qu'il s'agit d'une maladie sénile, mais ils se trompent. Son occurrence est caractéristique de toute catégorie d'âge.

    La maladie se caractérise par le déplacement des disques intervertébraux. En conséquence, une déformation de la colonne vertébrale peut survenir, entraînant une lésion permanente. Les jambes commencent à devenir engourdies du genou à l'articulation de la hanche.

    • L'athérosclérose est une autre cause d'engourdissement de la hanche.

    La maladie survient chez les personnes obèses, ayant de mauvaises habitudes, ainsi qu’avec des taux élevés de cholestérol dans le sang, ce qui provoque l’apparition de plaques de cholestérol qui rétrécissent la lumière des vaisseaux sanguins. Cela entraîne une altération de la circulation sanguine, entraînant le développement d'une hypoxie des organes et des tissus: les tissus musculaires ne reçoivent pas suffisamment de nutriments et d'oxygène. Par conséquent, il y a une perte de sensibilité, accompagnée de picotements et d'inconfort.

    • La polyarthrite rhumatoïde peut survenir dans les processus inflammatoires des articulations des membres inférieurs: apparition d’un gonflement des articulations, ce qui entraîne la formation d’une anémie caractérisée par une constriction des ramifications nerveuses;
    • Neuropathie - la défaite des terminaisons nerveuses et, par la suite, leur dysfonctionnement complet. Dans ce cas, le patient ressent tous les signes de paresthésie. Parfois, un engourdissement peut être localisé non seulement dans la région de la cuisse, mais également dans la partie inférieure de la jambe, le talon ou les orteils;
    • Un engourdissement de l'articulation de la hanche peut être le résultat d'un mode de vie inférieur, en particulier lorsqu'une personne est privée d'activité physique. Si rien n'est fait, l'ostéochondrose peut survenir. Le plus souvent, cela se produit avec des personnes qui travaillent dans des bureaux où elles doivent occuper le même poste pendant longtemps. Les experts recommandent de prendre de courtes pauses, d'effectuer des exercices physiques simples pouvant prévenir davantage les maladies pathologiques des membres inférieurs;
    • La perte de sensibilité de la jambe gauche se manifeste chez la femme enceinte, en particulier aux derniers stades de la gestation. Cela est dû au fait que le système d'approvisionnement en sang fournit une nutrition au fœtus, ce qui a pour conséquence que les membres inférieurs de la future mère ne reçoivent pas suffisamment de nutriments.

    Symptômes d'engourdissement de la hanche

    Une zone distincte engourdie de la surface de la cuisse indique l'apparition d'une maladie particulière:

    • En cas de problèmes avec la colonne vertébrale, une perte de sensibilité est le plus souvent observée à l'avant du membre affecté. La jambe droite souffre le plus. En outre, les patients peuvent se plaindre de douleurs dans la région lombaire.
    • Parfois, une maladie des membres ne correspond pas au côté des organes touchés. Les exceptions sont les athlètes dont la paresthésie et l'apparition de la maladie sont d'une part. Cela se produit quand une charge inégale sur différentes zones du corps, c'est-à-dire que la douleur peut bouger. Il y a des cas où une douleur accompagnée d'un engourdissement a été observée à droite et, au bout d'un moment, les symptômes sont apparus sur le côté gauche;
    • La perte de sensibilité, accompagnée de douleurs dans la région de l'articulation du genou ou légèrement inférieure, met en garde sur la pression des branches nerveuses;
    • Avec un engourdissement des deux jambes, la maladie est localisée dans les organes centraux. Un exemple est les symptômes de la polyneuropathie;
    • Une paresthésie de la cuisse près de l'aine à gauche indique la survenue d'une radicolopathie ou d'un syndrome de Bernhardt-Roth. Ces pathologies sont extrêmement rares, de plus, elles sont héréditaires;
    • La manifestation de signes de douleur et d'engourdissement à l'extérieur de la cuisse dans la partie supérieure indique la survenue d'un syndrome de tunnel. Cela est dû au fait que le canal dans lequel se trouvent les tissus nerveux est déformé. Le résultat est un pincement des nerfs, qui est facile à vérifier en pliant la jambe: vous devez l'envoyer à l'estomac. Si l'engourdissement du membre augmente, la présence du syndrome est confirmée;
    • Un engourdissement de la région latérale postérieure ou externe de la cuisse est caractéristique d'une hernie intervertébrale. Le symptôme peut être aggravé par une douleur dans les fesses. Si de tels signes, localisés dans ces zones, surviennent lors de la marche, en particulier en cas de boiterie, le système cardiovasculaire doit alors être examiné.

    Traitement

    L'élimination de l'engourdissement est réalisée en traitant la maladie qui l'a provoquée. Le traitement, à son tour, implique plusieurs manières de rétablir la sensibilité, non seulement au niveau des hanches, mais également au niveau de la cheville. En outre, il est nécessaire de prendre en compte la menace d'auto-élimination, car les raisons et le traitement ne doivent être clarifiés et prescrits par un médecin qu'après un diagnostic précis.

    Le processus de guérison peut aboutir rapidement à des résultats positifs grâce à l'orientation vers un spécialiste. Si la perte de sensibilité est observée pendant une longue période, il existe un risque de troubles atrophiques du système nerveux.

    De plus, l'engourdissement dans la région de la cuisse peut devenir chronique et sera perturbé tout au long de la vie, c'est-à-dire qu'il se transformera en syndrome douloureux accompagné d'une faiblesse du membre affecté. Cela affectera le travail du système musculo-squelettique, car le poids du corps est transféré sur une jambe en bonne santé, une déformation de la colonne vertébrale se produit, ce qui entraînera une perturbation du système nerveux central.

    S'il est établi que les pathologies de la colonne vertébrale sont la cause de l'engourdissement, les spécialistes devraient prescrire un examen complet du système musculo-squelettique afin d'éviter l'apparition de complications et la détérioration de la santé du patient.

    Lorsque les maladies inflammatoires sont la cause de la perte de sensibilité, les médicaments suivants sont prescrits au patient:

    • Antibactériens, antiseptiques sous forme de comprimés, pommades, ainsi que des injections;
    • Myorelaxants. Ils aident à soulager les tensions des muscles, en restaurant leur activité;
    • Complexes de vitamines, médicaments de réparation;
    • Nootropiques qui stabilisent l’approvisionnement en sang de la zone touchée;
    • Exercices préventifs pour améliorer l'activité musculaire, soulager les engourdissements et stabiliser le fonctionnement du tissu musculaire touché;
    • Physiothérapie

    Mesures préventives

    Si, au cours de l'examen, aucune perturbation significative du fonctionnement des organes n'a été constatée et si la perte de sensibilité est due à une activité physique insuffisante, il faut passer plus de temps sur les promenades en plein air. Des promenades utiles ou des exercices modérés, qu'il convient d'augmenter progressivement, afin de ne pas provoquer de complications.

    Dans le même temps, il est nécessaire de surveiller non seulement la charge, mais également l'uniformité de sa répartition, afin de ne pas surcharger la colonne vertébrale. En outre, les experts recommandent avec soin de choisir des chaussures, en particulier pour les femmes habituées aux talons hauts, afin que leurs pieds soient libres.

    Un traitement précoce aidera, sur une courte période, à se débarrasser des symptômes désagréables, ainsi que de la possibilité de leur récurrence. Ne négligez pas les plus petits signes et perturbations de l'activité de tout l'organisme. Il est préférable de déranger encore une fois le médecin en s’assurant de votre santé que de dépenser encore plus de temps et d’argent pour le traitement.

    Comment oublier la douleur dans les articulations...

    Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...

    • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
    • Peut-être avez-vous essayé un tas de méthodes et de médicaments populaires, de crèmes et de pommades...
    • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

    Heureusement, il existe une méthode efficace de traitement des articulations que nos lecteurs utilisent déjà avec succès!...

    Lorsque la jambe commence à devenir engourdie de la hanche au genou, vous ne devriez pas paniquer. Habituellement, une telle condition est due à un effort physique excessif et disparaît d'elle-même. Cependant, il est nécessaire de veiller au cas où la jambe deviendrait suffisamment engourdie et que cela se produirait longtemps. C'est une raison pour aller chez le médecin et réussir l'examen. Alors, pourquoi la jambe devient-elle engourdie d'une jambe au genou? Essayons de trouver les raisons pour cela.

    Statistiques médicales

    Dans environ 70% des cas, les plaintes des patients sont associées à un engourdissement du devant de la cuisse. Dans les cas graves, lorsque le système locomoteur est affecté, les patients notent que non seulement la jambe de la hanche au genou devient engourdie, mais aussi une douleur au périnée, à l'aine, aux fesses, à la cavité abdominale et à la région lombaire. Habituellement, une telle affection est caractéristique d'une hernie intervertébrale.

    Qu'est-ce qu'un engourdissement?

    La terminologie médicale fait référence à l'engourdissement du terme "paresthésie". C'est une violation de la sensibilité, accompagnée d'une sensation d'engourdissement, de la chair de poule, de brûlures. La paresthésie survient généralement à la suite d'une compression mécanique prolongée ou d'une irritation du faisceau nerveux superficiel, ainsi que d'une perturbation temporaire de l'irrigation sanguine d'une zone spécifique du corps. Un tel engourdissement s'appelle passer parce qu'il passe assez rapidement. Par exemple, si une personne est en position assise pendant très longtemps, la jambe commence à devenir engourdie et à picoter.

    La paresthésie chronique est déjà une pathologie et indique assez souvent la défaite d'une partie du système nerveux.

    Causes communes

    Si la jambe devient engourdie de la hanche au genou, les raisons peuvent être les suivantes:

    • L'ostéochondrose est considérée comme la cause la plus commune d'engourdissement des jambes. Avec une telle maladie, le nerf est comprimé, ce qui provoque une conduction impulsionnelle vers l'organe et le dos. En plus d'une violation de l'innervation de la région, les vaisseaux de la colonne vertébrale commencent à pincer par réflexe, ce qui aggrave la situation. L'ostéochondrose est due à une activité physique faible ou insuffisante et peut se développer à tout âge.
    • La hernie intervertébrale est également une cause fréquente d'engourdissement de la jambe, de la hanche au genou. Dans cette maladie, les disques intervertébraux sont déplacés, ce qui explique pourquoi les racines de la moelle épinière ne pénètrent pas dans le canal rachidien, là où elles devraient se trouver, mais se terminent entre les disques articulaires. En conséquence, ils sont constamment blessés, provoquant un engourdissement.
    • L'athérosclérose est une maladie caractérisée par l'apparition de plaques de cholestérol qui s'attachent aux parois des gros vaisseaux et bloquent progressivement leur lumière. Cela conduit au fait que les organes et les tissus cessent de recevoir de l'oxygène, ralentissent la circulation sanguine. Les muscles et les articulations commencent également à faire l'expérience d'une privation d'oxygène, d'une sensation d'engourdissement et de picotement. Cause l'athérosclérose en surpoids, mauvaises habitudes, taux de cholestérol élevé.
    • La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune inflammatoire des articulations. Un gonflement du sac articulaire conduit à une compression du nerf, provoquant un engourdissement.
    • La neuropathie est une maladie caractérisée par une perte complète des terminaisons nerveuses. Le patient ressent une sensation de piqûre, de douleur, de brûlure, un engourdissement, des démangeaisons, ses jambes commencent à gonfler.
    • Une faible activité physique engendre souvent des jambes engourdies de la hanche au genou. Si les jambes sont constamment sans mouvement, alors l'ostéochondrose peut être gagnée en plus d'un engourdissement. Par conséquent, les personnes dont la profession est associée à un long séjour au même endroit sans bouger devraient porter beaucoup plus d’attention à la santé de leurs pieds. Il est nécessaire d'allouer chaque heure pendant 5 à 10 minutes à la gymnastique, ce qui permettra d'éviter toute maladie des jambes.
    • La grossesse provoque également un engourdissement des membres inférieurs. À ce moment-là, le corps de la femme commence à se reconstruire et le flux sanguin est dirigé à travers les artères ombilicales. Il y a une sensation d'engourdissement dans différentes parties de la peau.

    Autres raisons

    En plus de ces causes communes, il en existe d'autres:

    • Abus d'alcool prolongé.
    • Déviations et troubles mentaux.
    • Traitement avec des médicaments, dont l’un des effets secondaires est un effet négatif sur les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses.
    • Maladies de la glande thyroïde.
    • Blessure à la colonne vertébrale, les cuisses, les membres inférieurs.
    • Le diabète.

    Symptômes d'engourdissement

    En fonction de la partie de la jambe qui a perdu de la sensibilité, le médecin est en mesure de déterminer la maladie qui a provoqué cet état pathologique.

    Si la jambe gauche devient engourdie de la hanche au genou, ainsi que la jambe droite, ceci est généralement observé avec une polyneuropathie. Si de telles conditions pathologiques ont envahi la région de l'aine, c'est un signe clair du symptôme de Bernhardt - Roth ou radiculopathie. Ces deux maladies sont héréditaires.

    Si une jambe est engourdie, cela indique des problèmes de la colonne vertébrale et la lésion est généralement observée sur le côté de la jambe du patient. Il peut également y avoir des douleurs dans la région lombaire. L'état pathologique dans la région du genou ou légèrement en dessous indique que le nerf sciatique est pincé.

    De plus, si la jambe droite devient engourdie de la hanche au genou, cela peut être dû aux particularités de l'activité professionnelle. Ceci s'applique également à la jambe gauche.

    Un engourdissement et des douleurs dans la partie supérieure de la cuisse peuvent indiquer un syndrome de tunnel. Il se caractérise par le fait que le faisceau neurovasculaire traverse un canal très étroit et est comprimé. L'extérieur et l'arrière de la cuisse sont généralement engourdis par une radiculopathie et une hernie intervertébrale. Il peut également y avoir une douleur dans le muscle fessier.

    Si la jambe devient engourdie de la hanche au genou lors de la marche, il se produit une boiterie, une sensation de frissons, alors des problèmes avec le système cardiovasculaire sont probables.

    Diagnostics

    Malgré les symptômes prononcés qui indiquent la cause d'un engourdissement dans les jambes, il est nécessaire d'effectuer des mesures de diagnostic. Ils incluent les méthodes d'examen suivantes:

    • Radiographie;
    • Échographie;
    • imagerie par résonance calculée ou magnétique;
    • analyse du plasma sanguin pour le niveau de vitamines et de minéraux.

    Traitement

    Si la jambe devient engourdie de la hanche au genou, que faire? Il est nécessaire de consulter un médecin. Seul le traitement commencé à temps peut apporter un résultat positif et garantir un soulagement complet de cette maladie. Si un engourdissement dans la jambe dérange longtemps la personne, il se produit dans les cas avancés une atrophie des fibres nerveuses et des racines. La maladie devient chronique et il est probable que le sentiment d'engourdissement se produira périodiquement tout au long de la vie.

    En outre, il peut exister une faiblesse croissante et une sensation de douleur à la jambe. Une possible restructuration du système musculo-squelettique, puis le poids du corps est transféré à une jambe en bonne santé, ce qui entraîne une courbure de la colonne vertébrale. Il existe également une forte probabilité de survenue de troubles du système nerveux se manifestant par une forme de dépression.

    Ainsi, si la jambe devient engourdie de la hanche au genou, le traitement doit commencer par éliminer le facteur qui cause cet état pathologique. Dans les maladies de la colonne vertébrale, l’ensemble du système musculo-squelettique est soigneusement examiné et des corrections sont apportées pour éviter le développement de nouveaux symptômes.

    Le traitement comprend l’utilisation des médicaments et activités suivants:

    • les anti-inflammatoires non stéroïdiens («nimésulide», «diclofénac»), fabriqués sous forme de comprimés, pommades, injections;
    • médicaments fortifiants et vitamines du groupe B;
    • Les relaxants musculaires ("Tizanidine", "Baclofen") soulagent les tensions musculaires et restaurent leur tonus;
    • les médicaments nootropes (Piracetam, Cavinton) restaurent et améliorent le flux sanguin;
    • La gymnastique médicale aide à activer les muscles et soulage la sensation de malaise;
    • physiothérapie qui aide à restaurer les nerfs (bains à la paraffine, bains de boue).

    En outre, une intervention chirurgicale est possible pour éliminer la compression des racines nerveuses lors d'une hernie ou d'une saillie des disques, ainsi que pour l'ostéochondrose.

    Mesures préventives

    Si, après l'examen, aucune maladie grave n'a été détectée et si l'engourdissement des jambes est lié à une activité physique insuffisante, il est recommandé de passer plus de temps à pied. Le temps de la marche doit être augmenté progressivement afin que les jambes ne soient pas trop sollicitées. Il est souhaitable de disposer de chaussures orthopédiques, afin que la pression lors de la marche soit répartie uniformément, non seulement sur les muscles des jambes, mais également sur toute la colonne vertébrale.

    Conclusion

    Ainsi, si la jambe devient engourdie de la hanche au genou, plus le traitement est effectué tôt, plus il est probable qu'il sera possible de se débarrasser d'un tel état pathologique sans aucune conséquence. Le diagnostic précoce d'une maladie grave, qui se manifeste par un engourdissement des membres inférieurs, aide à enrayer le développement d'un trouble du corps. Ne négligez pas votre santé, utilisez plutôt des mesures préventives pour prévenir les maladies.

    Causes de l'engourdissement musculaire de la hanche

    Les sensations désagréables, lorsque la cuisse devient engourdie, sont bien connues de beaucoup de gens. Ce phénomène peut être l’un des symptômes de diverses maladies, mais aussi survenir à la suite d’un certain mode de vie et être temporaire. Pour se débarrasser du problème, il est important de consulter un médecin et d’en déterminer les causes.

    Pourquoi les muscles de la cuisse deviennent engourdis

    En médecine, on appelle engourdissement la paresthésie, ce qui signifie littéralement «sensation de près ou de mal-être» (para – around, esthesio– je sens, je sens). Normalement, une multitude de terminaisons nerveuses - des récepteurs dans le corps humain, associés au système nerveux central, forme des sensations adéquates pour divers effets - toucher, traumatisme.

    En guise de réponse, un sentiment tactile douloureux apparaît. Lorsque ce processus est perturbé, il y a des sensations sans raison apparente: les sensations de "rampement rampant", de "fourmillements" et d'une légère "sensation de brûlure", "raideur", beaucoup décrivent cela comme "le pied est enlevé".

    Toutes les raisons pour lesquelles une sensation d'engourdissement de la hanche peut se produire peuvent être divisées en 2 groupes: non pathologique, non lié à une maladie et pathologique, causé par une maladie.

    Les raisons pour lesquelles les muscles engourdis ne sont pas associés à une pathologie incluent:

    • Long séjour sans mouvement ou dans une posture inconfortable;
    • L'hypothermie;
    • Porter des vêtements trop serrés;
    • Surpoids;
    • Boire et fumer fréquemment;
    • Carence dans le corps en vitamines B et en fer.

    De plus, souvent, un engourdissement des muscles de la cuisse survient chez les athlètes de la jambe qui fait du «jogging». Chez les individus soumis à un travail physique intense, il est associé à une surcharge. Une sensation d'engourdissement de la surface de la cuisse peut survenir au cours de la deuxième moitié de la grossesse en raison de la pression exercée par l'utérus croissant sur les vaisseaux et les nerfs du bassin. Avec l'élimination des causes, la sensation d'engourdissement disparaît.

    Les symptômes

    Les causes pathologiques à la suite desquelles la surface de la cuisse devient engourdie sont des maladies, notamment:

    • Troubles de la colonne vertébrale;
    • Pathologie neurologique;
    • Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins;
    • Maladies articulaires;
    • Troubles endocriniens;
    • Tumeurs et hernies;
    • Les conséquences d'une blessure;
    • Troubles mentaux.

    Examinez plus en détail les maladies pouvant être accompagnées d'un engourdissement des muscles de la cuisse de la jambe gauche et de la jambe droite:

    • Maladies neurologiques. De nombreuses maladies du système nerveux central et périphérique sont accompagnées d'un engourdissement des extrémités: athérosclérose des vaisseaux cérébraux, sclérose en plaques, encéphalite, arachnoïdite, polyneurite, sciatique, névralgie des nerfs fémoral et sciatique. Les maux de tête, le déclin cognitif, la faiblesse musculaire et les engourdissements dans les deux jambes sont caractéristiques des maladies du système nerveux central et, dans le cas des maladies des nerfs périphériques, il est généralement unilatéral;
    • Maladies de la colonne vertébrale. La cause de l'engourdissement de la cuisse est la compression des fibres sensorielles des racines nerveuses quittant la moelle épinière. Cela peut se produire dans l'ostéochondrose, lorsque les disques sont déplacés, dans la spondylose déformante et la spondylarthrite ankylosante, dues à la compression provoquée par des excroissances osseuses. Chez les enfants, l'ostéochondropathie, la scoliose, les anomalies de la colonne vertébrale peuvent provoquer un engourdissement. Dans de tels cas, la paresthésie s'accompagne de douleur dans la colonne vertébrale et d'un dysfonctionnement, et une sensation d'engourdissement est ressentie dans une jambe du côté de la compression des racines;
    • Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins. La cause de l'engourdissement dans cette pathologie est l'ischémie dans le contexte de l'apport sanguin réduit, lorsque la fonction des terminaisons nerveuses diminue. Cela se produit en cas de faiblesse cardiaque, de maladies oblitérantes - rétrécissement de la lumière des artères des jambes, de varices, de congestion veineuse et d'hypoxie tissulaire, et de stagnation de la lymphe (lymphostase). En outre, la cause peut être des maladies inflammatoires des artères - vascularite, endartérite, thrombophlébite. Cette pathologie se caractérise par un engourdissement des deux jambes, elle peut s'accompagner d'une sensation de crampes et d'un gonflement des jambes;
    • Maladies des articulations. Les changements dystrophiques dans les articulations ilio-fémorale, hanche et genou, accompagnés d'une augmentation de leur volume, la croissance osseuse entraînent une compression des branches nerveuses et des plexus, ainsi que l'apparition de paresthésies dans la jambe. Outre l’engourdissement, la douleur dans l’articulation et la restriction des mouvements sont caractéristiques;
    • Maladies endocriniennes. Les paresthésies dans les jambes sont caractéristiques du dysfonctionnement de la glande thyroïde, elles sont associées à une violation du métabolisme du calcium, accompagnées de crampes musculaires. Dans le diabète, tout le système nerveux est affecté par des troubles métaboliques, une encéphalopathie diabétique et une polyneuropathie. Par conséquent, la sensation d'engourdissement dans les jambes est un symptôme constant qui se manifeste des deux côtés.
    • Les tumeurs. La présence de tumeurs et de métastases dans la colonne vertébrale, dans le pelvis (prostate, utérus) et dans l'aine peut entraîner une paresthésie de la cuisse en raison de la compression des racines nerveuses. Souvent, ils sont accompagnés d'une douleur persistante;
    • Hernie Une hernie inguinale ou fémorale excessive, ainsi qu'une hernie pelvienne, irritent les branches nerveuses et provoquent des engourdissements. Caractérisé par son apparence en position debout et au cours de l'activité physique, lorsque la protrusion herniaire sort et serre les fibres nerveuses;
    • Les conséquences d'une blessure. Les paresthésies de la hanche peuvent être longtemps perturbées par des lésions de la colonne vertébrale, du bassin et de la hanche, des muscles et des ligaments de la cuisse et des fibres nerveuses. Ils sont associés à un traumatisme immédiat, à des troubles circulatoires et à un trophisme nerveux.
    • Troubles mentaux. Dans les situations stressantes, la névrose et les maladies mentales, la cause de l'engourdissement des hanches est associée à des troubles neuro-végétatifs. Le plus souvent, ils se produisent chez les femmes dans le contexte d'un système nerveux labile. En règle générale, les extrémités supérieures et inférieures deviennent engourdies, et souvent d'autres parties du corps.

    Localisation de l'engourdissement de la hanche

    La sensation lorsque l’engourdissement de l’extérieur, du dos, de la surface avant ou de toute la cuisse peut être ressentie sur une ou les deux jambes Cela dépend des raisons.

    • Une jambe devient engourdie. Des paresthésies sur une hanche, droite ou gauche, indiquent que la cause est un processus pathologique local. Cela peut être une pathologie de la colonne vertébrale, une tumeur, une hernie, des varices, une articulation douloureuse ou les effets d’une blessure du même côté;
    • Les deux jambes deviennent engourdies. Si les deux hanches deviennent engourdies, cela indique une maladie générale du corps: les systèmes neuropsychiatrique, cardiovasculaire et endocrinien. En outre, la cause du symptôme bilatéral est la grossesse, le surpoids, la dépendance à l'alcool et le tabagisme;
    • Une certaine zone de la hanche devient engourdie. La localisation de la paresthésie est directement liée à la localisation du processus pathologique. Les causes de l'engourdissement de l'avant de la cuisse de la jambe gauche ou droite peuvent être: ganglions lymphatiques élargis dans la région inguinale et protrusion de la hernie. Un crawl (engourdissement) sera ressenti plus souvent à la surface supérieure de la cuisse;
    • Un engourdissement du dos de la cuisse est généralement associé à une pathologie de la colonne vertébrale, à la compression des racines nerveuses, au nerf sciatique. Caractérisé par son étalement sur la surface externe du tibia jusqu'aux orteils du pied;
    • Une sensation désagréable et profonde de "raideur" des muscles de toute la cuisse est très probablement associée à une pathologie circulatoire, au diabète, à des maladies du système nerveux central.

    Les nuances énumérées du problème ne sont que des informations indicatives, ce qui permet uniquement d’assumer la cause du symptôme d’engourdissement. Installez-le précisément seulement après un examen.

    Comment se débarrasser de l'engourdissement

    Sur la question de savoir comment supprimer le symptôme d'engourdissement des muscles des cuisses, le mot principal appartient au spécialiste, à condition qu'une enquête ait été effectuée et que le motif en ait été précisément établi.

    Dans ce contexte, un traitement symptomatique prescrit visant à réduire les sensations désagréables, à améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques dans les membres. À cette fin, peuvent être affectés:

    • Analgésiques du groupe des médicaments non stéroïdiens - ibuprofène, diclofénac, nimésulide, kétoconazole et nise;
    • Myorelaxants, myorelaxants - baclofène, tizanidine;
    • Le complexe de vitamines du groupe B, qui améliore l'état du tissu nerveux - Milgam et analogues;
    • Activateurs de la circulation sanguine - Trental, Curantil, Theonikol;
    • Les médicaments nootropes qui normalisent les processus nerveux - Piracetam, Noopept, Kavinton et analogues.

    Pour un usage externe, il est recommandé d'utiliser des pommades chauffantes qui réduisent l'inconfort et améliorent l'état des terminaisons nerveuses: Finalgon, Viprosal, Nurofen et leurs autres analogues.

    Méthodes traditionnelles de traitement

    En plus du traitement principal, des moyens simples de la médecine traditionnelle aideront à «revitaliser» les récepteurs sensibles des jambes, en voici quelques exemples:

    • Camphor alcool - dilué en deux avec de l'eau et faire frotter un léger massage des pieds de la périphérie à l'aine.
    • Teinture de fleurs de lilas - 5 cuillères à soupe de couleur sèche versez 0,5 litre de vodka, insistez dans un endroit sombre au cours de la semaine, mettez-la sous forme de compresse pendant 2-3 heures, servant à frotter.
    • Potiron au miel - faites bouillir le potiron, réduisez en purée, ajoutez 1 cuillère à soupe de miel pour 100 g de purée de pomme de terre, appliquez-le pendant la nuit sous forme de compresse.
    • Teinture concombre-poivron - 2-3 concombres râpés râpés sur une râpe, ajoutez 1 dosette de piment amer écrasé, versez 1 litre de vodka, laissez reposer 1 semaine. Appliquez comme un frottement pendant la nuit.

    Il ne faut pas oublier que la sensation d'engourdissement des hanches peut être le symptôme d'une maladie grave. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin pour déterminer le diagnostic et le traitement.

    Mesures de diagnostic

    Pour déterminer la cause de l'engourdissement des jambes, les recherches nécessaires suivantes sont effectuées:

    • Tests cliniques et biochimiques de sang et d'urine;
    • Rayons X ou IRM de la colonne vertébrale;
    • Échographie de l'abdomen, organes pelviens;
    • Neuromyographie des membres inférieurs;
    • Etude des vaisseaux des membres inférieurs - réovasographie, Doppler, angiographie, capillaroscopie;
    • Examen de la circulation sanguine - ECG, échographie du coeur, tests fonctionnels.

    Si nécessaire, d’autres études complémentaires, consultations de spécialistes - un endocrinologue, un neurologue, un vertébrologue, un orthopédiste, un chirurgien vasculaire, un neuropsychiatre peuvent être désignés.

    Quand vous avez besoin de voir un médecin

    Les personnes atteintes d’inactivité physique, de surcharge pondérale, de dépendance à l’alcool et au tabac devraient reconsidérer radicalement leur mode de vie, jusqu’à ce que certains symptômes se transforment en un processus pathologique grave dans le corps. Un thérapeute, un nutritionniste, un psychothérapeute et un narcologue aideront toujours dans ces domaines.

    Si ces facteurs ne sont pas disponibles et que des symptômes d’engourdissement des muscles de la cuisse sont présents, il est nécessaire de subir un examen. Chez les patients atteints de diabète ou d'ostéochondrose, un engourdissement est un signe de complication, vous devez contacter le spécialiste approprié pour la correction du traitement. Dans tous les autres cas, lorsqu'il est difficile de déterminer la cause, vous devez consulter un thérapeute qui déterminera la suite des actions.

    Victor Sistemov - Expert du site Web 1Travmpunkt

    Engourdissement de la jambe de la hanche au genou

    Un engourdissement de la jambe de la hanche au genou n'est pas un symptôme critique. Un engourdissement peut résulter d'un effort physique accru. L'engourdissement passe par lui-même. Mais si la jambe devient souvent engourdie, ne retardez pas la visite chez le médecin, passez l'examen. S'il s'avère qu'il n'y avait aucune raison de vous émouvoir, sécurisez-vous.

    Engourdissement - qu'est-ce que c'est?

    Un engourdissement est un symptôme subjectif avec polymorphisme des manifestations cliniques. Un engourdissement se traduit par des picotements, des brûlures, des démangeaisons, une perte de sensation sur le site ou une gêne.

    Dans la terminologie médicale, un engourdissement est appelé paresthésie. La paresthésie est un type de trouble de la sensibilité caractérisé par l'apparition d'engourdissements, de brûlures, de frissons. La paresthésie est causée par une compression mécanique ou une irritation du faisceau nerveux superficiel, ou par une perturbation temporaire de l'irrigation sanguine. Une telle paresthésie s'appelle passer, car elle passe rapidement. Par exemple, fourmillements et engourdissements à la jambe en position assise, endormis dans une position inconfortable.

    Paresthésie chronique - pathologie. Souvent un symptôme d'une lésion du système nerveux. La raison du développement de la paresthésie peut être les principaux facteurs:

    • maladies infectieuses;
    • tumeurs tumorales;
    • maladies dégénératives du système nerveux;
    • processus auto-immunes.

    Peut-être que l'engourdissement est le symptôme d'une pathologie complètement différente - l'alcoolisme, l'avitominoza.

    Étiologie et symptômes

    La paresthésie est un symptôme d'anomalie dans le corps, un «appel au réveil» qui envoie le corps. Les maladies suivantes causent des engourdissements:

    • L'ostéochondrose est une cause fréquente d'engourdissement des jambes. Le symptôme principal de cette pathologie. Il se développe à la suite d'une compression du nerf dans l'ostéochondrose, ce qui entraîne une perturbation de la conduction de l'impulsion vers l'organe et le dos. L'innervation du site est perturbée, les vaisseaux réflexes de la colonne vertébrale sont pincés, ce qui ne fait qu'aggraver les symptômes. Causes de l'ostéochondrose - l'absence ou l'insuffisance d'activité physique. C'est une erreur de croire que cette maladie n'affecte que les représentants du groupe des personnes plus âgées. Le processus peut se développer à tout âge.
    • Hernie intervertébrale - une maladie qui représente le déplacement des disques intervertébraux; par conséquent, les racines de la moelle épinière ne se trouvent pas dans le canal rachidien, mais entre les disques articulaires. Cela conduira à leur traumatisme constant et au tableau clinique correspondant.

    Symptômes d'engourdissement de la surface de la cuisse

    La zone d'engourdissement de la surface de la cuisse donne une indication sur la maladie sous-jacente.

    • une jambe devient engourdie - des problèmes avec la colonne vertébrale, la lésion est observée du côté où la jambe est malade. La plupart des jambes droites engourdies. Parallèlement, les patients peuvent se plaindre de maux de dos;
    • souvent, la lésion de la jambe droite ou gauche n'indique pas le côté de la lésion dans les régions sus-jacentes. Les athlètes sont la seule exception: ils ont un engourdissement et la localisation de la pathologie est toujours constante, car la charge est inégale sur différentes parties du corps. La douleur est capable de migration et d'irradiation. De nombreux patients affirment avoir observé des engourdissements et des douleurs à la jambe droite et, après un certain temps, à la gauche et alternativement au niveau du côté de la lésion;
    • engourdissement et douleur au genou ou légèrement en dessous - cela indique un pincement possible du nerf sciatique du côté de la lésion;

    Traitement

    La restauration de la sensibilité dans les jambes engourdies peut se faire de plusieurs manières. N'oubliez pas les dangers de l'auto-traitement, le traitement doit être nommé par un spécialiste et après le diagnostic.

    Le traitement a un effet positif si le patient est arrivé à la clinique à temps. Si la sensation d'engourdissement dans la jambe dure longtemps, voire plusieurs mois, voire plusieurs années, le développement d'une atrophie des fibres nerveuses et des racines est possible, le processus se transformera alors en une phase chronique et la sensation d'engourdissement se poursuivra jusqu'à la fin de la vie. Un engourdissement est remplacé par une sensation intense de douleur et de faiblesse dans la jambe. Peut-être y aura-t-il des changements dans le système musculo-squelettique - la posture antalgique - le poids du corps sera transféré à une jambe en bonne santé et la colonne vertébrale sera courbée. Après un certain temps, des troubles de l'activité nerveuse sous forme d'états dépressifs peuvent survenir.

    Le traitement doit commencer par l'élimination du facteur causal étiologique. Si les engourdissements dans les jambes résultent de maladies de la colonne vertébrale, il est nécessaire de procéder à un examen du système musculo-squelettique et de procéder aux corrections nécessaires pour éviter l'apparition de nouveaux symptômes, de périodes d'exacerbation et de détérioration. Lorsque des phénomènes inflammatoires exprimés sont attribués:

    • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - diclofénac, nimésulide. Nommé sous forme de pommades, comprimés, injections;
    • myorelaxants - soulagent la tension du tissu musculaire et redonnent du tonus;
    • Vitamines B et agents fortifiants;
    • médicaments nootropes - rétablir et améliorer le flux sanguin;
    • exercices thérapeutiques - aide à optimiser le travail des muscles, restaure les fonctions perdues et supprime la sensation de malaise
    • Les méthodes de traitement physiothérapeutique peuvent également être efficaces.

    Prévention

    Si une pathologie grave n'a pas été découverte lors de l'examen et que la cause de l'engourdissement de la jambe de la hanche au genou est une activité physique faible, il vaut mieux marcher davantage, à l'air frais. Il n'est pas nécessaire de parcourir de longues distances. Augmentez progressivement le temps de marche pour ne pas trop forcer les jambes. Marchez dans un rythme sans hâte. Prenez soin des chaussures, elles doivent être orthopédiques, afin de répartir uniformément la pression lorsque vous marchez sur toute la colonne vertébrale, pas seulement sur les muscles des jambes.

    Plus tôt vous commencez le traitement, plus vous aurez de chances de vous débarrasser de la maladie pour toujours et sans conséquences. Le diagnostic précoce d’une pathologie grave, symptôme précoce qui peut être un engourdissement de la surface de la jambe de la hanche au genou, peut aider à arrêter des troubles graves dans l’ensemble du corps. Ne négligez pas votre santé, écoutez les signaux que votre corps vous donne.

    En Savoir Plus Sur Les Convulsions

    Fait mal à la jambe après une fracture

    La douleur qui ne recule pas après une cheville, une hanche ou une genouillère cassée est considérée comme une occurrence fréquente. La douleur est ressentie différemment chez chaque personne, tout dépend de l'état physiologique du patient.


    Douleur dans le côté gauche du dos

    Lorsque le mal de dos apparaît à gauche, de nombreuses personnes commencent à suspecter des maladies de la colonne vertébrale. Mais non seulement la pathologie de la colonne vertébrale peut causer des symptômes désagréables.